AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Virginie94


Virginie94
  30 avril 2017
Jeune retraitée, Mamie Jo s'occupe tous les samedis de ses petits enfants. Elle est un peu étonnée quand ses enfants lui demandent de venir un mardi. Elle découvre qu'ils ont besoin d'elle parce que l'école des enfants a brûlé pendant le week-end. Mais c'est aussi son école, celle où elle enseignait avant de prendre sa retraite. Et comme elle ne fait pas du tout confiance au commandant Duflair qui est chargé de l'enquête sur l'incendie ni à Sontanné, le directeur de l'école, elle mène l'enquête avec ses petits enfants.

Il s'agit d'un deuxième tome et il est plusieurs fois fait référence au premier tome mais ça ne gène pas du tout la lecture. On comprend très bien les choses.
On découvre une directrice à la retraite. Elle semble s'épanouir dans sa nouvelle vie mais regrette juste que son successeur soit vraiment mauvais. Ses petits enfants sont tout gentils.
Voilà une enquête menée tambour battant, il n'y a pas de temps mort. Tout va très vite, les chapitres sont courts, les rebondissements nombreux, l'intérêt est sans arrêt relancé. On soupçonne le directeur, sa fille... mais on ne comprend qu'à la fin qui est le véritable coupable. Et malgré des petites coïncidences qui tombe un peu trop bien, l'enquête se tient.
Je pense que ça pourra plaire aux jeunes lecteurs.
De mon coté, j'ai regretté un certain manichéisme des personnages. Si Mamie Jo est vraiment très sympathique, intelligente, gentille, respectant les enfants... le commandant Duflair est quand à lui vraiment trop bête, ne comprenant rien, mauvais en orthographe... Et que dire de Monsieur Santanné qui n'aime ni les enfants, ni leurs parents, ni les enseignants... et que même sa fille rejette !
J'ai aussi été un peu gênée que Mamie Jo enquête avec Andréa, le fils du commandant Duflair et que tous deux dupent le policier en interceptant les preuves, en surveillant son enquête...
Mais j'ai apprécié l'évocation du handicap. Matéo, l'enfant légèrement handicapé mental de la concierge de l'école fait un suspect idéal. Il est représenté sans cliché, sans misérabilisme. On le voit comme quelqu'un qui est capable de dire ce qu'il s'est passé, de comprendre les choses pour peu qu'on ne le brusque pas. Je pense que ça peut inciter les jeunes lecteurs à la tolérance.
Le livre est un bel objet, soigné. Je n'ai pas tellement apprécié la mise ne page où certains noms sont surlignés et certains mots écrits en majuscule ou accompagnés de petits dessins. J'ai essayé de retrouvé une cohérence dans cette mise en page et je n'ai pas trouvé. Mais je sais que les enfants apprécieront.
Tout cela donne un roman policier entraînant qui ne m'a pas entièrement séduit mais qui devrait plaire aux jeunes lecteurs.

Merci aux éditions Scrinéo et à Babelio pour ce partenariat masse critique
Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus