AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mathieu Couty (Éditeur scientifique)
ISBN : 2262012970
Éditeur : Perrin (27/10/1999)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Des entrailles du Vésuve aux ruines de la Grande Grèce, ce Voyage, rédigé en 1778, offre un itinéraire à la rêverie du lecteur comme au regard du touriste.
L'un et l'autre apprécieront ce texte varié, vivant, souvent même souriant, écrit dans le plus beau style que le français ait connu, celui du XVIIIe siècle. Ils découvriront avec ce guide une société disparue, des paysages où le passé semble légende et la légende semble histoire. Le Voyage au royaume de Na... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
charlottedesudermaniecharlottedesudermanie   16 mars 2014
J'allai ensuite visiter les ruines de Pompéia, les plus intéressantes qui existent dans l'univers. Pour remplir la tâche que je m'étais imposée, de faire dessiner et de dessiner moi-même tout ce qui avait été découvert, il fallait le faire à la dérobée, car je n'avais pu en obtenir la permission. (...)
Nous corrompîmes, comme nous nous l'étions promis; mais comme notre coquin de ce jour-là n'était qu'un coquin subalterne, qu'un ouvrier qui avait envie de garder notre argent sans cesser de faire son métier de sentinelle, il nous tourmentait pendant notre travail, et nous ne pûmes que lever une très petite partie du plan qu'il nous fallait, et que nous eûmes à force de soins, de tentatives, de travail et d'argent. Nous descendîmes ce jour-là dans la cave où l'on voit 27 squelettes de femmes, qui, vraisemblablement, dans l'horrible confusion de cette fatale journée, s'étaient cachées dans cet endroit retiré, où elles se croyaient à l'abri des cendres. (...) On voyait aussi dans cette cave les vingt-sept têtes de ces infortunées; l'une d'elles, qui est encore garnie de cheveux, a été portée au muséum et mise sous verre. Je ne sais si on continuera d'en montrer vingt-six, mais j'avoue qu'il ne peut plus y en avoir que vingt-cinq véritables, car je ne pus résister au désir d'avoir en bonne fortune la tête d'une dame romaine; et ayant trouvé moyen de l'emporter à l'aide d'un grand manteau que j'avais, je suis parvenu à la faire passer en France, où nos jolies Françaises pourront s'étonner de la dimension et des formes qui faisaient la beauté de ce temps. J'aurais bien voulu pouvoir prendre du vin dont étaient sans doute remplies de grandes cruches rangées contre le mur de cette même cave; mais la cendre ayant pénétré dans ces vases, s'est emparée de cette matière fluide, et en a détruit la substance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Dominique Vivant Denon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Vivant Denon
Vivant DENON – Point de Lendemain
autres livres classés : Naples (Royaume)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1604 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre