AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070742008
Éditeur : Gallimard (13/10/1995)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
J’ai sondé la nuit et il y avait d’autres nuits.
J’ai aimé ce beau dénuement du gel et l’argile aride.
Peux-tu, poème aussi splendide qu’une barque,
Avec l’eau noire en toi et l’eau sous tes profondeurs,
Justifier mon désir et ma tristesse ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
OumG
19 avril 2017
« Mais le chant s'estompe aujourd'hui. Que ne murmure aucune voix. A peine une musique» Estompage du chant, et labeur de la lecture. Il n'y a plus de saison, madame, non non, mon bon monsieur. le temps ne les fait pas vraiment passer. Il les a gommées, nie presque la possibilité de leur existence.
« Tu as perdu les mots et leur enchantement » Il n'y a plus de poésie. Plus de rêve, plus de grandeur. D'ailleurs on ne l'évoquera même pas ici. On mentionnera juste la possibilité de son existence passée. (ah ben zut alors)
Tout ce qu'il reste c'est des étoiles.
« Je me suis perdu. J'ai erré » Pas moyen de me sentir emporté par ces vers neurasthéniques, pourtant beaux. « Puisqu'il n'est plus permis à nos yeux de voir mais seulement de pressentir » je referme ce livre.
Commenter  J’apprécie          255
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
OumGOumG19 avril 2017
Tu as perdu les mots et leur enchantement
Cette fébrilité sœur de l’ivresse.
Ce qui fut n’est rien maintenant
Que n’apprivoisent les mots familiers
Ni les bienfaits d’aucun printemps.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Philippe Delaveau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Delaveau
Poésie et LSF, Philippe Delaveau
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
556 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre