AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Hélène Delval (Traducteur)
ISBN : 274702797X
Éditeur : Bayard Jeunesse (15/01/2009)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 534 notes)
Résumé :
C'est aux environs de la baie de Morecambe, dans le sud de la Région des Lacs, que se déroule cette histoire. Vous pouvez y visiter les villes de Coniston, Cartmel, Lancaster, et vous aventurer dans les sables de la baie ou sur le canal Lancaster-kendal. Mais les marécages infestés de sorcières près desquels est bâti le moulin n'existent que dans l'imagination de l'auteur.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  01 avril 2018
Ma petite lecture doudou du moment, avec laquelle je sais que je passerai un bon moment et qui se lit assez rapidement. J'ai d'ailleurs bien envie de me plonger un peu plus dans la saga et d'enchaîner les tomes, surtout que les événement de ce tome promettent des choses plutôt palpitantes dans un futur très proche. de quoi me donner bien envie. En espérant que je ne m'essouffle pas car il reste tout de même encore huit tomes.
Tom se retrouve, dans ce cinquième tome, entre les mains d'un nouvel Epouvanteur pour pour parfaire son entrainement. Un peu de dépaysement pour nous, autant que pour notre héros et l'occasion de découvrir de nouvelles créatures et surtout un nouveau chasseur de l'obscur. Une très bonne idée, je l'avoue sans peine et cela pour plusieurs raisons. La première est que cela appuie un peu plus le fait que Gregory vieilli. Il ne peut pas donner à Tom l'entrainement qu'il voudrait et il connait très bien ses limites. Ce n'est pas la première fois que le vieil Epouvanteur nous montre ses faiblesses, certes, mais un petit rappel est tout de même le bienvenue. Depuis le départ, j'ai l'impression que le personnage est invincible, qu'il ne pourra jamais mourir. Ces petites piqûres de rappel le rendent plus humain même s'il arrive toujours à m'étonner. C'est aussi l'occasion de voir comment Bill, le nouveau maître de notre héros, voit le métier et l'exerce. Car oui, ils ont chacun leurs méthodes et une façon de voir l'obscur différente. Cela ouvre l'horizon de notre jeune apprenti. En bien, comme en mal, car Bill est loin d'être un ange, mais je me dis que grâce à cela, Tom pourra réfléchir et ne pas voir que la vision de son maître comme étant la seule et l'unique.
Un très bon parallèle avec la vie que chacun de nous peut vivre. Là encore, l'auteur joue vraiment bien ses cartes pour moi, surtout vis-à-vis de la cible visée. Réfléchir par soi-même, se faire sa propre opinion, se tromper, recommencer. Voilà un message positif malgré la noirceur de plus en plus présente de la saga. En parlant de noirceur, revenons un peu à Bill. Je n'ai pas apprécié le personnage même après son évolution. Je comprends pourquoi il agit de la sorte mais c'est une façon égoïste de vivre et de se comporter. Bien sûr cela reste une épreuve autant pour Tom que pour son nouveau maître. Il y a une sorte de morale derrière mais un tel comportement à tendance à me hérisser le poil. C'est une voie de faciliter.
A contrario, j'ai été moins « épouvantée » par les sorcières de l'eau ou par le Malin. C'est étrange, peut-être parce que c'est le côté fantastique du roman. Ils sont effrayants, mais il y a une certaine retenue en un sens. Quelque chose de moins palpable. Même le côté religieux et très noir et blanc de Gregory m'inquiète plus. C'est pour dire. J'ai du mal avec cette vision obtuse de la vie. Il y a tellement de dégradés et on se retrouve face à une façon de penser très limitée. Elle parte d'un bon fond, j'en ai conscience et l'Epouvanteur fait de son mieux. Mais il y a une part de mal en chacun de nous et cela ne fait pas de nous une personne mauvaise. J'aimerai vraiment que ce côté soit plus exploité. Alice, tout comme Grimalkin apporteront peut-être cela. Elles sont d'ailleurs deux personnages que j'aime de plus en plus.
Un autre point m'a un peu ennuyé. Tom se montre à certains moments assez immature. Il prend la mouche pour pas grand-chose. Je sais qu'il est encore jeune et que cette aventure n'a pas été évidente pour lui, mais j'aimerai que ce trait de caractère évolue. Je n'ai pas envie de voir en lui un enfant chouchouté qui se laisse déstabiliser pour une remarque, aussi injuste soit-elle.
Il n'en reste pas moins que ce cinquième tome a été un petit plaisir. Je sais que j'ai soulevé des points que je n'ai pas apprécié mais encore une fois l'auteur a su me charmer avec cette nouvelle aventure. On se prend au jeu et on rentre dans l'univers très facilement et dès la dernière page tournée, on a envie de poursuivre. Ce que je ferrai très rapidement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
cicou45
  23 avril 2014
J'ai beau toujours prévoir de réserver à la médiathèque le tome suivant avant d'entamer ma lecture de celui que j'ai en cours, je me fais toujours piéger tant ces ouvrages sont extrêmement prenants et se lisent extrêmement vite (d'autant plus que je suis en vacances cette semaine alors j'en profite...Autant vous signaler que pour moi, le mot "vacances" rime avec lectures, lectures et...lectures entre autres).
Dans ce cinquième tome, Tom, notre jeune héros apprenti-épouvanteur, qui entre dans sa quinzième année, est envoyé, à la demande se son maître, John Grégory, chez un autre épouvanteur qui sera en mesure de lui parfaire son éducation en lui enseignant d'autres méthodes. Ce dernier se nomme Bill Arkwright et fut lui-même un ancien apprenti de M. Grégory. Cependant, l'a-t-il fait sciemment ou pas ou pour le protéger (le lecteur ne sait pas trop quoi en penser) suite aux récents événements (voir tome quatre), l'Epouvanteur Grégory envoie ici son élève affronter de redoutables épreuves... En étant confronté à la sorcière des eaux Morwène - qui n'est autre que la fille du Diable en personne -, notre jeune Thomas Ward (Tom), va devoir faire preuve de beaucoup de courage mais aussi de ruse et d'intelligence. de plus, c'est toujours dans ces moments-là que l'on reconnaît en général ses véritables amis à savoir ces personnes en qui ont peut réellement avoir confiance...Je dis bien en général car il arrive que parfois, le destin se trompe et que des personnes auxquelles on ne s'attendait pas nous viennent en aide tandis que d'autres révèlent alors leur véritable nature...
Je ne vous en dis pas plus mais vous invite à venir découvrir cette formidable série pour enfants (bien que parfois, je la trouve un peu violente pour certains qui seraient peut-être plus sensibles que d'autres mais me direz-vous, la série "Harry Potter" ne les a pas épargnée non plus) et à la faire découvrir aux plus jeunes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Aline1102
  02 février 2017
Je retrouve enfin cette saga que j'aime tant !
Le point positif, c'est qu'il est tout à fait possible de suivre l'histoire même après une (assez longue) pause dans la lecture des différents romans qui composent les aventures de L'Epouvanteur et de son apprenti. Cela fait plusieurs mois que j'ai lu le tome 4 mais, malgré cela, je n'ai eu aucun mal à me replonger dans le récit.
La guerre fait rage dans le pays et commence à atteindre le Comté. Les habitants du Comté souffrent de la faim et les recruteurs sillonnent le territoire afin d'enrôler de force de jeunes recrues, pour lesquels ils seront bien payés par leurs supérieurs. Tom Ward et John Gregory voient donc leur tâche d'Epouvanteur compliquée par cette situation et le jeune Tom est d'ailleurs victime d'un coup monté de la part de recruteurs. Heureusement, la jeune Alice Deane, la meilleure amie sorcière de Tom veille au grain et sauve son ami des griffes de ces soldats sans scrupules.
Mais John Gregory est inquiet. Il n'apprécie toujours pas l'amitié qui unit Tom et Alice, même si cette dernière a prouvé plus d'une fois qu'elle n'était pas prête à devenir une pernicieuse. L'Epouvanteur est également inquiété par l'initiative des recruteurs qui s'en sont pris à Tom.
Il prend donc la décision d'envoyer le jeune garçon chez Bill Arkwright, l'un de ses anciens apprentis devenu Epouvanteur dans le nord du Comté. Arkwright est spécialisé en créatures de l'eau (sorcières d'eau et skelts, entre autres) et est plus jeune que John Gregory : il pourra entraîner le jeune Tom au combat et renforcer les capacités physiques du jeune apprenti.
Malheureusement pour Tom, Arkwright ne pratique pas exactement les mêmes méthodes que Monsieur Gregory… L'homme se révèle brutal : il a mauvais caractère et boit trop de vin.
L'apprentissage de Tom dans ce cinquième tome de la saga est donc loin d'être de tout repos. le jeune garçon doit non seulement apprendre de nouvelles méthodes de combat et des compétences inédites (dont la natation), mais il doit également composer avec le mauvais caractère d'Arkwright… et avec la présence du Malin, qui souhaite éliminer Tom ou l'enrôler dans les forces de l'obscur afin de dominer la Terre.
Ce cinquième tome est un peu plus sombre que les précédents. Tom, Alice et l'Epouvanteur doivent faire face à de nouvelles difficultés et à des ennemis très déterminés et puissants. A un moment, ils devront également choisir leurs alliés dans leur lutte contre l'obscur et le choix en question ne plaira pas beaucoup à Monsieur Gregory.
Le suspense est bien souvent à son comble dans cet épisode des aventures de Tom Ward, non seulement grâce à l'intrigue, mais aussi du fait du décor dans lequel elle se déroule. le nord du Comté et le moulin à eau dans lequel vit Arkwright sont sinistres à souhait et on ne s'étonne qu'à moitié qu'il s'y passe des événements étranges et inquiétants.
Que dire de ce nouveau personnage, Bill Arkwright ? Au début du récit, j'avoue l'avoir trouvé profondément antipathique. Comme Tom, j'ai été étonnée de constater qu'il ne travaillait pas vraiment comme John Gregory, alors qu'il a été son apprenti. Mais heureusement, le personnage évolue, et on comprend peu à peu ses motivations. Une fois refermé ce volume, Arkwright est plus sympathique qu'au début du roman.
Tom devient un apprenti Epouvanteur assez aguerri dans ce nouveau tome. Il prend plus d'initiatives et doit apprendre à se débrouiller seul, non seulement parce qu'il est personnellement visé par les initiatives du Malin pour faire régner l'obscur, mais aussi parce que l'amour d'Arkwright pour le vin met bien souvent ce dernier HS... On a donc droit à une belle évolution du personnage principal, même si Tom est encore parfois très nerveux lorsqu'il doit affronter des créatures de l'obscur.
Alice, quant à elle, est toujours l'un de mes personnages préférés, même si elle semble accumuler les gaffes dans ce volume. La jeune fille emploie quelques méthodes qui ne plaisent pas à l'Epouvanteur, même si elles se révèlent efficaces. Pourtant, j'ai encore du mal à croire qu'Alice deviendra une pernicieuse : contrairement à John Gregory, j'ai l'impression que l'amitié qui s'est nouée entre Alice et Tom sera plus forte que l'ascendance douteuse d'Alice. A vérifier dans les prochains volumes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Akyah
  25 janvier 2016
Ce cinquième tome est à nouveau un peu décevant pour moi.
L'histoire en elle-même prend plutôt une tournure intéressante, avec pas mal de nouveautés.
Tom, pour échapper à l'enrôlement de force dans l'armée du roi va poursuivre sa formation, vers un ancien apprenti de Grégorie, Bill Arkwright. Un homme sombre, porté sur la boisson et adepte d'une éducation plutôt violente. Après des débuts plutôt difficiles, il va lui enseigner tous sur les monstres aquatiques ainsi que sur les sorcières des eaux. Il va également lui enseigner le maniement du bâton, lors de combats plutôt douloureux. Tom et Lucie vont devoir utiliser la magie noire et Tom va également trouver des alliés plutôt étonnent pour vaincre les filles de l'obscure. Tom et Lucie vont devoir prendre des décisions importantes pour la suite.
Par contre, j'ai trouvé les combats très simplistes, un coup de bâton ou un lancé de chaîne et voilà le combat contre les meilleures sorcières est fini !
Dans le tome quatre, je trouvais que Tom prenait des décisions un peu plus réfléchies et là patatras, malgré quelque trempe et des coups de bâton, il recommence à faire n'importe quoi.
Attendons de voir la suite…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Zirkawicca
  07 juillet 2016
J'ai été vraiment enthousiasmée par ce 5ème tome de "La pierre des Ward". Je trouvais précédemment que la saga avait tendance à s'essouffler et tourner en rond, mais l'auteur nous apporte ici beaucoup de nouveauté! Un scénario qui change des épisodes précédents, de nouveaux lieux, de nouveaux personnages, et même un nouveau maître! L'atmosphère de "L'erreur de l'épouvanteur" et les nombreuses découvertes qui émaillent le récit m'ont beaucoup plu.
J'ai trouvé cet épisode vraiment haletant et plein de mystères, même si comme certains l'ont souligné les problèmes et les combats se résolvent de manière un peu simpliste... Joseph Delaney nous entraîne ici à la découverte des sorcières d'eau, selkies, skelts et autres créatures des marais. Son folklore s'étoffe à mesure que la saga progresse, nous donnant ainsi la sensation d'être des apprentis au même titre que Tom!
L'auteur de "L'erreur de l'épouvanteur", bien qu'il écrive avant tout pour la jeunesse, reste cohérent avec lui-même et n'hésite pas à amener des événements assez violents dans le récit - sans être non plus trop explicite. Les rebondissements ne manquent pas et pour le jeune lecteur captivé par le récit, c'est l'ascenseur émotionnel assuré! Pour les + grands, la lecture reste très agréable car ponctuée de nombreux événements importants. Chaque action a ses conséquences et il y a une véritable progression dans la narration.
Bref, de grandes révélations attendent encore le lecteur dans ce tome 5 de la saga. Au final un beau combat du bien contre le mal, plein de nuances - à l'image de l'humanité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   23 avril 2014
"[...] sans les leçons que nous donne l'Histoire, nous serions condamnés à reproduire les erreurs de ceux qui nous ont précédés."
Commenter  J’apprécie          390
amanlineamanline   06 décembre 2016
Ce fut le silence qui m'avertit du danger. Un silence inhabituel. Je n'entendais plus rien, pas le moindre son. Puis je constatai que j"étais paralysé. J'étais toujours assis par terre, dos au mur. Je voulus tourner la tête vers Alice, mon corps refusa de m'obéir. Je tentai d'appeler les autres, je fus incapable d'ouvrir la bouche.
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   22 avril 2014
"La première chose à se rappeler à propos du territoire que je protège, m'expliqua-t-il, c'est qu'il y a de l'eau partout. L'eau, ça mouille, voilà le problème..."
Commenter  J’apprécie          130
ZirkawiccaZirkawicca   06 juillet 2016
La peur me vrillait les nerfs. J'avais déjà lancé ma chaîne avec succès contre des sorcières; j'en avais aussi raté beaucoup. L'énormité de l'enjeu m'emplissait de doute. Que je la manque, et tout serait fini. Je n'aurais qu'une seule chance!

Je devais d'abord y CROIRE. Je pouvais le faire. L'Epouvanteur me l'avait maintes fois répété: pour contrôler son corps, il faut contrôler son esprit.
Commenter  J’apprécie          40
florencemflorencem   31 mars 2018
Je suis ton amie. On ne blesse pas ses amis, même pour cacher sa peur.
Commenter  J’apprécie          190
Videos de Joseph Delaney (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Delaney
Joseph Delaney: An Excerpt From The Final Book
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Commettrez vous une erreur face à l'obscure ?

Qui capture Tom au début du livre ?

Une sorcière d'eau
le malin
Grimalkin
Une troupe de soldat

10 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : L'Epouvanteur, tome 5 : L'erreur de l'épouvanteur de Joseph DelaneyCréer un quiz sur ce livre