AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Jarrety (Préfacier, etc.)
ISBN : 2070398919
Éditeur : Gallimard (13/11/2009)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Premier livre du poète,«Eucharis»(1989) se présente comme un itinéraire vers la contemplation.

La poésie n'a plus pour seul objet le langage mais également le réel existant, tentant de pallier les figures du désastre qui hantent le monde moderne.

«Le veilleur amoureux»(1992) décrit une expérience qui mêle le tâtonnement dans l'obscurité et le temps quotidien à une célébration de l'amour.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sabine59
  23 juillet 2018
Encore un poète que je découvre davantage , dont je connaissais quelques textes. Et comme pour Anne Perrier, encore une coïncidence : la deuxième partie du recueil est dédiée à sa femme...Sabine, et il s'est marié au même âge que moi, exactement dix ans avant.
Mais mes digressions ne vous intéressent pas, pardon. Venons-en aux mots. Philippe Delaveau se démarque des expériences verbales, souvent hermétiques ou peu réussies ,de ses contemporains. Il renoue avec une poésie de transmission, alliant avec bonheur mythologie et modernité.
Cet aspect est surtout représenté dans la première partie, " Eucharis"( 1989), où les figures du passé interfèrent avec le présent:
" Peut-être verrons-nous, entre les oliviers,
L'ombre furtive d'Antigone.
Derrière la fontaine asséchée, l'abreuvoir
Martelé par les jambes nerveuses des chevaux. "
Cependant, c'est la deuxième partie, dont je trouve le titre très beau ," le veilleur amoureux" (1992) ,qui m'a plu surtout. La ferveur des sentiments s'associe aux beautés de la nature, les arbres , les jardins, l'eau vive sont très présents, limpidité révélatrice de l'être.
" Tes pas traversent doucement
La neige du silence et l'ombre sous les arbres.
Ô fée vêtue de fleurs.
Ta main au feu de bagues. "
Mis à part quelques poèmes un peu trop religieux ou hallucinés, l'ensemble est vraiment magnifique : élan de pureté, douce nostalgie, nature magique et apaisante, femme-fée, femme-fleur...
" J'inventerai pour toi d'autres paroles,
Singulières, des mots étranges,rien ne suffit.
Je leur ajouterai des brassées d'images. "
Le poète y est pleinement parvenu...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          286
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   13 mars 2014
À LA BELLE ENDORMIE

Maintenant que j'écris sur la page secrète
Des mots doucement ivres de ton nom,
Tu dors dans ce désordre de cheveux
Odorants et doux que je respire,
Et les volets fermés ont replié leurs ailes.
Le soleil par les fentes soyeuses d'un après-midi
Jette ses lettres sur le plancher qui flambe :
Je les ramasse, je veux les lire, je transcris
Ces mots d'amour et dans ton cou je les traduis
Contre l'oeil clos de ton oreille.

Belle endormie loin de moi, tout près de moi, ton rêve
Encore fou, rêve et s'enfuit. Dis-moi tout bas
De deux amants quel est ce doux royaume.
Et comment le soleil qui déjà fuit t'admire.
Mais tu souris et je me brûle
De tant de mots, à travers coeurs en flammes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
PiatkaPiatka   14 mars 2014
LES POEMES

Les poèmes vieillissent confusément,
Parlant encore de forêts, d’or et de roses. Toutefois
Quel sage aurait pu dans une seule fable
Serpentant au-dessus des hommes et des fleurs,
Dire comme la perle un peu l’attente
Qui est au creux du monde, et peut-être à la fin composer
Pour un prince las du soleil et des livres,
Un autre chant qui ne vieillirait pas,
Qui parlerait sans fin de ce qui recommence,
Au gré des libellules bleues, des armoiries de l’onde ?

Alors l’image en ce poème serait plus limpide
Que le bruit continu de l’eau, plus sombre qu’un silence
Au pied de l’arbre à qui écoute
La nuit parfaire les saisons
En quête de sagesse nébuleuse et d’ordonnance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
PiatkaPiatka   20 mars 2014
LE CHANT DE LA TERRE

Voici la plus belle heure, les arbres
Sont roses dans le jour qui se lève.
Les parfums n'ont encore épuisé leurs timides
Secrets, dans le lacis des herbes, parmi les fleurs.
Alors le soleil blanc et rond quitte son écurie
Perdue dans la douceur du ciel au-dessus de la crête
Des arbres centenaires. Le lourd charroi qu'il tire
De la chaleur d'été d'où tombe le foin rouge,
S'engage sur l'ornière de la Loire jusqu'au soir des collines,
Que des merles, des hirondelles, veillent de leurs cris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
sabine59sabine59   23 juillet 2018
Qu'ai-je fait des heures d'été?
La nuit grandit sur les jardins, parmi les livres.
Le vent du soir est solennel.
La vie précieuse nous traverse.
Ce jour semblable aux autres jours.
Imperceptible sous les arbres.
Commenter  J’apprécie          160
LoujineLoujine   25 juin 2015
Jardin du Luxembourg

Par une trouée bleue les toits là-bas s'estompent
Entre le zinc luisant et les ardoises.
Voici qu'entre une mer dans la cité fossile. Si tu t'arrêtes
Depuis l'allée sous la terrasse, tu verras redescendre
Le bleu jusqu'au toit des immeubles: large plaine, tu le devines,
Océan que le silence des voitures, c'est dimanche, fait entendre.
Son ténu parmi les souvenirs. Est-ce la mer? Est-ce enfin la promesse
D'une liberté dans les rues où les pas te conduisent?

Au milieu de ses arbres domestiqués, le jardin aimerait
Bien saisir, sur le bassin où tanguent les bateaux à voiles,
- le bleu du ciel, les cartes veinées de sanguine, l'horizon pâle
Dont rêvent ceux que bannit la ville.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Philippe Delaveau (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Delaveau
Festival Voix Vives 2016 Entre mer et ciel : Philippe Delaveau Images et montage : Thibault Grasset - ITC Production #Poésie #VoixVives #PhilippeDelaveau
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
734 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre