AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08SMDSFQM
120 pages
Playlist Society (21/02/2021)
3.38/5   4 notes
Résumé :
Après ses débuts dans la sphère underground de Toronto, à la fin des années 1960, David Cronenberg s’est imposé comme un auteur majeur capable de passer avec aisance du mainstream à l’expérimental, sans perdre sa singularité de cinéaste.
Son œuvre met en scène des corps mutants, façonnés par la science et la technologie, comme dans La Mouche ou Crash, ou simplement victimes de l’environnement dans lequel ils évoluent. À travers eux, le cinéaste explore les zo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Charybde2
  18 janvier 2021
Richement analytique, une belle percée thématique dans l'oeuvre protéiforme de David Cronenberg.
Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2021/01/18/note-de-lecture-la-transgression-selon-david-cronenberg-fabien-demangeot/
Fort logiquement, pour traiter la thématique proposée en trois grandes parties (« Transgression corporelle », « Transgressions sexuelles » et « Transgressions psychiques », cette dernière étant celle où le décryptage fourni se fait légèrement moins convaincant, me semble-t-il), l'ouvrage fait la part la plus belle aux films du cinéaste les plus riches en métamorphoses, directes ou indirectes, ainsi qu'aux superpositions et interférences de niveaux de réalité – les influences dickiennes et (paradoxalement, dans une moindre mesure) ballardiennes de Cronenberg ont été abondamment traitées ailleurs, et ne peuvent qu'être rappelées ici : « La mouche » de 1986, « le festin nu » de 1991, « Crash » de 1996, « eXistenZ » de 1999, bien entendu, mais aussi, signe net de l'ampleur de l'investigation conduite par l'auteur, « The Brood » de 1979, « Scanners » de 1980, « Vidéodrome » de 1983, « Faux-semblants » de 1988, « M. Butterfly » de 1993, « Spider » de 2002, « A Dangerous Method » de 2011, « Cosmopolis » de 2012 et même le préhistorique et savoureux « Frissons » de 1975 – que l'on pouvait voir ou revoir ces temps-ci via un grand fournisseur mondialisé de VOD).
Si l'on notera quelques accès, rares, de sur-pédagogie conduisant à de menues répétitions, et si l'on regrettera in petto que le choix de l'angle, central et majeur, de la transgression pour approcher Cronenberg conduise fatalement à n'évoquer que fort peu le « Dead Zone » de 1983, le « A History of Violence » de 2005 ou le « Les promesses de l'ombre » de 2007, on se réjouira très largement et sans ambiguïtés de ce nouveau succès, à propos d'un cinéaste aussi passionnant, de l'approche savamment hybride, entre exégèse abordable et vulgarisation intelligente, retenue par les éditions Playlist Society.
Lien : https://charybde2.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bazart
  22 mars 2021
Alors que ce matin on s'intèressait au second long métrage de son rejeton de cinéaste , quelques petits mots sur le paternel ,David Cronenberg , actuellement mis en lumière par une belle publication édité chez Playlist Society
Après ses débuts dans la sphère underground de Toronto, à la fin des années 1960, David Cronenberg s'est imposé comme un auteur majeur capable de passer avec aisance du mainstream à l'expérimental, sans perdre sa singularité de cinéaste.Chez Cronenberg, la transgression n'est jamais totalement gratuite et sert d'appui à une observation souvent clinique des tréfonds de la psyché humaine ,souvent à l'aune du lien très étroit entre corps et esprit.
A la lecture de cet essai court mais dense, clair mais complexe, on se rend compte que Cronenberg n'a aucunement usurpé son excellente réputation auprès des cinéphiles de tous bords et que sa filmographie peut se lire sous de nombreuses grilles de lecture.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   18 janvier 2021
Dans une interview donnée en 2000, David Cronenberg dit : « Nous sommes des corps. Quand le corps meurt, nous mourons. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas de spiritualité, au contraire. Mais celle-ci est également liée au corps et au fait que nous sommes mortels. Mes films parlent de la vie et de la mort. En filmant le corps, j’explore la nature de l’existence humaine, à l’opposé de la plupart des représentations actuelles, où l’homme est désincarné. »
Le corps est, sans conteste, le thème majeur de son cinéma. Refusant de séparer l’esprit de la matière, le cinéaste interroge la condition de l’être humain inlassablement appelé, à cause de l’âge ou de la maladie, à voir ses facultés physiques et psychiques se dégrader. Cette évidence n’est pourtant pas une fatalité. L’évolution, même si elle amène la mort, est aussi paradoxalement porteuse d’espoir. L’humain est en mesure de se réinventer, de changer d’identité et même de corporalité. Ce rapport à la réinvention irrigue l’œuvre cronenbergienne, notamment dans la manière dont le réalisateur fait varier les genres et les formes cinématographiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2Charybde2   18 janvier 2021
Dans les films de Cronenberg, le corps est autant un motif esthétique que narratif. Il n’y a pas de rupture entre le fond et la forme. Cronenberg ne cesse de mettre en scène l’incapacité de l’humain à se comprendre, tant sur le plan intellectuel que strictement biologique. Tour à tour expérimentale, gore, fantastique et dramatique, l’œuvre de Cronenberg est un corps protéiforme. À l’image des êtres qui la peuplent, elle est ouverte à toutes les métamorphoses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : expérimentalVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
654 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre