AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782380820423
163 pages
Éditeur : Anne Carrière (13/03/2020)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Menino est un Lisboète de 34 ans qui a du mal à quitter l’enfance. Sa ville tant aimée rencontre beaucoup de succès ces dernières années, au point que son authenticité et la vie de ses habitants sont mises en péril. Joséphine, nouvelle arrivante thésarde, Nuno agent immobilier en pleine ascension, Senhor Zé, icône de la vielle ville, et les autres, qu'ils soient Portugais ou Français, font partie du visage de ce nouveau Lisbonne et de l'entourage de notre anti héros... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Waterlyly
  20 juin 2020
Lisbonne. Menino est un jeune homme à l'étroit dans son travail. Pourtant, sa ville, ã laquelle il est profondément attaché, lui permet de garder le sourire. Autour de lui gravitent plusieurs personnages, notamment Joséphine, une Parisienne qui se trouve à Lisbonne pour un an afin de rédiger sa thèse, Nuno, un agent immobilier ambitieux, Fanny, la femme avec qui il entretient une relation ambiguë. C'est dans cette Lisbonne en pleine prospérité que cette galerie de personnages évolue. Pourtant, tout n'est pas rose. L'essor de Lisbonne ne se fait pas sans mal, et bientôt les soucis arrivent.
C'est un très beau roman que j'ai découvert. J'ai ressenti beaucoup d'émotions avec cette histoire d'amitié avant tout, mais aussi au travers du pan sociétal qu'aborde l'auteure dans son récit.
En effet, la notion de prospérité d'une ville, ici en l'occurrence Lisbonne, est présente tout au fil des pages. Pourtant, cela a des conséquences, et c'est donc ainsi que le lecteur fera la connaissance de Senhor Zé, un petit vieux qui craint d'être expulsé à tout moment de son chez-soi, pour permettre ainsi l'essor du marché immobilier et l'implantation des Airbnb.
Aurélie va ainsi nous montrer les méfaits à vouloir dénaturaliser l'authenticité d'une ville et faire une critique acerbe du tourisme de masse, pour qui le charme de Lisbonne importe finalement bien peu. Ce sera le fil rouge de ce roman engagé.
Mais ce récit, c'est avant tout une histoire d'amitié. L'auteure a su mettre en exergue beaucoup de valeurs, telles que le courage, la loyauté et la volonté de se battre pour ses idéaux. Il est impossible de ne pas s'attacher aux personnages, que j'ai trouvés très bien esquissés et nuancés. Même si le roman peut paraître centré sur Menino, il n'en est rien. Chacun d'entre eux a bien sa place et son rôle à tenir.
La plume de l'auteure est d'une grande fluidité. J'ai décelé à maintes reprises un véritable talent de conteuse chez Aurélie. C'est un style particulier et, je pense, facilement reconnaissable. Sous forme de petits chapitres, le récit est rythmé. Les pages ont défilé.
Ce roman offre une véritable petite bulle de douceur, mais prête également à réfléchir de par le pan sociétal qu'il aborde. Au travers d'une plume fluide et avec un talent de conteuse, l'auteure saura immerger son lecteur dans Lisbonne. À découvrir.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
perette85
  23 mars 2020

❤️Lisbonne à travers l'histoire...❤️
.
Lisbonne, cette ville où il fait bon vivre... où l'on est accueilli à bras ouverts... où le soleil brille autant dans le ciel que dans le coeur des gens…
Lisbonne et ses ruelles pavées… ruelles qui nous emmènent du Tage à l'Alfama, du Rossio à Belem, de Graça au Bairo Alto... ruelles qui s'arpentent sous des airs de fado…
Lisbonne et ses petits vieux assis sur le pas de leur porte, à regarder la vie passer…
Lisbonne et Senhor Zé… on a tous un Senhor Zé dans le coeur ❤️
Lisbonne et ses échoppes traditionnelles, ses bars qui ne désemplissent jamais…
Lisbonne et ses pastéis de nata...
Lisbonne et c'est miradouros...
Lisbonne et ses lieux secrets qui ne le sont plus tant que ça...
Lisbonne et ses azuléjos...
Lisbonne et sa beauté…
Lisbonne et sa simplicité...
Lisbonne et ce sentiment connu de tous les Portugais… Saudade...
Lisbonne qui en quelques années a totalement changé de visage…
Lisbonne et ses loyers plafonnés pendant des années… Puis non contrôlés…
Lisbonne et ses immeubles délabrés… logements inoccupés... Quartiers abandonnés… puis rénovés en Airbnb ou complexes de luxe pour touristes...
Lisbonne et ses touristes... qui font vivre une partie de l'économie du pays... mais qui poussent aussi les lisboètes en dehors de leurs murs...
Lisbonne et ses ponts... ponts qu'empruntent les lisboètes pour fuir cette ville dont ils n'ont plus les moyens...
Lisbonne et ses habitants qui ne font pas de vague mais savent se rebeller quand il est nécessaire...
Lisbonne et tous ses Meninos..❤️
Lisbonne... une ville où l'on tombe amoureux ❤️
Lisbonne... une ville dont on tombe amoureux ❤️
.
Merci à Aurélie Delahaye Pour ce touchant portrait de Lisbonne ❤️ pour cette mise en lumière de cette facette cachée du tourisme ❤️
J'avoue avoir eu un peu de mal au début avec tous les personnages mais ça aussi, c'est Lisbonne (et le Portugal !)... tout le monde se connaît ! 😁
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dannso
  18 octobre 2020
Ce roman nous emmène à Lisbonne, partager la vie de plusieurs de ses habitants, leur vie et leurs combats pour un Lisbonne qui ne devienne pas réservée aux seuls touristes fortunés.
Ce thème du tourisme et de ses impacts sur la vie quotidienne des habitants historiques de la capitale portugaise est très bien décrit par l'auteure, sans être jamais didactique, mais illustré par le destin de quelques personnages, dont l'inoubliable Senhor Zé. Elle nous fait réfléchir, à ce qui est en jeu, quand nous sommes nous tout contents de trouver une location en Airbnb en plein centre de Lisbonne pour un week-end de détente. J'ai beaucoup aimé cet aspect de son roman.
Ce que j'ai regretté, c'est l'abondance de personnages dans un roman relativement court (moins de deux cents pages) : ils sont tous attachants et chacun aurait mérité que son existence et son évolution soient un peu plus approfondies. J'aime dans un roman prendre le temps de découvrir les personnages qui y figurent et passer du temps avec eux. Je suis resté un peu sur ma faim, ici.
Je remercie NetGalley et les éditions Anne Carrière pour l'envoi de ce livre. #DonnemoilamainMenino #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Fanny_se_Livre
  16 janvier 2021
C'est bon de retrouver la plume d'Aurélie Delahaye, fluide et engage〞, pour de𰇾ndre les inégalités et les injustices de façon douce et romance〞.
Avec "Donne moi la main Menino" on se retrouve au coeur de Lisbonne, au coeur de son quartier historique, mais aussi au coeur de son Histoire. J'ai beaucoup aimé de〜ouvrir à travers le roman la vérité immobilière et tous les enjeux de l'essor touristique de cette si belle ville.
J'ai eu plaisir à me plonger dans ces pages visualisant bien cette ville que j'ai visité et tant aimé, mais j'ai parfois rougis en re〚lisant l'impact du tourisme sur le quotidien des habitants.
Menino est un lisboète gourmand à qui j'ai eu plaisir de tendre la main pour me laisser guider par son histoire et celle de tous les personnages qui l'accompagnent, aux profils très différents et complémentaires.
Accompagné de pastel de nata, ce roman est un régal et on s'y sent effectivement aussi bien que dans un film de Cédric Klapish.
Je recommande chaudement ce livre qui est sorti juste avant le confinement de mars et n'a pas pu être mis à l'honneur très longtemps, dans nos chères librairies alors ferme〞s. Alors cherchez-le dans les étagères, il en vaut la peine et re〜hauffe en ces journe〞s d'hiver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
unbrindesyboulette
  10 juillet 2020
Je vais commencer par vous avouer quelque chose: j'ai fait un pense-bête des personnages pour être sûre de ne rien manquer de ces personnages justement. En effet, Aurélie nous livre une jolie palette de personnages dès le début de son roman. Des personnages vivant depuis toujours à Lisbonne ou étant tombés amoureux de cette ville et y vivant désormais. Dans « Donne-moi la main Menino », vous trouverez Viviane, Zé, Rosa, Joséphine, Pierre, Nuno, Fanny et Menino bien sûr. Tous ces personnages sont différents mais se complètent tellement. Avec eux, je suis partie à la découverte de Lisbonne que je ne connais pas. J'ai découvert le Tage, les ruelles toujours animées, le tramway évidemment, le linge qui sèche entre les bâtiments, les spécialités culinaires, les secrets de Lisbonne. Toute la magie de Lisbonne pour résumé. Mais, oui il y a malheureusement un mais, avec cette joyeuse bande, j'ai appris l'envers du décor de Lisbonne. J'ai appris ce que vivent les lisboètes et la misère qui s'en dégage. Lisbonne est une si agréable ville que le tourisme y est important mais avec des conséquences néfastes pour ses habitants. Ses habitants chassés de leurs logements au profit des promoteurs immobiliers et de Airbnb. Ses habitants qui doivent s'éloigner de leur propre ville pour avoir les moyens de se loger.
Grâce à Aurélie, j'ai appris beaucoup sur Lisbonne en un roman. Et j'ai appris beaucoup sur la solidarité, sur l'entraide que se portent les lisboètes, sur l'affection qu'ils se portent chacun, lisboètes d'adoption compris. Les personnages de ce roman font la force de cette ville, ils en sont les gardiens et c'est beau à lire. Dans son histoire, Aurélie a donné une humanité aussi bien à la ville qu'à ses habitants. Elle a su apporter une jolie lumière sur la ville et ses habitants. Tout son amour pour Lisbonne et les lisboètes se ressent dans la lecture de « Donne-moi la main Menino ». Cela a été un réel plaisir et ravissement de parcourir les ruelles de Lisbonne en ta compagnie Aurélie!

Lien : https://unbrindesyboulette.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Fanny_se_LivreFanny_se_Livre   16 janvier 2021
Tiens, c'est vrai, Joséphine n'avait pas fait attention à ça. Dans le groupe, il n'y a quasiment que des femmes. Cinq hommes à peine. C'était étrange. De nouveau Andrea surgit derrière son épaule : « c'est à chaque fois comme ça. Que des femmes ! J'ai un couple d'amis qui devaient se faire expulser de chez eux, à Garça. Quand ils ont reçu la lettre, la fille a dit :"On va se battre !" et lui a répondu : "Ça ne sert à rien, ne t'inquiète pas, on va plutôt se démener pour trouver quelque chose d'autre." Mais elle ne l'a pas écouté, elle s'est battu, on l'a aidée à le faire, et ils y sont toujours ! Les femmes, je te dis, les femmes, elles sont notre salut !»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fanny_se_LivreFanny_se_Livre   16 janvier 2021
Voilà qui ne va pas plaire à mon médecin ! Mais à quoi sert de vivre si ce n'est pas pour se faire plaisir ? Je préfère de loin m'arrêter quand ce sera l'heure et avoir bien profité plutôt que vivre jusqu'à cent ans comme un moine.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Aurélie Delahaye (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélie Delahaye
France 3 Limousin Aurelie Delahaye Embrasser l'inconnu
autres livres classés : littérature engagéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fruits et légumes

De quel continent est originaire la pomme de terre ?

Afrique
Amérique
Asie

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre