AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842194934
Éditeur : La Baleine (05/05/2011)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Le Poulpe croit d'abord à une mauvaise blague. Des ennemis du chef de l'Etat, ce n'est certes pas ça qui manque. Il y en aurait même des millions selon certains sondeurs... Mais pourquoi s'adresser à lui, libertaire dans l'âme, pour ce Président-là ? Parce Chéryl aussi est impliquée. Gabriel Lecouvreur va être obligé de plonger dans les eaux sombres de la politique française. Bientôt, les co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MissAlfie
  21 septembre 2011
Il me semble que Pierre Cherruau et Renaud Dély se sont fait plaisir, s'amusant à mettre en scène toute la e politique dans le contexte de l'été 2010, coupe du monde de football comprise (nan mais rassurez-vous les filles, ça, c'est juste pour amadouer les garçons du coin qui se diront que vu qu'on y cause foot, ça vaut sans doute le coup de le lire !). Tout le monde y passe, de Besancenot à de Villepin en passant par les partisans de Marine le Pen et tous les grands du PS qui s'écharpent en ce moment même pour recevoir les faveurs de leurs partisans. Autant dire que l'on sourit régulièrement en découvrant les portraits ironiques et satiriques que les auteurs ont fait de nos hommes et femmes politiques !
En dehors de cet aspect sympathique et léger qui n'épargne aucun bord politique, l'intrigue m'a semblé décousue, parfois même tirée par les cheveux. Renaud Dély, rédacteur en chef au Nouvel Observateur, a déjà écrit plusieurs livres sur Sarkozy et connaît globalement bien nos politiques. Quant à Pierre Cherruau, c'est un spécialiste de l'Afrique. On ne s'étonnera pas alors des thématiques retrouvées au fil des pages, l'intrigue semblant alors plus un simple prétexte pour mettre en scène ces hommes et ces femmes publiques qui méritent bien qu'on écorne un peu leur image trop lisse et trop parfaite de quelques coups de plumes.
En s'associant pour cette nouvelle aventure du Poulpe, Pierre Cherruau et Renaud Dely nous proposent un opus léger et ironique, qui permettra de prendre avec un peu de recul et d'humour les prochaines empoignades électorales !
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lyre
  04 juillet 2011
Le Poulpe est chargé de retrouver le Président de la République qui a disparu. Cela est prétexte pour les auteurs à nous proposer une suite de portraits d'hommes et de partis politiques souvent drôles. La chute est amusante mais on est trop dans un essai anti-sarko que dans un véritable Poulpe. L'ensemble est néanmoins plaisant.
Commenter  J’apprécie          50
Kittiwake
  27 août 2011
Pas vraiment un polar (pas de crime, intrigue squelettique, pas de vraie enquête), pas non plus un pamphlet politique, pas plus, loin de là une comédie romantique : c'est le Poulpe (que Jean Pierre Darroussin avait si bien incarné au cinéma).
Nos politiques y sont éreintés, ridiculisés, caricaturés, de façon fort adroite car les portraits féroces sont criants de vérités. Les autres personnages, haut en couleurs, restent dans le ton «poulpien»
Bref on passe un bon moment, avec le sourire au lèvres, même si c'est parfois un sourire teinté d'amertume.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
Commenter  J’apprécie          80
BobDarwin
  18 avril 2012
Je n'ai pas reconnu notre célèbre Poulpe, il est tombé dans le panneau de la politique !
Décevant, en reprenant un ancien Poulpe écrit par P Cherruau "Togo or not Togo" je retrouve des similitude en ce qui concerne l'ami de Chéryl
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KittiwakeKittiwake   27 août 2011
- Putain, c'est quoi cette merde?
- C'est pas une merde, c'est ma femme! Tu t'es trompé de porte, mec. Les bières sont dans le frigo, le grand bloc en hauteur à droite. Là, ce que tu as ouvert, c'est le congélateur, répondit Serge avec un aplomb surprenant. Et là c'est ma femme...Referme ça tout de suite! dit-il en claquant lui-même la porte. C'est rop déprimant
Commenter  J’apprécie          50
KittiwakeKittiwake   27 août 2011
Pourquoi faut-il que les enseignants restent enseignants de jour comme de nuit? Pourquoi faut-il qu'il nous donnent des cours à longueur de journée? Qu'ils parlent comme des profs, même à leur parents? J'imagine que quand il rentre chez lui le bourreau arrête d'être bourreau. il ne décapite pas ses enfants
Commenter  J’apprécie          60
BobDarwinBobDarwin   18 avril 2012
Qu'ils parlent comme des profs, même à leurs parents. J'imagine que quand rentre chez lui le bourreau arrête d'être bourreau. Il ne décapite pas ses enfants. Alors que l'enseignant, lui, il continue sans jamais se décourager. Du coup, les enfants d'enseignants n'ont pas de véritables parents, juste des profs à domicile.
Commenter  J’apprécie          50
KittiwakeKittiwake   27 août 2011
Comment pouvait-on décemment vivre à Paris avec moins de 8000 euros par mois? Etait-il concevable de se déplacer sans voiture de fonction?Que faire l'hiver dans la capitale lorsqu'on ne part pas skier à Mégève?
Autant d'interrogations métaphysiques qui taraudaient ces ex ou futurs ministres, qui n'avaient plus une claire conscience de la réalité du quotidien
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Renaud Dély (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Renaud Dély
Macronarchie - Trailer
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox