AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226040824
27 pages
Éditeur : Albin Michel (13/11/1990)
4.17/5   3 notes
Résumé :
La quatrième de couverture est vierge, si ce n'est deux oiseaux origami qui s'envolent. Cependant, je tiens à vous faire partager la note de l'auteur qui termine l'album:

Origami: pliage(s) en papier

En 1957 dix ans après qu'une bombe soit tombée sur Hiroshima, une petite fille de douze ans, Sadako Sasaki, est morte de la maladie de la bombe A. Ses amis, pour ne pas l'oublier et pour oeuvrer pour la paix, ont créé le Club des mille grue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
milamirage
  26 octobre 2011
Kéiko, Chizuco, Nagako et Sadako sont quatre jeunes japonaises d'une douzaine d'années. Elles sont amies. Pour la fête de mai, elles se préparent: Chizuco peint des ombrelles, Sadako a plié des grues de papier. Mille grues en origami. C'est un animal important au Japon. Une légende affirme que « quiconque plie mille grues de papier, verra son voeu exaucé » et ses amies y croient. Sadako est malade, très malade. Il y a dix ans, "l'ombre d'un nuage de cendres et de mort" s'est abattue sur Hiroshima. Mais malgré tout Sadako s'endort "pour un long rêve sans réveil; elle s'est envolée sur un oiseau de papier». Alors, comme pour conjurer le sort qui s'acharne contre ceux qui ont été exposés à la bombe A, mille est un enfants se mettent à plier des grues de papier, pour redonner sa place au rêve et à l'espoir.
Mon avis : C'est de nouveau sous le charme des illustrations toutes en tendresse de Martine Delerm que je me suis plongée dans cet album. Ce n'est qu'à sa lecture que j'ai su à quel point le sujet qu'il aborde est grave et douloureux, tant les aquarelles qui accompagnent le texte parviennent à adoucir le choc des mots, et cela même en rendant bien les émotions des quatre fillettes. Pour cet hymne à la vie et ce message de paix, et parce que je ne sais pas plier des grues mais que je veux contribuer à ce cri d'espoir, je donne un coup de coeur à cet ouvrage qui m'a rappelé que l'homme est le seul animal à contribuer avec tant d'ardeur à sa propre disparition.
Public : à partir de neuf – dix ans, mais peut-être quand même en lecture accompagnée pour les plus jeunes.
Lien : http://noslivresnosemotions...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   25 octobre 2011
Il neige sur le Japon, sur les cerisiers, les lanternes. Il neige des
flocons de paix, des flocons de douceur, des flocons de silence... Il
neige sur Hiroshima... Il neige du blanc sur le gris des chagrins, il
neige du sage sur la folie d'hier...
Il neige sur hier.
Commenter  J’apprécie          40
milamiragemilamirage   25 octobre 2011
Volent et dansent les grues de papier. Leur silence est un cri qui
déchire le ciel. Là où la bombe est tombée pousseront des rêves et des
fleurs. Sadako s'est endormie. Volez les origami! Volez les oiseaux
de papier, apaisez nos colères, soyez plus légers que l'air! Volez plus
haut toujours plus haut. Protégez de votre ombre légère les enfants
de la terre!
Commenter  J’apprécie          20
milamiragemilamirage   25 octobre 2011
Le ciel est si bleu, c'est étrange... Qui pourrait imaginer... il y
a dix années, l'ombre d'un nuage sur Hiroshima. Un nuage de
cendres et de mort. C'était la guerre, hier...
C'est la fête de mai. On allume les lanternes.
Commenter  J’apprécie          20
milamiragemilamirage   25 octobre 2011
Pour la fête de mai, Chiziko peint des ombrelles. Lentement le
pinceau dessine des fleurs d'encre de chine sur le papier fragile.
L'ombrelle est de bambou, de fil et de papier. La main est de douceur,
d'oiseau, de légèreté.
Chizuko pense à Sadako...
Sa main est comme une aile. Chizuko peint des ombrelles.
Commenter  J’apprécie          10
milamiragemilamirage   25 octobre 2011
Il neige des cerisiers, flocons de pétales blancs, neige de printemps.
Kéiko, à genoux dans l'herbe tendre, écoute le vent glisser entre les
branches... Un petit vent tiède et doux qui coule dans le cou.
Kéiko pense à Sadako...
Il neige du silence de mai. Il neige des cerisiers.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Martine Delerm (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martine Delerm
"Parapluies mouillés" de M.Delerm Théâtr'ado de Sardent (extrait) Après une destruction massive, un anéantissement humain dont on ne sait rien, des survivants ont tenté de reconstituer une société dont ils ont banni tous les sentiments.
autres livres classés : hiroshimaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1225 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre