AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de pierre86000


pierre86000
  09 mars 2014
De Roger Peyreffite je n'avais lu que les amitiés particulières. Récemment, j'ai retrouvé « Des français » que j'avais acheté en 1970 et l'ai lu (ou relu ?) avec plaisir : un humour teinté de cynisme, un style extraordinaire. C'est sans doute cette lecture qui m'a amené à acheter la biographie de ce sulfureux Monsieur Peyreffite, magnifiquement écrite par Antoine Deléry.
Ce n'est pas son homosexualité, c'est sa pédophilie avouée qui rend mal à l'aise chez ce personnage d'une grande culture, d'une grande érudition. Il est vrai que lorsqu'il raconte ses « tournées » avec Henri de Montherlant, on n'est pas non plus très à l'aise de penser que ce dernier ait été élu à l'Académie Française. Comme son biographe on ne peut s'empêcher malgré tout d'avoir une certaine admiration pour Peyreffite. Son dernier grand amour pour Alain Philippe, qu'il a partagé avec Amanda Lear, la mort de ces deux hommes à quelques semaines d'intervalle, ne laissent pas d'émouvoir.
Un grand moment de bonheur de lire son pamphlet contre François Mauriac le tartuffe, qui avait les mêmes dispositions que Peyreffite vis-à-vis des hommes mais qui les cachait bien et qui lui aussi a été accueilli à l'Académie Française. On croirait lire du Voltaire !
Bravo à Antoine Deléry pour son ouvrage si bien documenté sur ce « personnage » peut-être sulfureux mais auquel on ne peut pas ne pas s'attacher un petit peu.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura