AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221106402
304 pages
Éditeur : Robert Laffont (18/01/2007)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Megiddo, 2006.

Sur le lieu biblique de l’Apocalypse, une équipe d’archéologues est sauvagement assassinée. Leur découverte, la Lance qui perça jadis le flanc du Christ au Golgotha, a disparu...

Judith Guillemarche, spécialiste de la chrétienté et conseillère spéciale auprès du Vatican, est mandatée par le nouveau pape Leonardo Spinelli di Rosace pour faire la lumière sur cette affaire.

De la bibliothèque d’Alexandrie au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LouScavia
  23 juin 2011
Israël. 2006. Les fouilles archéologiques entreprises sur le site de Meggido permettent de retrouver La Lance de la Destinée, celle qui aurait transpercé le flanc du Christ lors de sa crucifixion sur le Mont Golgotha.
Alerté de la découverte, le Vatican envoie sur place une enquêtrice de confiance : Judith Guillemarche a pour mission de récupérer la lance en toute discrétion. C'est alors que l'équipe d'archéologues est massacrée et l'objet biblique dérobé. Lancée sur la piste des assassins voleurs, la jeune femme découvrira que l'objectif des ravisseurs n'est autre que de récupérer l'ADN déposé sur la pointe de la lance et de procéder au clonage du Christ. Rien que ça !
J'avais aimé l'un des premiers romans d'Arnaud Delalande : Notre Dame sous la terre. J'ai abordé celui-ci avec enthousiasme. Trop sans doute.
Sans aller jusqu'à dire que le lecteur s'ennuie ou que le roman « est mauvais », on peut quand même avouer que ce thriller religieux n'est pas à la hauteur de ce qu'il aurait pu être. Deux raisons à cela : d'abord, on a constamment l'impression que l'auteur ne parvient pas à faire un choix entre –le roman- et – l'ouvrage de réflexion- Ainsi, si l'histoire possède bien les caractéristiques du roman, les développements moraux et religieux récurrents s'apparentent à un tout autre genre, plus proche de l'essai éthique et spirituel. Ensuite, et peut-être même en conséquence, les personnages manquent de stabilité, voire de crédibilité. L'écriture peut être inégale à force de se chercher un ton, et les propos, redondants. Il en va ainsi jusqu'à un épilogue décevant tant il est cousu de fil blanc. C'est vraiment dommage car Arnaud Delalande produit habituellement, dans le genre, des romans d'une toute autre qualité. Dans son cas, une fois n'est pas coutume…

Lien : http://lascavia.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
raynald66
  04 avril 2015
Une équipe d'archéologues est massacrée par une mystérieuse secte, Axus Mundi, qui s'est emparée de la lance ayant tué le Christ et qui souhaiterais recueillir le sang du christ et reconstituer son ADN afin de le cloner.
Bon thriller à lire
Commenter  J’apprécie          40
Blandine80
  26 septembre 2013
Amateur, et connaisseur, du domaine religieux lancez vous...
Ardu à souhait j'ai eu beaucoup de mal avec le début du livre. Il faut être lecteur averti dans l'histoire religieuse.
Trop dans la fiction, l'ésotérisme, l'improbable à mon goût.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   04 avril 2015
Le monde des clones, Leonardo,. Je vais vous le décrire. C'est un monde où chaque femme peut ouvrir le tombeau de sa grand-mère et, à partir de l'un de ses cheveux, en récupérer le patrimoine génétique pour procéder à une insémination, et tomber ainsi enceinte de son aïeule. Un monde où l'on pourra tenter de ressusciter un mari dont on ne supporte pas la disparition, ou un enfant qui n'a pu survivre à une maladie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   04 avril 2015
En avril 1945, des soldats de l'armée américaine sous la direction d'un certain lieutenant Horn auraient exhumé la lance, mise au secret par Hitler, dans un caveau de Nuremberg, le soir même, le Fürher se suicidait dans son bunker.
Y avait-il un rapport réel entre ces différents épisodes, pour le moins étranges ?
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   04 avril 2015
Lentement, le Saint-Père se leva. Il fit quelques pas, soudain lourds, et se dirigea vers la fenêtre. Il porta une main à son front.
La lance du destin, authentique ?
Le sang du Christ, authentique ?
Et l'Eglise rattrapée par deux milles ans d'histoire ...
pour affronter ses pires cauchemars
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   04 avril 2015
L'humanité telle que nous la connaissons pourra devenir lentement une espèce en voie de disparition. Toutes les philosophie et la nôtre au premier chef, la philosophie chrétienne, deviendront insignifiantes. Elles ne seront plus adaptées à la dynastie naissante
Commenter  J’apprécie          00
SB59SB59   16 novembre 2014
Il faut te dépêcher, ma chère Église. Car le sang du Christ est prêt. Bientôt la Porteuse sera là. Alors la Lance pourra la rencontrer, pour la plus belle des fécondations. Et la race humaine rencontrera Dieu, comme jadis Moïse au Sinaï.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Arnaud Delalande (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Delalande
Le travail m'a tué
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1945 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre