AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702141342
288 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (22/09/2010)
3.71/5   21 notes
Résumé :

L’itinéraire tourmenté d’un enfant caché pendant l’Occupation.    Parigné-l’Evêque dans la Sarthe. En 1943, les persécutions nazies se déchaînent. Louise Leblanc a accepté d’héberger un orphelin d’environ six ans que lui a confié un réseau de sauvetage d’enfants. En état de choc, amnésique, le garçon ne se souvient pas même de son nom.

Louise lui donne un prénom, Jean, et l’inscrit sous son propre patronyme à l’école.    Les habitants du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
gorgospa
  29 décembre 2020
C'est un très beau livre abordant un thème revisité plusieurs fois mais d'une approche très simple.
Un enfant, Jean, échappe à un camp pendant la seconde guerre mondiale et est placé par la résistance chez une vieille dame, Louise. On suit ici les péripéties mais surtout l'amour, les sentiments, l'attachement qui lient ces deux êtres. On y parle des gens qui se cachent, des bons, des mauvais, mais surtout du bon côté. On ressort de ce livre plein de tendresse. En arrière plan on n'oublie pas l'horreur. L'auteur a choisi de nous parler des sentiments, de l'amour et on en sort grandi.
A mettre entre toutes les mains pour un moment tendre.
Commenter  J’apprécie          130
Sidou-69
  09 mars 2012
C'est une histoire qui m'a beaucoup touché. La Seconde Guerre Mondiale étant ma passion, j'ai lu ce livre avec beaucoup de plaisir tout en sachant que c'était principalement une histoire fictive, étant tout de même tirée de faits réels.
J'ai tout de même été très touchée par ces personnes faisant partie de la Résistance, prêts à tout pour sauver ces vies d'enfants innocents ..
Jean et Suzanne m'ont beaucoup marqué, de part leur personnalité mais aussi leur solidarité tout en silence. Tout deux sachant qu'il ne faut en aucun cas que des personnes du village sachent qu'ils sont juifs ..
En quelques mots, c'est une histoire qui ne m'a pas laissé indifférente, comme toutes celles lus à ce sujet, même si lire sur la Résistance est tout de même moins courant.
Commenter  J’apprécie          90
saphoo
  28 août 2016
Franchement, ce n'est pas le genre de sujet que j 'ai coutume à lire mais il s'est trouvé que ce livre faisait partie d'un lot d'achat. Ma fois je ne suis pas du tout déçue, c'est une belle histoire, sans patosssss, et surtout fort bien écrite.
Ici, on se trouve du côté des villageois qui vivent la guerre loin des champs de bataille, mais il y a malgré du combat dans le village entre ceux qui font tout pour sauver les enfants juifs en les prenant sous leur coupelle et ceux qui les dénoncent. Les règlements de compte vont bon train, faisant payer cher des querelles vieilles de 30 ans, le prix d'une dénonciation, le prix de la vie d'un enfant. Heureusement, le réseau la sarthoise est bien organisé, a su couper court au trajet final de ces enfants. Malgré tout, il y a des blessures qui restent ancrées dans la mémoire, dans la chair.
Très beau récit, tendre, touchant et plein d'humanité.
Commenter  J’apprécie          80
marlene50
  21 mai 2016
L' écriture de ce livre manie avec justesse, tendresse, vérité et une accablante réalité de ce qui a été de 1943 à 1945 dans les villes et villages de France.
Ces hommes qui ont collaborés mais aussi et surtout
ces merveilleuses familles de Justes qui ont contribué à sauver des enfants juifs, ainsi que tous les résistants qui pour certains y ont laissé leur vie.
Ce récit est empreint d'amour, de fraternité et de courage et ne peut laisser insensible.

Commenter  J’apprécie          30
amanline
  22 décembre 2014
L' Itinéraire tourmenté d'un enfant juif caché chez une vieille dame dans la sarthe pendant l'occupation. l'enfant amnésique , en état de choc va peu à peu retrouver une vie troublée entre le retour de sa mémoire et les risques qu'il encoure.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gorgospagorgospa   29 décembre 2020
Durant l'heure suivante, Jean fut ailleurs. La classe était devenue un monde flou, les explications de Françoise Marchand lui parvenaient comme au travers d'un mur de ouate. Comment répondre à un nom qui n'est pas le sien ? Comment habiter une identité étrangère? C'est mettre un costume trop large ou trop étroit, porter un chapeau de travers. Tout le monde voit bien que cela ne vous va pas. Un nom, c'est en apparence peu de chose, mais cette addition de lettres forme une musique unique. Il est faux de croire qu'on peut en changer facilement, que n'importe quelle suite de lettres peut faire l'affaire. Un nom est un signe dans le ciel, un rendez-vous permanent avec soi-même, un miroir tendu qui ne vous quitte pas, une balise par temps de brouillard. Jean comprenait que Louise l'ait ainsi nommé dans l'attente de connaître son nom véritable. Il ne lui en voulait pas ; elle l'avait sauvé des ténèbres. Cependant, pourquoi ne lui avait-elle rien dit? Il décida de garder le silence, de ne lui faire aucun reproche quand il la rejoindrait pour le repas du midi. Il l'aimait trop. Mais la question restait entière : qui était Jean Leblanc? se demandait-il avec angoisse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sasa0227Sasa0227   03 août 2013
Etant passionnée par la période de la seconde guerre mondiale, j’ai beaucoup aimé ce livre, bien que je lis peu d’histoires sur la résistance. Ce livre m’a beaucoup touché même si tout n’est pas réel, on s’attache aux personnages, la solidarité et l’humanité ne laissent pas indifférent, c’est un beau témoignage… Il est bien de savoir que des personnes ont mis également leurs vies en danger, malgré que certains avaient leurs propres familles, ont tout de même pris le risques de sauver ces petits enfants juifs… Le courage de Jean est incroyable… Et ses efforts, son espoir est récompensé. Une petite larme à la fin de ma lecture, car on s’attache plus ou moins aux personnages durant celle-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sasa0227Sasa0227   30 juillet 2013
"L'arrachement à sa famille d'accueil réveillait le traumatisme de la première séparation, lorsque sa main avait quitté celle de son père. Dès ce moment, elle avait compris que plus rien, jamais, ne sera comme avant."
Commenter  J’apprécie          30
Berengere71Berengere71   22 novembre 2013
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je le recommande aux personnes qui aiment lire cette dure période de notre histoire.
Commenter  J’apprécie          50
Sasa0227Sasa0227   30 juillet 2013
"Il s'accrochait à elle, lui parlait à l'oreille, couvrant ses mains de baisers ; ces baisers étaient des mots d'amour que la douleur l'empêchait de prononcer"
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2424 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre