AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782747097956
352 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (20/02/2019)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l'Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s'y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l'un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l'apprenti d'une mystérieuse guilde qui l'envoie effectuer des missions dans le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  04 mars 2019
Je n'ai pas encore fini la saga de l'Epouvanteur, mais aimant beaucoup le style et l'univers de Joseph Delaney, je me suis dit que passer à côté d'Aberrations n'était juste pas possible. Bien que la couverture ne soit pas du tout attrayante, le résumé lui était intrigant. D'ailleurs, je regrette ne pas retrouver les sublimes illustrations de la VO… Je comprends le choix qui fait bestiaire et se rapproche des couvertures de l'Epouvanteur, mais sans le nom de l'auteur, je ne serais pas aller plus loin.
Mais revenons au roman. On y retrouve la même ambiance que dans la saga précédente de Joseph Delaney. Un univers moyenâgeux, une force obscure qui menace le monde, des créatures effrayantes, une touche de gore et de frissons. La mythologie autour de tout cela est aboutie, très intéressante et tout en nuances. L'auteur ne s'est pas lancé comme cela. Il y a de la recherche et aussi cette impression forte que même si l'on ne découvre pas beaucoup de choses, Joseph Delaney a déjà une idée bien précise de sa trame et de ce qu'est le Shole dans sa globalité. Et c'est très plaisant comme vous pouvez vous en douter.
On découvre aussi un monde qui est à un point de rupture. le brouillard qui menace tous les habitants est sur le point de tous les engloutir. Nos héros sont aussi en confrontation avec une culture ancienne basée sur les lois et des codes qui n'ont pas évolué et qui se trouve être archaïque face à la menace du Shole. Un autre point intéressant avec ce « choc » des cultures qui pourrait être un renouveau et donc le salut qu'ils attendent tous, ou bien la perte de ce combat qui semble perdu d'avance.
Crafty, notre jeune héros, est le symbole de ce changement. Il a tout perdu en un sens, sa mère, ses frères, son enfance, son avenir, sa maison, son monde, et pourtant, il continue de vouloir se battre. On s'attache rapidement à lui, et ses émotions sont un fil conducteur par rapport à la trame. Crafty se retrouve face à un univers trop codifié et cloisonné avec de nombreuses incohérences et injustices. Il apporte du renouveau à tout cela. Il veut faire évoluer les choses et son audace paye même si parfois il met sa vie en danger. Un brin téméraire, il n'en reste pas moins réfléchi et il est difficile parfois de se rappeler qu'il n'a que treize ans. Tous les drames qu'il a vécu l'ont rendu plus mature, même si parfois il se conduit toujours comme l'enfant qu'il est.
Trois personnages secondaires sont sortis du lot pour moi. Click, bien évidemment. Elle est étrange et complexe. On apprend à la connaître petit à petit et elle sera sans doute une alliée de poids même si l'audace de Crafty et son impatience la poussent dans ses retranchements. le duc de Bois n'est pas encore beaucoup exploité mais il y a déjà quelque chose en lui qui attire toute ma sympathie. Une noblesse et la même envie de renouveau que notre héros. Je ne m'attendais d'ailleurs pas à tel personnage lorsqu'on entend parler de lui au tout début. le dernier protagoniste est la reine des marécages. Elle est une ambivalence pour moi. Un mystère que l'on a envie de percer mais aussi le symbole de ces nuances que l'on trouve dans tout le récit. Ni bonne, ni mauvaise. Fascinante à souhait.
Un premier tome qui pour moi est très réussi. Il parvient à introduire le nouvel univers de Joseph Delaney à la perfection sans trop nous en dévoiler en même temps. Il y a aussi tout de suite de l'action et une histoire qui nous tient en haleine. Ce n'est pas un tome introductif qui reste dans la description et j'adore ça. Vivement la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
RosenDero
  31 octobre 2019
En ce 31 octobre, quoi de mieux qu'une lecture frissons pour célébrer Halloween ?
Aberrations et ses multiples avertissements au lecteur nous promettait un texte particulièrement effrayant, et Joseph Delaney ayant réussi à s'imposer comme un auteur jeunesse incontournable avec sa série de l'Épouvanteur, comment ne pas résister ?
Et bien ce fut un coup d'épée dans l'eau...
Dans l'eau croupie du Shole, certes. Mais 3 pauvres monstres et quelques passages dans une cave glauque (Delaney adore enfermer ses héros dans des caves) ne font pas un livre d'horreur, et surtout pas un bon livre d'horreur.
Si le jeune public (ou les plus sensibles*) aura peut-être un peu la trouille quand machin ira au bord de l'eau et nous gratifiera d'un jump scare évident, cela ne suffit pas pour compenser le peu d'intérêt du tout.
J'ai eu l'impression de vivre une resucée de l'Épouvanteur, ou plutôt une mauvaise adaptation du modèle économique de la série. Car soyons clairs, ce n'est que du papier gaspillé pour rapporter des sous-sous en surfant sur la vague épouvante / série au long cours. On lance plein de pistes, on crée des méchants, des gentils, des martyrs (qui renaîtront de leurs cendres, faut pas se leurrer), des histoires compliquées de famille, d'hérédité et de pouvoir (le héros finira bien par sauver le monde, au tome 19^^), mais on ne dit rien, on tait tout histoire de tâter le terrain, d'avoir le retour des lecteurs et de cracher la suite désirée au tome suivant. Ce tome part donc dans tous les sens et multiplie les pistes foireuses ou caricaturales (le pire étant la ridicule secte des capuchons gris, qui agit presque au grand jour et que personne ne tente d'arrêter) et les références
moisies (pourquoi ne pas mentionner Boudicca pour ce qu'elle est au lieu de tourner autour du pot ? Franchement, aucun lecteur français de moins de 15 ans ne comprendra la référence, alors j'imagine que c'est pour se prémunir d'une vague de protestation en Angleterre, tant c'est mauvais). Tout peut devenir n'importe quoi étant donné que la vraisemblance n'étouffe pas l'auteur, et les mères mortes cachées dans les placards, les pères disparus retrouvés dans l'orphelinat du coin, les "manciens" gentils-méchants, ne servent finalement à rien qu'à remplir des pages et vendre une suite.
Je serai curieux de voir si toutes les pistes de l'histoire seront exploitées dans la suite, si certaines seront abandonnées ou mixées entre elles sans vergogne...
Bref, du commercial et un tome d'introduction qui part dans tous les sens et multiplie les ouvertures possibles sans se soucier de la cohérence ou de fournir des scènes fortes et intéressantes, et rien d'horrifique (à part peut-être si vous êtes sensibles du petit doigt).
*Désolé @Mladoria :D
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          194
Mladoria
  19 mai 2019
Reçu en cadeau d'anniversaire, j'étais curieuse de découvrir cette nouvelle série de Joseph DELANEY, ayant beaucoup aimé les débuts de L'épouvanteur.
Là encore c'est un véritable page turner qui se dévore en quelques jours. le style est simple et le vocabulaire accessible. Cependant, vu le thème et certaines scènes je ne le conseillerai qu'à des lecteurs avertis ou friands de frissons et de scènes horrifiques.
Oserez-vous vous aventurer dans le brouillard nous somme la quatrième de couverture ? J'y ai suivi avec beaucoup de plaisir et d'appréhension le jeune Crafty, mouche de porte de son état et Fey de nature. Les personnages m'ont d'emblée accrochés. J'ai retrouvé beaucoup du jeune Thomas Ward de L'épouvanteur dans Crafty, niveau caractère comme niveau des actions parfois impulsives. La magie à l'oeuvre est assez originale et les capacités des personnages donnent à voir un univers sombre et lugubre, où les alliés ne sont pas toujours où on pense les trouver.
Les scènes d'action sont nombreuses et les yeux courent d'une page à l'autre, en apnée. Les créatures sont toutes plus effrayantes les unes que les autres et ses fameuses aberrations méritent bien leur nom.
Je lirai avec attention la suite de cette série car la fin tient en haleine pour la suite, pour découvrir ce qui se cache dans le coeur du Shole et comment les héros vont freiner son avancée sur le monde Diurne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
kobaitchi
  23 mars 2019
Le Shole est une sorte de brouillard maléfique où se cachent des créatures abominables et qui a la particularité de transformer les êtres vivants qui s'en retrouvent prisonniers en monstres. Ca fait plusieurs décennies qu'il est apparu mystérieusement et il recouvre désormais une partie de l'Angleterre.
Crafty, 13 ans, est un Fey, un des rares humains a pouvoir traverser le Shole sans en ressentir les effets négatifs. Grace à ça, il a pu survivre une année durant, caché dans une cave protégée par la magie de son père. Fey également, et qui assure la liaison entre le monde diurne, encore protegé du Shole, et quelques ilots cernés par le brouillard et encore miraculeusement indemnes. Mais aujourd'hui, celui-ci vient le chercher pour l'emmener au château, où les autorités tentent d'étudier le phénomène dans l'espoir de s'en débarrasser.
Son travail là-bas, qui consistera à s'introduire régulièrement dans le Shole sous la supervision d'un Mancien, fait partie des plus dangereux. Et pas uniquement à cause des aberrations cachées dans la brume.
Joseph Delaney est très connu pour sa série précédente, l'Épouvanteur, que j'ai souvent vue en librairie, mais que je n'ai jamais lue et dont je ne parlerai donc pas.(logique ?)
Aberrations est ma première rencontre avec lui et... C'est plutôt concluant.
L'écriture est agréable et fluide, le héros énerve parfois, mais globalement on s'y attache très vite, et le mystère autour du Shole est très bien dosé.
À mesure que Crafty explore le Shole et le petit bout du monde diurne auquel il a accès nous en apprenons plus sur le phénomène et nous étonnons de certains de ses pouvoirs. Il y a assez peu de personnages, mais plusieurs sont très très prometteurs et j'ai hâte de découvrir ce qu'ils deviendront dans les tomes à venir.
Quelques micros points négatifs quand même.
J'ai trouvé un peu dérangeant le fait qu'on ne sache pas très bien à quelle époque l'histoire se déroule, ne serait ce que pour imaginer l'architecture des bâtiments (château mis à part) ou les vêtements des personnages.
Le fait que Crafty s'étonne d'une fille en pantalon ou qu'aucun objet technologique ne soit mentionné de tout le livre laisse supposer une période un peu moyenâgeuse, mais comme ça n'arrive pas vraiment dans les premières pages ça m'a laissé le temps d'imaginer un monde plutôt moderne au départ. Qu'il m'a donc fallu totalement revoir au bout d'un moment.
On passera aussi sur les prénoms un peu ridicules du héros et des gens qui gravitent autour de lui (Crafty, Lucky, Click) et qui sortent parfois un peu læ lecteurice des passages sérieux. Et bien sûr l'obsession de Crafty, qui devient vite lourde, où celui-ci s'imagine que s'il se fait virer on le renverra dans sa cave au millieu du Shole (et vu son gros probleme avec l'autorité, il y a un paquet de moment où ça manque d'arriver). Sauf qu'à aucun moment une chose pareille n'est envisageable (ou même envisagée par les autorités). Qu'on le fiche à la porte et qu'il finisse par crever de faim, là ok, ce serait une crainte légitime, mais le renvoyer dans le Shole où il finirait tué ou transformé n'aurait aucun sens. Même les condamnés à mort ne sont pas sacrifiés de cette façon...
À part ça, pourtant, ça a été une lecture agréable.
Un livre qui se lit vite, des chapitres assez court, une histoire qui ne traîne pas inutilement en longueur, des monstres et un mystérieux brouillard tueur, moi, je dis oui. Merci aux éditions Bayard et à Babelio pour le partenariat et la découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Syl
  29 avril 2020
Colin Benson que tout le monde appelle Crafty, est un jeune garçon de treize ans qui n'a plus que son père pour s'occuper de lui. Dans le monde noir qui l'entoure, il a vu sa mère et ses frères aînés mourir par le Shole, un brouillard gris qui dévore et emprisonne petit à petit l'humanité.
Crafty rêve de suivre les pas de son père qui est courrier au château, un poste important qui l'amène à partir pour des missions dangereuses de l'autre côté du portail qui sépare les deux univers. Seul et enfermé pour sa sécurité dans la cave de sa maison depuis près d'une année, Crafty a eu le temps d'exercer quelques pouvoirs issus de ses origines Feys. Il a pour lui tenir compagnie les gémissements de ses frères défunts et les visites de la reine du Marécage, Bertha, une grande guerrière qui avait été sacrifiée par les prêtres des Segantii aux temps des Romains.
Alors que le confinement devient de plus en plus pesant, que les provisions et les chandelles viennent à manquer, Crafty a la surprise de voir enfin arriver son père. Les retrouvailles ne sont pas comme l'enfant les avaient imaginées et c'est avec beaucoup de crainte qu'il se voit obliger de le suivre au château où il doit passer des tests devant le chef mancien qui dirige la guilde, le "Corpus".
A l'âge de treize ans, il est prêt à devenir une mouche de porte. Les mouches de porte sont des jeunes qui passent le portail pour ramer des créatures du Shole qu'on nomme les Aberrations. Une fois appâtées, elles se mettent à les poursuivre et arrivées sur le pas du portail, une guillotine actionnée par le mancien responsable de la mouche tombe sur elles pour les tuer. La mouche doit être rapide et agile car bien souvent, lors du passage fatidique, elle devient à son tour une victime de la lame.
Crafty fait la connaissance de deux mouches, Donna et Lucky, qui lui font visiter la partie du château qui les concerne, puis on lui attribue un mancien, Mr Wipton surnommé Vipère pour sa cruauté.
Après avoir passé courageusement les épreuves, on lui confie sa première mission qui consiste à aller chercher le fils du duc de Lancaster qui a été pris par le Shole alors qu'il visitait un petit village, un an plus tôt. A ce jour, personne n'a pu le faire revenir et Crafty apprend par la même occasion que son père est l'un des derniers agents à être parti pour le récupérer et qu'il n'est pas encore rentré. La charge est énorme et très périlleuse pour le novice qu'il est, le Shole s'étend un peu plus chaque jour, peuplé de créatures terrifiantes, mais Crafty se fait la promesse de retrouver l'un et l'autre...

J'ai beaucoup aimé la saga de l'Epouvanteur de Joseph Delaney, dès le premier tome, et j'espérais retrouver un peu de cet engouement dans cette nouvelle série, avec une quatrième de couverture prometteuse, contant un brouillard avide de transformer les humains en des créatures monstrueuses, les Aberrations, et un mystérieux complot au sein de la guilde du château. Mais... le charme n'a pas agi ! J'ai trouvé le scénario confus et je ne me suis pas attachée aux personnages, même si le jeune Crafty ressemble beaucoup à l'apprenti John Ward de l'Epouvanteur.
Je ne pense pas lire la suite.
Attention, ce livre n'est pas à donner à n'importe quel jeune lecteur. Joseph Delaney sait très bien décrire les monstres et donner la chair de poule...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   25 avril 2019
Assez horrifiques, les situations se racontent sans fard : décès brutaux de proches, personnage dont le bas du corps se transforme en plante verte, etc [...] Efficace dans son genre.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   10 mars 2019
Les gens brillants manquent de bon sens, pensa-t-il. Ils ont trop la tête dans les nuages pour voir ce qui se passe au ras du sol.
Commenter  J’apprécie          130
GeraldinePGeraldineP   06 mai 2020
Crafty de tint aussitôt sur ses gardes. Qu'est-ce que ça signifiait ? Une créature dangeureuse l'observait-elle depuis les ténèbres ? Et s'il ne voyait rien d'autre, cela signifiait-il qu'il aurait échoué au test ? Toutefois, mentir n'aurait servi à rien. Son père lui avait appris à toujours dire la vérité, quelles qu'en soient les conséquences. Un mensonge en entraînait généralement un autre, et on ne s'en sortait plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SabrinaaydoraSabrinaaydora   13 mars 2019
Ils repartirent en hâte. La lumière baissait rapidement ; on ne voyait plus dans le jardin que les arbres les plus proches. Le mur et les bâtiments au-delà étaient déjà avalés par l'obscurité.
Commenter  J’apprécie          20
Reves-de-LecturesReves-de-Lectures   03 mars 2019
Ne te désole pas, Crafty. Ce qui est mort ici n'est pas mort pour toujours, tu le sais. C'est mourir qui est dur et douloureux. Cette épreuve est passée ; maintenant, ils attendent simplement le moment de s'éveiller à nouveau.
Commenter  J’apprécie          10
Reves-de-LecturesReves-de-Lectures   03 mars 2019
Tu n'as jamais rampé, fiston ! Tu n'en avais pas besoin. Tu n'étais encore qu'un bébé quand tu as découvert ta propre méthode pour te déplacer. Tu observais quelque chose avec tes petits yeux ronds, tu te mettais dans la bonne position, et tu roulais, roulais, roulais jusqu'à ce que l'objet que tu convoitais soit à ta portée. Tu ne rampais pas, tu roulais !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Joseph Delaney (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Delaney
À l'occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2018, Joseph Delaney vous présente sa collection "L' Epouvanteur." aux éditions Bayard Jeunesse .
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/recherche?requete=Joseph%20Delaney
Notes de Musique : Free music archives.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : créaturesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Épouvanteur

Pour devenir épouvanteur, il faut d'abord être :

Le fils d'un épouvanteur
Le fils du Diable
Le septième fils d'un septième fils
Le dernier fils d'une sorcière
Orphelin

11 questions
100 lecteurs ont répondu
Thème : Joseph DelaneyCréer un quiz sur ce livre
.. ..