AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Martine tome 2 sur 62
EAN : 9782203101548
20 pages
Casterman (20/05/2002)
3.54/5   27 notes
Résumé :
Martine et son amie Annie sont deux petites filles étourdies qui ne veulent pas apprendre à lire ni à compter. Lorsque maman s’absente, elles décident de partir en voyage. Elles prennent le train jusqu’au port mais le bateau pour les conduire en Afrique est parti sans elles ! Ne sachant pas se repérer, les petites filles sont perdues…
Que lire après Martine, tome 2 : Martine en voyageVoir plus
Fantômette, tome 1 : Fantômette se déchaîne par Chaulet

Fantômette - Romans

Georges Chaulet

4.10★ (6279)

52 tomes

Martine, tome 1 : Martine à la ferme par Marlier

Martine

Jean-Louis Marlier

4.40★ (8669)

62 tomes

Poly  par Aubry

Poly

Cécile Aubry

3.67★ (24)

Oui-Oui au pays des jouets par Blyton

Oui-Oui

Enid Blyton

3.50★ (1537)

55 tomes

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,54

sur 27 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
NB : l'édition que je critique est celle de 1954 et non celles, nombreuses et "corrigées", qui suivirent depuis.

J'ai remis la main sur cet album vintage, édité en 1954. Il s'agit du second volet des aventures de Martine, autant dire qu'on est quasi à la genèse de la série.

Alors, comment dire... "autres temps, autres moeurs" avons-nous coutume de dire mais 1954 est aussi l'année de naissance de mes parents et ça me fait vraiment tout drôle de découvrir le "ton" de cet album au fumet colonialiste appuyé. Jugez par vous-mêmes :
- Martine a une amie noire qui s'appelle Cacao,
- Cacao n'est pas décrite comme une amie mais comme une poupée certes formidable mais qui est incapable de retenir son propre nom,
- lorsque les deux fillettes décident de partir en voyage, c'est Cacao qui trimbale la lourde valise et Martine qui s'abrite sous l'ombrelle, ouvrant la marche,
- arrivées au port, les deux fillettes restées sur le quai voient s'éloigner le bateau vers l'Afrique et Cacao est bien sûr inconsolable,
- Cacao est vraiment drôle avec son fichu sur la tête, Martine est très élégante avec sa capeline de paille,
- etc...

Bon, je pense que vous aurez compris que nonobstant la beauté du graphisme, cette édition, lue de nos jours, a de quoi faire bondir de son fauteuil.

"Martine" a alimenté plusieurs polémiques tout au long de sa "carrière" littéraire, notamment sur le fait qu'on apercevait parfois un bout de sa culotte de coton. Personnellement, ce grand personnage de mon enfance auquel je suis très attachée, n'a jamais heurté ma pudeur en dévoilant quelques centimètres carrés de ses dessous, mais par contre, ma morale à moi est vivement heurtée par la narration de cet album et je me pince pour croire que mes parents, à l'instar de toute une génération d'enfants, l'ont sans doute lu et relu dans sa version originale sans probablement en être heurtés.

NB : Cacao a été rebaptisée "Annie" dans les éditions suivantes et la "poupée" est devenue une amie à part entière.


Challenge MULTI-DÉFIS 2018
Challenge 1914 - 1989 / Edition 2018
Commenter  J’apprécie          398
-Martine en voyage- est différent de tous les autres albums illustrés de Martine.
Dans celui-ci, Martine n'est pas la petite fille parfaite que l'on connait.
Dans ce livre, on retrouve un peu l'univers des -Malheurs de Sophie- car Martine fait de nombreuses bétises et l'ambiance d'Alice au pays des merveilles, pour le côté irréel.
Martine est accompagnée d'une poupée -d'apparance fillette de couleur du nom de Cacao, que l'on retrouvera exceptionnellement dans Martine à la ferme, ainsi que d'animaux, eux aussi parlant et se comportant comme des humains.
Avec cette histoire, l'auteur a certainement voulu donner une leçon de morale aux enfants ne voulant pas apprendre à lire et compter.
Il faut dire aussi que cet album est l'un des plus anciens et que par la suite, les éditions Casterman ont certainement voulu changer l'esprit de la série des -Martine-
Commenter  J’apprécie          20
Dans cet album, on découvre une Martine plus turbulente que dans les autres de la collection. Ça fait du bien de constater qu'elle agit aussi comme une enfant!

Je crois que c'est avant tout les illustrations des livres de la collection Martine qui nous plaisent tant quand nous sommes enfants. Sinon, le texte est toujours plus ou moins insipide, mais les activités explorées sont souvent intrigantes pour les enfants et superbement illustrées.
Commenter  J’apprécie          20
Martine et son amie Annie partent cette fois en voyage mais elles ne savent pas lire, ni écrire, ni compter et elles vont vite comprendre qu'il est bien difficile de voyager sans ces connaissances.
Commenter  J’apprécie          40
Surement un des premiers albums de -Martine-
Paru en 1954 chez Casterman
Auteur et créateur : Gilbert Delahaye
Dessinateur : Marcel Marlier
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
- Si nous allions nous promener, propose Martine.
- Tu as raison, nous allons faire un grand voyage.
Et elles préparent leur valise.
Lorsqu'elles quittent le jardin, tous leurs amis sont réunis devant la grille : l'ours en peluche, Jeannot le lapin mécanique et le soldat de bois.
Pour voyager Martine a mis sa plus jolie robe. On voit danser son ombrelle au-dessus de son chpeau de paille garni de cerises. Cacao porte la valise. Elle est ravissante avec son foulard qu'elle a noué sur la tête.
- Où allons-nous ? demande Cacao.
- En Afrique.
- Est-ce loin l'Afrique ?
- Oh oui, répond Martine. Très loin. Il faut prendre le train et le bateau.
Commenter  J’apprécie          70
Martine ne sait ni lire, ni écrire, ni compter, mais elle joue à la balançoire et court après les papillons avec son amie Cacao.
Cacao est une poupée extraordinaire : elle parle, elle danse, elle marche sans tomber. Grande comme Martine, elle est encore plus étourdie : elle ne sait même pas son nom qui pourtant n'est pas très difficile à retenir.
Chaque jour Maman leur apprend à lire, à faire des additions à écrire, maman, poupée, ballon.
C'est si simple ! Mais Martine et Cacao préfèrent jouer derrière la maison.
- A quoi cela sert-il de savoir son alphabet par coeur ? demande Martine.
Et maman soupire :
- Vous ne saurez jamais lire, ni écrire votre nom sur une ardoise.
Commenter  J’apprécie          20
La forêt est habitée par les lapins, les oiseaux et les écureuils.
- Venez jouer avec nous, demande un lapin.
- Nous cueillerons des mûres, ajoute un merle.
- Nous voulons rentrer chez nous, interrompt Martine, qui se fâche.
- Où est la maison ? insiste Cacao.
A ces mots, toute la forêt se met à rire.
Il n'y a pas de maison ici, explique maman-lapin. Ici c'est la forêt, ce sont les arbres, la clairière et les petits sentiers qui n'en finissent pas.
Comme elle a bon cœur, elle ajoute :
- Je vais vous reconduire auprès de votre maman.
Elle prend sa lanterne et des allumettes. Martine et Cacao la suivent...
Commenter  J’apprécie          20
- C'est là qu'il faut prendre le bateau ?
- Je crois que oui. Nous allons l'attendre ici. Tiens, il y a un écriteau.
- Qu'est-ce qui est écrit ? demande Cacao.
- je ne sais pas, fait Martine en mettant son doigt sur sa lèvre.
Donc Cacao et Martine s'assoient au bord de l'eau. Elles attendent toute la journée et toute la nuit le bateau qui doit les emmener en Afrique. Le lendemain, comme il n'est pas encore arrivé, elles le cherchent partout.
Vient à passer un petit boulanger.
- Petit boulanger ! appelle Martine.
Le boulanger s'arrête, son panier de brioche sous le bras.
- Nous voudrions savoir où se trouve le bateau.
- C'est écrit là, sur le poteau : Le bateau se trouve de l'autre côté du pont, répond le boulanger.
Décidément, ce qui est écrit sur les écriteaux est très important. Martine regrette beaucoup de ne pas savoir lire.
Commenter  J’apprécie          10
Ce matin Maman est allée chercher des crayons de couleur à la librairie.
- Si nous allions nous promener, propose Martine.
- Tu as raison, nous allons faire un grand voyage.
Et elles préparent leur valise.
Lorsqu'elles quittent le jardin, tous leurs amis sont réunis devant la grille : l'ours en peluche, Jeannot le lapin mécanique et le soldat de bois.
Pour voyager Martine a mis sa plus jolie robe. On voit danser son ombrelle au-dessus de son chapeau de paille garni de cerises. Cacao porte la valise. Elle est ravissante avec son foulard qu'elle a noué sur la tête.
- Où allons-nous ? demande Cacao.
- En Afrique.
- Est-ce loin l'Afrique ?
- Oh oui, répond Martine. Très loin. Il faut prendre le train et le bateau.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Gilbert Delahaye (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Delahaye
MARTINE - YouTube
autres livres classés : nostalgieVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (93) Voir plus



Quiz Voir plus

Que fait (ou ne fait pas) Martine ?

Martine à la ...?...

Ferme
Moisson

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Martine - Dyptique, tome 3 : Martine à l'école - Martine à la foire de Gilbert DelahayeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..