AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070373017
576 pages
Gallimard (09/06/1981)
3.98/5   66 notes
Résumé :
Si vous ne l'avez pas déjà rencontré, il est temps de faire connaissance avec le jeune homme vert, autrement dit Jean Arnaud. Il a tout juste vingt ans. Il vient de faire la guerre, en compagnie de son ami, l'aventurier Palfy. Les voici qui trouvent refuge dans un bordel de Clermont-Ferrand, tenu par la courageuse Mme Michette. À Clermont, Jean tombe amoureux d'une passante, Claude Chaminadzé. Ce sera un grand et douloureux amour.
Mais le tourbillon de la vie... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lecassin
  25 février 2012
A la fin du « Jeune homme vert », Michel Déon déclare : « La vie de de Jean Arnaud est pleine de promesses et commence à peine. Il a été un jeune homme vert. Nous raconterons dans la suite comment il devint un homme mûr ».
C'est chose faite avec « Les vingt ans du jeune homme vert ». On retrouve en effet le héros dans la France occupée avec des Allemands plus escrocs que nazis, dans une maison close d'Auvergne… Ajoutez à cela une rencontre improbable et la vie commune avec une jeune femme qui se refuse à lui tout en l'aimant, une fausse espionne…Et Palfy, l'aventurier.
Nous sommes bien dans la continuité du « Jeune homme vert »…
Plus : le procédé de style qui consiste à faire intervenir l'auteur dans le récit par des commentaires sur les événements passés ou à venir est là particulièrement bien utilisé pour donner de la vie à une intrigue qui reste tout de même un peu « juste » par rapport au volume précédent. le procédé est bien connu, qu'on retrouve dans « Tarendol » de René Barjavel, et dans une moindre mesure dans « La guitare » de Michel del Castillo… mais reste très efficace.
Un bon divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Bougnadour
  03 octobre 2022
Jean Arnaud a maintenant vingt ans en pleine débâcle de 40, évidemment il fait la guerre en soldat dilettante, il ne pouvait en être autrement pour le jeune homme vert d'autant qu'il est accompagné de son mauvais ange le cynique Palfy. Commence une série d'aventures qui le mèneront d'une maison de passe clermontoise aux salons chics de la collaboration puis du côté des vainqueurs.
Toujours naïf notre jeune homme est le jouet des évènements et de ses fréquentations, fidèle et serviable Jean se laisse mener surtout si c'est une femme qui l'entraine, son coeur va balancer entre deux insaisissables, l'indéfinissable Claude et la fantasque Nelly. Ces deux femmes seront les deux faces de l'amour : une passion folle et douloureuse avec Claude, le plaisir intense et libre avec Nelly.
De nouveaux personnages hauts en couleurs entre dans la vie de Jean apportant amitié et désordre.
Deon en auteur tout puissant fait réapparaitre plusieurs des seconds rôles du premier roman qui viennent recroiser le chemin de Jean, le lecteur a plaisir à retrouver Jésus le peintre, Madeleine, Antoine coulant des jours heureux au soleil avec Toinette et Marie-Dévote, à avoir des nouvelles de Salah, Geneviève, Chantal, Antoinette et bien d'autres mais ils ne dévieront pas Jean de sa course. Ivre de sa liberté il ne se laisse pas enfermer même par ses amours, alors qu'à la fin du roman les autres personnages cherchent, chacun à sa façon, à se ranger et à oublier la guerre, Jean lui est prêt pour de nouveaux horizons, de nouvelles amours et de nouveaux échecs, le jeune homme vert de murira jamais.
Ecrite deux ans après le jeune homme vert cette suite est de la même veine, Déon reste alerte et élégant avec, cette fois, une touche de gravité. Chez Déon les idées ne mènent pas le Monde, l'amour et la jouissance sont les objectifs mais la valeur première demeure l'amitié qui surpasse les intérêts et efface les classes sociales. Jean Arnaud suivra toujours un ou amie même s'il sait que le chemin n'est pas le bon, ce n'est qu'après être arrivés ensemble qu'il s'éloignera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm
  28 juin 2013
Cette suite du "jeune homme vert" est à la hauteur. Les personnages sont truculents, l'insouciance de la guerre qui s'annonce, l'insouciance dans la guerre, l'impossibilité de rester non-concerné, les sentiments complexes, une certaine description de l'Occupation, de la résistance, de la collaboration... Tout ça mêlé dans une écriture relativement simple, mais juste.
570 pages très plaisantes qu'on voit s'arrêter avec une certaine peine, sachant qu'il n'y a(ura) pas un "les quarante ans du jeune homme vert", enfin de l'homme vert. Reste notre imagination.
Commenter  J’apprécie          50
r1959
  19 septembre 2019
Agréable et originale omniprésence du narrateur dans ce 2nd tome presqu'aussi prenant que le précédent.
Commenter  J’apprécie          30
solfaige
  16 juillet 2015
La suite du jeune homme vert... à lire absolument
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Bruno_Cm
Bruno_Cm  
On pouvait se poser des questions sur la redoutable intelligence du hasard qui prépare de longue date un événement fatal et le prépare avec une minutie dans le détail dont aucun cerveau électronique n'est capable. Cette constatation laisse peu d'illusions sur la liberté de nos choix, mais qu'importe puisque le résultat est celui auquel nous nous préparions depuis la naissance. [...] L'impression est celle d'un immense mécanisme d'horlogerie. Seul le résultat compte et, pour l'instant, Claude et Jean sont face à face.
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_Cm
Bruno_Cm  
- Tu vois, Marceilne, je fume.
Il tirait sur une cigarette imaginaire et prétendait la cacher derrière son dos quand elle le grondait.
- C'est très mauvais de fumer à ton âge. M. Michette, qui est dix fois plus âgé que toi, n'a jamais fumé de sa vie et c'est pour ça qu'il se porte bien...
- M. Michette, c'est le père Lustucru ?
- Tu sais que je vais me fâcher vraiment !
- Oh, je sais que non. Tu es trop bonne.
Le coeur de Marceline se serra : un enfant lui apprenait qu'elle était bonne. Elle avait vécu cinquante ans sans le savoir. Cyrille saisit sa main :
- Rentrons, Maman va s'inquiéter.
Commenter  J’apprécie          10
lecassin
lecassin  
- Ce n'est pas trop triste de vieillir ?
- Non, à mon âge, c'est délicieux. Plus tard, je ne dis pas...
Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm
Bruno_Cm  
Une sentinelle se tenait à la porte. jean fut certain d'avoir lu sur les visages du couple un autre sentiment que la résignation, presque un soulagement comme celui que, deux ans plus tard à Paris, Tristan Bernard allait résumer dans un mot admirable lors de son arrestation : "Jusqu'ici nous avons vécu dans la crainte, maintenant nous vivrons dans l'espoir."
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm
Bruno_Cm  
- Vous êtes jeune, vous avez encore à découvrir la bêtise et la méchanceté. Vous ne serez un homme que quand vous en aurez une idée précise. En attendant, gardez-vous.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Michel Déon (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Déon
Des messages portés par les nuages : lettres à des amis Jean d'Ormesson Jean-Luc Barré, Martin Veber Éditions Bouquins
Recueil de lettres reflétant la grande diversité des correspondants de l'écrivain français : Marguerite Duras, Michel Déon, Raymond Aron, Jacques de Lacretelle, Jean-François Brisson, Roger Callois, Jeanne Hersch, Claude Lévi-Strauss, Simone Veil, Michel Debré, entre autres. Un dévoilement des jugements littéraires de l'auteur, de ses admirations, de son intimité et de son engagement d'écrivain. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/messages-portes-nuages-lettres-amis-jean-ormesson/9782221250051.html
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature picaresqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3119 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre