AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266321259
672 pages
Pocket (10/03/2022)
4.17/5   181 notes
Résumé :
A quel moment fatidique ma vie a-t-elle quitté son orbite ? Qu'aurait-il fallu que je fasse ou ne fasse point pour éviter d'avoir aujourd'hui du sang séché incrusté le long de mes cuticules ?

Un meurtrier aux abois, pris dans une spirale infernale...
Une agente d'entretien, obligée de prendre la fuite après avoir été témoin d'un meurtre ...
Un étudiant sans histoire tombé du toit d'un immeuble en construction...
Une femme bie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (86) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 181 notes
5
43 avis
4
30 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

tutesvuquandtaslu
  10 mai 2021

J'ai adoré ce livre et ne souhaitais pas en voir la fin.
Un grand plaisir de retrouver Héloïse dont j'avais fait la connaissance avec le cheptel.
La gendarmerie et la police, deux enquêtes menées en parallèle sans le savoir.
Trois morts, un homme et deux femmes. Deux assassinats aléatoires et un suicide ? Les apparences sont bien souvent trompeuses et il ne faudra pas moins de deux équipes d'enquêteurs expérimentés pour en venir à bout.
Un neveu de ministre tué, une femme de ménage sans papiers témoin gênant, une épouse bien sous tous rapports mais qui trompait allégrement son mari, un amant accro au jeu, ruiné qui, pour se rznflour, va accepter le pire.
Urbain, dit le zèbre, est un policier chevronné à qui on ne la fait pas. Lui et son équipe se retrouvent avec deux corps sur les bras : un jeune homme apparemment suicidé et une jeune femme retrouvée assassinée dans une ruelle à proximité.
Héloïse, notre officier de gendarmerie nationale, reprend le travail après deux années d'absence. Et quelle reprise ! Une femme est retrouvée morte dans les bois. Une femme qui cachait bien son jeu et ses secrets.
Deux enquêtes passionnantes, des policiers et des gendarmes qui vont de découverte en découverte, des personnages très attachants.
Et en toile de fond, l'enquête sous-jacente d'Héloïse pour enfin arrêter et mettre un terme à la fuite d'Anne Poey, la terrifiante propriétaire du cheptel et responsable de la mort du compagnon de son compagnon.
Celle-ci est bloquée dans son passé, stoppée au décès de son collègue et conjoint.
Urbain, lui non plus, n'avance pas dans sa vie.
Le boulot, c'est bien mais une vie posée et apaisée quand on a fini sa journée de travail, c'est pas mal aussi.
L'un et l'autre sauront bien se trouver...
Que j'aime l'écriture de Céline Denjean. Une écriture précise, fluide ; des chapitres qui créent le suspense, qui nous font retenir notre souffle et nous baladent entre ces deux enquêtes passionnantes et alletantes.
Je remercie les éditions Marabout pour leur confiance.
Connaissez-vous cette autrice ? Quel livre préférez-vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          683
musemania
  01 juillet 2021
Cinquième livre déjà de l'auteure Céline Denjean et voilà seulement que je découvre sa plume. Bien entendu, j'avais déjà beaucoup entendu parler de ses précédents livres avec beaucoup d'enthousiasme. Hélas, comme bien souvent, par manque de temps et non par manque d'intérêt, je n'avais pas pu en lire un.
Je sais que je vous ai déjà maintes fois martelé mon habitude et ma préférence de toujours commencer par le premier opus lorsqu'il s'agit de série mais je n'ai hélas pas eu l'opportunité de me procurer l'un de ceux-ci avant de découvrir « le cercle des mensonges ». Quoiqu'il en soit, ce fût une très belle découverte.
Ici, on est dans le roman policier bien noir. Plusieurs enquêtes vont se dérouler avec d'une part, la police judiciaire et de l'autre, la gendarmerie nationale. Que ce soit dans l'une ou l'autre des parties, les personnages sont tous dotés de caractéristiques proches et finement travaillés. Alors que cela pourrait engendrer un imbroglio dans l'esprit du lecteur afin de savoir qui est qui, j'ai trouvé que l'auteure a fait un travail sensationnel pour éviter de se mélanger les pinceaux lors de la lecture du livre.
Près de 500 pages et pourtant, je n'ai ressenti aucune longueur ou de quelconques temps morts. C'est écrit avec une belle fluidité qui fait que le lecteur est happé dès les toutes premières pages. Chaque détail prend son importance plus tard dans le récit et le travail de recherches effectuées par l'auteure pour coller au mieux de la réalité permet une immersion factuelle et tangible dans le travail des enquêteurs.
En plus, pour moi lectrice en mal de voyages et de vacances, me trouver plongée dans la Ville Rose, c'est faire un saut dans l'espace et découvrir Toulouse comme si j'y étais. C'est toujours agréable de s'évader de par ses lectures et encore plus, dans une ville hors des chemins battus comme Paris ou d'autres capitales mondiales.
Alors que ce livre a été écrit en 2019, on ne pourra pas éviter de faire certains parallèles avec ce que nous connaissons depuis près de 2 ans maintenant. Une prophétie peut-être? Mais en tout cas, intelligemment abordée alors.
Bien entendu, je vous dirais de ne pas faire comme moi en sautant les autres livres avant sa lecture. Pourquoi? Tout simplement, pour ne pas bouder votre plaisir à cette plume française de littérature noire qui a toute sa place auprès des plus grands auteurs renommés. Cela serait vraiment trop dommage pour vous de ne pas suivre l'évolution des personnages. Pour ma part, je ne manquerai pas de me plonger dans les autres thrillers de Céline Denjean car elle m'a vraiment donné l'envie de les lire au regard des qualités de son écriture.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
cannibalector
  22 avril 2021
Céline Denjean est elle naïve? Ou faussement naïve? je penche évidemment pour la deuxième option .
Un homme rencontre une femme et c'est tout de suite le coup de foudre et le grand amour!!! Deux femmes que tout oppose et qui se sont étripées dans les premiers romans de l'auteur sont maintenant les deux meilleures amies du monde . Mais surtout, chez Denjean, il y a les bons et les méchants, point barre!! Pour un amateur de romans noirs où les âmes sont le plus souvent grises, cela aurait pu fortement m'agacer, mais non, c'est le contraire, j'ai redécouvert avec elle ma passion du Western , un manichéisme assumé qui fait beaucoup de bien dans ce P...... de monde du " en même temps".
Un neveu de ministre retrouvé "suicidé en bas d'une tour. Dans l'immeuble d'en face , une femme de ménage a disparu et une autre est assassinée à proximité : la PJ de Toulouse est en charge de l'enquête.
Une femme morte est retrouvée dans une forêt à 20 Kilomètres de Toulouse: la brigade criminelle de la gendarmerie, sous la houlette de l'héroïne récurrente de l'auteur, Héloïse, se charge de l'affaire . Parallèlement notre gendarmette essaye toujours de retrouver la trace de la tueuse du "cheptel" , avant dernier opus de l'auteur
Ces différentes enquêtes vont naturellement se rejoindre
Pur hasard, ce livre a été publié début 2019 et aborde un sujet qui, en avril 2021, ne peut nous laisser indifférent
En résumé, il est facile de trouver beaucoup de défauts à ce thriller mais pas celui de nous faire passer un très agréable moment de lecture .
Mais ce n'est que mon humble avis

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
celine85
  05 juin 2021
Efia qui faisait le ménage dans une société assiste à l'assassinat d'un homme. Elle a été repérée. Elle n'a pas d'autre choix que de prendre la fuite
Un autre corps, celui de Nadia Sissoko est retrouvé.
Et à moins d'un kilomètre du lieu du crime de Nadia, on retrouve le corps du neveu du ministre des finances qui semble être en première apparence un suicide car il a envoyé un dernier texto indiquant « Je suis désolé. Pardonnez-moi. Je vous aime »
Le lieutenant Urbain Malot dit « le zèbre » et Margaux Dutilleux vont devoir gérer ses affaires.
De son coté la gendarme Eloïse Bouquet va notamment être à la recherche d'Anne Poey, une criminelle qui lui a déjà échappé une première fois. Elle souhaite mettre fin à sa fuite et pour cela elle va se faire aider d'Amanda une journaliste. Mais Eloise va avoir des morts a gérer aussi.
Ce livre fait quelques références à d'autres livres de l'auteur « le cheptel » ou l'auteur nous avait laissé un peu frustrée et on retrouve aussi Eloïse de « Double Amnésie » Il se passe beaucoup de chose car on suit 2 enquêtes en parallèles qui ne semblent pas initialement avoir de lien mais on finit toujours par tout démêler et y voir plus clair à la fin. Cette construction a pour moi été déstabilisant au début (il faut arriver à suivre avec tous ces morts, ces personnages) mais c'est ce qui permet aussi de donner un bon rythme. Un roman passionnant, palpitant, où on ne s'ennui pas. Avec Celine Denjean tout est net et précis dans ses enquêtes. Pour l'instant c'était mon 3ème livre de l'auteure (le cheptel et double amnésie) et je vais surveiller la sortie du prochain…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Nat_85
  20 juin 2021
Je tiens à remercier les éditions Marabout pour l'envoi de ce livre. » le Cercle des Mensonges « est le dernier thriller de l'auteure Céline DENJEAN paru en mars 2021 aux éditions Marabout dans la collection Blacklab.
Une femme de ménage en situation irrégulière devient le témoin capital du meurtre du neveu du Ministre des Finances. Un scientifique reconnu se retrouve les mains recouvertes du sang de sa maîtresse. Deux intrigues parallèles et une affaire non résolue qui vient s'y greffer. Seul le lecteur possède cette vision d'ensemble et des liens qui les unissent, tandis que les deux équipes d'enquêteurs de la gendarmerie et de la police ne peuvent converger leurs informations respectives.
p. 104 : » – Si les deux intrigues sont liées et qu'il n'y a effectivement qu'un seul et même tireur, l'enquête sur Sissoko est aussi un chemin vers l'auteur du crime de Thomas Andrieu… «
Si tous les événements étaient liés ? Si l'ensemble formait une seule et même gigantesque toile ? On retrouve le personnage d'Héloïse, présent dans les thrillers précédents » le Cheptel » et » Double amnésie « . Impulsive, sensible et surtout déterminée, elle a soif de vengeance !
p. 109 : » La sociopathe sévissait-elle ailleurs à l'heure actuelle ? Ou avait-elle refait sa vie sous une nouvelle identité, profitant des millions qu'elle avait amassés durant plusieurs décennies ? «
Céline DENJEAN prend Toulouse comme sombre décor de ce nouveau polar. Tout au long de ces 470 pages, des personnages issus de milieux que tout oppose vont se croiser à des fins machiavéliques. Bioéthique, SDF, jeux, politique…. ils n'ont rien en commun, et pourtant…
Malgré une écriture précise et efficace et une intrigue à l'intensité progressive, ce thriller accumule les éléments, les personnages et les pistes d'investigation au point de créer une réelle confusion. de plus, il y a une certaine frustration à lire ce polar indépendamment des précédents puisque le lien est indéniable. Je n'ai donc pas été sensible à l'intrigue.
Je tiens malgré tout à souligner un texte richement documenté en terme de procédures, ainsi que l'originalité donnée à la voix du meurtrier dans la lecture. Il s'en dégage une dynamique et un relief non négligeable. Je reste cependant sur un avis mitigé de lecture.
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   08 août 2021
« Si j’avais encore le moindre doute, me voilà fixé. Je me suis présenté au commissariat et j’ai été reçu par un agent qui, après m’avoir fait poireauter une heure et demie, a refusé de prendre ma déposition. Les personnes majeures ont le droit de disparaître, m’a-t-il matraqué. Ensuite, il m’a servi le couplet habituel sur la volatilité de la population SDF… À quoi pouvais-je m’attendre d’autre ? Sauf que Pampelune est le troisième sans-abri que je connais à disparaître du jour au lendemain depuis mi-octobre. Personne ne s’en inquiète et, pire encore, personne n’a le droit de s’en inquiéter… Âmes sans attache, existences invisibles, quantités négligeables de notre société, parasites crasseux… nos SDF n’intéressent personne… Hors de question pour moi d’en rester là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolarcollectifpolar   15 mai 2021
Quelques échos des discussions parvenaient jusqu'à l'accueil. Margaux et Urbain patientèrent plusieurs minutes en détaillant le dépliant de l'association. Vivre solidaires proposait un accueil quatre journées par semaine pour les personnes à la rue. Intervenaient ici, un psychologue, une assistante sociale, un médecin et trois éducateurs. Le lieu avait vocation à offrir un point de chute temporaire pour les démunis qui avaient besoin de parler, de souffler un peu autour d'une boisson chaude, d'être aidés dans certaines démarches ou de consulter pour des soins. L'association disposait aussi d'une petite banque alimentaire et de quelques rayonnages de produits de première nécessité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lulu8723lulu8723   11 septembre 2020
Il y a quelque part au-dessus de nous des intouchables que nos institutions républicaines protègent, des hommes qui peuvent tout se permettre. Leurs méthodes sont abjectes, leurs desseins bien obscurs, et leur pouvoir est quasi illimité... Et quand à toi, minuscule maillon défenseur des valeurs que consacre notre Constitution, tu te heurtes à ce genre de salopards invisibles et insaisissables, tu prends conscience de l'étendue de ton impuissance ...Et subitement, tout ce en quoi tu crois, tout ce qui fonde ton inscription au monde est profondément ébranlé....
Page 430
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
galyalaingalyalain   31 juillet 2021
Je termine ma bouteille de chablis sur cette pensée ironique : finalement, est-on maître de quoi que ce soit ? L’impétuosité de nos désirs, les facéties du sort, les caprices de la chance sont autant d’éléments qui nous sortent du chemin que l’on décide de prendre ! En réalité, on n’échappe pas à son destin.
Commenter  J’apprécie          40
PtitmoussePtitmousse   24 juin 2021
J'aime la neige, je l'ai toujours aimée. Elle fait silence et pureté. Elle tait la cacophonie de notre monde agité, jugulant de sa chape les hurlements du dehors... et du dedans, aussi. Elle couvre les imperfections à perte de vue, et son suaire de nacre semble vouloir laver la Terre de ses péchés. Avec elle, tout est beau, doux, soyeux.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Céline Denjean (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Céline Denjean
A l'occasion de Quai du Polar 2022, Céline Denjean vous présente son ouvrage "Matrices" aux éditions Marabout.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2620470/celine-denjean-matrices
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : toulouseVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre