AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253107972
224 pages
Éditeur : Préludes (02/10/2019)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 38 notes)
Résumé :
La première fois qu’elle reçoit une lettre d’amour anonyme, Sissi est furieuse. C’est quand même le comble, pour une factrice ! La cinquantaine bien sonnée, un physique loin de celui de Romy Schneider, divorcée et marquée par l’accident de son fils, elle voudrait bien savoir qui ose jouer avec ses sentiments. Heureusement, Sissi peut compter sur ses collègues pour l’aider, surtout Simon. C’est encore lui qui parle le mieux de Sissi, de leur quotidien au bureau de po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
petitsoleil
  25 novembre 2019
Un roman sensible et tendre, avec des personnages un peu routiniers, facteurs depuis toujours, amis depuis toujours aussi ... qui se voient au bowling depuis toujours - un jour, le meilleur d'entre eux avouera lui-même qu'il n'aime pas le bowling ...
Tout ce petit monde gravite autour de Sissi. Sylvie qui n'aime pas son prénom, leur Sissi, leur princesse au grand coeur ... Sissi, qui reçoit des lettres anonymes, décorées, un peu grotesques ... Ils s'inquiètent et vont enquêter.
Un joli livre sur l'amitié, la solidarité et le pouvoir des mots
Commenter  J’apprécie          410
letilleul
  26 octobre 2019
Ce récit débute sous une forme cinématographique avec un échange sur plusieurs chapitres entre le lecteur et Simon, cet ancien facteur qui aujourd'hui est un pauvre sans abri, qui aujourd'hui particulièrement parle, raconte et se livre, sans plus savoir par où commencer et quand s'arrêter. Et puis, il y a Sissi, sa plus vieille amie qu'il a connu enfant et avec qui il travaillait à La Poste.
Il raconte l'incroyable histoire de ces lettres d'amour qu'elle recevait de ce "Flamant Rose" et sa quête avec ses amis pour découvrir qui était cet homme qui en savait tant sur elle. Commence alors un jeu de piste qui va conduire ce groupe d'amis à mener une enquête qui risque de leur coûter plus que du temps et de la réflexion. C'est une belle intrigue qui nous est contée par Nicolas Delesalle, elle fascine autant par son style original que par la projection tendre vers les histoires d‘amour épistolaire.
#NhabitePlusàLadresseIndiquée #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          220
Killing79
  06 décembre 2019
Nicolas Delessalle est un auteur aux multiples visages. Il m'avait ému avec son livre reportage « le goût du large » puis il m'avait bluffé avec son dernier roman « Mille soleils » aux émotions exacerbées. Deux livres puissants et pourtant si différents. Et cette fois-ci, il récidive dans l'originalité avec ce nouvel ouvrage.
Pour nous raconter la petite histoire de Sissi, il va utiliser une forme narrative assez insolite. En effet, le narrateur est un ancien collègue de l'héroïne qui rapporte l'aventure sous forme de monologue. Il a rencontré une inconnue et il lui décrit tous les évènements.
Mais à l'instar d'une discussion ordinaire, son discours est familier et parsemé de digressions. Et comme il parle tout seul, c'est parfois un peu difficile à suivre, en particulier dans la première moitié du livre. Ensuite, l'affaire proprement dite prend le dessus, les pièces s'emboîtent et le texte monte en puissance.
En divaguant, le narrateur en profite pour nous présenter toute l'équipe qui entourent l'intrigue. On se retrouve alors aux côtés de ces pieds nickelés qui vont se mettre en action pour essayer de découvrir la vérité à propos du mystère Sissi. C'est loufoque, souvent drôle et d'une grande sensibilité. Ces personnages sont attachants par leurs défauts. Malgré leur médiocrité, ils font preuve d'un coeur énorme et apportent beaucoup d'émotions à cette enquête amoureuse.
Ce que l'on pourrait reprocher à ce livre se situe peut-être au niveau de sa couverture. En effet, pour un lecteur qui ne connaît pas cet auteur, je crains que cette présentation ne l'induise en erreur et qu'il s'attende à une simple romance sentimentale. Ne vous arrêtez donc pas à cette première impression. Nicolas Delesalle excelle une nouvelle fois dans son approche de l'âme en souffrance. Je vous conseille de tenter l'expérience avec cet auteur, qui tout en se renouvelant complètement à chaque texte, va vous bouleverser avec son humanité débordante.
Lien : http://leslivresdek79.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Jeneen
  18 octobre 2019
Belle surprise de nouveau, après Mille Soleils du même auteur.
Avec son écriture, fluide et percutente, l'auteur sait installer une ambiance, camper des personnages et maintenir un suspense et une attente. le dénouement est à la hauteur.
Ce roman plus profond et touchant que le résumé ne le laisse paraître, est une belle réussite : on s'attache à cette héroïne malmenée par la vie, à ses acolytes soucieux de son bonheur. Et la fin ne peut laisser indifférent.
Un auteur à lire.
Merci aux éditions Préludes et à NetGalley pour la découverte de cette histoire.
#NhabitePlusàLadresseIndiquée #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          141
samsam92200
  14 octobre 2019
C'est une histoire simple et pourtant de plus en plus étrange au fur et à mesure qu'elle nous est raconté.
Simon, cet ancien facteur qui aujourd'hui est un pauvre sans abri, ne parle que peu et surtout, il ne partage pas avec les autres ses impressions et encore moins ses sentiments.
Mais aujourd'hui, devant cette jeune femme que l'on ne connaît pas, qui n'est pas du coin, il parle, il raconte, il se livre.
Comme tous ceux qui n'ont plus l'habitude de parler, il parle et raconte tout sans plus savoir par où commencer et quand s'arrêter.
Il parle de lui, de son enfance, de sa vie d'homme qu'il n'a pas su vivre, de son travail de facteur qu'il n'aimait pas et qu'il faisait pourtant avec assiduité, de son amour de plongée et du vélo, de ses collègues, de ses amis, de son amie Sissi.
Sissi, sa plus vieille amie qu'il a connu enfant et avec qui il travaillait à La Poste.
Il raconte l'incroyable histoire de ces lettres d'amour qu'elle recevait de ce "Flamant Rose" (à contrario d'un corbeau).
Il raconte l'étonnement puis la quête de Sissi et de ses amis pour découvrir qui était cet homme qui en savait tant sur elle.
D'ailleurs, était-il vraiment un simple admirateur lui qui en savait tant sur elle, même les détails les plus intimes.
Aidés de leurs collègues et amis facteurs, Simon et Sissi décident de découvrir qui se cache derrière ces lettres de plus en plus détaillées, de plus en plus dérangeantes, et même menaçantes.
Commence alors un jeu de piste qui va conduire ce groupe d'amis à mener une enquête qui risque de leur coûter plus que du temps et de la réflexion.
C'est une belle intrigue qui nous est contée par Nicolas Delesalle.
Dans l'empressement de Simon, dans son verbiage, j'imagine l'envie de l'auteur de nous transmettre son besoin de dire les évènements, de partager enfin cette histoire trop lourde pour lui, cette nécessité de révéler son secret.
J'ai failli me perdre dans la lecture de cette histoire car je ne voyais pas la fin.
Et bien je suis ravie de l'avoir lu et d'avoir été surprise par le dénouement.
Ce livre est une expérience qui teste votre logique, votre patiente et votre compréhension de l'être humain, ce drôle d'oiseau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   25 novembre 2019
"Le voilà, votre problème, disait Sissi, vous ne vous parlez pas !" (...)
C'était bien vrai. On ne se parle pas vraiment quand on est entre hommes ; on ne se raconte rien. On construit des phrases qui ne portent pas, qui ne disent rien, des bulles de mots qui éclatent sans laisser d'empreinte irisée dans l'air. Des blagues. Des anecdotes de boulot. Des commentaires sur le sport. Des analyses politiques bancales. On parle des autres, des événements, parfois des idées. Mais, en général, en rentrant chez moi après les parties de bowling, je ne savais jamais si mes amis allaient bien ou non
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
letilleulletilleul   26 octobre 2019
Vous me le direz si je parle trop ? N’hésitez pas. Je ne me vexerai pas Non, non, pas de sucre, merci. Je le préfère noir, un peu amer, je n’ai pas le palais assez fin pour l’Arabica d’Ethiopie. Les Éthiopiens sont les seuls producteurs de café qui boivent ce qu’ils cultivent. Vous saviez cela ? Les autres, au Mexique, au Vietnam, au Brésil ou au Congo, se contentent de cultiver le fruit sans jamais en déguster une tasse. Incroyable, non ? Cela n’a pas de sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
petitsoleilpetitsoleil   25 novembre 2019
On devrait toujours faire attention, bien soupeser ce qu'on dit,
attendre, se taire, essayer de comprendre avant de se moquer des gens.
Il y a des mots, on les lance comme des ballons en mousse
et les gens les reçoivent comme des balles de fusil d'assaut.
Commenter  J’apprécie          101
petitsoleilpetitsoleil   25 novembre 2019
Une gorgée de café, du café bien chaud, c'est de l'or liquide. Du réconfort qui vous coule dans le corps (...)
Ça redonne de la force, un café, ça redonne de la tête, de l'esprit, peut-être pas la foi, il ne faut pas trop en demander, mais tout de même, c'est un bonheur simple comme un sourire. (...)
Le café, il suffit de le renifler, de l'avaler et puis on est heureux pendant cinq minutes ; cinq minutes de chaleur volées au malheur, je vous jure, mademoiselle, ça ne se refuse pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
petitsoleilpetitsoleil   25 novembre 2019
Elle a compris le pouvoir des lettres, des mots, elle a compris que cette dame lui avait sauvé la vie avec ces mots simples, ces mots alignés sur une feuille blanche, ces mots qui n'ont l'air de rien et qui sont presque tout.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Nicolas Delesalle (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Delesalle
Nicolas Delesalle vous présente son nouveau roman "N'habite plus à l'adresse indiquée" : Quelles sont ses inspirations ? Qui est réellement Sissi, cette factrice au grand coeur ? C'est à découvrir dans cette vidéo !
autres livres classés : facteurVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2394 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

.. ..