AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352047315
Éditeur : Les Arènes (10/10/2018)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Assise sur une chaise en plastique, au bord de la chaussée, Lila attend le client. Quand Julien, le fils de bonne famille, débarque avec ses amis, elle comprend que les choses vont mal tourner. Sam et Danny traversent la campagne à la recherche d’un refuge. Ils ont quitté le foyer qui hébergeait Danny, après ce que ce dernier a fait au gars qui l’importunait. Sans doute ce pays est-il maudit. Une odeur âcre monte des champs abandonnés. Des bêtes sortent des bois, gu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
monromannoir
  10 juin 2019
A bien y réfléchir, bien peu d'auteurs belges se sont lancés dans la littérature de genre, notamment le roman noir, même si l'on trouve tout de même quelques romanciers emblématiques comme Simenon et Jean Ray dont on peut apprécier l'oeuvre prolifique avec des personnages marquants comme Jules Maigret et Harry Dickson. Ne bénéficiant pas d'une telle notoriété, Patrick Delperdange n'en est pas moins un scénariste de bande dessinée et un romancier qui compte à son actif de nombreux ouvrages publiés, notamment dans le domaine du roman noir, où il s'est fait remarquer récemment en publiant Si Tous Les Dieux Nous Abandonnent (Série Noire 2016) dont l'intrigue se déroulait dans un contexte rural. En suivant Aurélien Masson qui crée la collection Equinox aux éditions les Arènes et avec un titre aux consonances tout aussi mystiques, Patrick Delperdange revient avec L'Eternité N'est Pas Pour Nous, un nouveau récit prenant également pour cadre un environnement campagnard théâtre d'un enchaînement de faits divers qui vont impacter toute une galerie de personnages complètement paumés, quand ils ne sont pas tout simplement déjantés.

A Valmont, sur la route menant à la carrière, il n'y a guère que les ouvriers qui s'offrent les services de Lila qui officie dans son combi aménagé. Aussi lorsqu'elle aperçoit le jeune Julien Saint-André accompagné de sa bande, elle se doute bien que cela finira mal avec ces petits crétins embourgeoisés dont elle parviendra tout de même à se débarrasser. Mais les jeunes gens avinés ne comptent par en rester là et décident se venger en enlevant Cassandre, la fille de Lila. Au même moment, Sam et Danny traversent la région en quête d'un abri de fortune. Les deux vagabonds en fuite tentent de se faire discrets, mais semblent pousuivis par le mauvais sort et quelques individus bien décidés à rendre justice eux-mêmes en se débarrassant des traîne-savates dans leur genre. Que ce soit les bêtes ou les bas instincts, tous deux sortent des bois pour bousculer les destinées de ces âmes frêles et tourmentées que l'on appelle les hommes.

Il n'y a rien de flamboyant dans l'univers de Patrick Delperdange. On y croise une somme de petites gens aux destins étriqués évoluant dans un environnement rural complètement paumé où quelques éclats d'une violence presque anodine bousculent soudainement un quotidien sordide qui devient le déclencheur d'une spirale d'égarements et de fureur incontrôlable. Et pourtant au détour d'événements parfois brutaux, au gré d'une cavalcade de destinées qui s'entrechoquent on perçoit quelques petites lueurs d'humanité perçant l'épaisse noirceur d'une intrigue poisseuse entraînant, bien malgré eux, l'ensemble de personnages ambivalents dans une succession d'événements qu'ils ne sont plus en mesure de maîtriser. Rancoeur, impuissance frustration et colère c'est cet ensemble de sentiments qui animent ces protagonistes ballottés par les incidents se succédant à un rythme effréné en mettant en exergue tous les reliquats d'une inconscience trouble et malsaine qui va jaillir au grand jour à mesure que les événements s'enchaînent dans un désordre emprunt de désarrois et de chaos. Ainsi on ne saura pas trop bien ce qu'il va advenir de Lila, cette prostituée désemparée à la recherche de sa fille Cassandre ou de Danny, un jeune homme simple d'esprit, soudainement imprégné d'un délire mystique, et de son compagnon d'infortune, Sam, un vieux manchot complètement dépassé. Une galerie de perdants qui deviennent parfois victimes ou bourreaux en fonction des péripéties et des coups du sort auxquels ils sont confrontés.

Avec une écriture âpre et directe, assaisonnée de quelques touches lyriques qui ne donnent que plus de noirceur à un texte saisissant et expéditif, Patrick Delperdange nous entraîne donc dans l'incertitude d'un récit chaotique où les destinées s'entrechoquent violemment afin de mieux secouer le lecteur dérouté par cette masse de désarrois et de douleurs parfois sordides qui habillent chacun des personnages.

Roman sombre et sans concession, L'Eternité N'Est Pas Pour Nous décline, sur l'espace de quelques jours, toute une série de rouages à la fois absurdes et violents constituant l'ensemble d'un engrenage infernal prêt à broyer toute une galerie d'individus désemparés se débattant dans les méandre d'un piège inextricable qui ne semble jamais vouloir s'arrêter.

Patrick Delperdange : L'Eternité N'est Pas Pour Nous. Editions Les Arènes/Equinox 2019.

A lire en écoutant : River Of Pain de Thunder. Album : Please Remain Seated ; The Others. 2019 Thunder.
Lien : http://monromannoiretbienser..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
RomansNoirsEtPlus
  16 juin 2019
Découvert en 2016 avec le très bon roman noir « Si tous les dieux nous abandonnent » l'auteur belge Patrick Delperdange nous offre cette année une nouvelle pépite .
Un roman qui vaut tout d'abord pour cette belle brochette de personnages qui se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment .
Lila,, une vieille prostituée qui tente d'attirer quelque chaland dans ce bled paumé , Valmont , afin de continuer à payer le loyer de son bungalow où elle (sur)vit à l'année avec sa fille Cassandre .Une belle plante celle-là qui attirent sur elle les yeux des mâles environnant . La journée n'a pas été terrible pour Lila et en plus elle s'est fait agresser par ce salopard de Julien St André et sa bande . Un type imbu de sa personne qui se croit tout permis , l'argent du paternel , un notable du cru , coulant à flot . Son humiliation devant les yeux de ces potes dont s'est rendue coupable Lila , va se payer (très ) cher et il n'aura pas à aller très loin pour se venger en s'en prenant à ce que Lila a de plus cher : sa fille Cassandre .
Pendant ce temps-là deux hommes courent la campagne : Sam et Danny ont fuit leur foyer et cherchent désespérément un abri dans lequel se réfugier le temps de se refaire la santé et de trouver une issue convenable à leur cavale . Mais nos duettistes savent pertinemment qu'ils ne vivent pas dans un pays où les fruits tombent des arbres tout seul . Rien n'est simple quand pour Sam on est handicapé et que sa vue baisse chaque jour un peu plus . Heureusement il peut compter sur la force de la jeunesse de Danny et de son don de prémonition . Mais l'avenir à court terme qu'il entrevoit ne semble apporter rien de bon malheureusement car une bande de chasseurs du troisième âge équipée de leurs pétoires en état de marche s'est mis dans la caboche de les tirer comme des lapins .
Vous l'aurez compris tous ces protagonistes font finir par se croiser et je ne suis pas du tout sûr que ce soit de bonne augure pour certains d'entre eux …
L'auteur réussit parfaitement son coup avec ce roman d'une noirceur extrême n'épargnant rien à son lecteur . Ni son lot d'hémoglobine , de violence et d'injustices insupportables . Vous êtes pris par ce rythme infernal qui ne laisse aucun répit . Pas de pitié pour ceux qui trainent , qui manquent de vigilance , qui , moins malins ou moins chanceux que les autres , vont trébucher , prendre une balle perdue ou non et ne s'en relèveront pas . Cette lutte des classes rurale ne fera aucun cadeau .
Pas d'écriture grandiloquente ici : le style est efficace , nerveux , âpre et poisseux . C'est du brutal rural quasi tribal . Pas de justice sociale ici c'est celle des armes et de la force vive qui parlent . Mais rassurez-vous Patrick Delperdange nous réserve un final qui ne vous décevra pas .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jazzynewyork
  05 novembre 2018


” – Pourquoi tu tiens tellement à aller jusqu'à cette baraque ? dit Danny derrière lui. 
– Vaut mieux passer la nuit là-bas que dehors, non ? 
– Et s'ils veulent pas de nous, ces gens ? 
– Je les déciderai, d'une manière ou d'une autre », fit Sam. “ 


Sam et Danny, deux vagabonds cherchent un refuge en pleine campagne. Ils ont fui le foyer d'hébergements où résidait Danny, après les problèmes rencontrés par ce dernier avec un gars qui l'importunait.

” Il était toujours question de violence dans ce que devinait Danny. Il était comme un chien qui sent l'orage et dont le poil se hérisse lors d'une soirée tranquille, mis en alerte par Dieu sait quels signes.
“ 

Pas loin, Lila une prostituée, attends le client assise sur sa chaise en plastique, au bord de la chaussée. Quand elle voit débarquer Julien et sa bande, elle sait déjà que ça va mal finir. Mais elle était loin d'imaginer la tournure qu'allait prendre cette fin de soirée pour elle et sa fille.

(...) « C'est terrible, reprit le docteur d'une voix blanche. Je ne sais pas ce qui est en train de se passer depuis hier, mais je croirais bien que le diable vient de jeter son dévolu sur notre chère petite ville. »


Cet endroit serait-il maudit ? 

Les loups sortent du bois et guettent leurs proies. 
Une tornade de violence s'abat sur la ville.
Durant quelques heures, ces personnages armés de courage pour certains et de lâcheté pour d'autres vont nous entraîner dans une terrifiante aventure. 


Ce que j'en dis :

J'ai découvert la plume noire et lyrique de Patrick Delperdange avec son précédent roman : Si tous les Dieux nous abandonnent , du rural noir pur et dur tel que j'apprécie.
Avec ce nouveau récit, l'auteur monte en puissance et atteint un pic d'émotions et de frayeurs plutôt impressionnantes pour une histoire qui se passe sur deux jours.

Situé un endroit paumé, ce huis clos mets en scène des marginaux, des désoeuvrés, des pauvres qui subissent l'arrogance des riches, des gens de peu, des personnages d'une volonté incroyable qu'ils soient du bon ou du mauvais côté de la frontière du mal.

À travers une écriture sans concessions, un style sordide et violent, souvent trash où pointent des doses d'humour, de quoi détendre un peu l'atmosphère oppressante tout en gardant une part d'humanité et d'espoir, l'auteur nous offre un roman poignant qui ne manque pas de piquant ni de poésie.

Un bon shot de whisky aux effets enivrants et dévastateurs qui t'emmène au plus profond de l'âme humaine, au coeur de la forêt, là où sommeille le mal qui n'attend, qu'une étincelle pour qu'une vague de violence incendiaire détruise tout sur son passage, épargnant parfois les quelques arbres robustes qui arrivent à rester debout. 


Si les Dieux nous abandonnent et que L'éternité n'est pas pour nous, profitez dès à présent pour découvrir sa plume avant qu'il ne soit trop tard ...

Il n'est pourtant pas américain, ni même français et pourtant ce barbu belge a réussi en deux romans à me bluffer et à combler mon appétit livresque du noir.

Un petit noir bien serré à déguster sans modération. 

Vivement le prochain.

 

Je remercie les éditions Équinox pour ce roman rural noir belge qui m'a transporté à la frontière de l'Amérique. 

Lien : https://dealerdelignes.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lalitote
  10 octobre 2018
Patrick Delperdange nous propose un polar rural et plus précisément un polar noir rural. Les vies de plusieurs personnages vont venir se télescoper de manière plus où moins brutale, à ce contact ils rencontreront le personnage le plus attachant à mon goût, le seul à porter autre chose que de la noirceur en lui, le jeune Danny, demi-frère de Sam le manchot à peine échappé du dernier foyer pour SDF. Il y a Lila prostituée et sa fille Cassandre, un groupe de fils à papa tordu et pervers, un paysan du cru violent et barjo, des vieux qui veulent se substituer aux forces de l'ordre et deux flics pourris et incompétents, tout cela mis bout à bout commence à faire un sacré charivari.
J'ai lu ce livre d'une traite et je ne me suis a aucun moment ennuyée, bien au contraire malgré les situations désespérées, j'ai trouvé la force et la volonté des personnages admirables. La situation décrite est infernale et très noire mais Lila, Sam et Danny n'ont pas l'air désespéré, ils ont une belle énergie autant dans l'acceptation du destin qui s'acharne sur eux que dans la façon qu'ils ont trouvé d'y répondre en prenant leur destin à bras le corps. L'écriture est vive et la plume acérée pour être au plus prêt de ses personnages atypiques. J'ai aussi aimé le décor rural dans lequel se déroule l'intrigue. Rien de plus banal qu'un petit village provincial avec ses fermes abandonnées, sa maison bourgeoise, ses bois dans lesquels tout peut arriver, son église, sa grotte sacrée, bref un petit village tout ce qu'il y a de bien propre sur lui. Pourtant quand la tempête va se déchaîner, on a le sentiment d'un huis-clos dont les personnages sont prisonniers à jamais, personne n'en sort. L'eau, la pluie et la rivière ont une place importante et donnent à l'ensemble un air d'apocalypse. Comme je vous le disais le personnage de Danny est celui qui donnera au récit toute son humanité et l'espoir que tout n'est pas à jeter dans l'homme. La fin reste ouverte et lorsque la dernière page est venue, j'étais déçue que cela se termine déjà, j'aurai bien continué à cheminer auprès de ces laissés pour compte qui ont su trouver une place dans mon coeur. Bonne lecture.

Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ArlieRose
  20 octobre 2018
Pour qui connaît déjà Patrick Delperdange, il aborde dans ce roman noir ses thèmes de prédilection de marginaux et de rencontres improbables. Ce n'est pas le genre d'histoire que j'aime trop, mais elles sont si bien traitées par l'auteur que j'adore celles écrites par lui. C'est encore le cas ici, une écriture originale, un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LalitoteLalitote   10 octobre 2018


Ils avancèrent à pas mesurés, Sam en tête, toujours dégoulinant de flotte et de boue, et qui commençait à frissonner sérieusement. Il se préparait à servir un petit discours d’explication à la première personne qui se montrerait. Mais ils n’eurent par à fournir la moindre excuse à qui que ce soit.

Dès qu’ils eurent mis le pied dans la bâtisse, ils comprirent qu’elle n’était plus habitée. Tout au moins par des hommes, car les rats avaient pris possession des lieux. Les rongeurs détalèrent à l’arrivée des deux intrus, à part un gros individu, qui, moustaches dressés, jeta un regard peu amène à Sam et à Danny, plantés sur le seuil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   08 juin 2019
Les heures avaient passé, ou plutôt les minutes et les secondes, chacune d’elles séparée des autres par un vide qui donnait l’impression que le temps allait bientôt s’arrêter pour ne plus jamais redémarrer .
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Patrick Delperdange (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Delperdange
Pour sa 12e édition, Quais du Polar faisait la part belle au polar francophone ! Revivez deux des conférences dédiées : la première sur le polar belge avec Barbara Abel, Paul Colize et Patrick Delperdange et l'autre sur le polar suisse avec Quentin Mouron, Frédéric Jaccaud, Sébastien Meier. Vidéo réalisée par les étudiants de Factory.
autres livres classés : polar noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre