AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782213013060
741 pages
Éditeur : Fayard (05/10/1983)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Jamais une civilisation n'avait accordé autant de poids _ et de prix _ à la culpabilité et à la honte que ne l'a fait l'Occident des XIIIe-XVIIIe siècles. Nous sommes là devant un fait majeur que l'on ne saurait trop éclairer. Tenter, dans un espace et une tranche chronologique donnés, l'histoire du péché, c'est se placer au coeur d'un univers humain. C'est dégager du même coup un ensemble de relations et d'attitudes constitutives d'une mentalité collective. C'est r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   18 septembre 2020
Parcourons à nouveau en un bref survol le chemin à la fois continu et divers qui nous a conduits des anathèmes monastiques contre le monde et l'homme à la théologie réformée. Avec celle-ci, un changement de perspective s'est opéré : les sens ne sont plus opposés à l'esprit, comme étant leur ennemi. Car c'est l'esprit même qui, dans l'homme, est mauvais. La fuite hors du monde est déclarée inutile, le mal étant aussi présent à l'intérieur des couvents qu'à l'extérieur, dans la solitude ascétique que dans la vie en société. La sexualité est certes pécheresse, mais ni plus ni moins méprisable que le reste de nos activités. Il n'y a pas en nous un étage supérieur, celui du front, qui tenterait d'imposer un peu d'ordre aux agitations des niveaux inférieurs. Tout est mauvais dans l'homme si n'intervient pas la grâce totalement gratuite du Christ. La doctrine de la justification par la foi, dans sa formulation du XVI ème siècle, a donc représenté l'aboutissement logique et le point extrême d'un long parcours sur la route désolée du pessimisme. L'affirmation inlassablement répétée pendant plus de mille ans et sans cesse plus largement diffusée que le monde est fragilité, vices et vanités et que chaque homme en particulier est "fumier" et "ordure" devait finir par engendrer le désespoir.

Chapitre 1. Le mépris du monde et de l'homme
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   06 avril 2020
Un Dieu terrible plus juge que père en dépit de la miséricorde dont on le crédite par raccroc ; une justice divine assimilée à une vengeance ; la conviction que, malgré la Rédemption, le nombre des élus restera petit, l’humanité entière ayant mérité l’enfer par le péché originel ; la certitude que chaque péché blesse et injurie Dieu ; le rejet de toute distraction et de toute concession à la nature parce qu’elles éloignent du salut : tous ces éléments d’une « théologie primitive du sang », pour reprendre l’expression de Bultmann, renvoient à une « névrose chrétienne » que les recherches de la psychiatrie contemporaine ne permettent plus de mettre en doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   17 septembre 2020
Parmi les best-sellers de la littérature religieuse d'autrefois, a côté de l'Imitation, figure en bonne place La Grande vie de Jésus-Christ du Chartreux L'ufologie le Saxon, plus tard un des livres de chevet de saint François de Sales. Les deux ouvrages sont contemporains et on a cru parfois, notamment au XVI ème siècle, que le saint moine était aussi l'auteur de l'Imitation. Ludolphe raconte la vie de Jésus, ajoutant d'ailleurs aux Évangiles. A certains moments, il interrompt son récit pour introduire des commentaires spirituels. Ce sont surtout les réflexions du religieux qui nous retiendrons ici.

Chapitre 1. Le mépris du monde et de l'homme
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibriAuroraeLibri   21 septembre 2020
Or, la logique interne des développements contenus dans ce livre et dans celui qui l'a précédé conduisent à replacer la mort durant l'époque considérée a l'intérieur de deux grands ensembles explicatifs : a) le long processus d'acculturation religieuse et de culpabilisation qui, partant des monastères, atteignit par ondes concentriques des couches de plus en plus larges de la population européenne; b) le profond pessimisme résultat de stress accumulés, qui domina les esprits, notamment ceux de l'élite, entre le temps de la Peste noire et la fin des guerres de religion.

Chapitre 2. Du mépris du monde aux danses macabres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibriAuroraeLibri   17 septembre 2020
C'est probablement avec l'imitation de Jésus Christ que le discours religieux sur le mépris du monde atteignit pour la première fois le grand public - j'entends dire celui qui savait lire. Le plus souvent attribuée à Thomas Kempus, composée au xiv ème siècle et inspirée par la Dévotion moderne, l'Imitation se rattache au courant mystique et laisse deviner l'influence de Ruysbroeck.

Chapitre 1. Le mépris du monde et de l'homme
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean Delumeau (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Delumeau
Le portrait du mois - L'Esprit des Lettres de janvier 2020 Jean Delumeau (1923-2020)
Retrouvez nos livres de Jean Delumeau : https://www.laprocure.com/biographies/Delumeau-Jean/0-1213795.html
L'Esprit des Lettres est une émission diffusée sur KTO tous les derniers vendredis du mois coproduite par KTO et le Jour du Seigneur.
Découvrez le Jour du Seigneur : https://www.lejourduseigneur.com/ Découvrez les émissions de KTO : https://www.ktotv.com/
Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr
+ Lire la suite
autres livres classés : histoire des religionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2275 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre