AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782415000585
189 pages
Éditeur : Odile Jacob (29/09/2021)
4/5   1 notes
Résumé :
L'ARN messager a été découvert au tout début des années 1960 par François Jacob, Jacques Monod et Sydney Brenner. Il a valu aux deux premiers le prix Nobel. Au cours de l'année 2020, alors que l'humanité tout entière était menacée par le Covid-19, on a découvert et mis au point, en à peine dix mois, une série de vaccins utilisant précisément cet ARN messager et offrant l'espoir de sortir de cette terrible pandémie.

Ce livre est le premier à raconter c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fontenella
  03 octobre 2021
Le premier chapitre explique l'action du vaccin à ARN messager visant à réduire les effets du covid ; ceci avec un vocabulaire imagé (ainsi les anticorps étant baptisés "les bergers allemands"). Dans le second chapitre, on en apprend plus autour des promoteurs du vaccin à ADN où les Français sont dramatiquement absents.
Toutefois le Français Pierre Meulien est pionnier autour de la recherche sur l'ARN messager et cependant ce sont Drew Weissman (immunologue de l'université de Pennsylvanie) et la Hongroise Katalin Kariko qui ont contribué à la création des vaccins anti-COVID à ARN messager, comme nous le découvrons dans le quatrième chapitre.
Dans les chapitres suivants, est présentée notamment l'action de la start-up allemande de biotechnologie CureVac ; avec un score d'efficacité préliminaire de seulement 47 % sur 40 000 sujets, son vaccin anti-Covid intitulé CVnCoV (utilisant la technologie ARN messager) ne sera pas commercialisé. le sixième chapitre est intitulé "Comment Moderna, son patron français et es investisseurs suisses ont visé la lune – et y sont parvenus".
Si BioNTeech publie la séquence de l'ARN messager, il n'a pas les moyens matériels nécessaires de production et il s'allie avec Pfizer pour réussir la commercialisation du vaccin qui nous intéresse. le dernier chapitre permet d'envisager l'utilisation de l'ARN messager pour d'autres vaccins, toutefois un problème de transport se pose dans le corps. On retiendra ces paroles de Pieter Cullis (chercheur canadien dans une université de Colombie britannique) : « Dans les vaccins ARN comme celui de BioNTech, vous trouverez environ 50% de ces lipides ionisables. le reste, ce sont trois autres lipides (36% de cholestérol, 10% de DSPC et 4% de PEG, si vous voulez essayer dans votre cuisine) qui servent principalement à donner aux liposomes leur structure » (page 180).
L'ouvrage se termine en soulignant que la perspective de traitement personnalisé de certains cancers est ouverte grâce à de nouvelles techniques s'appuyant sur l'ARN et qu'en sautant l'étape de l'ADN, l'ARN est maintenant le pôle décisif en matière de biologie moléculaire. Dans un style qui s'approche quelque peu du roman d'aventures, le récit de cet ouvrage devrait passionner nombre de ses lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120


autres livres classés : cancerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Vrai ou faux ? (trop facile)

Le coeur d'une crevette est logé dans sa tête.

Vrai
Faux

11 questions
835 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmes , humour belge , méduse , mésolithiqueCréer un quiz sur ce livre