AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791026206576
Éditeur : Librinova (01/09/2016)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
À 40 ans, Bruno est un homme au charisme séduisant, qui sourit à la vie. À l'opposé de son frère, Olivier, dont l'allure et le regard reflètent le triste sentiment d'être accablé par l'existence. Adepte du loto, Bruno joue les mêmes chiffres depuis des années. Un jour, suite à un contretemps, il demande à son frère de valider son billet pour lui. Olivier assiste par hasard au tirage et constate avec stupéfaction que Bruno a coché les 6 bons numéros. Il est envahi pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Emimi06
  22 octobre 2016
Avant tout, je tiens à remercier l'équipe de Librinova pour leur confiance et l'envoi de ce roman.
Librinova est une plateforme d'autoédition qui aide les auteurs à publier leur roman. Dans un premier temps publiés sous format numérique, les auteurs peuvent également choisir la commercialisation papier. S'ils arrivent à trouver le succès avec leurs lecteurs, Librinova devient au bout de 1000 ventes numériques leur agent et les accompagne vers un éditeur traditionnel.
J'aime beaucoup le principe. On peut tomber sur des petites pépites, comme cela a été visiblement le cas pour « Un merci de trop » de Carène Ponte, aujourd'hui publié chez Michel Lafon.
Quand Librinova m'a proposé de lire « le prisonnier de la Liberté », je me suis dit pourquoi pas ? le résumé laissait présager une satire sociale et m'a quelque peu intrigué. J'ai toutefois été un peu surprise de le trouver dans la catégorie Chick-Lit. Je m'attendais plutôt à un roman contemporain. Un peu dans le genre de « Une place à prendre » de J.K. Rowling. Finalement, je ressors de cette lecture en étant assez sceptique. Tant par ce que j'ai lu que par le genre. C'est un OVNI difficile à classer dans une catégorie propre.

Tout commence comme une romance contemporaine. Les premiers chapitres nous présentent les personnages. Nous rencontrons les deux frères, Bruno et Olivier. le premier travaille dans un bureau et même si son emploi ne le satisfait pas complétement, il lui permet de vivre convenablement. le second tient un restaurant. Il a l'impression de trimer sans cesse pour survivre et s'imagine que son frère obtient tout ce qu'il souhaite sans peine. Nous faisons également la connaissance de Valérie, la nouvelle employée d'Olivier. Malgré elle, elle va attiser la jalousie d'Olivier envers son frère.
Même si le style est un peu lourd de descriptions anodines, comme le réveil laborieux d'un des personnages, l'auteur arrive à nous intéresser à leurs histoires.
Et puis arrive le moment où Olivier vole le gain de son frère Bruno. Très vite la réaction de Bruno quand il s'en aperçoit nous paraît légitime. Qui ne serait pas en colère en se rendant compte d'une telle trahison de la part de son propre sang ? Mais sa colère l'entraîne alors vers un événement qui va changer la donne. C'est à partir de ce moment que le roman prend une voie surprenante.
Les chapitres suivant retranscrivent l'évolution d'Olivier par alternance avec celle de Valérie. J'ai apprécié cette construction du récit même si elle se fait d'un point de vue externe. Elle nous permet d'avancer dans le roman sans se lasser et donne les éléments nécessaires à attiser notre curiosité pour connaitre le fin mot de l'histoire.
Malheureusement, même si le roman se lit vite, même si je me suis laissée entraîner par l'histoire, je n'y ai pas vraiment adhérer. Trop de passages m'ont fait lever les yeux au ciel par leur côté moralisateur. Trop moralisateur pour moi… Je me serais cru en train d'écouter le sermon d'un prêtre lors de la messe du dimanche… Cela dit, ce n'est pas vraiment un reproche car, même si ça fait un peu « cliché » cela convient très bien au lieu où se déroulent ces passages. Et ce ressenti est vraiment purement personnel. Ce qui m'a un peu plus dérangé par rapport au récit, ce sont les dialogues qui semblent venir d'un autre temps. Un temps où les hommes faisaient la cour à leur dulcinée durant un temps infini, tout en les vouvoyant même après un baiser volé. Attention, je ne veux pas dire que je n'ai pas aimé ces dialogues, bien au contraire. Ce qui m'a dérangé, c'est qu'ils ne correspondent pas à l'histoire qui nous est racontée. Cette histoire se déroule « maintenant » et de nos jours, plus personne ne parle comme ça. J'ai également été gênée par la solution de facilité qu'a adoptée l'auteure pour terminer le roman. Nulle besoin d'utiliser un fantôme/esprit pour savoir que la roue tourne et que nous sommes vite rattrapés par nos mauvaises actions. Cela donne au récit un aspect irréel et fantastique qui ne coïncide pas au roman. C'est dommage, « le prisonnier de la Liberté » avait un bon potentiel et des thèmes intéressants.
En bref, « le prisonnier de la liberté » aurait mérité d'être plus travaillé mais la plume de Patricia Demoulin reste attachante. Et même si je ressors très mitigée de cette lecture, je lirai avec plaisir ses prochains écrits.
Ma note : 5/10

Lien : http://emilivres.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LunaZione
  05 octobre 2016
Je tiens à remercier Librinova pour l'envoi de ce roman !
Je dois dire que je ne m'attendais pas vraiment à ça en ouvrant ce roman : le résumé est loin de laisser se profiler des événements aussi sombres ! En soit, c'est une bonne chose : l'histoire ne manque vraiment pas de rebondissements !
J'ai trouvé son fond très plausible et crédible : ce genre d'histoire de jalousie et de vol de gain doit être surement déjà arrivée… Bon, peut-être pas pour des sommes aussi grosses mais j'imagine tout de même ça possible. le ton est assez réaliste et j'ai bien aimé la présence d'intrigues amoureuses même si j'ai trouvé qu'elles s'enchaînaient un peu trop rapidement pour ne pas émettre de jugement sur les moeurs de vie des personnages.
Cependant quelque chose m'a gênée dans ce roman : je trouve que tout est trop rapide et que, du coup, l'histoire perd en crédibilité. le premier exemple qui me vient à l'esprit est l'histoire des obsèques : on ne se fait pas enterrer le lendemain de sa mort ! Et puis, ça se finance et il y a des tas de documents à signer : c'est donc peu probable que la famille du défunt ne soit pas au courant de sa disparition… Puis il y a l'histoire du billet gagnant : la presse arrive toujours à connaître l'identité du gagnant alors pourquoi Olivier passe à travers les mailles du filet ?
Personnellement, je n'ai pas trouvé les personnages de l'histoire très sympathiques : ils sont trop intéressés pour que je puisse me reconnaître en eux ou simplement les apprécier. Il y a beaucoup d'histoires de jalousie, d'envie, de sexe et d'argent entre eux ! Les diverses relations du livre ne me semblent pas « saines ».
Du coup, seule Valérie tire réellement son épingle du jeu, même s'il est assez difficile de se reconnaitre également en elle. Elle est cependant très sympathique et semble avoir les pieds sur terre ainsi que des motivations honnêtes.
Patricia Demoulin a une écriture agréable même si, comme je le disais plus haut, sa rapidité dans l'enchaînement des situations décrites m'a un peu gênée. J'aurai aimé prendre davantage mon temps : là, j'ai eu l'impression assez épuisante de courir un marathon et de sauter un peu du coq à l'âne, d'autant plus que le prisonnier de la liberté a un vrai potentiel.
Un peu déçue par cette lecture.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Cathyaimelire
  05 janvier 2017
J'ai également lu " le prisonnier de la liberté" ,et personnellement, l'histoire m'a beaucoup plu. il est vrai que l'auteur ne s'éternise pas dans les descriptifs, mais cela ne m'a pas du tout dérangé, au contraire, c'est un livre que j'ai apprécié lire jusqu'à la fin, sans m'ennuyer. il en ressort certains messages sur la moralité qui suscitent la réflexion sur les choix que l'on prend durant notre vie.
J'ai également pu lire le premier roman de Patricia Demoulin "À la recherche du papillon blanc" et je l'encourage vivement dans l'écriture.
Commenter  J’apprécie          30
Dominico
  06 janvier 2017
Très beau roman tellement vrai qu on s y croirait.
Une plume très fluide et âgérable d un auteur qui gagne à être connu.
Pas de fautes ni de syntaxe ni de grammaire ce qui ne gâche rien.
L histoire est prenante et j ai lu ce livre d une traité.
Je le recommande vivement à toute personne cherchant à passer un bon moment de détente
Bravo et merci à l auteur.
J attends le suivant avec impatience et si il est aussi bien écrit je ne manquerai pas de remettre un commentaire
Commenter  J’apprécie          00
lovebooks2104
  05 janvier 2017
Je suis un peu tombée par hasard sur ce bouquin, et je l'ai beaucoup apprécié.
La plume de l'auteure, très délicate et intense, m'a fait voyager tout au long de ce bouquin. J'ai hâte de lire son premier, et l'encourage à entamer un troisième, que j'achèterai certainement !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Emimi06Emimi06   22 octobre 2016
Olivier se dirige vers la cuisine en ressentant une forte colère monter en lui. Il se souvient des filles dont il était tombé amoureux, mais qui n'avaient d'yeux que pour son frère, de la manière cavalière dont Bruno se comportait envers elles. Toutes ces frustrations subies au fil des ans remontent en lui comme une violente tempête."
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : satire socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Patricia Demoulin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les animaux en littérature

"De sa fourrure blonde et brune sort un parfum si doux..." De quel animal parle Baudelaire ?

Un chien
Un cheval
Un chat
Un lion

15 questions
277 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre