AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081395487
Éditeur : Flammarion (06/09/2017)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Grâce à la détermination de ses militants, L214 nous permet de croire que la lutte contre l'exploitation animale n'est plus une utopie mais une réalité, un combat, un débat qui anime toute la société. Aujourd'hui, L214 intrigue ses sympathisants comme ses détracteurs. De multiples articles et reportages interrogent son fonctionnement, cherchent à comprendre comment un simple groupe de militants est parvenu à faire voler en éclats la loi du silence face à la souffran... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
balloonvenus
  09 novembre 2017
Nul n'est besoin d'être végéta*ien pour savoir les dégâts causés par l'élevage intensif et la consommation de chair animale (de qualité de plus en plus piètre, si cela peut au moins être un argument en faveur d'une transition vers une alimentation végétalisée) : pollution des sols, dépenses énergétiques élevées, animaux farcis d'antibiotiques divers et variés, mais surtout une souffrance et une maltraitance inadmissibles... Un milliard d'animaux terrestres tués en France chaque année (c'est sans compter la production marine et les poussins mâles issus des poules pondeuses broyés ou étouffés)... sans tenir compte de la législation en vigueur qui impose l'étourdissement (cadences infernales qui ne laissent pas le temps nécessaire à cette opération, dédain totale du stress des animaux car négligence absolue de leur intelligence et de leur ressenti, matériel obsolète et défaillant, services vétérinaires absents...). Depuis de nombreuses années, l'association L214 (nom du décret légiférant le bien-être animal dans les élevages) milite pour le respect de cette législation, voire pour la fermeture des abattoirs. Une action pédagogique (interventions télévisées, manifestations, distribution de tracts...) faite de patience admirable face aux questions parfois stupides des journalistes qui jouent aux avocats du diable, mais aussi des infiltrations d'élevage ou de lieux d'abattage et la pose de caméras cachées afin de montrer au public ce qu'il se passe vraiment avant que la viande n'arrive dans les assiettes, afin que les consommateurs sachent, à défaut de prendre conscience. Jean-Baptiste del Amo, vegan et militant à l'association, a décidé de raconter l'histoire de L214 (remarquables parcours de vie que ceux de Brigitte Gothière et Sébastien Arsac, co-fondateurs avec Antoine Comiti), de dire de manière documentée, chiffrée, objective tout ce qu'implique la consommation de viande aujourd'hui, et surtout de dépeindre le parcours de militants, salariés de l'association à part entière (moi qui suis bénévole, il est étrange de voir racontée la vie de personnes que désormais je connais). L214, pour son travail toujours sérieux, documenté, devrait être déclarée d'utilité publique. L'asso est d'ailleurs lauréate du prix de la solidarité 2017. Et si on prenait enfin conscience qu'épargner les animaux, c'est aussi assurer aux hommes une vie meilleure ? (santé, environnement, nourriture pour tous...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Myrtille88
  11 juin 2018
Noire est la couverture sur laquelle se détache le titre, nom de l'association : L214, référence au numéro de l'article du code rural qui affirme «Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce » le noir est la couleur du deuil, alors pas de surprise, c'est bien un livre qui parle d'assassinat et je ne choisis pas ce mot à la légère. « Un crime dont la particularité est qu'il le fruit d'une préméditation. » (Avocat-service, 2018).L214 lutte contre le crime organisé. L'auteur de Règne animal relate l'histoire de cette association, le parcours de certains de ces membres et insiste sur leurs missions :' mener des enquêtes, des actions en justices ou alerter l'opinion publique sur la manière dont les animaux sont traités dans les élevages. Si ce documentaire est parfois fastidieux à lire, il n'en est pas moins édifiant et les faits sont décrits avec minutie, chiffres et noms à l'appui. À la fin de cette lecture, je me suis inscrite à la lettre d'information de l'association L214. Bravo Jean-Baptiste del Amo, contrat rempli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          65
PerleDulac
  28 avril 2018
Jean Baptiste DEL AMO, auteur du magnifique "Règne animal" met ici sa plume au service de la cause animale pour nous présenter l'association L214, bien connue pour ses enquêtes dans les abattoirs et devenue incontournable dans le paysage animaliste français. L'auteur nous présente les membres fondateurs de l'association, leur parcours et leurs premiers combats. Il relate la genèse de l'association, et ses premières actions, du passage de l'amateurisme au professionnalisme du groupe. Il revient également sur les enquêtes menées dans les abattoirs français, le retentissement qu'elles ont eu et les résultats obtenus. Pour finir, il nous présente plusieurs membres actifs de l'association et leur cheminement jusqu'à elle, et il donne la parole à quelques adhérents.
C'est un livre que j'ai trouvé positif, et plutôt optimiste quant à la prise de conscience collective et les évolutions à venir. Ce livre m'a donné envie de m'engager encore plus, et d'oeuvrer auprès d'associations sérieuses et efficaces, à l'image de celle ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Godefroid
  06 janvier 2018
Voilà un ouvrage qui, de manière un peu surprenante vu son sujet, se trouve en tête de gondole des grandes librairies et obtient un réel succès. Jean-Baptiste del Amo s'est immergé au sein de cette association désormais bien connue des français pour ses vidéo chocs tournées de manière discrète dans les abattoirs, mises en lignes et visionnées des millions de fois. Il produit un livre-témoignage(s), partisan (comment ne pas l'être ?), qui épouse finalement l'objectif et la méthode de l'association L214 en ne cherchant pas à convaincre par des slogans mais en exposant les faits. L'ouvrage est de ce point de vue exemplaire, et même inattaquable. Une grande réussite.
Commenter  J’apprécie          20
vero12
  13 février 2019
J'ai eu peur de m'ennuyer un peu à le lire... et pourtant je suis acquise "à la cause" ;-) L214 je connais et j'apprécie leur boulot de ouf.
Puis finalement je l'ai lu comme un roman! En fait c'est l'historique de L214, sa manière de militer, l'histoire de ses membres, le "pourquoi" ils sont là.
En fait ce qui m'a le plus intéressé, c'est l'explication de leur démarche, leur manière de faire les choses, avoir l'assurance que ce qu'ils nous balance comme infos ou vidéos est du sûr à 300%. Quand je suis obligé d'expliquer pourquoi je suis végétarienne et que je dois argumenter, je sais pouvoir donner des arguments qui sont vraies, vérifiables et irréfutables, c'est ce que L214 me fournit.
Puis j'ai vu Brigitte GOTHIERE à une émission de télé, par hasard, je sais plus la chaine, avant de lire ce livre ou elle décrite exactement comme je l'ai pressenti ce jour là, une force tranquille, un impact de fou, ENORME cette femme! Dans ma liste des "un jour je voudrais bien" y'a "rencontrer Brigitte" :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Bibliobs   02 octobre 2018
On y lit en détail le parcours militant et intellectuel des membres fondateurs de L214, leurs choix stratégiques (très intéressant). Dans un dernier et long chapitre, sont racontées les enquêtes proprement dites (d’une dureté servie par la plume efficace de l’écrivain).
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Myrtille88Myrtille88   08 juin 2018
les animaux marins subissent également une terrible violence. Artisanale ou industrielle, durable ou pas, la pêche impose une agonie longue et douloureuse à la plupart de ses victimes : les animaux tirés vivants de l'eau peuvent suffoquer longtemps avant de mourir. Pris à l'hameçon, harponnés, coincés dans les filets, ou traînés dans des chaluts où ils se frottent les uns les autres, parmi les débris divers. Le calvaire commence pour eux bien avant la sortie de l'eau. Lorsque la remontée du chalut a lieu à partir d'une certaine profondeur, la décompression devient insoutenable ; il arrive alors que la vessie natatoire éclate, que les yeux sortent des orbites ou que l'oesophage et 'estomac jaillissent par la bouche. (p.145)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
9illes9illes   06 novembre 2018
Cela évoque inévitablement la monstruosité des camps durant la Seconde Guerre mondiale. On se demande comment une chose pareille a été possible, tout en la perpétrant chaque jour sur des millions d’êtres vivants, au seul prétexte qu’ils sont différents de nous. Ce que m’a appris l’abattoir, c’est que n’importe lequel d’entre nous peut participer à un tel système d’extermination. J‘ai senti ce glissement, cette habituation à la violence.
[…]
On parle ainsi « d’alimentation assistée » plutôt que de gavage dans la filière foie gras. […] « L’équilibrage des nids » est une aimable métaphore de l’élevage cunicole pour désigner une pratique qui consiste à éliminer les lapereaux en surnombre en leur fracassant le crâne contre une surface solide. Les « soins aux porcelets » regroupent la castration à vif, la coupe des queues et le meulage des dents. […] on parle par exemple « d’étourdissement en atmosphère modifiée » ou « d’endormissement » pour le gazage au dioxyde de carbone, à l’azote ou à l’argon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
9illes9illes   06 novembre 2018
L’habitude alimentaire qui consiste à consommer de la viande chaque jour, si ce n’est plusieurs fois par jour, est historiquement récente et date de la seconde moitié du XXè siècle. […]
Le cinquième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime que la simple application des recommandations nutritionnelles de l’école de santé publique de Harvard, qui conseille de limiter la consommation moyenne de viande à dix grammes par jour et la consommation des autres viandes, du poisson et des œufs à 80 grammes par jour, permettrait de réduire de 36 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine agricole, et de 8 % les émissions totales. Cette simple mesure serait aussi efficace que de diviser par deux l’ensemble du trafic routier mondial. […]
Le 26 septembre 2014, les députés ont adopté un amendement excluant les émissions de méthane des ruminants du champ d’application du futur plan de réduction des émissions de polluants atmosphériques (alors qu’on estime qu’en France les bovins émettent autant de GES par an que 15 millions de voitures).
Depuis fin 2011, un décret rend obligatoire la présence de produits d’origine animale dans tous les menus servis par les restaurants scolaires. Cette réglementation, étendue en 2013 aux universités, a été défendue par le gouvernement en place en dépit du recours de plusieurs associations, dont L214, soulignant la non-durabilité d’une telle mesure, par ailleurs contraire à la liberté de conscience des usagers. […]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Baptiste Del Amo (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Baptiste Del Amo
1/ le dictionnaire de référence pour tous L?intégralité du Petit Robert dans sa toute dernière édition : ? 300 000 mots et sens, 150 000 synonymes et contraires, 75 000 étymologies, 35 000 citations littéraires ? Tous les mots nouveaux : accorderie, antisystème, bredele, chatbot, chia, dégagisme, écomatériau, gomasio, grossophobie, invibiliser, néonicotinoïde, pavlova, rageux, teriyaki? ? Les sens nouveaux : faits alternatifs, véhicule autonome, cabinet noir, charge mentale, agent conversationnel, travailleur détaché, sans filtre (fig.), cuisine fusion, écriture inclusive, marcheur (pol.), perché (fam.), préfet (Québec), revenant, revenu universel, fiché S, hors sol (fig.), avion solaire, taguer qqn? ? de nouvelles citations intègrent le Petit Robert, signées Catherine Cusset, Jean-Baptiste del Amo, Virginie Despentes, Mathias Enard, Gaël Faye, Ivan Jablonka, Philippe Jaenada, Simon Liberati, Édouard Louis, Céline Minard, Joy Sorman, Jean-Philippe Toussaint, Karine Tuil?
Des compléments éditoriaux inédits : ? Les tableaux de conjugaison de tous les verbes ? 620 encadrés sur les familles étymologiques de mots ? La prononciation de 16 000 mots difficiles ainsi que 300 citations enregistrées ? Les index des 15 000 mots composés et 14 000 locutions du Petit Robert ? Un dictionnaire des auteurs intégré (biographies)
2/ Des fonctionnalités performantes Trouver un mot ou une expression est simple : ? Plus besoin de connaître l?orthographe d?un mot pour le retrouver : l?autocomplétion corrective indique les mots les plus pertinents dès la saisie des premières lettres, même en cas de mot mal orthographié ou d?homonyme ? La recherche étendue (en utilisant le bouton « Rechercher ») permet de trouver un mot ou une expression dans tous les index du dictionnaire (entrées, formes fléchies, expressions, locutions et proverbes?) ? Un puissant moteur de recherches multicritères permet d?effectuer des jeux de lettres, des rimes, des recherches de citations? ? le raccourci clavier "Ctrl + f" (PC) ou "cmd + f" (Mac) pour rechercher une séquence de mots dans l'article
Une navigation optimisée par un hypertexte total ? L?hypertexte total permet d?explorer le formidable réseau analogique du dictionnaire (tous les mots sont cliquables)
Une interface intuitive et conviviale ? Un confort de lecture maximal grâce à une interface et une mise en page écran optimisées
Les fonctionnalités et outils bureautiques indispensables du Petit Robert : ? La suggestion à l?équipe éditoriale de nouveaux mots, sens, citations, auteurs? ? La possibilité de mémoriser une liste de mots consultable et modifiable à tout moment en un seul clic ? le réglage des préférences utilisateur : choix de la taille des caractères, gestion du lexique personnel ? Un historique de navigation
Une aide en ligne détaillée et illustrée, incluant toutes les préfaces et annexes du Petit Robert
Retrouvez-le sur : https://www.lerobert.com/dictionnaires/francais/langue/dictionnaire-le-petit-robert-de-la-langue-francaise-abonnement-en-ligne-9782849026021.html
+ Lire la suite
autres livres classés : Mouvements sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5256 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre