AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756024244
Éditeur : Delcourt (21/09/2011)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Issu d’une longue lignée de fayots, le jeune Defayol ne manque pas d’imagination ni d’ingéniosité pour briller dans les yeux, et dans le coeur, de ses chers professeurs. Mais à force de vouloir devenir à tout prix le premier de la classe, il risque bien d’être dans le collimateur de tous ses petits camarades… Pas de panique, notre fayot de compétition a de la suite dans les idées !
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
the_bill
  18 août 2017
Mais comment une telle BD a-t-elle pu atterrir entre mes mains… Sans doute que le fait d'avoir une fille de 10 ans a dû y contribuer. Pour tout vous dire, j'étais parti pour une petite critique assez courte, sans prétention.
Mais ça, c'était avant…. Avant de lire les autres critiques et d'y lire des diatribes énervées contre les auteurs de ce livre. A les lire, j'avais entre les mains un livre pervers et malsain. Voire même un nouveau « Mein Kampf » !!! MAIS OU ON VA !!!!! Et pourtant, on ne peut pas dire qu'il y ait vraiment ambiguïté dans le propos. Parce que niveau caricature ou exagération, il n'y a pas photo. On ne peut vraiment pas avoir de doutes..
Ne vous y trompez pas, je ne suis pas en train de vous expliquer que c'est un chef d'oeuvre ou un livre qui fera date mais juste une série de caricatures plus énormes les unes que les autres. Mais voilà, certains lecteurs y ont vu l'apologie de la maltraitance scolaire, de la discrimination ou autres remise en cause du système éducatif…. Et bah voyons. Et puis la série « les profs » est là pour discriminer les profs et « les pompiers »…. Et « Asterix » !! Mais il s'agit évidemment d'une stigmatisation des personnes « obèses » ou « de petites tailles » !!!! Et « Charlie Hebdo » !!! Il faut tout bruler !
Je pense qu'il faut prendre un minimum de recul dans ce genre de livre-caricature. A bas la bien-pensance et la pudibonderie !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bib_aulnay
  07 décembre 2011
Le Fayot, bande dessinée à boycotter
C'est un bon élève qui aime l'école et les profs. Il est le seul, les autres sont tous de joyeux cancres. En plus il fayote et ça lui vaut d'être frappé à la fin de chaque planche ou presque. Il se fait racketter et c'est amusant. Jamais aucun adulte ne lui vient en aide. Il se fait toujours avoir par les autres qui lui jouent de mauvais tours. Il est la tête de Turc et c'est drôle d'en avoir un. Son père était un fayot également : c'est héréditaire. D'accord il est très gentil mais vraiment trop bête. La quatrième de couverture le précise : c'est une « tête à claques ». A donner aux enfants harcelés, rackettés ou simplement bon en classe. Ça leur apprendra à choisir leur camp. Une suite est prévue puisque l'album s'appelle le Fayot 1. Les auteurs surfent sur une discrimination non visée par la loi. Puisqu'on ne peut réaliser de BD qui s'appellerait par ex. le Pédé, le Youpin, L'Enflure… trouvons d'autres boucs émissaires !
Remy Fontier
Commenter  J’apprécie          11
umezzu
  06 janvier 2016
BD jeunesse sous forme de gags en une planche axée sur les mésaventures d'un élève plein d'attention pour ses profs et tourmenté par ses condisciples.
Le dessin est assez standard : des bouilles bien rondes et pas mal de mouvements, type dessins animés.
La qualité des gags est plutôt faible et ce qui interpelle c'est le choix de ce thème par l'éditeur (crédité de l'idée originale d'ailleurs). Se moquer des élèves studieux binoclards est un classique des cours de récrée. Mais, là, on ne ressent aucune empathie de la part des auteurs pour ce personnage se se fait maltraiter, battre, racketter, et qui cherche vainement à se faire accepter dans les cercles d'amis. On ne sent pas vraiment de second degré dans ce traitement, mais une moquerie basique, sans recul sur les idéaux colportés. Ce qui rend inquiétant l'image donnée à la jeunesse sur les études et les malheurs qui attendent élève qui daignera s'intéresser à son travail scolaire.
Commenter  J’apprécie          13
Virgule-Magazine
  01 avril 2016
Henri Defayol est toujours au premier rang, il est le premier en tout et adore l'école, mais de ce fait c'est un véritable fayot… détesté de ses camarades.
L'avis d'Alisée, 11 ans : BD très rigolote ; l'auteur a eu de très bonnes idées. Il a intégré des jeux de mots dans les titres de chaque petite histoire. J'ai trouvé que cette BD était l'inverse de l'élève Ducobu.
L'avis de la rédaction : L'humour est souvent un peu lourd, potache (forcément), mais efficace.
Commenter  J’apprécie          20
bib_aulnay
  07 décembre 2011
Outre le fait qu'elle soit mauvaise (croisement entre Ducobu, Petit spirou et Titeuf. en mal d'inspiration)
elle véhicule un message de banalisation de la violence assez malsain
NON
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
BoDoi   13 octobre 2011
Les gags s’avèrent trop inégaux pour réellement convaincre. Le dessin est pourtant assez vivant, mais les personnages manquent d’épaisseur et de caractère. On est cependant surpris de temps à autre par une pitrerie plaisante qui peut laisser espérer un meilleur destin à une éventuelle suite.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   26 septembre 2011
Si l’ensemble peut paraître inégal par certains aspects, il faut se souvenir qu’une série à gags prend toujours du temps pour trouver le bon rythme. Et à lire certaines très bonnes pages en fin d’album, il est permis d'espérer que le suivant soit réellement intéressant. Reste à voir si le sujet choisi comporte suffisamment de matière pour le long terme. Rien n'est moins sûr, mais c’est la faiblesse du genre, et il faut faire avec.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
goodgarngoodgarn   12 janvier 2015
" - Je crois que nos chers élèves vont être ravis ! grâce à cette machine, ils auront toujours des fruits frais à disposition !
- Vous vous fatiguez pour rien, monsieur le Directeur ! ces graines de sociopathes n'en valent pas la peine...
... Par contre, je suis d'accord pour les oranges...
... ça les habituera à la prison ! "
Commenter  J’apprécie          110
Lire un extrait
Video de Guy Delcourt (2) Voir plusAjouter une vidéo

[Festival de la bande dessinée d'Angoulême]
Reportage consacré au festival de la bande dessinée d'Angoulême et à l'expension de ce genre littéraire. Commentaire sur des images factuelles ponctué des interviews de Claude de SAINT VINCENT, directeur général de Dargaud, de Guy DELCOURT, directeur général des Editions Delcourt, et de Jacques FERRANDEZ, auteur.
autres livres classés : racketVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15061 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre