AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782207132845
432 pages
Éditeur : Denoël (01/04/2016)
3.89/5   287 notes
Résumé :
Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée.
Ce n’est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (110) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 287 notes

Crossroads
  26 septembre 2018
Alors oui, certains esprits chafouins pourraient voir, en cette énième disparition d'enfants, un manque de créativité coupable.
Oui mais non.
Lorsque l'on retrouve le capt'ain Delzongle à la barre, Stubing peut aller se recoiffer, un avis de gros temps sur votre quota nocturne de ronflette, force 86 dB dans les sensibles oreilles de votre voisine, plaisir d'offrir oblige, n'est jamais bien loin.
Deuxième du nom pour ma pomme, ce nouveau récit confirme la parfaite alchimie entre une auteure que je pressentais talentueuse et un lecteur de base versant régulièrement dans le genre.
Sonja Delzongle démultiplie le plaisir en autant de disparitions enfantines irrésolues. Quatre et c'est mon dernier mot, se serait-elle exclamée à l'évocation d'une possible fourchette d'investigation.
De secrets de familles éprouvants en fausses pistes plombantes, l'on subit cet hiver glacial, et son lot d'épouvante quasi journalier, en courbant misérablement l'échine, à l'instar de ces familles éplorées, dans l'attente de savoir. Juste savoir.
Moult personnages consistants au service d'un récit qui n'a rien à leur envier et c'est avec un plaisir coupable que l'on délaisse piteusement ses petites habitudes rythmant alors notre morne quotidien au profit d'une lecture jubilatoire en diable au tempo parfaitement maîtrisé.
Quand la Neige Danse, je virevolte gracilement de concert.
C'est pas franchement beau à voir mais qu'est-ce que ça fait du bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          600
Giraud_mm
  15 décembre 2020
4 petites filles disparaissent en quelques jours, au coeur de l'hiver, dans une petite ville de la banlieue de Chicago. Al Stevens, le chef de la police, mène une enquête qui piétine. Eva Sportis, amie d'enfance de Joe Lasko, le père d'une des disparues, et installée comme détective privée, propose son aide. Elle fait appel à Hanah Baxter, une profileuse new-yorkaise aux méthodes peu orthodoxes.
Guidés par la profileuse, Joe et Eva découvrent le cadavre d'une cinquième petite fille, enterré au pied d'un arbre près de la cabane d'un étrange garde-forestier. Ils disposent enfin d'une première piste...
Un thriller de facture assez classique, où le suspense repose plus sur la façon de confondre les coupables plus que sur leurs noms.
Si l'on met de côté la dose de paranormal que l'auteure a introduit dans les méthodes d'investigation de la profileuse, les personnages ont de l'épaisseur et semblent réalistes, même s'ils n'échappent pas à quelques clichés. Vus d'Europe, ils sont crédibles, mais je suis pas certains que des américains se reconnaîtraient.
L'histoire est bien conduite. Les découvertes successives, faits d'enquête plus que rebondissements, s'enchaînent bien et entretiennent l'intérêt de lecture. Ce roman est écrit avec simplicité, sans fioritures inutiles. Il se lit donc avec facilité.
Lien : http://michelgiraud.fr/2020/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
LePamplemousse
  14 mai 2017
Quatre petites filles enlevées en l'espace d'un mois autour de Crystal Lake, une ville située près de Chicago. Et le pire survient quand les quatre familles reçoivent chacune un paquet contenant une poupée ressemblant à leur fille disparue. le kidnappeur tient t'il à torturer davantage encore les parents éplorés par ce cadeau morbide ?
Bien malin celui qui saura découvrir le nom du coupable dans ce polar qui va à toute vitesse, qui enchaîne les rebondissements, les fausses pistes et les révélations surprenantes.
J'ai dévoré ce roman, même s'il ne plaira pas aux lecteurs les plus sensibles, car certaines descriptions d'actes violents sont particulièrement difficiles à supporter, surtout quand ça concerne des enfants.
Le décor froid d'une petite ville américaine typique sonne juste, bien que l'auteur soit française.
Les personnages secondaires semblent tous avoir des failles, comme souvent dans les polars, mais on est loin de la caricature ici, car chaque personne a suffisamment de personnalité pour que tout soit crédible.
On s'attache d'ailleurs assez facilement à Joe Lasko, le père divorcé d'une des petites filles enlevées, sa fille Lieserl venait seulement d'avoir 4 ans...
Deuxième roman mettant en scène une profileuse célèbre, je n'ai pourtant eu aucun mal à suivre le récit même si je n'avais pas lu son premier roman "Dust".
Un très bon polar, sans temps mort, avec une intrigue particulièrement bien construite, intelligente et avec des personnages qu'on a envie de voir évoluer.
J'ai beaucoup aimé les clins d'oeil à des références françaises au cours de la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
gruz
  13 avril 2016
Des auteurs français qui racontent des intrigues se déroulant aux États-Unis, il y en a pléthore. Soyons sincère, pour certains, leur origine gauloise ne fait pourtant que peu de doute.
C'est le premier ressenti positif que j'ai envie de mettre en avant concernant ce roman, et ça ne sera pas le seul. Si on vous cachait le nom de l' auteur de Quand la neige danse, je vous mets au défi d'imaginer que ce roman n'est pas américain.
Vous allez vraiment vous croire projeté au nord de Chicago, dans la petite ville de Crystal Lake, et plongé dans le froid de cet hiver glacial. On sent immédiatement que Sonja Delzongle a bossé son sujet et à mis les pieds dans les endroits qu'elle décrit. C'est bluffant, vraiment (au point que j'ai eu envie de faire des recherches sur le net sur les lieux dont elle parle).
L'ambiance de l'endroit est donc parfaitement rendue. L'intrigue et les personnages sont au niveau de celle-ci. S'inspirant d'un fait divers bien réel, Sonja Delzongle a imaginé une sombre histoire autour d'enlèvements d'enfants.
J'insiste sur le fait que l'auteure manie ce sujet difficile avec tact, sans jamais tomber dans la surenchère gratuite et en insufflant une touchante dose d'émotions dans le récit. de quoi être totalement happé par cette intrigue en forme de poupées gigognes.
Quand la neige danse est un thriller à l'américaine, donc. Il arrive cependant à s'extirper du flot des publications du genre grâce à une intrigue brillamment construite et des personnages intéressants.
On y retrouve la profileuse découverte dans son précédent roman, Dust ; une enquêteuse aux méthodes assez particulières. Là aussi, Sonja Delzongle modifie le schéma parfois immuable de ce genre de romans. Hanah Baxter est, en effet, une protagoniste parmi d'autres, une pièce de l'échiquier sans que toute la partie ne se joue autour d'elle et à travers elle. C'est astucieux d'ainsi ne pas tout focaliser sur un seul personnage et mettre en avant l'intrigue avant tout.
Et quelle intrigue ! du genre à faire boule de neige, à vous serrer la gorge, à vous faire vous agripper aux pages, à tenter d'imaginer une suite d'événements (sans pour autant y parvenir). Que voilà une belle poupée, articulée avec soin. Une poupée de cire et de mots qui va vous emporter dans un tourbillon d'émotions et de frissons.
Les personnages ne sont pas en reste et sont vraiment bien dessinés (même si j'ai trouvé le médecin de l'histoire un peu trop résistant, avec tout ce qui lui tombe sur la figure). Ce sont vraiment des personnages forts, qui nous restent en mémoire une fois la dernière page tournée.
Cette neige pourrait sembler d'une veine classique mais elle n'a rien d'artificielle. Ce thriller est une réussite, de la neige fraîche pour une histoire marquante, parole de grand amateur de ce genre littéraire.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
NatachaMNEA
  16 août 2018
Me voilà partie aux États-Unis plus précisément à Crystal Lake !
Des petites filles ont disparues, comment peut-on s'en prendre à des enfants ?
Alors il est certain que dès que ça touche les enfants ça me touche mais la je suis scotchée !
Quel roman ! Quel suspens. J'ai été émue, transporté par la douleur que ressente les parents des fillettes !
Je me suis sentie à Crystal Lake, j'avais l'impression d'y être et d'être actrice de ce cauchemar !
Le roman est riche en rebondissements ! À chaque fois une nouvelle piste, un nouveau drame.
J'ai vraiment passé un agréable moment de lecture, je découvre cette plume par ce livre et je vite rectifier le tir ! Car si ils sont tous comme ça je risque de passé des bons moments !
Mais quand même lorsque je lis de tel livre, je me demande bien où les auteurs vont chercher tout ça ! Cela en est même flippant 😱😨😉
Commenter  J’apprécie          302


critiques presse (1)
LeMonde   20 avril 2016
Bref, dans ce roman haletant, Sonja Delzongle dézingue à tout va, mais a l’intelligence de manier l’horreur avec parcimonie, en offrant aussi au lecteur quelques pages d’un érotisme réconfortant
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
ondeluneondelune   16 avril 2016
Son corps fit un bruit sourd en tombant dans l’eau. Elle était glaciale, le froid lui saisit les membres. La bouche serrée, laissant échapper quelques bulles sporadiques, il battit des jambes pour remonter à la surface. En vain. Son poids l’entraînait vers le fond. En haut, juste au-dessus de lui, la couche gelée du lac, particulièrement épaisse cet hiver. D’un bleu translucide où ondulaient des reflets lumineux, alternant avec des ombres furtives. C’était le dernier spectacle que lui offrait la nature.
Alors qu’il disparaissait dans les ondes glacées, il revit son visage. Son expression figée. Ses yeux du même bleu que l’eau, sa bouche entrouverte, sa peau si pâle, presque transparente, sous laquelle couraient les veines du front, des tempes. Lieserl. Sa fille unique, adorée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
XSXS   10 novembre 2018
Ses lectures l’aidaient à prendre du recul et à porter un autre regard sur l’humain. Mais surtout,elles l’aidaient à accepter une chose : le fait que face à n’importe quelle situation, face à ses choix, à la maladie et à sa propre fin, l’être humain est seul, désespérément seul.
Commenter  J’apprécie          60
collectifpolarcollectifpolar   01 juillet 2021
Alors qu’il disparaissait dans les ondes glacées, il revit son visage. Son expression figée. Ses yeux du même bleu que l’eau, sa bouche entrouverte, sa peau si pâle, presque transparente, sous laquelle couraient les veines du front, des tempes. Lieserl. Sa fille unique, adorée.
« Lieserl ! Lieserl ! » C’était le seul mot que ses lèvres devenues exsangues formaient alors que Joe Lasko touchait le fond. Soudain, il se sentit agrippé par le poignet. Tournant la tête, il la vit. Les yeux exorbités, les iris bleus baignant dans un faisceau écarlate, le visage congestionné autour duquel ondulaient, comme des algues, ses cheveux roux, la bouche déformée en un rictus.
Lieserl ? Liese ! C’est papa ! criait-il sans qu’un son ne sorte de sa gorge. Mais, les doigts crispés sur le poignet de Joe, telles de petites serres acérées, Lieserl demeurait immobile, pétrifiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 juillet 2021
Un appel d’Eva Sportis, son grand amour secret et impossible, était la dernière chose à laquelle il aurait pensé.
— En fait, je voulais te proposer mon aide.
— C’est… c’est très gentil, mais…
— Je suis détective, le coupa-t-elle, installée depuis bientôt sept ans ici, à Crystal Lake, après des études de droit et de criminologie à Chicago. Je travaillerai à titre officieux et gratuit, bien sûr. Une sorte de bénévolat, je crois que pas mal de bénévoles vous apportent leur aide.
— En effet, par le biais de notre association. Mais il n’est pas question que tu ne sois pas rémunérée.
— Ça veut dire oui ?
Lasko marqua un temps de réflexion avant de se décider. Il connaissait à peine le métier d’enquêteur privé et ignorait tout de la réputation d’Eva et des affaires qu’elle avait l’habitude de traiter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 juillet 2021
Quatre. Quatre fillettes dans la nature, loin de leur famille. Lieserl Lasko, 4 ans, rousse, yeux bleus, disparue le 7 janvier, Amanda Knight, 7 ans, métisse, yeux dorés, disparue à Ridgefield, le 16 janvier, Vicky Crow, 11 ans, brune, yeux marron, disparue le 21 janvier, en périphérie de Crystal Lake, Babe Wenders, 9 ans, brune, yeux verts, disparue le 28 janvier à Crystal Lake.
Où pouvaient-elles se trouver ? Entre les mains de quel déséquilibré ? Personne ne s’était manifesté pour revendiquer ces actes ni exiger une rançon. Était-ce quelqu’un du cru ? Un psychopathe était-il arrivé soudain dans cette ville paisible pour y sévir au nez de la police ? Un réseau pédophile était-il impliqué ? Toutes ces questions rongeaient Joe Lasko.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sonja Delzongle (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonja Delzongle
Sur l'Île Noire de Sonja Delzongle aux éditions Paulsen https://www.lagriffenoire.com/1091258-romans-voyage-sur-l-ile-noire.html • Je te suivrai en Sibérie de Irène Frain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1090264-romans-je-te-suivrai-en-siberie.html • Fantaisie vagabonde en Bretagne avec Flaubert de Thierry Dussard aux éditions Paulsen https://www.lagriffenoire.com/1082673-romans-voyage-fantaisie-vagabonde---en-bretagne-avec-flaubert.html
• • Commandez tous vos livres sur le site officiel de la Griffe Noire lagriffenoire.com • Retrouvez toutes nos vidéos conseils sur notre chaîne Youtube : GriffenoiretvGerardCollard • • Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • •
#lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionspaulsen
+ Lire la suite
autres livres classés : profileuseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Hanah Baxter, à la Proust N°2

Si elle était un instrument d'investigation ?

Une loupe
Un smartphone
Un carnet moleskine
Un pendule
Une pipe
Des jumelles longue portée
Des bottes Sorel Caribou
Un burberry froissé

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Sonja DelzongleCréer un quiz sur ce livre

.. ..