AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723480468
48 pages
Éditeur : Glénat (30/11/2011)
2.62/5   8 notes
Résumé :
Black Crow est un corsaire, car c'est encore le meilleur moyen de rester libre. C'est un métisse, fils d'un blanc et d'une Iorquoise assassinés. Il est aussi Samuel Prescott, un homme endeuillé par la mort de la femme qu'il aimait. Black Crow est toujours en Afrique Noire aux côtés de Van Steenvoorde, coincé par le marché qu'ils ont conclu : avec son équipage, il doit l'aider à retrouver un hypothétique trésor, et au bout de la route, le vieux Flamand libérera Jack,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  01 janvier 2016
J'ai décidément de plus en plus de mal avec les auteurs belges de bandes dessinées, qui le cul entre la chaise du classicisme et de celle la modernité arrivent bien difficilement à les marier voire à exploiter les qualités de l'une ou de l'autre. Comme un auteur aussi doué que Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la marine belge, parvient-il à commettre des erreurs aussi grossières ? C'est pour moi un mystère…


Le fameux Arbre aux Hollandais est rapidement évacué (l'auteur annonce 23 morts, moi j'en ai compté seulement 6), l'équipage du Revenge est vite délivré et Black Crow part à la poursuite de l'ignoble van Steenvoorde qui est toujours à la poursuite de son trésor. On est dans le récit d'aventure vintage entre Alan Quatermain et Indiana Jones. le tome est dédié au regretté Gilles Chaillet, et l'auteur nous offre une planche double nous montrant une cité perdue de toute beauté : on marche donc dans les traces du "She: A History of Adventure" d'Henry Rider Haggard. Malheureusement la montagne accouche d'une souris :
- Black Crow n'arrête pas de dire qu'il va se venger mais il ne se venge de rien en fait
- on ne voit pas le bout du museau du fameux trésor
- on tease sur une Clé d'Ulysse dont on ne saura rien
- le sort de Jack ? tout était spoilé dans le tome précédent…
- la civilisation antique préservée ? on ne s'étonne même pas de l'existence des armes à feu…
- on aurait pu construire quelque chose à la Aguirre autour de van Steenvoorde… oui mais non, il est juste con et cupide…
Tous ces beaux paysages africains, leurs flores et leurs faunes magnifiquement dessinés pour ça ? Retour à la case départ pour Black Crow et l'équipage du Revenge amoindri de plusieurs membres… (ah ça, la série est plutôt dark voire grimm & gritty avec un sacrée crudité de langage)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
badpx
  20 janvier 2019
Je que j'aime dans les dessins de Delitte, ce sont ces représentations marines : océans, bateaux.... cela semble assez logique qu'il en soit spécialiste puisqu'il est peintre de la marine Belge. le reste ne m'a jamais vraiment plu.
Et sur cette lecture c'est une grosse déception, puisqu'il n'y a que la dernière planche qui se passe en mer. Tout le récit se déroule quelque part en Afrique.
L'histoire aurait pu sauver cette lecture. Mais non, c'est une sombre histoire de chasse au trésor par un viel Harpagon cupide et sans moral ; sur la terre de sauvages très très sauvages, au point qu'ils font peur aux autres tribus locales. Avec les étapes de découvertes des animaux de la savane ! J'ai plus eu l'impression de lire une histoire d'aventure pour jeunes enfants qu'une BD destinée à des adultes.
Commenter  J’apprécie          60
beauscoop
  10 janvier 2019
La finesse des dessins va crescendo, l'histoire est prenante et variée avec des flashbacks. Ce qui donne différents tableaux avec des nuances de couleurs différentes. En particulier les magnifiques dessins de cité antique, genre Petra. Un côté fiction et fantastique est ajouté avec des incursions dan sle monde grec, tout en mentionnant les conquêtes françaises au Canada. Une histoire de quoi plaire par ses différentes sources d'inspiration.
Commenter  J’apprécie          70
TelKines
  23 mars 2016
Eh bien... voilà que l'auteur nous emmène dans un délire mythologique : au milieu de nulle part, dans la savane africaine, . Voilà, on n'en saura pas plus : ni pourquoi ils ont voyagé si loin au sud, ni comment ils ont découvert le "fameux" trésor, ni la provenance de l'étrange astrolabe, etc ! Je ne demande pas des explications à la manière de Edgar P. Jacobs dans ses "Blake et Mortimer" mais au moins des bases...
Alors qu'il y a matière : on pourrait imaginer une histoire autour des peuplades africaines, de sorcellerie ou des légendes de ce continent. Mais non !
Paragraphe un peu hors-sujet... En tant que peintre de la Marine, Delitte aurait pu continuer sur une voie qu'il connaît bien mieux : des voyages sur les eaux du globe, et pourquoi pas la découverte de l'Atlantide (au moins, il y aurait un rapport avec l'océan et surtout des bateaux).
Par rapport aux dessins : toujours la même chose. de belles doubles pages mais des expressions toujours figées. Et, à moins de faire entièrement erreur, je crains d'avoir remarqué quelques détails architecturaux qui sont plutôt de style romain que grec. De même pour quelques attirails militaires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          16


critiques presse (4)
BulledEncre   02 mai 2012
Avec cette suite et fin du diptyque entamé lors du second tome de la série, Jean-Yves Delitte conclut une histoire un brin déroutante par un côté fantastique que l’on n’attend pas forcément dans ce genre de récit.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan   05 avril 2012
Dépaysement assuré pour une série à beau potentiel.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   03 avril 2012
Chaque page est une découverte et l’occasion de s’arrêter sur ce superbe ouvrage.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   02 février 2012
La suite d'une grand fresque pirate aux parfums d'Histoire et d'ailleurs...
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   10 janvier 2016
- Vous avez vu ces Anglais, voilà qu’ils vivent avec des squaws ! C’est comme si on forniquait avec un nègre ou un autre animal !
- Les Indiens ou les Noirs sont des êtres humains comme toi et moi… Il y a du sang bien rouge qui coule dans leurs veines !
- Mon chien a aussi du sang rouge, pourtant il n’a rien d’un être humain ! Je n’ose imaginer ce que cet accouplement a pu engendrer… Un Anglais et une sauvage… Rien de très chrétien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
AlfaricAlfaric   06 janvier 2016
- Dieu a fait son œuvre et les sauvages qui vivaient ici ont été éduqués ou exterminés. Certains religieux font preuve d’un zèle extraordinaire pour répandre la parole divine
- Excusez-moi, mais je trouve odieux tout ce qui a été fait au nom du bon Dieu… J’avais des aïeuls protestants, des braves gens, et ils ont été massacrés…
- Vous êtes bien à votre image, monsieur le mercenaire, sans honneur et sans foi… Triste de vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   01 janvier 2016
- Ils étaient 37 braves hollandais, et le seul que l’on a retrouvé était épinglé comme un vulgaire insecte à cet arbre, décapité et la langue arrachée !
- Décapité et la langue arrachée ?
- Une coutume locale ! C’est pour empêcher le mort de parler aux vivants des secrets qu’il détient…
Commenter  J’apprécie          150
AlfaricAlfaric   05 janvier 2016
Être noble ne vous rend pas intelligent.
Commenter  J’apprécie          210
TelKinesTelKines   23 mars 2016
- Ce que l'histoire retient de nous est parfois erroné... l'Odyssé d'Ulysse n'est pas un mythe. Et elle ne s'est pas limité à la méditerranée...
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Jean-Yves Delitte (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Yves Delitte
Dans le cadre du festival Etonnants Voyageurs 2017, nous avons rencontré Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la marine de Belgique et directeur de la collection Les Grandes Batailles Navales chez Glénat. Entretien en dessin avec ce marin qui garde les pieds sur terres.
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura