AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2894354886
Éditeur : Editions Michel Quintin (19/05/2011)

Note moyenne : 3.09/5 (sur 32 notes)
Résumé :
C’est alors que je ressentis à nouveau la vibration qui accompagnait SA présence. Je levai les yeux. Bellotte se balançait devant moi, molle comme une grande poupée de chiffon, un peu transparente. Elle était pendue au grand lustre à pendeloques par une écharpe de soie enroulée plusieurs fois autour de son cou. Ses grands yeux noirs me regardaient fixement. Son visage était paisible, presque étonné. Mon Dieu, elle avait l’air si jeune !

Max et Isabel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Tiboux
  14 novembre 2011
Tout d'abord, sachez qu'il y a un mot qui m'a attiré vers ce livre, c'est sans aucun doute : Sorcière. J'aime tout ce qui est attrait la sorcellerie, la magie donc lorsque je tombe sur des livres qui traiterait éventuellement de mon sujet favoris, je ne peux que succomber. Par ailleurs, je souligne la qualité de la couverture, elle est juste magnifique avec une calligraphie qui attrape leur regard, sombre mais à la fois lumineuse. Beau travail de ce côté là, second élément qui a capté mon attention. Sincèrement jusqu'ici, ce livre avait tout pour me plaire. Néanmoins, j'avouerai que je me suis posée des questions sur le fait que l'ouvrage ne soit pas très épais. Comment peut-on boucler une histoire avec peu de pages ?
L'histoire n'a rien d'exceptionnelle en soi puisque nous sommes en présence de Max ainsi qu'Isabelle, ce sont de faux jumeaux mais pour marquer leur dix-septième anniversaire, ils ont soif d'aventure. Pour cela, ils décident de s'octroyer un beau voyage et fixe leur destination sur la Bretagne, la terre de leur grand-père. Dans un premier temps tout se passe pour le mieux, ils profitent au maximum de cette opportunité de découvrir de nouveaux horizons. Cependant, le jour où éclate un violent orage, la fratrie n'a guère le choix et s'obligent à se réfugier dans un manoir pour une nuit : le Manoir de Belotte. Ils reprendront leur route dès le lendemain... Enfin c'est ce qu'ils se disent mais les choses prennent une autre tournure... Visiblement, cet endroit recèle un mystérieux secret qui faudrait percer pour que personne ne perde la vie...
Même si l'histoire est simple, ne présentant rien d'original, il y a une alchimie qui s'est formé entre ce bouquin et moi. Au point, de ne pouvoir l'expliquer avec des mots. Je crois qu'il faut le vivre pour comprendre réellement ce que je ressens. Toujours est-il que j'ai adoré que l'intrigue se déroule en Bretagne, puisque j'y vis moi-même.
En ce qui concerne le récit, je le trouve plutôt bien ficelé car nous sommes sous la narration d'Isabelle donc à la première personne pour être précise. C'est mon style préféré car cela permet une intimité plus étroite avec les personnages à mon sens. Lorsqu'on est plongé dans une narration à la troisième personne, c'est comme si l'auteur mettait volontairement une sorte de barrière. C'est un point qui se présente dans quelques-unes de mes découvertes livresques. Par moment, c'est dérangeant mais parfois, ça glisse comme sur des roulettes. En l'occurrence, pas besoin de se poser la question sur ce premier volet.
Bref, pour en revenir à nos moutons, souvenez-vous de la première interrogation que j'ai eu à propos du livre : Comment peut-on boucler une histoire avec peu de pages ? L'astuce est enfantin puisque l'auteur a centré principalement son récit sur le mystère du Manoir de Belotte en omettant le superflu tout simplement. Durant le début de l'histoire, Isabelle nous présente en quelques mots sa famille. Ensuite, elle explique le pourquoi du voyage, nous narre rapidement, le début de leur escapade et nous plongeons directement dans le vif du sujet. A titre personnel, je trouve que le choix d'Angèle Delaunois est juste parfait. Nul besoin d'être envahi par des descriptions inutiles ou des détails qui ne seraient pas les bienvenues, juste pour gonfler le nombre de pages. Aucun intérêt sincèrement surtout si cela n'apporte rien de précis aux lecteurs (mise à part peut-être de l'ennui non ?).
En ce qui concerne les personnages, j'ai ressenti que l'accent est davantage posé sur Isabelle que son frère. D'une part parce qu'elle est notre guide dans cette aventure mais également parce qu'elle est la pièce maîtresse du mystère qui plane sur le Manoir de Belotte. Ceci n'est que mon point de vue bien entendu. Max est nettement plus en retrait à mon sens. Est ce caractéristique de leur gémellité ? Je ne saurai l'indiquer précisément dans ce cas de figure, peu d'éléments pour l'attester à ce stade. Ce sont des personnes intéressantes qui ont soif de découvertes. Par ailleurs, je trouve qu'ils se sont bien complétés dans le récit. Chacun mettant à profit ses qualités respectives et son savoir-faire au service de l'autre. Isabelle et Max ont une grande complicité, je l'ai remarqué. Bref, un ensemble d'éléments qui m'ont permise d'apprécier nos protagonistes.
Sachez que je ne parlerai pas davantage du mystère du Manoir ni de Belotte. J'estime en tant que lecteur que ce sont des éléments qu'il est préférable de découvrir soi-même lorsqu'on plonge dans cette lecture. Si j'avais lu des détails concernant tout cela avant ma propre lecture, je l'aurai pris comme un pure spoiler uniquement. Et peu importe les explications ou quoi, ce n'est guère respectueux voilà tout !
Pour conclure, un point me chiffonne un peu car je ne vois aucun rapport entre le titre de la série et notre héroïne principale : Isabelle. Ce n'est pas faute d'avoir été attentive durant ma lecture mais sincèrement, je ne vois pas pourquoi l'auteur ou l'éditeur a intitulé sa série de la sorte. Toujours est-il qu'il n'est même pas question de sorciers ou de sorcellerie dans ce volet. J'ai cherché le lien, je n'ai pas trouvé. Il est vrai que la demoiselle est particulière, elle possède un petit talent personnel mais à mes yeux, ce n'est pas de la sorcellerie bien au contraire. Donc attention, le titre n'est pas un reflet exact de la réalité, vous êtes prévenus...
Lien : http://book-me-tiboux.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Pommesucre
  14 novembre 2011
Isabelle et son frère jumeau, Max, se préparent à un voyage Outre-Atlantique. Ce voyage ne se fera pas sans mal, étant donné que ce voyage en France ils doivent le payer eux-même de leur poche, donc ils travaillent et prennent tous les petits boulots pour pouvoir parvenir à couvrir les frais d'un tel voyage. Une fois la somme réunie, l'organisation fixée, les voilà partis pour la belle aventure et la découverte. Leur voyage se passe bien jusqu'à leur arrivée dans un vieux manoir bourgeois faisans office de Bed & Breakfast. Ils sont accueillis comme des rois et mangent à leur faim pour un tarif plus que raisonnable. Cependant Isabelle voit des choses, une jeune fille qui s'intéresse d'un peu trop près à son frère et des situations plutôt effrayantes. Pourtant son frère ne voit pas cette jeune fille ... Et Isabelle veut absolument tirer la mort de cette jeune fille au clair.
Au début j'ai vraiment eu du mal à voir où l'histoire allait nous mener, mais il est court et ça été assez facile de "patienter" en lisant. L'histoire et l'enquête d'Isabelle étaient assez prenantes. Je me suis laissée portée par les pages pour en connaître la fin de mot de l'histoire. En fermant le livre l'histoire m'a touchée en un sens. Dans un autre j'ai eu un peu plus de mal à comprendre certaines petites choses. Isabelle a vu un fantôme, ça arrive à certaines personnes qui ne développent pas spécialement des pouvoirs magiques. Et on a du mal à faire la relation entre le titre et le contenu. Ce qui est dommage, je trouve, d'autant qu'il est fait mention d'une grand mère qui pourrait croire à ce qu'ils ont vécu en Bretagne et, malgré cela, on en sait pas davantage. J'aurais au moins espéré que ce soit abordé vu que le titre nous parle d'une sorcière, mais rien, tout ce que l'on sait c'est qu'elle voit des fantômes. Ce qui est insuffisant pour parler vraiment de sorcière.
Quant aux personnages. Isabelle et Max, sont tous deux de jeunes Québécois (Jaja, si tu me lis, bisous) voulant voyager et découvrir le pays de leurs racines. Un voyage qui fait envie, moi aussi j'aimerais prendre un sac et partir à Montréal faire le tour du coin pour visiter et voir ma soeur. Là j'ai envié les personnages, mais juste pour ça !
Max est un jeune homme qui est en connexion avec sa soeur, forcément ils sont jumeaux lui et sa soeur. Un regard et ça suffit pour qu'ils se comprennent. J'ai rencontré nombre de faux jumeaux, que ce soit de même sexe ou sexe différent, aucun d'eux avaient cette connexion qui me fait tant envie (encore un truc qui me fait envie, avoir une jumelle, un double moi, un rêve de gamine). Est-ce un cliché ? Possible, mais on va taire ce détail, parce qu'on aimerait tant ça aussi.
Passons outre ce détail et revenons en à notre personnage. Je trouve dommage qu'il ne soit pas davantage décrit, parce que pour le coup je l'ai trouvé un peu creux, plat, ou choisissez le mot qui vous convient. On ne sait pas grand chose et on a un peu l'impression qu'il s'intéresse à des choses futiles et ne se concentre pas sur l'essentiel.
Isabelle est une jeune fille qui nous donne l'impression d'être un peu plus terre à terre, mais là encore, on en sait pas davantage. Ce qui est vraiment dommage. On ne sait pas grand chose sur elle, si ce n'est qu'elle et son frère ont travaillé dur afin de pouvoir payer leur voyage. Et qu'elle voit les fantômes et qu'elle fait pour aider ce fantôme à trouver la paix de l'âme. Et selon le titre elle serait une sorcière, oui mais qu'est ce que cela implique ? Comment ce fait-il qu'elle ai des pouvoirs ?
En conclusion, on ne sait pas grand chose de nos personnages si ce n'est qu'ils sont québequois, qu'ils font un voyage, quelques descriptions physiques et des descriptions sur leurs réactions en situations. Je me suis sentie un peu flouée ... Pourtant ils avaient de quoi me plaire de prime abord, mais je ne les connais pas assez.
Concernant l'écriture j'ai également certaines petites remarques qu'elles soient d'ordre de vocabulaire, de détails qui restent sans réponse.
La première chose qui m'a frappé, c'est le vocabulaire. C'était du Québequois. Je n'ai rien contre, mais pour un livre orienté jeunesse certaines subtilités pourraient être incomprise d'autant que dans notre langage courant il n'y a pas certaines expressions utilisées dans le livre. Donc une absence totale de traduction. Un autre détail qui m'a piqué c'était une erreur de vocabulaire, mais là encore je n'ai pas pu vérifier auprès de ma soeur si au Québec ce mot était utilisé comme tel. Je pense au mot "arme" qui était utilisé pour désigner une armoirie, mais entre les deux il y a une différence de taille ...
Autre détail, qui est la jeune fille sur la couverture ? Est-ce Isabelle ou le fantôme qu'elle aide ? Dans les deux cas elle ne correspond à aucune des deux jeunes filles.
En oubliant ces détails dans l'ensemble j'ai vraiment aimé le récit concernant Belotte, notre jeune fantôme aidée par Isabelle. Un histoire touchante et on se prend à l'aimer et écrit avec sensibilité. Une plume touchante qui ne demande qu'à grandir.
Bien que ce livre est classé jeunesse, notez que ce livre n'est pas à mettre entre les mains des plus jeunes. Il est une scène qui pourrait secouer les plus jeunes (pour être plus précise, une scène un peu détaillée, mais pas trop, de viol). Donc comptez à partir de 15 ans, ce livre pourrait ravir les jeunes lecteurs car on se laisse tout simplement emporter !
Un livre qui dans l'ensemble m'a plu pour le récit, mais qui pour certains détails me laissent un peu mitigé, c'est un peu contradictoire en soi, mais j'ai vraiment apprécié le récit !
Lien : http://bulledepomme.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Myrtle
  06 avril 2013
Bien connue des jeunes lecteurs canadiens, Angèle Delaunois publie aux éditions Michel Quintin, une série pour ados : Chroniques d'une sorcière d'aujourd'hui. Pour chaque tome, on retrouve les jumeaux Max et Isabelle, qui découvrent les étranges dons de cette dernière et s'en servent pour démêler des histoires souvent tragiques. Dans ce premier opus, ils quittent leur terre natale pour se retrouver en France, au pays de Merlin plus précisément…
Du Québec à Brocéliande
Max et Isabelle, âgés de dix-sept ans, sont inséparables… et pour cause, ils sont jumeaux ! Ils décident de quitter leur Québec natal pour partir à l'aventure en France, en Bretagne plus exactement. Leur voyage se passe comme sur des roulettes jusqu'à ce qu'un orage les pousse à se réfugier dans le manoir de Belotte… C'est là que les ennuis commencent !
Belotte, c'est le surnom d'une certaine Isabelle de Bellouan, décédée tragiquement à la fin des années 20… Mais l'autre Isabelle -notre héroïne donc- va découvrir des lettres et d'autres indices troublants dans le manoir. Pire, Belotte va lui rendre visite…
Leur charmante hôtesse, qui les héberge dans son palace à un prix défiant toute concurrence, est avare de détails sur l'histoire du manoir, et certains habitants du village réagissent bizarrement en voyant Max… Isabelle n'a pas d'autre choix que de rester au manoir pour résoudre ces mystères.
Mais… où est la sorcellerie dans tout ça ?
Le point positif de cette histoire est notre héroïne : elle est vive, fraîche et ses remarques sur son entourage sont pertinentes et souvent drôles. le récit à la première personne passe ainsi très bien. Il est parsemé de quelques termes en argot québecquois comme « achaler » ou « avoir la chienne » qui ne gênent en rien la lecture mais peuvent peut-être bloquer les jeunes lecteurs français.
Malheureusement, pour un livre qui s'appelle Chroniques d'une sorcière d'aujourd'hui, il n'y a pas vraiment de magie ou de sorcellerie dans le récit. Une seule scène justifie le titre, celle de l'initiation d'Isabelle en tant que sorcière, en Brocéliande, à l'étang de Viviane. Mais le reste du temps, excepté lorsqu'elle appelle le fantôme de Belotte, elle n'a pas vraiment de pouvoir… Peut-être car c'est le premier tome et qu'elle découvre tout doucement ses facultés ?
Une chose est sûre, le livre se lit rapidement (peut-être un peu trop, on aurait aimé des héros un peu plus étoffés) et reste divertissant, sans jamais être gnangnan comme certains romans pour la jeunesse. On frissonne, sans pour autant être choqué, même si certains détails sur l'idylle de Belotte font que l'ouvrage s'adresse à des jeunes dès 13-14 ans. En résumé, c'est une lecture plaisante ! On espère quand même qu'Isabelle va avoir beaucoup plus de pouvoirs dans le tome 2 ...
Lien : http://www.actusf.com/spip/C..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Olnapac
  01 juin 2012
Isabelle et Max, deux jeunes québécois ,de 17 ans, ont programmé un voyage en France et plus précisément en Bretagne, la terre de leur grand-père paternel.
Ils vont économiser avec des petits boulots pour s'offrir cette aventure. Ils s'étaient établi un itinéraire, tout se passe bien pendant 10 jours jusqu'a ce qu'ils soient obligés de s'arrêter dans un manoir, le manoir Bellotte, un soir où la pluie s'est abbattue sur eux.
Ils y seront très bien accueilli par la propriétaire, Mme Brévelet, mais Isabelle s'y sentira vite mal à l'aise. Ses rapports avec la propriétaire, contrairement à son frère, seront assez tendu.
Dans la chambre où ils passeront leurs nuit, Isabelle un soir y verra le spectre de Bellotte, une jeune femme qui a perdue la vie tragiquement en 1928. En ayant découvert par hasard des documents dans la bibliothèque du Manoir, Isabelle se mettra en quête de la vérité sur la mort de Bellotte.
Elle rencontrera le jardinier, Mr Longré pour qui elle aura beaucoup de sympathie et celui-ci la guidera vers ce qu'elle cherche. Et grâce à lui elle se rendra compte de ses véritables "pouvoir".
J'ai été en premier lieu attiré par la couverture. En lisant la quatrième de couverture j'étais sur mes gardes, je ne suis généralement pas attiré par ce genre de lecture où la magie est le sujet principal ... C'est en tout cas ce que le titre laisse paraître. Pourtant il n'y a qu'une petite partie où la magie est réellement présente, les 3/4 du livre sont basés sur l'intrigue. Ce qui pour ma part ne me dérange en rien. Et le peu de magie qui y apparaît est assez soft et plaisant.
Un livre assez court (je l'ai lu en 1 jour ...), une écriture simple et facile à lire, pas trop d'expression québécoise où on serait perdu à essayer de trouver le sens, une lecture plaisante. Une petite intrigue bien ficelée. Pour un livre jeunesse je dois dire que j'ai été assez convaincue !
Je dois quand même dire que je suis intriguée de lire les autres tomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cho0kette
  29 février 2012
Isabelle et son frère Max sont jeunes et québécois. Ils économisent depuis un moment pour partir en vacances en France sans leurs parents. Après réflexion ils se décident à partir quinze jours en Bretagne, région de leur grand-père. Leur programme est bouclé, ils n'ont plus qu'à partir découvrir cette région qui recèle tant de merveilles. Durant dix jours tout se passe à la perfection, mais un soir ils ne peuvent rejoindre la ville qu'ils veulent à cause d'un énorme orage. Ils sont forcés de s'abriter dans un vieux manoir. La gérante des lieux les accueille à bras ouvert et les invite à poser leurs bagages quelques temps. Ils pensent rester seulement une nuit puis reprendre le cours normal de leur périple, mais des évènements et des découvertes vont les intriguer, surtout Isabelle, et les pousser à séjourner plus longtemps que prévu dans ce mystérieux manoir qui semble cacher bien des secrets..
Ce livre est agréable à lire. Il nous plonge dans les terres de Bretagne et évoque par ci par là des lieux connus et célèbres que, personnellement, j'ai grande envie de découvrir un jour. Ici, le circuit est stoppé lorsque Isabelle et Max mettent les pieds dans le manoir et découvrent qu'une tragédie s'y est déroulée dans le passé. Pour pouvoir repartir avec le sens du devoir accompli, Isabelle va devoir comprendre ce qui s'est passé et déterrer un secret que peu de gens connaissent..
J'ai bien aimé ce livre, principalement parce que l'histoire se passe en Bretagne, mais aussi parce que j'ai été prise dans le récit. Comme Isabelle, j'avais envie de savoir ce qui est arrivé à Bellotte. Je regrette seulement que le côté fantastique ne soit pas plus important ou mis plus en avant et qu'il faille attendre la toute fin du livre pour connaître réellement les dons d'Isabelle, ce qui fait sa particularité, etc, d'autant que c'est un livre court, qui se lit très vite. On dirait plutôt un tome de mise en bouche.
Du côté des personnages, Isabelle est l'héroïne de ce premier tome, son frère est largement en retrait par rapport à elle. Ils sont tous les deux bien élevés et ne font donc pas de vagues. Isabelle semble néanmoins plus déterminée lorsqu'elle veut savoir quelque chose, quitte à paraître audacieuse. Ils se portent tout deux un amour fraternel fort et s'entendent très bien. Ils font attention l'un à l'autre, et veillent à ce que tout se passe du mieux possible à chaque moment. Ce fut plaisant de les suivre mais pas transcendant non plus vu leur côté posé et discret.
En résumé, un livre sympa qui se lit bien et dont la fin est plus intéressante en ce qui concerne les dons d'Isabelle. Petite déception quant au côté fantastique du livre qui n'est pas suffisamment exploité à mon goût. Il me faudra lire le second tome pour me faire une meilleure idée de la saga.
Lien : http://cho0kette.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   03 mai 2013
Lorsque je revins dans la chambre, Max était planté devant le tableau de Bellote. Il était blême, complètementabsent à tout le reste. Ses yeux étaient vrillés sur ceux de la jeune fille et il souriait à moitié, comme si elle lui parlait à l'oreille. Un instant plus tard, il frissonna, fit quelques pas et se laissa tomber sur le lit à baldaquin quasi inconscient. Quelque chose venait de se produire, de m'échapper. Bellote était encore dans la chambre. Je sentais autour de moi la folle vibration qui accompagnait ses apparitions, sans toutefois la voir. Elle était très proche de Max. Spontanément, je m'adressai à elle à mi-voix.
- Va-t-en! Laisse-le tranquille. Il ne peut rien pour toi.
J'entendis l'écho d'un rire très lointain et le froissement de tissuqui m'avait tant chamboulée la nuit précédente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   03 mai 2013
La porte de la chambre était entrouverte. Sur le seuil, monsieur Longré me regardait avec un air bizarre que je ne peux définir autrement que comme....émerveillé...
- Consolante! Tu es une Consolante! Tu n'imagines pas à quel point tu es rare et précieuse. Tu as le don, le pouvoir... le privilège d'aider ceux qui sont en détresse, de les comprendre et de les consoler...
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   11 avril 2018
Depuis qu’on est revenus de Bretagne, je ne suis plus la même. J’essaie de vivre ma vie comme d’habitude, mais il s’est passé tant de choses étranges que je me traîne comme une âme en peine. J’ai du mal à encaisser tout ce qui nous est arrivé en quelques jours, tout ce que j’ai appris sur moi-même et sur les autres, tout ce que j’ai dû faire sans y être préparée. Max, mon frère jumeau, me regarde souvent comme une « bibitte » étrange. Pour la première fois de notre vie, je ne peux plus tout lui dire. Je crois que, sans s’en rendre compte, il ne me pardonne pas cette brisure dans notre complicité.
Ce n’était pas la première fois qu’on partait tous les deux, mais c’était sûrement la première fois qu’on allait aussi loin, Max et moi. On n’est pas des vrais jumeaux puisqu’on est fille et garçon, mais on a toujours été très proches et on s’est toujours compris au moindre clin d’œil. Maintenant, je crois qu’on s’est un peu perdus quelque part, sur une petite route de Bretagne.
Pourtant, tout avait super bien commencé. Le voyage au long cours idéal pour deux jeunes Montréalais de dix-sept ans comme nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EMELOUEMELOU   30 mars 2013
Avant que j'aie pu faire un pas vers la route, le vieil homme posa sa main sur mon bras et me dit très vite, à mi-voix:
— Mademoiselle ! Faites attention à cette maison. Il s'y passe des choses étranges. Emmenez votre frère loin d'ici!
Je me dégageai avec une certaine brusquerie. En trois bonds, je me retrouvai sur la route. J'aurais voulu croire que je n'avais rien entendu mais, au fond, j'avais fort bien compris ce message qui collait si parfaitement à mes intuitions
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   03 mai 2013
Il avait l'air paisible, ses longs cheveux couvrant en partie son visage. Sans bruit, je me suis approchée de lui et c'est là que, pour la première fois, j'ai senti " sa " présence.
C'était très bizarre comme sensation. Je SAVAIS avec certitude qu'il y avait quelqu'un d'autre que nous dans cette pièce. Je ressentais une vibration étrange tout autour de moi et j'entendais une sorte de respiration ou de chuchotis, mais JE NE VOYAIS PERSONNE. La présence était au pied du lit de Max et elle le regardait, j'en était sûr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Angèle Delaunois (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angèle Delaunois
Suggestions de lectures pour l'été - Roman jeunesse pour les adolescents
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..