AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782747038584
306 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (19/02/2015)
4.15/5   217 notes
Résumé :
Loin du Comté, à l'extrémité du cercle Arctique, dans la cité des Kobalos, une terrible menace se prépare ? Sliter vit sur son propre domaine dans le Nord, où il exploite des humains et s'abreuvent de leur sang. C'est un mage Kobalos, une bête à l'apparence d'un loup qui se déplace sur deux pattes. Le jour où le fermier Rowler meurt, Sliter n'a qu'une envie : dévorer ses trois appétissantes filles. Seulement, il a conclu un marché avec cet homme qu'il se doit d'hono... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 217 notes
5
12 avis
4
21 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

Tinaju
  14 novembre 2020
Au début, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. J'attendais l'Epouvanteur qui ne venait pas. Puis, j'ai compris qu'il s'agissait d'un nouveau personnage, un mage, et de son aventure. Très vite, Nessa devient un personnage essentiel à cette histoire et les relations entre eux se modifient tout au long de ce livre.
A ma plus grande joie, vers la moitié du livre, on retrouve Grimalkin. Toujours aussi puissante et intelligente, et qui suit néanmoins sa ligne de conduite sans en déroger.
Bref, un tome différent des autres puisqu'on ne retrouve jamais ni l'épouvanteur ni Thomas Ward. Mais comme d'habitude, j'ai apprécié l'aventure pleine de surprise dans un monde glacé.
Vite, je rajoute la suite dans mes "A lire".
Commenter  J’apprécie          212
lemillefeuilles
  30 juillet 2019
Pour la seconde fois depuis le début de la saga, nous n'allons pas suivre Thomas Ward (qui sera d'ailleurs complètement absent de l'histoire) mais le point de vue d'un autre personnage... et même de deux.
Sliter est un mage Kobalos, à l'apparence d'un loup, qui se nourrit du sang d'humain·e·s et a conclu un pacte avec le fermier Rowler des années plus tôt. Au décès de ce dernier, Sliter devient le propriétaire de sa fille aînée, Nessa. Afin d'honorer sa promesse, il doit amener les deux filles plus jeunes chez des membres de leur famille, avant d'aller vendre Nessa comme esclave.
Tour à tour, nous allons suivre le point de vue de Sliter, une bête, et de Nessa, une humaine terrorisée parce qu'elle vit, mais également courageuse. C'était très intéressant de connaître les points de vue de deux protagonistes dans le même récit, une première dans la série L'Epouvanteur.
J'avais trouvé que le précédent volume, le sang de L'Epouvanteur, stagnait un peu et je pourrais faire le même reproche à celui-ci. En effet, Tom, Alice et l'Epouvanteur sont complètement absent·e·s du roman, ce qui ne permet pas vraiment d'avancer dans l'intrigue. Heureusement, Grimalkin est là - ce qui m'a fait plaisir, puisque j'apprécie beaucoup ce personnage -, toujours dans son idée de se débarrasser de la tête du Malin.
Bien que je n'ai pas vu l'utilité de cette histoire par rapport au reste de la saga, c'était une très chouette lecture et c'était agréable de faire la connaissance avec de nouveaux·elles protagonistes, que j'ai hâte de retrouver dans les prochains volumes.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
basileusa
  29 septembre 2019
Je me suis régalée avec ce tome un peu a part ,qui concerne un Kobalos nommé Sliter . Pas de Tom donc mais on découvre un personnage sanguinaire qui s'humanise au contact de Nessa, la jeune fille qu'il doit vendre en esclavage selon la loi de sa cité. C'est vraiment sympa de découvrir le territoire des Kobalos , ainsi que leurs us et coutumes ! J'ai adoré Nessa et l'invité surprise du tome ;) On ne s'ennuie pas une seconde et j'ai hâte de tous les revoir dans un prochain tome !
Challenge Mauvais genres
Challenge séries 2019
Commenter  J’apprécie          163
Sharon
  05 mars 2015
Laissez-moi vous présenter Sliter, un homme un mage extrêmement charmant. Il est courtois, respecte ses promesses (ce n'est pas le cas de tout le monde), il a la capacité de grandir ou de rapetisser, il est en outre un excellent combattant. Que demander de plus ? Ou plutôt, de moins : il se nourrit de sang humain, et parfois, il ne sait pas très bien doser ce qu'il prend. Et pourtant, il prend grand soin de ses purraïs – les humains qui sont sous sa garde – il essaie vraiment de juguler son appétit. Il possède également un visage ma foi, très proche de celui du loup (voir la couverture pour plus de précision), et d'autres attributs qui peuvent le rendre un peu effrayant… ou plutôt beaucoup.
Nous sommes loin, géographiquement, de l'univers de l'Epouvanteur, qui nous avait cependant emmené en Grèce. Pourtant, Nessa connaît des histoires de sorcières, qu'elle raconte à sa petite soeur et presque fille Bryoni (leur mère est morte en la mettant au monde, et depuis, Nessa s'occupe d'elle). Sliter, quant à lui, aimerait bien connaître cette magie qui est utilisée dans ces contrées lointaines, la sienne lui paraît moins développée – mais n'anticipons pas. Pour l'instant, Sliter, après le décès du père de Nessa, doit respecter sa promesse : emmener les deux cadettes chez leur oncle et tante. En prix de ce service, il pourra vendre l'aînée au marché des esclaves. le marché a été conclu par le père de Nessa – et elle n'était pas vraiment au courant de ce qui l'attendait.
Prend-elle bien les choses ? Franchement, vous apprenez que vous êtes promis à une mort certaine, assez proche dans le temps, après moults mauvais traitements, seriez-vous prêts au sacrifice de bon coeur ? Non, pas vraiment. Nessa a l'habitude de se dévouer pour les siens, effectuant les plus durs travaux à la ferme. Bryoni est trop jeune pour cela, Susan, par contre, aurait fort bien peu aider son aînée. Non. Elle était la préférée de leur père, celle qui avait toujours droit à des vêtements neufs, quand Nessa devait se contenter de retailler de vieilles robes. Autant dire que Susan n'est pas prête à affronter ce qui l'attend – mais elle n'a pas le choix, Nessa encore moins.
C'est à un long périple que nous convie Joseph Delaney en compagnie de Sliter et de ses possessions. Il le dit lui-même : « Une humaine ne compte pas. Elle n'est qu'un bien qu'on possède. » Bien que le voyage soit linéaire, il est parsemé d'accidents, de retournements de situations, d'épreuves et de douleurs, pas seulement pour les trois soeurs, mais aussi pour Sliter. Nous nous croirions presque dans un conte, avec ses méchants, et sa bonne fée – croyez-moi, vous serez vraiment surpris(e) quand vous verrez quelle apparence elle a pris ! Cela fait toujours plaisir de retrouver une connaissance aussi déterminée – et vous, de noter que je n'ai pas révélé son nom.
Reverrons-nous Sliter ? Outre-Manche, certains possèdent déjà la réponse, puisque la série est officiellement terminée. J'espère que o
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Syl
  05 mars 2015
Dans le pays de l'Epouvanteur, loin de son comté et dans les terres du grand nord, il y a un monde peuplé de créatures appelées les Kobalos, des loups qui se tiennent sur deux pattes. D'après l'extrait du bestiaire de John Gregory « Les Kobalos sont une race de féroces guerriers, établis à Walkarky, une ville située à la lisière du cercle arctique… On y trouve quantité d'abominations, créées par la magie noire.. Les Kobalos croient que leur ville ne cessera jamais de s'étendre, jusqu'à ce qu'elle recouvre le monde entier. » Depuis plus de cinq cents ans, ils sont en conflit avec les humains et s'abreuvent de leur sang. Dotés de pouvoirs surnaturels, ils ont une supériorité sur les hommes et se servent des femmes comme esclaves. Elles sont des Purrai, prisonnières, parfaites pour engendrer la race des guerriers, les Dexturai.
Dans son repère, Sliter, un mage Kobalos, sort de son état de sommeil avec une faim qu'il ne peut assouvir qu'avec du sang. Comme à son habitude, il se rend à la ferme du vieux Rowler pour demander son tribut. Si d'autres Kobalos boivent aux gorges de leurs sujets, Sliter préfère épargner les gens de son domaine, sa haizda, et prendre le sang et la chair de leurs bêtes. Fidèle à son pacte, il respecte le paysan et ses trois filles. Mais parfois, sa soif est telle qu'il commet des écarts… ailleurs.
Lorsque Rowler se fait accidentellement encorner par un taureau, juste avant de mourir, il fait promettre à Sliter de conduire ses deux cadettes en sécurité auprès de son frère. Quant à l'aînée, Nessa, elle sera le paiement de cet arrangement.
Nessa est une jeune fille qui au décès de sa mère a endossé toutes les responsabilités de la maison. Courageuse et loyale, elle accepte ce sacrifice pour ses petites soeurs. Elle sera vendue comme esclave à la foire de Walkarky.
Sans tarder, l'étrange équipée s'engage sur un chemin semé d'embuches… Bien malgré elles, Nessa, Susan, et Bryony doivent faire confiance à Sliter, le monstre. Leur première étape se fait sur les terres du haut mage Nunc, un être vil et cruel qui leur réserve bien des tourments. Et pour ne pas avoir satisfait les souhaits de cet hôte, toute une horde d'assassins Kobalos et autres créatures sanguinaires seront à leurs trousses.
Ce onzième tome de la série « L'Epouvanteur » nous fait découvrir les Kobalos. L'Epouvanteur, son apprenti Tom et Alice n'apparaissent pas dans l'histoire. Seule la sorcière Grimalkin a un rôle et fait le lien entre eux. Sliter et Nessa sont les héros de nouvelles aventures qui semblent toutes aussi passionnantes que la saga originelle.
Les chapitres racontent l'histoire vue par les deux personnages, une vision Kobalos, une vision humaine, qui alternent la force, la violence, avec la témérité, la peur. A l'image des autres volumes, les combats sont intenses, les créatures horribles et les scénarios toujours aussi délirants. S'il est difficile au début de retenir les identités surnaturelles, ainsi que « les us et coutumes » de cette nouvelle société (il y a un glossaire dans les dernières pages), très vite on devient familier de leur univers ; ainsi la physionomie de Sliter me paraissait moins menaçante, plus proche de l'homme que du loup, séduisante aussi. Avec Nessa, jeune fille qui attire immédiatement la sympathie, ils forment un duo dans le genre « La Belle et la Bête ».
J'ai beaucoup aimé ce livre et il me tarde de connaître la suite. L'auteur dévoile dans une mini-interview qu'on pourrait retrouver dans le prochain tome tous les héros réunis…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
SharonSharon   03 mars 2015
Dans une bataille, on agit parfois sans réfléchir. Lancer une lame, éviter un coup de lance sont des gestes instinctifs, plus rapides que la pensée. On entre dans une sorte de transe, pendant laquelle le corps se meut de lui-même.
Commenter  J’apprécie          40
SylSyl   05 mars 2015
« Les Kobalos sont une race de féroces guerriers, établis à Walkarky, une ville située à la lisière du cercle arctique… On y trouve quantité d’abominations, créées par la magie noire.. Les Kobalos croient que leur ville ne cessera jamais de s’étendre, jusqu’à ce qu’elle recouvre le monde entier. »
Commenter  J’apprécie          10
silencejelissilencejelis   07 août 2019
Les Kobalos sont une race de féroces guerriers, établis à Valkarky, une ville située à la lisière du cercle arctique. Son nom signifie "la Ville des Arbres pétrifiés". On y trouve quantité d'abominations, créées par la magie noire. Ses mus sont bâtis et restaurés par des créatures qui ne dorment jamais et qui crachent des pierres. Les Kobalos croient que leur ville ne cessera jamais de s'étendre, jusqu'à ce qu'elle recouvre le monde entier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   03 mars 2015
Une humaine ne compte pas. Elle n'est qu'un bien qu'on possède.
Commenter  J’apprécie          51
mamangel1mamangel1   26 février 2019
Je fis halte devant le portail ouvert. La vue de ces trois filles me fit presque saliver. La plus jeune aurait été si tendre à dévorer crue! Ses os eux-mêmes fondraient dans la bouche. Quant à Susan, avec sa chair abondante, je savais que son sang aurait une saveur unique. Il me faudrait toute la maîtrise dont j'étais capable pour respecter les termes de mon marché.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Joseph Delaney (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Delaney
À l'occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2018, Joseph Delaney vous présente sa collection "L' Epouvanteur." aux éditions Bayard Jeunesse .
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/recherche?requete=Joseph%20Delaney
Notes de Musique : Free music archives.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : epouvanteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

L'Épouvanteur

Pour devenir épouvanteur, il faut d'abord être :

Le fils d'un épouvanteur
Le fils du Diable
Le septième fils d'un septième fils
Le dernier fils d'une sorcière
Orphelin

11 questions
114 lecteurs ont répondu
Thème : Joseph DelaneyCréer un quiz sur ce livre

.. ..