AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Demuth (Éditeur scientifique)
ISBN : 2258069726
Éditeur : Omnibus (05/01/2006)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Le rêve - notre rêve : une société d'abondance qui ne s'embarrasse guère de salir et de gaspiller. Au cœur même des années de croissance, cinq romanciers de science-fiction se sont interrogés Si les ressources se révélaient insuffisantes face à la surpopulation ? Si un virus anéantissait les graminées ? Si les abeilles mutaient et devenaient agressives et mortelles ? Si les rivière... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
finitysend
  18 avril 2014
Quand l'environnement s'effondre ...
Commentaire du texte Terre brulée , mais un recueil assez sympathique au final .
Ballard , n'est pas une sorte de génération spontanée où bien seulement un cas isolé . Non , l'Angleterre des années 60 / 70, a bien été un terreau exceptionnel pour la science-fiction , en particulier pour le sous-genre post-apocalyptique .
Il y a une grande quantité de textes britanniques de ce genre , qui soignent fabuleusement , par nécessité des ambiances déliquescentes , qui sont biens propices aux analyses morales et psychologiques . Dans ces romans cette étude de la nature humaine en période de crise , se fait quelquefois au détriment d'une causalité qui n'est plus nécessairement solidement réaliste en profondeur .
Ce qui donne souvent des textes aux ambiances accomplies , à la caractérisation soignée avec des causalités plus ou moins improbables donc , mais absolument fonctionnelles assez systématiquement du point de vue romanesque .
Ce mouvement ou cette vague britannique a générée une quantité significative de textes post-apocalyptiques très agréables , dont certains sont de petites perles ou bien , au minimum de très bons moments de lecture.
Terre brulée , est un de ces textes , il est sorti en France en poche en 1976 et aussi dans le recueil ou je place cette critique : , Catastrophe , chez Omnibus en 2005 .
Je mentionne que ce texte a aussi inspiré un film anglais , que je trouve excellent même si aujourd'hui il fait un peu téléfilm . C'est : Terre brulée , ( No blade of grass ) 1970 , et je le recommande au passage dans cette bafouille insignifiante .
Dans terre brulée un virus incontrôlable échappé d'un laboratoire , vient détruire toutes les plantes graminées , causant une famine impitoyable au niveau planétaire et le lecteur découvrira cette réalité destructrice dans des paysages du royaume uni où , très vite , comme partout ailleurs dans le monde , la culture de céréales et l'élevage de tout herbivore deviendront impossibles .
La menace gronde progressivement de plus en plus fort et ses effets sont scandés par les réactions gouvernementales comme populaires et de masse . le roman reste dans le local , au plus près des personnages mais il y a des vagues de généralités qui soufflent et qui impacte l'univers et ses habitants réduit à la survie sous les pressions les plus brutales et les plus abruptes .
Alors que la disette chronique se met en place et s'aggrave le monde bascule dans le chaos et les agneaux les plus doux deviennent des loups impitoyables à la conscience fanée .
Certains personnages tenteront l'isolement autarcique mais ils seront vite dépassé par un environnement brutal de plus en plus enclin à la sauvagerie et à l'autoritarisme opportuniste et jetée sur les routes . La politesse ne sera plus ce facteur essentiel qui régit en partie la vie en société .
Les gouvernements en général , mais celui de sa majesté aussi , comme des individus de tout bord , envisageront et mettrons en oeuvre les politiques les plus violentes , les plus égoïstes et les plus radicales . Cette politique gouvernementale est d'ailleurs un facteur capital de l'intrigue qu'elle vient dramatiser à point , plongeant l'univers dans tragédie la plus radicale ( c'est la même chose dans le film ) .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Video de Michel Demuth (1) Voir plusAjouter une vidéo

La science fiction : le monde demain et après
Emission consacrée à la vision du futur imaginée par les auteurs de sciences fiction.
- Michel DEMUTH, directeur littéraire aux éditions "OPTA" ; Jacques GOIMARD, professeur de science fiction ; Jacques SADOUL, directeur littéraire aux Editions "J'ai lu" ; Jacques VAN HERP, critique : les thèmes de la surpopulation et du pouvoir ; les structures des villes et des sociétés ; la lutte...
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2808 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre