AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pigranelle


Pigranelle
  23 mars 2013
ATTENTION LE TEXTE QUI SUIT RACONTE TOUTE L'HISTOIRE
Irène est une de ces provinciales, originaire des forêts vosgiennes, qui est montée à Paris pour fuir une vie familiale pesante. Elle vit avec Soho, une étudiante d'origine chinoise avec qui elle goute aux plaisirs homosexuels. Employée chez un fleuriste elle est séduite par un homme riche et marié. Elle devient dépendante sexuellement de cet homme. Petit à petit on en apprend un peu plus sur ce qui a poussé Irène à partir : sa soeur aînée aussi est partie l'année précédente, lasse des coups reçus de son père et de son amant. Elle n'est jamais revenue, elle a voyagé jusqu'en Bretagne et s'est jetée dans la mer. Irène s'enfonce dans sa relation avec l'homme, elle quitte Soho, le souvenir de sa soeur l'obsède : c'est elle qui dénonçait ses sorties nocturnes au père, et prenait plaisir à la voir battue. Quand elle est à son tour quittée par l'homme elle finit elle aussi par se jeter à l'eau. Ce roman, malgré la violence des sujets abordés, conserve une atmosphère très calme, l'écriture est fragmentaire, on s'enfonce dans un doux renoncement, jamais une note d'espoir, la normalité de la vie en somme. Chose originale, le personnage d'Irène bégaye. En tant que narratrice son élocution est facile et imagée, dès qu'on entre dans les dialogues elle butte sur les mots, fait des phrases très courtes. Dans la narration c'est un personnage profond, dans les dialogues c'est une handicapée.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus