AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Hélène Delval (Traducteur)
EAN : 9782747017237
371 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (15/03/2007)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 953 notes)
Résumé :
"L'hiver va être long et rude, mon fils. Tous les signes l'annoncent. Les hirondelles se sont envolées vers le sud presque un mois plus tôt qu'à l'accoutumée, et les premières gelées sont survenues alors que mes rosiers étaient encore en fleur. Je n'avais jamais vu ça. Ça sera une période éprouvante : aucun de nous n'en sortira indemne. Aussi, ne quitte jamais ton maître. Il est ton seul véritable ami. Vous devrez vous soutenir l'un l'autre."

Alors q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (114) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  11 mai 2018
L'épouvanteur prend ses quartiers d'hiver , mais son ancien apprenti vient le menacer. L'occasion est faite d'en savoir plus sur ce vieil homme.
Un épisode un peu décevant en ce qui me concerne. Pas assez d'action à mon sens et puis pas trop de suspens. C'est assez prévisible. Néanmoins il reste des questions sans réponses dans le relationnel de l'épouvanteur et de sa bien aimée... et du coup ça nuit à la logique de la trame.
Malgré ces points négatifs je pense que ce tome sert de transition ( c'est rapide après un tome 1 qui a servi de mise en place). Il me reste a voir cela, et à confirmer ou non avec la suite. D'autant que je trouve que le personnage d'Alice prend de l'ampleur et me plait de plus en plus.
Je vais quand même prendre un peu de distance avec la suite afin de pouvoir apprécier au mieux les nouvelles aventures de l'épouvanteur et de son apprenti.
Commenter  J’apprécie          590
domisylzen
  12 avril 2018
Un tome un peu plus lent que les deux précédents. Rien de nouveau ni de bien d'extraordinaire ne s'y passe : un tome numéro trois de transition ?
Pourtant l'écriture est toujours aussi agréable, l'auteur nous y décrit à merveille le froid et l'austérité, les secrets qui règnent dans cette maison d'Anglezarke ou le duo d'épouvanteur, Grégory Le maître et Tom l'élève, viennent y séjourner pour l'hiver. Alice, elle, a été laissée au bon soin d'une famille de fermier du voisinage, l'épouvanteur n'ayant pas envie de l'avoir dans les jambes mais souhaite tout de même la faire surveiller, se méfiant de ses intentions.
Il faut attendre une bonne centaine de pages, quasi un quart du livre, pour que démarre véritablement l'action.
De nouveaux, très peu recommandables personnages, font leur apparition et ne laissent pas de marbre le lecteur. L'auteur s'évertuant à nous interroger sur leur intention : sont-elles bonnes ou mauvaises ? Ces individus ont-ils le désir d'aider Tom ou lui tendent-ils un traquenard ? Ce n'est que vers la fin du livre, où nous retrouvons la mère de Tom, que nous trouverons la réponse.
J'aime toujours autant cette série ou le duo Alice / Tom me charme littéralement. Je vais donc, lors de mon prochain passage à la médiathèque, me procurer le tome quatre des aventures de l'Epouvanteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
RosenDero
  29 janvier 2019
La mauvaise saison approche et le froid va, comme chaque année, envahir le Comté. Alors, Tom et son maître vont prendre leurs quartiers d'Hiver au Sud, dans la maison d'Anglezarke. Sauf que cette maison a beau être au Sud, elle est située en montagne, exactement dans la partie du Comté où le froid est le plus mordant...
---
"Pour lecteurs avertis"... oui, avertis qu'ils vont tomber sur un tome lourd et un héros geignard. Si la première partie du roman, correspondant au voyage vers Anglezarke et l'installation dans la demeure, ainsi que l'élimination d'un gobelin, était intéressante (changement de décor, face à face avec un ennemi mortel, rencontre avec Meg, le grand amour de John Gregory), le reste du tome est complètement inutile, basé sur un postulat débile et reprend la rengaine du "gros méchant Ancien qui va être relâché sur le Comté, bouhhhh" (on avait déjà eu droit à ce schéma avec "Le Fléau" au tome précédent, et c'était déjà pas fameux) en y ajoutant un nécromancien mythomane qui aurait pu être sympathique s'il ne manquait pas de substance.
Mis à part ceci, le twist final est inattendu (puisque illogique) et ironique, mais la résolution et l'invulnérabilité de notre petit héros sont lourdingues (il n'y a aucune tension car nous savons que Tom s'en sortira par une pirouette narrative du cru de l'auteur)...
Bref, pas déçu d'avoir enfin bouclé cette relecture, j'avais un bon souvenir d'Anglezarke et sa maison collée à la falaise, et je me rends compte que c'est en effet la seule partie du roman vraiment sympathique (ça et les glaçons de nécromant).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
cicou45
  14 avril 2014
Voilà un petit moment que j'avais réservé cet ouvrage à la médiathèque et quelle frustration car ô combien d'attente pour un livre qui se dévore et se lit en quelques jours à peine (et encore je ne que que par demi-journées étant donné que c'est le temps dont je dispose pour lire). Heureusement, j'avais eu la es bonne idée de réserver le quatrième tome en même temps ce qui fait que, une fois que mon mari aura terminé de le lire, ce sera mon tour...
Mais parlons pour l'instant du troisième tome. Ici, le jeune Thomas Ward, que tout le monde appelle Tom et qui est désormais âgé de treize ans continue son apprentissage sous la direction de l'Epouvanteur John Grégory. Il apprend en effet à se battre contre les forces obscures afin de pouvoir un jour être capable de prendre la relève de son maître et de protéger le comté de toutes sortes de créatures qui pourraient nuire aux villageois ainsi qu'à leurs bêtes et habitations. Cependant, si il y a une chose contre laquelle on ne peut pas lutter, c'est bien la peine que l'on ressent lorsqu'on perd un proche et cela, le jeune Tom va l'apprendre bien assez vite mais je ne vous dévoilerai pas dans quelles circonstances. Il va également devoir apprendre à se battre contre celui qui l'a précédé en tant qu'apprenti de l'Epouvanteur, le jeune Morgan et dans c ette lutte sans pitié, un seul en ressortira indemne...
Un livre, bien que destiné à la jeunesse, est aussi recommandé aux moins jeunes (il ne faut pas croire, ce n'est pas parce qu'il y a une étiquette dessus qu'il faut toujours s'y fier) et en tant qu'adulte, je ne peux que vous recommander ! Cependant, je vous préviens, si vos êtes aussi sensible que moi, préparez-vous un mouchoir à proximité car pour tout vous dire, ici, l'auteur ne nous épargne pas en émotions. A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
dedanso
  16 mai 2019
J'ai retrouvé avec plaisir tous les personnages et créatures qui peuplent le monde fantastique de la série l'Épouvanteur.
Le vieux Grégory et son apprenti Tom quittent Chipenden pour la résidence d'hiver d'Anglezarke. Alice n'est pas très contente d'être envoyée loin de Tom mais nous ne la perdrons pas de vue pour autant. Elle a encore de beaux rôles à jouer.
Je suis à nouveau tombée amoureuse de ce monde imaginaire peuplé de créatures étranges, pour la plupart non recommandables. J'hésite encore à désigner la rencontre qui serait la plus fatale : un gobelin en colère ou une sorcière lama assoiffée ? Ou pire peut-être, un nécromancien dérangé ? Je vous invite à vous faire votre propre idée sur la question.
Je crois pouvoir affirmer que ce que je préfère, ce sont tout de même les personnages. Qu'ils soient mis en avant ou qu'ils aient un simple second rôle, ils sont tous très beaux dans leur complexité. Les personnages féminins sont vraiment mis en valeur (mention spéciale à la mère de Tom qu'il me tarde de mieux connaître).
A travers les aventures de Tom, Joseph Delaney s'interroge sur la vie après la mort, sur la confiance que l'on n'accorde pas aisément et sur les préjugés qu'il nous invite à combattre.
Certaines scènes sont vraiment effrayantes, même lorsque l'on est adulte. L'auteur ne prend pas ses lecteurs pour des bébés, ce qui est pour le moins appréciable.
Bref, vous l'aurez compris, j'ai été de nouveau entièrement conquise. Quel dommage que je n'aie pas le tome 4 dans ma PAL...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   13 avril 2014
"Personne ne sait avec certitude ce qui se passe après la mort. Si cela était, il n'y aurait pas tant de religions différente, prétendant chacune détenir la vérité. A mon avis, peu importe la voie que tu choisis. Tant que tu mènes une vie honnête et que tu respectes la foi des autres, tu ne peux commettre de graves erreurs."
Commenter  J’apprécie          500
GanistorGanistor   20 octobre 2018
Je gardai la plus parfaite immobilité, osant à peine respirer. Et ça rampait, ça se rapprochait...
Je m'aplatis contre le mur, retenant mon souffle. Ça gratta à ma porte; des griffes acérées mordirent le bois comme pour le déchirer. [...] Il faisait noir. Très noir. Si noir que je ne distinguais pas l'encadrement de la porte. Seul le judas dessinait un vague rectangle plus pâle, barré de quatre traits. J'en conclus qu'une faible lueur éclairait l'escalier.
Une forme bougea devant l'ouverture, qui ressemblait à une main. Elle agrippa l'un des barreaux. Cela produisit un bruit râpeux, aussitôt suivi d'un sifflement de douleur et de colère. La lamia avait touché le fer, et elle ne supportait pas ce contact. Seule sa ténacité l'empêchait de lâcher prise. Une forme plus large, tel un sombre disque lunaire, se colla au judas, occultant le peu de clarté venant de l'extérieur. Ce ne pouvait être que la tête de la créature. Elle me fixait à travers les barreaux, mais l'obscurité était telle que je ne distinguais même pas ses yeux.
Soudain, la porte craqua. Un frisson de terreur me parcourut, car je savais ce qui se passait: la sorcière tentait de tordre les barreaux ou de les arracher! [...] La porte craqua encore, gémit sous la pression.
Le bois pliait. La sorcière siffla de nouveau, émit une sorte de croassement dépité. Elle voulait entrer, follement assoiffée de sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
florencemflorencem   09 novembre 2015
Hier encore, je vivais à la ferme avec mes frères, et notre père était en pleine santé. À présent, c’était fini. Même si je revenais, je n’aurais plus le sentiment de rentrer chez moi. Les bâtiments seraient toujours là ; je verrais toujours la colline du Pendu depuis la fenêtre de ma chambre. Mais sans papa, sans maman, ce ne serait plus ma maison. Tout cela était à jamais perdu.
Commenter  J’apprécie          140
dedansodedanso   13 mai 2019
Le gobelin passa à l'attaque juste avant minuit. Depuis quelques heures, l'orage grondait au loin. Lorsqu'il éclata au-dessus de nos têtes en une succession d'éclairs et de coups de tonnerre, nous étions assis devant la table de la cuisine. (...) quelques secondes plus tard, la créature déboulait de la colline et fondait sur la ferme avec la violence d'une rivière en crue s'arrachant à son lit.
Commenter  J’apprécie          80
GanistorGanistor   15 octobre 2018
Je refermai soigneusement la porte derrière moi et, une lanterne dans la main gauche, je traversai le jardin ouest. Je gagnai le sentier qui descendait la colline, les rafales s'évertuant à m'arracher mon manteau. J'atteignis enfin le cercle de saules, au carrefour de deux chemins. Dans la lueur de ma lanterne, les formes dansantes des branches devenaient des bras, des griffes et des visages monstrueux. Le vent secouait la cime dénudée des arbres, gémissant telle une horde de banshees, ces esprits femelles annonciateurs de mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Joseph Delaney (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Delaney
À l'occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2018, Joseph Delaney vous présente sa collection "L' Epouvanteur." aux éditions Bayard Jeunesse .
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/recherche?requete=Joseph%20Delaney
Notes de Musique : Free music archives.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous tous les secrets de l'obscure ?

Qui vient sonner à la maison de l'épouvanteur au début du livre ?

Le boucher de Chippenden
un gamin en détresse
la mère de Tom
Un autre épouvanteur

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : L'Epouvanteur, tome 3 : Le secret de l'épouvanteur de Joseph DelaneyCréer un quiz sur ce livre