AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070362622
437 pages
Éditeur : Gallimard (19/12/1972)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Celui que Gandhi appellera Shantidas, c'est-à-dire Serviteur-de-Paix, quitte son Europe natale pour se rendre en pèlerinage aux sources du Gange. Que cherche-t-il à gagner dans ce voyage lointain ? -- « Cette distance qui fait que le regard s'aiguise et qu'on voit clair... cette clarté qui a nom détachement. » En un mot, la sagesse. Mais au bout de trois jours passés auprès du Maharshi Ramana, il comprend que la sérénité parfaite ne suffit pas à son exigence intérie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Vianna
  06 mars 2016
Le pélérinage aux sources
En 1936 Lanza del Vasto , aristocrate philosophe et poète, décide de partir en Inde à la recherche d'un sens à son existence, avec une idée en tête : rencontrer Gandhi, auprès duquel il pense trouver des réponses à ces questionnements de chrétien, en perte de valeurs .
Simplement habillé d'un tissu de cotonnade, le crâne rasé, son bâton de pèlerin à la main, il va parcourir le sous-continent dans le plus grand dénuement, remontant de Ceylan aux sources du Gange dans l' Himalaya. Pourtant , il se trouvera toujours une âme charitable pour lui venir en aide : un Brahmane fainéant, un philosophe, un ermite guérisseur, un ascète plein de sagesse.
Il va ainsi séjourner plusieurs semaines chez le Mahatma, dont les enseignements vont profondément influer ses engagements futurs puisqu'il fonde quelques années plus tard à son retour en Europe Les Communautés de l'Arche, inspirées en droite ligne du mouvement pour la non -violence prôné par Gandhi.
Ce récit nous plonge dans une Inde mystique, peuplée de divinités innombrables, de sadhus ascétiques, de rites étonnants. Toujours d'actualité, il constitue une approche pédagogique éclairée d'un pays singulier dont on ne revient pas indemne…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
SophiePatchouli
  22 mai 2016
Une prose superbe pour une lecture très riche... Un livre de voyage incontestablement ! Je lisais lors d'une de mes pérégrinations en Inde dans le guide du routard : "L'absence de recherche ou d'intérêt spirituel pour le voyageur qui vient en Inde est du temps ou du sang abandonné aux moustiques" quelques chose comme ça...
Et il est bien vrai que pour ne serait-ce qu'appréhender un peu L'Inde (il serait présomptueux de dire comprendre...) l'occidentale doit s'ouvrir à cette appréhension du monde qu'ont les indiens, cette conscience de l'impermanence des choses, de l'immortalité, de notre place dans le cosmos...
Enfin à chaque chapitre-carrefour : un petit sanctuaire"...
Commenter  J’apprécie          170
allard95
  06 mai 2020
On ne comprendra jamais l'Inde. Les lectures du "Kim" de Kipling, de ce "Pèlerinage aux sources" de Lanza del Vasto, ou du plus récent "Inde, un million de révoltes " de Naipaul nous donnent l'impression d'approcher ce monde. Mais, plus on en connaît, moins on en sait.
La "brique" apportée en 1943 par Lanza del Vasto à cette connaissance est pourtant décisive, car elle est légitime et authentique. Intellectuel Italo-Français, il décide, en 1937, à l'âge de 36 ans, de "tout quitter" pour approcher Ghandi, dont le parti dit "Le Congrès" intrigue beaucoup en Europe.
La non-violence, parti-pris de Ghandi face à l'occupant Anglais, est un ensemble de règles sociales qui seront exposées ici, et cette partie du livre sera très intéressante. Le périple de l'auteur en Inde, sans argent ou presque, l'amènera à faire les rencontres les plus inattendues. Celles-ci nous apprennent beaucoup de choses, et notre curiosité est satisfaite, de pages en pages.
L'Inde changera 10 ans plus tard, avec le départ des Anglais, l'abandon (théorique) du système des castes, et aussi l'assassinat de Ghandi.
Une chose est certaine: celui qui veut comprendre l'Inde et/ou le sens de la démarche de Ghandi doit lire ce livre, véritable référence sur ces sujets complexes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hardiviller
  30 mai 2015
C'est bien d'un pèlerinage qu'il s'agit , aux sources d'une certaine sagesse . le livre est assez réussi mais Lanza del Vasto est aussi poète , conteur , philosophe ,sculpteur , dessinateur , militant de la non-violence etc....
Commenter  J’apprécie          60
MadeMoiZele
  04 juillet 2014
Quel beau voyage que celui de Shantidas (comme le nommait Gandhi)... Bien qu'un peu long à mon goût, ce livre m'a fait du bien... A travers ces écrits j'en ai appris davantage sur l'Inde, sur la quête de la sagesse... sur moi.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MadeMoiZeleMadeMoiZele   23 mai 2014
les ombres des nuages passant sur les vagues de la mer, est-il un fou qui veuille en faire collection? Allons-nous perdre notre temps, ou pour mieux dire notre éternité, à conserver dans la mémoire ce qui se passe dans le temps? Souvenons-nous plutôt de l'être. L'être ne passe pas. Ce qui passe n'est pas. Cela ne fait que paraître. Comme le rêve à un dormeur. Et c'est le propre du dormeur d'ignorer qu'il dort et de croire à ses rêves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
HardivillerHardiviller   17 juin 2015
J'ai laissé pendre ma guitare dans les branches
Le vent chante tout seul , écoutez sa chanson
Il dit " Je veux , moi vent , moi le vent sans maison
Me reposer en toi , guitare aux belles hanches
Et toi tu nageras comme un poisson
Au ventre blanc dans ce ruisseau de sons ......
Lanza Del Vasto .
Commenter  J’apprécie          110
ViannaVianna   06 mars 2016
Ce n'est pas l'ennemi que vous avez à combattre mais l'erreur de l'ennemi: l'erreur que commet votre prochain lorsqu'il lui arrive de se croire votre ennemi. Faites-vous l'allié de votre ennemi contre son erreur.
Commenter  J’apprécie          150
DanieljeanDanieljean   02 novembre 2018
Comme je me pressais sur le quai de la gare dans la foule, un adolescent me prit des mains mon ballot et, comme je résistais : «Ne croyez pas que ce soit pour de l’argent, monsieur », dit-il, et il courut me retenir une place dans le wagon.

Quand je fus installé, il me demanda : «Quel est votre pays ?» Je le lui dis. «Et, reprit-il, vous portez le dôti de Kaddhar ?» Or, c’est à la robe filée à la main que se reconnaissent les fervents de Gandhi.

«Gandhi-Djî ? demanda-t-il.

– Oui Gandhi-Djî.

–Merci », dit l’enfant rougissant de plaisir, et il repartit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean   27 avril 2020
Un homme qui ne sait pas nager comment réussit-il à se noyer ? Le corps est plus léger que l'eau et flotte naturellement, comment réussit-il à le noyer ? Il prend peur, croyant qu'il coule, il se débat et aussitôt il coule. L'homme qui tombe à l'eau du dénuement n'a qu'à s'y détendre en souriant aux anges. Alors il flotte.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Lanza Del Vasto (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lanza Del Vasto
Lanza del Vasto, par Frédéric Rognon .www.mediapart.fr
Dans la catégorie : Asie du SudVoir plus
>Géographie générale>Géographie de l' Asie>Asie du Sud (51)
autres livres classés : gandhiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
348 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre