AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782370710352
60 pages
Le Temps des Cerises (12/03/2015)
5/5   1 notes
Résumé :
Bogolan : n. m. du bambara bogo, la terre et lan, issu de.

Le bogolan est un tissu traditionnel teint suivant une technique ancestrale utilisée en Afrique de l’Ouest. Le bogolan est le réceptacle d’une énergie vitale, il est notamment utilisé pour protéger les jeunes circoncis.

Un homme revient dans le quartier de sa jeunesse. Il a traversé des océans de mépris, il s’est fourvoyé aux mirages de l’Europe. Il reconnaît les rues de son enf... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

J'ai fait une belle découverte. Une Afrique poétique. Je suis allée à la maison de la poésie écouter le romancier, poète et slameur, Julien Delmaire, qui se révèle enchanteur.

« Bogolan » est le titre de son dernier recueil paru en février 2016.

Reprenant le concept des motifs en fragments propre au tissu africain, le livre agence des séquences poétiques qui se suivent et se répondent. J'ai appris à cette occasion que le bogolan est un tissu traditionnel, originaire du Mali, qui est présent dans toute l'Afrique de l'Ouest.

La narration est celle d'un homme qui revient au Sénégal, dans le quartier de sa jeunesse, après s'être fourvoyé aux mirages de l'Europe. Ses voisins le fuient et l'homme dérive, étranger dans sa propre ville. Seule demeure fidèle la tendre figure de sa mère.

Ce qui est particulier, c'est que la forme est plutôt rigide, il y a 40 fragments qui font à peu près le même nombre de lignes alors que le contenu est très souple et permet un assemblage aléatoire des textes. Mais le plus surprenant est qu'ils concernent la même histoire, comme un récit poétique.

Il a un univers et une atmosphère dans ce recueil, même si je n'ai pas tout compris. C'est aussi ça la poésie, la chanson des mots. Julien Delmaire me l'a prouvé avec une dédicace de toute beauté qui m'a ravie : « Pour Martine. Mémoire des tambours en plein ciel d'ivresse. Bonne lecture. »

Lu en juin 2016

Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

Je sépare le silence en branches parallèles. Les morts sont pris dans un cauchemar où surnagent des signes craquelés. Comprendre ce quartier, au-delà des fulgurances de tôles et de pneus, c’est trier l’étoile pubère parmi les détritus. Mon quartier s’écrit en tracés de goudron, comme un poulain retire son harnais, délite sa crinière. Je suis nu sur la corniche, avec l’audace des palefreniers, je rivalise de mystère avec la lune, j’adopte la posture violente du nénuphar, j’accorde mon souffle aux tambours. Bastonnade de feuillages, les flancs du cheval transpirent la tendresse des gargotes. Les âmes sont douces. Le sucre hypnotise les sorciers. On sert encore du café à celui qui s’effondre

Commenter  J’apprécie          10

La salive apporte sa sentence. Un boucher se dissimule sous les rides d’un marchand de plumes. Les enfants sans père ni mère chauffent leurs ventres à la promesse. Un linceul accable la route. Les hadiths sont tisons pour les cœurs. Me reviennent, en stances ardentes, les chants nègres de mes poupées. Je ne sauverais pas le monde. Volcans ni cataractes ne me ramènent à la mémoire. Les peaux sont investies par un désir sans pudeur ; l’agneau baigne dans le feu sa toison de laine sauvage. Les cartouches du souffle résonnent aux lassitudes. Le pain de singe pèse à l’arbre. Moi, je suis accablé de sang, criblé de dattes. Les fleurs dévorent ma vie depuis trop longtemps

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Julien Delmaire (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Delmaire
Julien Delmaire publie Delta Blues chez Grasset
Printemps 1932, dans le delta du Mississippi. Une chaleur suffocante écrase la campagne et menace les récoltes. Un assassin sans visage frappe la nuit, et une injustice sans nom règne le jour. Des croix brûlent sous la lune, les cavaliers fantômes du Ku Klux Klan font régner la terreur et le Mississippi prend les couleurs de l'enfer. Au milieu du désastre, deux amants : Betty et Steve. Ils sont jeunes, Noirs et pauvres, mais persuadés que leur amour les sauvera... Vaste fresque historique et musicale, aux accents faulknériens, Delta Blues déploie une galerie de personnages : Noirs, Blancs, Indiens et métis, planteurs et bluesmen errants, prêcheurs, sorcières, politiciens véreux, bagnards, trafiquants d'alcool et Legba, le dieu vaudou, « Maître des carrefours » qui, tel un détective d'outre-monde, veille sur le destin de chacun.
+ Lire la suite
autres livres classés : sénégalVoir plus