AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791093430300
281 pages
Éditeur : EDB (01/06/2016)
3.87/5   45 notes
Résumé :
Sherlock Holmes avait son violon. Miss Marple, son tricot. Colombo, son imper. Zia, elle, peut se fier à son nez. Et quel nez ! Nastasia a le chic pour le mettre dans les histoires les plus croustillantes sur les stars et autres people. Elle alimente sa rubrique du Girls Only avec un soupçon d'humour, un zeste de vitriol et une pincée de sarcasme. Jusqu'au jour où c'est elle qui défraie la chronique. Eh oui ! Enquêter sur les dernières frasques d'une actrice et su... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 45 notes
5
8 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

Alexandrine_B
  06 juin 2020
J'ai toujours fui les livres estampillés "chick-lit" à cause de l'idée que je m'en faisais. Comme j'ai reçu "Zia" dans l'une des box #confinementlecture, que les critiques semblaient excellentes, je me suis dit que j'allais dépasser mes à priori !
Et ... Est-ce que j'ai bien fait ?
Je n'ai malheureusement pas trop accroché, mais je me suis forcée à continuer, en sautant certains passages (je n'aime pas faire ça pourtant) J'avais envie de connaître le dénouement, mais j'ai trouvé que l'enquête avait du mal à décoller. L'héroïne passe finalement plus de temps à contrer la police et à se chamailler avec le commissaire pendant des entrevues répétitives qui n'apportent pas grand-chose. Et à jouer au chat et à la souris avec le beau lieutenant ...
Bref, je n'ai malheureusement pas trouvé d'intérêt à la romance (mais ça je m'y attendait, c'est pas mon truc), ni au manque de confiance en soi de l'héroïne sur son physique (parce que même si elle semble sûre d'elle au premier abord, franchement, on sait déjà quelle va être la morale de l'histoire sur ce sujet) et je me suis raccrochée à l'intrigue criminelle. Qu'elle soit menée maladroitement, c'est cohérent avec les deux amis enquêteurs du dimanche. En revanche, ce que j'aime dans les romans "policiers", c'est qu'il faut repérer les indices pour réussir à identifier le suspect parmi les personnages. Une révélation surprenante, c'est toujours important pour faire rebondir une enquête. Mais ... à mes yeux il était impossible de résoudre l'énigme, puisqu'elle repose sur des faits qu'on ignorait. ( et des coïncidences énormes). C'est comme si le résultat du cluedo était faussé avec des cartes inventés et dissimulés aux joueurs ... Je me suis sentie un peu bernée ... Dommage !
J'ai pourtant apprécié le style frais et dynamique de l'auteur, le cadre original du web journal, ainsi que les personnages de Zia et Alex.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
MissCroqBook
  04 juin 2016
Avant cette lecture, je ne connaissais pas du tout l'auteure. J'ai été attirée par la couverture et surtout par le titre qui laisse présager des aventures rocambolesques. A vouloir mettre son nez partout, on s'attire souvent des ennuis. Et c'est exactement ce qui va arriver à l'héroïne de ce roman.
Nastasia Lemézec, Zia pour les intimes, est une jeune journaliste lilloise qui travaille pour le webzine « Girls Only ». Sa spécialité ? Fouiner, se renseigner, inaugurer, tester mais surtout humer les coups fourrés des people, grands et moins grands, puis tout balancer dans sa rubrique « Zia met son nez partout ». Ce titre correspond certes bien à son activité mais c'est avant tout un clin d'oeil à son plus grand complexe : son nez. Depuis sa plus tendre enfance Zia a subi les moqueries de ses camarades et la honte de ses parents face à ce nez proéminent. Après avoir eu du mal à l'accepter, elle a décidé de faire de ce défaut une force. D'où le choix du titre de sa rubrique.
Suite à la publication de son dernier scoop, Zia se retrouve bien malgré elle au coeur d'une enquête criminelle. le commissaire Bernardin et son lieutenant, Tristan Paolovsky semble vouloir l'accuser d'un meurtre qu'elle n'a pas commis.
Bien décidée à prouver son innocence, elle va décider, avec l'aide de son meilleur ami et collègue, Alex, de mener sa propre enquête. Les recherches pour découvrir le véritable assassin ne vont pas être de tout repos et vont attirer pas mal d'ennuis à Zia. Elles vont aussi la conduire à des situations dignes des meilleurs films policiers mais qui vont aussi s'avérer quelque peu dangereuses.
Heureusement, elle peut compter sur le soutien sans faille d'Alex, mais aussi, et aussi étonnant que cela puisse paraître, du lieutenant Paolovsky dont elle va croiser régulièrement le chemin et dont elle va indubitablement se rapprocher.
Sur fond d'enquête policière et de romance, ce roman nous entraîne surtout dans les délires de Zia. Avec son sens de la répartie et son humour, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Les pages du livre défilent à une allure folle et c'est avec un peu de regret que je viens de fermer ce livre. On se laisse emporter dans l'histoire. Avec les rebondissements et le suspense savamment distillés, on ne devine pas une seule seconde de l'identité du meurtrier.
J'ai aimé la plume de Claire de Lille et je pense que je vais me laisser tenter par la lecture de son roman Oh my phone ! dont j'ai entendu beaucoup de bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jangelis
  07 février 2017
Quelle chouette surprise que ce roman !
Au départ, je l'ai demandé à Masse Critique parce que la présentation parlait de Sherlock Holmes et de Miss Marple. Difficile de passer outre !
Mais il était question aussi de chick lit, ce qui m'a fait hésiter. Je n'ai rien contre, c'est léger et ça finit bien en général, mais selon le sujet et l'écriture, ça m'agace parfois pas mal.
J'ai tenté, et je ne le regrette vraiment pas.
Je l'ai lu très rapidement car c'est très prenant, et une fois terminé, j'ai regretté de devoir quitter Zia et ses amis.

Certes, l'ambiance est bien chick lit, un magazine très féminin, de beaux gars et une belle attirance physique, des copines et des pas copines du tout, des peoples et du cinéma, une ambiance légère et beaucoup d'humour.
Mais aussi un très bon polar, souvent palpitant, jamais attendu.
On suit avec plaisir l'enquête de Zia, on doute et on cherche avec elle, c'est plein de surprises. Et on s'inquiète pour elle.
Parce que Nastasia, elle est sympathique, elle n'est pas mal du tout comme journaliste, mais comme détective, ce n'est pas tout à fait ça ! Si elle parle de Swan Laurence, elle n'a guère en commun avec lui que la région, puisque le roman se passe à Lille, où elle habite (comme son autrice ? je n‘ai pas pu trouver s'il s'agit d'un nom de plume ou de son vrai patronyme ?)

Un petit détail sans importance m'a surprise : A deux reprises, (pp 42 et 46) on trouve l'expression « hors d'état de cause ». Je connais « hors d'état », utilisé avec ou sans complément, et « en tout état de cause », mais celle-ci, jamais vu. Une expression régionale ?

Au début, j'ai trouvé parfois quelques longueurs (à mon goût !) car Zia s'interroge beaucoup sur elle-même et donc « se parle » souvent. Mais très vite, on est emporté par l'histoire et le rythme devient bien plus rapide.

Au final, un bon polar, au dénouement assez surprenant, qui plus évoque un problème grave que j‘ai apprécié de voir traiter ici, avec des causes bien expliquées et des conséquences …. graves.

Et mine de rien, une belle réflexion aussi sur l'apparence, le physique, la place qu'on leur accorde, et l'importance des personnes positives qui vous entourent ; le rôle de la grand-mère de Zia est chaleureux et réconfortant. Sans doute ce qui lui a permis de surmonter mieux que d'autres son problème.

Bref, un roman qui n'a pris à la chick lit que le meilleur, mais qui a pas mal de profondeur et d'intérêt.
J'espère qu'une suite prochaine me permettra de retrouver bientôt Zia et ses amis.

Un grand merci à Babelio Masse Critique, sans qui je n'aurais pas découvert cette sympathique héroïne, et aux Éditions EDB, que je ne connaissais pas du tout et qui ont quelques titres bien tentants.

Lien : http://livresjeunessejangeli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
mllemalenia
  26 mai 2016
J'avais déjà lu de cette auteure "Sex appeal" et "Oh my phone". Si le second m'avait un peu déçue, c'est sans doute parce que, n'ayant lu à ce moment-là des éditions Edb que la série des BBB, je m'attendais à tout autre chose. le premier m'avait cependant laissé un agréable souvenir, et comme il était dans un style bien différent, je me suis lancée dans cette lecture avec curiosité.
L'histoire est celle de Zia, sorte de Cyrano de Bergerac en jupon, qui va se retrouver bien malgré elle mêlée à une affaire de meurtre. Pour se disculper, elle va se lancer sur les traces de l'assassin, dans une enquête qui va la mener sur le chemin d'un bel officier de police. Une histoire va se dessiner, mais elle est vite semée d'embûches.
Si l'intrigue est a priori assez banale, son traitement est pourtant sympathique. Il y a du suspens, des rebondissements, et on ne s'ennuie pas une seconde. J'avoue m'être laissée emporter par l'enquête de Zia, sans jamais deviner qui serait le meurtrier. D'ailleurs, quand j'ai appris que c'était... (ha, ha, je vous ai eu, hein?) je n'en revenais pas!
L'écriture est fluide, et les personnages sont attachants. Zia, surtout, est une héroïne vraiment intéressante. Elle n'a pas un physique de rêve, se veut forte et pleine d'autodérision, mais cache pourtant des fêlures profondes, surmontées au fil des années. On se sent très proche d'elle.
Au delà de l'enquête policière, c'est un joli message sur l'apparence que nous fait passer l'auteur dans ce roman : celle que l'on a, celle que l'on pense avoir, et surtout celle que nous renvoie les autres.
Un très agréable moment de lecture, donc, que je recommande à tous les amateurs d'enquêtes policières et surtout d'héroïnes modernes et punchy!
Lien : http://mademoisellemalenia.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarker
  26 novembre 2020
Un roman que j'ai eu dans une box lors du premier confinement. le résumé et le titre me rendaient vraiment curieuse. Et finalement, ce fut une lecture vraiment sympathique...
L'histoire est celle de Zia, un paparazzie qui cherche toujours des histoires croustillantes mettant en scène tous les autres stars ou autres people pour alimenter sa rubrique du Girls Only. Mais un jour, elle va défrayer la chronique et va se lancer dans une enquête sur l'homicide d'une actrice... Mais elle ne va pas pouvoir résoudre cette enquête seule...
Dès les premières pages, je me suis plongée dans cette histoire, qui m'a paru vraiment originale. Mais en continuant ma lecture, j'ai trouvé que tout était un peu trop prévisible... Finalement, l'histoire est un peu cliché et du coup, cela n'est pas vraiment originale. J'en aurais voulu plus... J'aurais voulu que tout soit un peu moins prévisible. Malgré tout, j'ai pris du plaisir à avancer en compagnie de Zia.
Et la fin est dans la même continuité, c'est-à-dire très prévisible malheureusement. Il ne faut donc pas trop en attendre en lisant le résumé, car si tu restes d'être déçue.
S'agissant des personnages, je voulais principalement de Zia, qui est un paparazzie pour une rubrique du Girls Only. Elle est toujours curieuse de trouver des histoires croustillantes sur des stars ou autres people. Zia est une jeune femme que j'ai trouvé attachante et très curieuse comme j'aime. Puis en sa compagnie, je ne me suis pas du tout ennuyée bien au contraire. Donc, tu l'auras compris je me suis beaucoup attachée elle.
A côté de Zia, il y a un certain nombre de personnages auquel je ne me suis pas forcément attachée malheureusement... Je trouve que l'histoire est très tournée vers Zia, ce qui nous empêche de nous identifier aux autres personnages. Cependant, cela n'est pas forcément gênant dans les lectures, car Zia est un personnage que j'ai beaucoup apprécié.
Pour finir, je vais revenir sur le style de l'auteure que je trouve très intéressant, car il y a de la description comme j'aime. Je pense découvrir d'autres romans de l'auteure, car je suis curieuse de lui laisser sa chance sur une autre histoire.
En général, une histoire sympathique et entraînante, même si cette dernière est plutôt prévisible...
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   30 septembre 2020
- Donc, c'est officiel. Tu ne renonceras pas à ton enquête.
- Non.
[…]
- OK… Dans ce cas, autant collaborer tous les deux, qu'en penses- tu ?
J'opine lentement du chef. Incapable de plus pour le moment. […] Enfin, un éclair de lucidité me traverse et je demande :
- Où allons-nous ?
- Je t'emmène dîner. Il faut qu'on parle et je crève de faim, pas toi ? Ensuite, nous aviserons.
Ses derniers mots me font sourire malgré moi. « Ensuite, nous aviserons…». Nous aviserons de quoi ? De la marche à suivre pour notre enquête ? De la suite de notre soirée ?
Non, non, je ne suis pas encore en train de penser à ses pectoraux…
- Tu ne dis plus rien ?
Excuse-moi, je me parlais à moi-même, il y a plein de mon dans ma tête, tu sais ?
- C'est sans doute que je n'ai rien à dire.
Oui, bon… il est peut-être encore un peu tôt pour lui présenter mes personnalités multiples.
- Rien à dire ? Ce serait une première.
C'est ça, c'est ça, moque-toi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   06 février 2017
[Sa grand-mère] : Zia : tu es la seule responsable de ce que tu es et tu peux renvoyer l'image que tu veux de toi-même ! Le monde te verra comme tu te montreras, comme tu te comporteras et comme tu lui souriras. Pas la peine de te morfondre, de crier à l'injustice ou d'attendre un miracle quelconque. Prends-toi en main, ma petite-fille ! et vis sans te soucier de ce nez qui n'a de problématique que l'idée que l'on s'en fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2016
Mettre son nez partout n’est pas un job de tout repos. Je suis toujours par monts et par vaux, de dîners en cocktails, d’entrevues en séances d’initiation en tout genre. Mais j’aime ça ! Je ne m’ennuie jamais et mon agenda est rempli trois mois à l’avance. J’ai même du mal à trouver le temps de rendre visite à mes parents qui vivent pourtant à vingt minutes à peine de chez moi. Certes, pas de problème de sommeil en ce qui me concerne, je suis toujours contente de retrouver mon lit à la fin de la journée, même si personne ne le partage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2016
Le Girls Only a un concept simple et efficace : du fun, de l’amitié et du professionnalisme. Et question ligne éditoriale, c’est encore plus facile : les filles seulement ! Parler de tout ce qui concerne les nanas, donc, de l’adolescente à la femme mûre. De l’actualité brûlante à l’anecdote insolite. De mode comme de santé ou de bricolage. Le tout dans un ton pétillant et déluré, souvent incisif et toujours juste. Ah ! Elles n’ont pas la langue dans leur poche, les girls du magazine. Si bien qu’elles plaisent même aux mecs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2016
Je passe sur l’adolescence. Cette invention sadique censée faire de nous des adultes. Non, mais quelle idée ! Je me suis souvent prise, durant cette période, à rêver d’être née dans une peuplade au cœur de la forêt amazonienne. Là, pas d’adolescence, il suffit d’avoir ses règles pour, hop ! passer de « petite fille » à « bonne à marier » ! Et pas de préoccupation de nez qui tienne. Les critères de beauté diffèrent aussi, là-bas. Avoir des hanches larges, propices à donner de beaux enfants, et le tour est joué !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17317 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre