AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 202105280X
Éditeur : Seuil Jeunesse (20/10/2011)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Dans les rues de Paris, de nos jours, la petite Marina regarde danser les flocons de neige pour oublier qu’elle a froid. Elle observe un monde qui n’est pas le sien, les gens qui ne veulent pas la voir et les livres pour Noël dans la vitrine de la librairie. Dans le silence et la solitude, Marina s’endort, engourdie par le froid. C’est la voix de la libraire qui la réveille, la réchauffe et l’invite à entrer dans la boutique pour l’heure du conte. Laissant la rue de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
milamirage
  06 avril 2012
Il fait affreusement froid dans les rues de Paris quand nous rencontrons Marina qui regarde les flocons tomber et qui danse un drôle de pas, pour ne pas avoir trop froid. Dans l'indifférence de la capitale, Marina tend la main aux passants pressés. Madame, Monsieur,... mais personne ne la voit. Pourtant Lui sera là, ce soir, à compter ce qu'elle ramènera. Ne pas grandir, fondre comme la neige, glisser vers le caniveau... partir. Marina s'est endormie mais une main la réveille, la main d'une libraire qui l'invite à rentrer et écouter le conte...
Mon avis : Que vous dire de plus que je n'ai déjà dit... Ceux qui me connaissent savent déjà bien toute l'admiration que je voue au travail de Martine Delerm. Je dis travail car je sens à quel point il y en a, mais pour moi ses livres sont des oeuvres d'art. Ses douces aquarelles accompagnent ses textes très poétiques comme pour remplir de douceur les sujets graves qu'elle aborde : ici, les enfants mendient au profits d'adultes crapuleux et ignobles ; dans "Origami", elle montre la souffrance - souvent accompagnée de deuils - du Japon après la bombe A d'Hiroshima ! Alors, vous ne serez pas surpris, j'offre un très gros coup de coeur à cet ouvrage plein de sensibilité qui revisite, dans le contexte de notre époque, le conte "La petite fille aux allumettes" d'Andersen.
Public : à partir de six - sept ans, de préférence en lecture accompagnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Asil
  26 novembre 2012
La petite fille aux allumettes est l'un des contes d'Andersen qui m'a le plus marquée enfant. L'un des seuls contes que j'ai lu à cette époque qui finisse si mal.
Ici Martine Delerme reprend ce personnage et l'adapte à notre époque. La petite fille n'a plus d'allumettes, mais elle vit dans la rue, ne va pas à l'école, ne parle à personne. Marina est, par la force des choses, différente des autres, obligée de mendier pour survivre. Et pourtant ses rêves sont bien proches de ceux des autres enfants, un peu de chaleur, de tendresse, de soutient. Elle ne demande qu'à apprendre et découvrir le monde qui l'entoure.
Cet album parle d'exclusion, d'abandon et de mendicité, mais aussi de chaleur, de douceur et d'entraide. Ce que ressent Marina nous est conté avec des mots simples et beaucoup de douceur, les illustrations sont délicates et les atmosphères évoquent bien le froid, la solitude, puis la chaleur.
Un album à lire à partir de 5 ans, pour expliquer aux enfants que l'exclusion n'est pas la solution et les sensibiliser sur ces sujets.
Lien : http://calokilit.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lali
  14 juin 2012
C'est bien sûr un clin d'oeil au célèbre conte signé Hans Christian Andersen que fait Martine Delerm avec son album intitulé La petite fille sans allumettes.
Comme la petite fille aux allumettes, Marina a froid. Comme elle, elle mendie, alors que tourbillonnent les flocons de neige. Mais elle ne peut pas gratter d'allumettes pour se réchauffer : elle n'en a pas. Alors, elle regarde les livres dans la vitrine.
Or, Martine Delerm, laquelle aime les histoires qui finissent bien et les librairies, sauve son héroïne. C'est en effet réchauffée par l'histoire d'une libraire conteuse que la petite échappera aux engelures, voire même à la mort.
Pour ceux qui ont pleuré et qui pleurent encore même adultes quand ils relisent La petite fille aux allumettes, le livre de Martine Delerm, où nul ne joue avec des allumettes (ce qui devrait plaire à nombre de parents), est tout désigné.
Moi qui ai toujours beaucoup aimé les histoires tristes, et particulièrement ce conte d'Andersen, j'ai adoré la version de Martine Delerm. C'est tout dire, non?
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (1)
Ricochet   01 février 2012
Délicate, l’histoire de cette petite fille sans allumettes touchera certainement de nombreux jeunes lecteurs.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   31 mars 2012
Ne pas s'approcher des tables du café.
Ne pas se faire chasser. Faut pas. Faux pas.
Ne pas lever la tête, voir le bonheur des
gens derrière les fenêtres. Faut pas. Voilà
ce à quoi Marina ne doit pas penser. Pour
ne pas pleurer.
Juste devenir flocon, devenir neige
et puis fondre... Glisser vers l'eau du
caniveau. Partir.
Commenter  J’apprécie          170
milamiragemilamirage   29 mars 2012
Juste regarder les flocons. Deux, trois,
si légers et Marina qui danse. D'un pied
sur l'autre une drôle de danse.
Madame, Monsieur...
Lundi. Mardi. Un drôle de pas pour ne
pas avoir froid. Tout bas, tout bas, ces mots
comme ça.
Madame, Monsieur...
Marina qui ne sait dire que ça.
Commenter  J’apprécie          140
milamiragemilamirage   30 mars 2012
Il neige du silence, de la vie endormie
sur des enfants noués d'écharpes, sur des
bonnets de couleur. Il neige sur Marina.
Marina que personne ne voit.
Marina qui voudrait crier. Juste une fois
comme ça.
Madame, Monsieur...
Commenter  J’apprécie          160
milamiragemilamirage   02 avril 2012
Sur l'épaule de Marina, une main comme
un flocon, une main s'est posée. Légère,
une main l'a poussée.
Partout des livres encore et encore. Sur les
murs, sur les tables, partout des mots et des
images. Encore et encore.
Marina est entrée et la rue est restée dehors.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Martine Delerm (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martine Delerm
"Parapluies mouillés" de M.Delerm Théâtr'ado de Sardent (extrait) Après une destruction massive, un anéantissement humain dont on ne sait rien, des survivants ont tenté de reconstituer une société dont ils ont banni tous les sentiments.
autres livres classés : MendiantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1039 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre