AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791032921449
189 pages
L'Observatoire (04/05/2022)
4.29/5   7 notes
Résumé :
Combien vaut une vie détruite par le terrorisme en France ?
Dans un document inédit et bouleversant, le journaliste Mathieu Delahousse dévoile les dessous de l’indemnisation des victimes d’attentats terroristes.

Depuis 2015, 225 millions d’euros ont été versés à 6 324 personnes frappées par des attentats sur le sol français. Les enveloppes accordées suivent des cheminements méconnus et soulèvent des tabous douloureux. Combien pour la perte d’un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Altervorace
  07 juillet 2022
Tu ne le sais sans doute pas ami-lecteur mais j'ai suivi un cours d'introduction à la victimologie, pour le plaisir et sans attente autre que de comprendre certains mécanismes psychologiques. À cette occasion, j'ai survolé de nombreuses notions et, bien entendu, la question de la prise en charge du psycho-traumatisme s'est posée, que ce soit d'un point de vu médical ou légal. Bref, tout ça pour te dire que lorsque j'ai eu l'occasion, lors d'un Masse critique sur Babelio, de découvrir un essai en rapport, j'ai sauté sur l'occasion. Il faut dire que la quatrième de couverture me laissait supposer que je pourrais apprendre beaucoup sur la question de l'indemnisation des victimes d'actes de terrorisme…
Avant toute chose, il me semble important de rappeler quelques faits… En France existe le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d'autres infractions, le FGTI. Cet organisme de droit public a pour mission d'accompagner les personnes victimes d'attentats et d'infractions de droit commun comme les homicides, les tentatives de meurtre,… Il est financé à hauteur de 75 % par une contribution forfaitaire prélevée sur chaque contrat d'assurance de biens souscrit en France, montant relevé à 5,90 euros par l'arrêté du 10 novembre 2016. Je ne détaillerai pas ici le mécanisme mis en branle quand il s'agit d'indemniser une victime d'actes de terrorisme mais disons rapidement que le fonds propose, à terme, une somme précise et que cette dernière peut être contestée par le ou les bénéficiaires. Dans ce cas, l'affaire passe devant le juge de l'indemnisation des victimes d'actes de terrorisme. Voilà pour ce qu'il faut savoir…
le journaliste Mathieu Delahousse a suivi les audiences du juge de l'indemnisation des victimes d'actes de terrorisme pendant près de deux ans. En parallèle, il a rencontré des victimes et familles de victimes, non pas pour parler des faits eux-même mais pour évoquer l'après. L'auteur nous parle des audiences, de ce qu'on lui confie lors des rencontres et nous interroge sur la question de la réparation…
Pas un instant monsieur Delahousse ne tombe dans le pathos et, sans pour autant manquer d'empathie, il pose un regard intelligent et attentif sur le processus d'indemnisation. Surtout, il s'agit ici d'un véritable essai avec un prologue qui explique sa démarche et les questions posées puis, finalement, un épilogue qui tente de donner quelques réponses et nous offre des pistes de réflexion... C'est fort, passionnant et sans parti pris. Au terme de ma lecture, je comprenais mieux les enjeux de l'indemnisation : que ce soit du côté des victimes et de leurs proches, avec souvent l'incompréhension et parfois une victimisation secondaire – c'est à dire que les démarches et l'après ajoutent aux traumatismes déjà subis – comme du côté du fonds de garantie qui n'a d'autres outils que les chiffres et qui a été confronté à de fausses victimes – une dizaine il me semble - qui voulaient profiter d'indemnisations auxquelles elles n'avaient aucun droit.
Mathieu Delahousse parvient à ne pas nous ennuyer grâce à une plume agréable et sa capacité à dessiner les situations qu'il nous décrit. Dans le même temps, il reste précis et n'hésite pas à aligner les faits et les chiffres.
Un essai qui pose un regard inédit sur la question des victimes des attentats contre Charlie Hebdo, la prise d'otage de l'Hyper Casher, les attentats du 13 novembre 2015 ou celui du 14 juillet 2016 à Nice… Un ouvrage passionnant et intelligent qui nous interroge sur la manière dont l'État peut « réparer » financièrement des blessures de genres multiples. le Prix de nos Larmes parvient surtout à nous faire réfléchir au-delà de l'émotion, au-delà de notre indignation face à l'absurdité de certaines situations et remet la Justice au centre de la réflexion. Un essai important.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
perlipopette
  23 juillet 2022
La France est le seul pays au monde à posséder un fond d'indemnisation pour les victimes d'attentats. Chaque personne payant un contrat d'assurance cotise un montant aujourd'hui de 5,90 euros pour ce fond.
Ce livre nous permet de découvrir les coulisses du fond et comment l'argent est "réparti".
Peut-on réparer les pertes humaines, les traumatismes, la peur, la souffrance par de l'argent ? C'est la première question qu'on se pose en découvrant le sujet. Est-ce une juste réparation que de proposer une compensation financière? Pouvons-nous vraiment proposer autre chose? En proposant cette compensation, amenons-nous une "juste réparation" ou ne créons-nous pas plus de souffrance et de colère?
Ce livre amène à se poser énormément de questions, la première étant qu'est ce qu'une victime? Faut-il être touché physiquement? Faut-il avoir vu la mort? Faut-il avoir été présent sur les lieux? Voilà tout le travail difficile de ce fond de garanti qui doit rester neutre et trouver le juste dédommagement face à l'humain et à ses sentiments. Une mission presque impossible ou tout est analysé au cas par cas, dossier par dossier.
Cette bureaucratie ne crée-t-elle pas une déshumanisation?
L'auteur avec une juste plume nous laisse réfléchir en nous exposant les faits.
Une livre que j'ai reçu dans le cadre de masse critique et que je suis contente d'avoir lu. Il me donne à réfléchir sans certitude sur une juste réponse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
duprez
  05 juin 2022
Pendant 2 ans, mathieu delahousse, journaliste a l OBS a suivi les audiences du juge de l indemnisation des victimes d actes de terrorrisme. Document aussi édifiant que terrifiant. Il a rencontré aussi les victimes et les familles
peu le savent , mais depuis 1986 existe en france un systeme unique au monde d indemnisation des victimes. Un fonds de garantie alimenté par un prelevement forfaitaire sur chaque contrat d assurance de biens signé en france. Un juge des victimes traite des différends nes de cette indemnisation
quelle réparation accorder à claire vigny qui a perdu lors des attentats de nice son fils ainé, sa mere , son beau pere et son frere? " ils essayent de minimiser tout ca " dit elle tout simplment à mathieu delahousse qui essuie souvent doucement de sa plume les larmes des victimes. ( émouvant )
Commenter  J’apprécie          20
ingridlalectrice
  04 juillet 2022
Combien coûte un traumatisme ? Ce livre nous montre qu'il existe une échelle et des calculs de la douleur et surtout de combien cela coûte. J'ai du mal à comprendre comment on peut calculer une douleur avec de l'argent.
 Il y a des histoires qui m'ont bouleversé comme celles de claire mère de famille qui a perdu beaucoup et qui a eu une réflexion très touchante.
 Dans ce livre, on touche que des histoires vraies, j'ai pu constater que certaines choses dites sont assez aberrantes.
Comment continuer de vivre après un attentat, on a plusieurs exemples de vie détruite réel et émouvante .
 Une chose qui m'a choqué, c'est que des non-victimes, on se faire passer pour, à cause de l'argent
 En résumé, l'argent ne fait pas le bonheur, mais censé faire oublier les souffrances quelle mascarade, et mise en scène. Tout ça cela nous montre bien comment les grands de ce pays traitent la douleur des gens
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Mathieu Delahousse (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Delahousse
Pourquoi le cimentier Lafarge est-il mis en examen pour "complicité de crimes contre l'humanité" en Syrie ? Cette décision a été confirmée mercredi par la cour d'appel de Paris. le groupe français est soupçonné d'avoir versé plusieurs millions d'euros à des groupes terroristes, dont l'État islamique, entre 2013 et 2014, pouvant ainsi poursuivre ses activités dans un pays en guerre depuis 2011. Pourquoi la complicité de crimes contre l'humanité apparaît-elle dans ce dossier ? Une situation inédite pour une entreprise.
Guillaume Erner reçoit Mathieu Delahousse, grand reporter à L'Obs, auteur du livre "Le prix de nos larmes. le roman noir des millions versés aux victimes du terrorisme" (L'Observatoire) et spécialiste des questions de justice.
#Syrie #Justice #DroitInternational
____________ Découvrez les précédentes émissions ici https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDroktda4TPaXZ4gsax_geIeE ou sur le site https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : IndemnisationVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox