AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375791318
389 pages
Éditeur : Critic (05/09/2019)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 15 notes)
Résumé :
De nos jours. Alors qu’une série de tremblements de terre que la communauté scientifique peine à expliquer balaie l’océan Pacifique, la Nouvelle-Zélande subit des mouvements de panique d’une ampleur jamais vue : émeutes raciales, vols, meurtres, etc. Le pays tout entier est en proie à un chaos si important qu’on le croirait presque… organisé. Heureusement, dans l’ombre, le Styx veille. Le Styx, c’est le nom d’une organisation secrète qui veille à restaurer l’ordre q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  12 juin 2020
Depuis leurs débuts, les éditions Critic proposent dans leur catalogue, en plus de romans de fantasy et de science-fiction, des thrillers très contemporains, teintés de surnaturels. Leur publication d'octobre 2019 ne fait pas exception avec Répliques, d'Emmanuel Delporte.
G.I. Joe in New Zealand
Dans Répliques, vous avez rendez-vous avec Ellis Dawn, militaire ultra-entraîné issu des Navy Seals. À l'occasion d'une énième mission à l'étranger (vous savez, là où les États-Unis d'Amérique apportent la paix et la liberté), Ellis est déclaré mort et récupéré par l'organisation du Styx qui l'oblige à ne plus reparaître en public sous son nom, il doit donc abandonner sa famille restée aux États-Unis. Alors qu'il est déjà surentraîné, il subit de nouvelles sessions pour le préparer à un tout autre niveau d'antagonistes, davantage surnaturels. C'est sa capacité de réaction, son entraînement de Marine de l'armée américaine et les moyens dévolus par sa nouvelle agence qui lui permettront de résoudre des crimes d'une toute autre ampleur, alors qu'une suite étrange de tremblements de terre et de crimes survient en Nouvelle-Zélande.
Une nouvelle série d'enquêtes
Cela n'apparaît plus sur la couverture finale de Répliques, mais ce roman est la première aventure du Styx. Styx, vous dites ? C'est une organisation secrète, sous administration des États-Unis d'Amérique, qui a toute latitude pour régler les phénomènes paranormaux, tendance infernale. Vous voyez le genre ? Celui du « tout est permis » ! On peut s'attendre à ce qu'il y ait d'autres aventures de la sorte : ici, nous voyageons surtout en Nouvelle-Zélande et un peu au Japon, mais cet organisme au-dessus des lois a vocation à s'infiltrer dans n'importe quelle région de la planète. Une certaine mythologie s'installe également avec l'apparition de quelques « Gardiens » qui peuvent être autant d'aides ou d'opposants aux enquêteurs du Styx, à voir pour la suite.
SF et fantastique au secours du thriller
Il devient plus compliqué de trouver des thrillers originaux qui conservent un cadre uniquement contemporain, l'apport du fantastique voire de la science-fiction est bien utile pour envisager davantage de dangers, notamment qui concernent les gros enjeux mondiaux du moment comme le bouleversement climatique. Étonnamment, c'est même plutôt les éléments liés au surnaturel qui retiennent l'attention, car ceux liés au genre thriller sont plus techniques ou classiques (un rythme soutenu, des chapitres calibrés et de l'action qui rebondit sans cesse). Par exemple, ces entités monstrueuses qui sont capables d'émerger au large de la Nouvelle-Zélande peuvent être une forte allusion aux Grands Anciens du mythe de Cthulhu.
Répliques est donc un thriller qui mise franchement sur les références SFFF, ce qui n'est pas pour déplaire, il est en outre un roman efficace où le héros, quoique très conventionnel, donne plaisir à le suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ChrisAlly
  19 novembre 2019
Ellis Dawn, soldat du SEAL a été déclaré mort après une mission désastreuse qui a vu l'anéantissement de son unité. En réalité, il n'est pas mort du tout, mais a été recruté par le Styx, une société paragouvernementale secrète dotée de prodigieuses ressources et dont la base n'est pas sans rappeler une certaine zone 51 dans le Nevada.
Le Styx s'occupe des affaires à part. Par "à part" on entend tout ce qui touche au surnaturel. le surnaturel, les démons, tout ça existe et le Styx le cache bien soigneusement. Après un entraînement et une vague introduction à tous les domaines couverts par le Styx, voilà Ellis affublé d'un mentor et bombardé en Nouvelle-Zélande où un certain nombre d'événements mystérieux semblent avoir lieu là-bas.
Répliques, c'est avant tout un thriller, où l'action prédomine : les gros muscles, les opérations militaires, les explosions et la castagne !
Il y a aussi du mystère, autour de l'intrigue sur les événements en Nouvelle-Zélande en premier lieu, mais aussi autour du Styx en lui-même et de certains de ses dirigeants.
L'histoire est bien construite et menée, on ne s'ennuie pas du tout. Les chapitres sont courts, on passe d'un point de vu à l'autre, il y a régulièrement des rebondissements pour maintenir en haleine.
Et il y a aussi toute cette intrigue autour du surnaturel qui permet à l'auteur d'embarquer son lecteur dans des directions plus inattendues. Il faut bien entendu apprécier le surnaturel pour être pleinement embarqué dans l'histoire.
Le personnage d'Ellis est le personnage le plus marquant, même s'il manque à mon avis de profondeur. Il accepte un peu trop facilement les choses : son recrutement, la découverte du nouveau monde qui s'offre à lui, même la perte de son ancienne vie !
J'ai beaucoup aimé aussi le personnage du japonais qui refuse la technologie (Zut ! Me souviens plus du nom), il me semble qu'il pourrait être intéressant de l'explorer un peu plus.
Quant à Zeus, le chef du Styx, c'est le personnage énigmatique au possible.
Quant aux événements qui se trament en Nouvelle-Zélande, l'auteur a eu une démarche intéressante en se servant de quelques évènements réels qui trouvent ici une autre cause plus fantastique que ceux de notre réalité.
Du coup même si j'ai beaucoup aimé, il y a tout de même de toutes petites choses que j'ai moins appréciées dans le roman, mais il faut dire que c'est aussi un premier roman, donc c'est normal qu'il y ait quelques maladresses.
Je terminerais sur cette remarque : il y a cette accroche sur le quatrième de couverture : "Quelque part entre James Bond et The X-Files", autant pour James Bond, je suis plutôt de cet avis, pour X-Files, je ne vois pas trop de similitudes.
Suite à lire.
Merci aux éditions Critic et à babélio pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Maristern
  29 septembre 2019
Répliques, un thriller surnaturel. L'intrigue se déroule principalement en Nouvelle-Zélande, un décor qui sort un peu de l'ordinaire pour ce genre de roman, et tourne autour d'un mystérieux médaillon responsable d'un joyeux chaos. Parce que oui, c'est le chaos en Nouvelle-Zélande: tremblements de terre incessants, terrorisme, tensions entre les communautés avec les violences qui vont bien.
Le Styx, une organisation secrète, a envoyé deux de ses éléments sur place pour tenter de résoudre cette affaire. On suit Ellis Dawn, jeune recrue de l'organisation, ex SEALs. Je suis un peu moins fan de l'aspect fantastique de l'histoire mais j'ai beaucoup apprécié le personnage d'Elllis, ravagé il faut bien le dire, auquel on finit par s'attacher. Une lecture efficace et bien construite !
Commenter  J’apprécie          70
florence_deguine
  10 octobre 2019
Ce roman suit les destins de plusieurs personnes ayant pour but de retrouver un mystérieux artéfact aux pouvoirs dangereux soit pour acquérir du pouvoir soit pour le détruire. Chaque chapitre est du point de vue d'un personnage avec une prédominance à suivre Elis DAWN (seul personnage qui utilise le "je" pour parler en son nom. Mélange de thriller, de fantastique teinté de récit de guerre, de contemporain et de bien d'autres choses. Des chapitres courts qui se dévorent. Un mélange détonant qui laisse en haleine et ne trahit aucun ennui.
Commenter  J’apprécie          70
blondesNlitteraires
  04 novembre 2019
Un grand merci aux éditions Critic (basées à Rennes, une ME que j'aime beaucoup) et à Babelio pour ce service presse proposé lors de la dernière Masse critique. Un coup de coeur !
Un premier tome ultra prenant qui vous plonge dans un univers difficile à classer entre science-fiction, thriller, policier et aventures. La quatrième de couverture le résume bien en le plaçant "quelque part entre James Bond et The X-files […] où les peurs actuelles - désastres climatiques, terrorisme, tensions communautaires - se mêlent aux théories du complot."
Plusieurs intrigues se mélangent et vous happent. Entre la vie du médaillon qui passe de main en main ; la tentative de mauvaises personnes de le récupérer ; l'enquête de la police qui suit le médaillon à la trace grâce aux morts qu'il laisse derrière lui ; la vie d'Ellis Dawn, son intégration au Styx et sa propre enquête ; les deux gardiens, un ordre qui protège la planète de ce genre de menace, qui cherchent à régler le problème avant le Styx qu'ils n'aiment pas… et la vie de certains protagonistes qui joueront un rôle.
Une histoire centrée sur des personnages comme je les aime, qui reprend les codes du thriller avec un fond de fantasy/SF. Un tout qui m'a plus que convaincue. Les chapitres sont courts (ce qui appelle la lecture avec l'éternel "allez, encore un chapitre".) L'écriture est fluide, le style prenant. Un auteur que je découvre et que je vais suivre.
Je ne sais pas comment expliquer ce qui m'a plu. Mais vraiment contente de découvrir cette série que je vais continuer, c'est certain !
Lien : http://blondes-and-litterair..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
pixtonpixton   23 octobre 2019
— Les SEALS sont cultivés, en effet. Et intelligents. Autonomes. Je n’en doute pas une seconde. C’est pour ça que je suis là. Les agents du Styx viennent de tous les corps d’armée, voire même de la société civile, mais ils ont un point commun : ce sont les meilleurs dans leur domaine. Le top du top.
— C’est quoi mon domaine, selon vous ?
— Renseignement. Infiltration. Sabotage. Assassinat.
— Je préfère le terme de neutralisation, si ça ne vous dérange pas.
— Très bien. Peu importe. Nous avons besoin de vous, lieutenant. Nous recrutons sans cesse de nouveaux agents. Votre profil est idéal. D’autant plus que vous êtes mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pixtonpixton   23 octobre 2019
Certains jours, quand je contemple les murs sans fenêtres qui m’entourent, je prie pour n’être qu’un songe, un rêve condamné à l’oubli, l’ultime pensée fugace d’un soldat sur le point de mourir. J’ai parfois l’impression de sentir Naomi contre moi. Certains matins, j’entends Lindsay qui me demande pourquoi les étoiles brillent. Je me réveille alors en sursaut, je me jette devant le miroir en espérant y voir le reflet d’Ellis Dawn, mais je ne trouve qu’un fantôme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pixtonpixton   23 octobre 2019
— Il faut donner un nom à cet endroit, murmure l’un d’eux.
Les deux autres détaillent l’environnement et réalisent pour la première fois à quel point cette île est grande et belle. Tandis que le soleil baisse sur le pacifique, le dégradé de couleurs teinte le paysage de parures dorées. Un vol de goélands leur frôle la tête, comme pour rendre hommage à leur ami qui a payé le prix de leur sacrifice, et ils les observent jusqu’à ce qu’ils disparaissent au cœur d’une masse nuageuse blanche et épaisse.
— Aotearoa, jette l’un d’eux dans un souffle. Le pays du long nuage blanc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissMarple160MissMarple160   05 novembre 2019
Les bruits de l'extérieur se font plus lointains à mesure qu'il s'enfonce vers la nef. Il a le sentiment d'être seul au monde, l'unique survivant de l'Armageddon. Il s'arrête à nouveau et tend l'oreille. Derrière sa respiration trop rapide, il perçoit des murmures, des grattements. Il croit reconnaître le sifflement ténu d'une flûte jouant une mélodie décousue. C'est absurde ; personne ne jouerait de la musique en un tel endroit. Est-ce que ce sont des hallucinations ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pixtonpixton   23 octobre 2019
— Nous ne connaissons que 5% de ce que nous appelons la réalité. Le reste, c’est 27% de matière noire et 68% d’énergie sombre, que nous sommes incapables de percevoir, dont nous ne savons rien et dont nous ignorions même l’existence jusqu’à la fin du XXème siècle. La réalité, Ellis, on ne sait pas ce que c’est. La CIA le FBI, la NSA, les SEALS et toutes les organisations que tu peux lister s’occupent des 5% de réalité connue. Le Styx, lui, s’occupe des 95% restants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox