AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743609306
242 pages
Éditeur : Payot et Rivages (31/03/2002)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Une ville portuaire. Près du collecteur d'égout où survivent les épaves rejetées par la société, le cadavre d'un homme riche. Max, le dernier des clochards, fouille le corps et trouve le portefeuille de la victime, sa carte d'identité, ses clés. C'était un drôle de type, un trafiquant, un spécialiste des combines louches. Avant qu'on ne le découvre, Max pense à faire une razzia chez lui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2018
On ne pouvait pas mancher dans n’importe quelle tenue. Pas trop propre pour la pitié, pas trop sale rapport au dégoût. Trouver le ton juste, quoi. La psychologie de la ménagère. Juvénal était bien, dans son genre, petit vieux maigrelet rembourré à six épaisseurs, l’œil bleu en larmes, la casquette écossaise à pompon, les chaussures de tennis un peu mangées. La probité candide et le pain blanc. Mais là, il avait déjeuné un peu tôt, et bourré comme il était, il tiendrait pas longtemps au soleil de la place avant de tout dégueuler. Si personne lui donnait un coup de main, il finirait au gnouf, à brailler comme un veau d’abattoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2018
C’est que dans ces bois, on ne s’approchait pas, ou alors trois ou quatre anciens, l’hiver, pour la chaleur animale. Il y avait danger. Danger si fort qu’il valait mieux courir tout de suite ou alors dégainer et suriner vite-vite. Le plus souvent on se regardait prudent de loin, genre deux clebs plantés à renifler l’air, avancer une guibolle ou deux mine de fureter, jusqu’à la bonne distance pour se tourner autour. D’assez près, on sentait tout de suite s’il y avait du pétard dans l’air ou non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2018
On n’avait encore jamais vu danser les éléphants roses mais ça n’allait plus tarder, fallait s’y attendre. Brutalement, Auré – non, non, Machine-Chose le retour, à enfouir bien vite à coups de talon avec les regrets et la corme brève lueur. Heureusement restait une demi-boutanche pour nettoyer le tout, les affreux de la nuit. Renvoi d’alambic rouillé. La tête plus claire remettait la machine en route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2018
On ne pourrait pas plus s’asseoir jambes pendantes comme un pêcheur, un rêveur, personne jamais se pose sur ce bord de fleuve qui fait peur, histoire d’attendre de choisir pour ou contre. On peine à se décider, manque d’habitude, mariée trop belle. Comme un gros pot de confiture posé sur une place déserte, qu’à peine on approche il en vient de partout qui braillent au voleur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2018
Pour ceux qui aimaient la nature, on pouvait baguenauder là-dessous. Et pour la sieste à l’ombre, ça ne manquait pas de matelas crevés qui avaient fait l’amour pendant des générations. Certains, que ça remuait encore, juraient sentir les parfums enivrants du rut.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : famineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2039 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre