AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350391311
128 pages
Éditeur : Nicolas Chaudun (14/04/2012)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce jeune homme que je connais un peu - et même parfois assez bien - s'arrête dans les musées, les églises, les palais, découvre de nouveaux auteurs, parle, écoute, se tait, vit de ses articles puis de ses premiers livres, flâne ou se dépêche comme pour une course au trésor. Les hasards de la vie le servent avec générosité. C'est le désir un peu fou de partager les bonheurs de ses découvertes qui l'a poussé écrire.
Michel Déon, mars 2012
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MarcoPolo85
  25 novembre 2013
Partir... avec Michel Déon dans ses lieux de prédilection que sont les îles de la Méditerranée ou encore l'Angleterre, Madère, l'Amérique...c'est jouissif.
Voila ici rassemblés treize textes courts qui parlent surtout de voyage , mais aussi un peu des femmes, d'alcool, de musique...
C'est un pur moment de plaisir de l'accompagner dans des rencontres éphémères en Espagne, ou dans des observations à la dérobée sur un col en Suisse . On goûte aussi tout le bonheur qu'il vit sur l'île de Spetsai en Grèce où il y reste plusieurs mois. le temps semble s'être arrêté sur les îles de la mer Égée.
En Angleterre, il est admiratif devant la campagne verdoyante des Cornouailles du Pays de Galles ou d'Ecosse. Elle a tellement inspiré de poètes.
En résumé, Déon nous emmène tout simplement rêver dans des lieux qu'il a parcouru. Ce n'est pas grand chose, mais çà fait du bien.
Commenter  J’apprécie          50
YvPol
  13 mai 2012
Treize textes ou articles qui concernent les voyages. Soit la manière de voyager, soit l'intérêt qu'on en retire, soit des découvertes de pays, de régions ou de personnes. Sept d'entre eux ont ma préférence :
- Voyager : dans lequel, Michel Déon explique sa méthode de voyage : "planter sa tente à certaines époques et n'en plus bouger" (p.12), en fait, rester un long moment, se mélanger aux autochtones, passer du temps avec eux
- Pourquoi aimez-vous tant voyager ? : d'où remonte l'envie de voyager ? A quoi cela sert-il ? Qu'est-ce que ça apporte ?
- le plaisir en voyage : une nouvelle coquine sur l'art de trouver les bons quartiers, les bonnes rues, celles qui regorgent de maisons emplies de femmes accueillantes qui chantent et dansent. Drôle, léger et très fin.
- A chacun son île : la mienne s'est appelée Spetsai : résumé d'un séjour de six mois sur l'île de Spetsai, en Grèce. Un bonheur de tous les instants, une immersion totale dans la vie locale, lente et loin du tumulte des villes et du monde. Ah, le rêve ! Moi qui n'aspire qu'à une seule chose en vacances : du calme, du silence et un rythme encore plus lent que d'habitude (ce qui si vous avez suivi fait trois choses alors que je dis n'en aspirer qu'à une seule, comme quoi, parfois, je dis n'importe quoi !)
-La campagne anglaise : dans ce texte, Michel Déon dit son amour -et celui des Anglais- pour la campagne britannique, tellement plaisante et belle au contraire de Londres, qu'il juge laide.
- de l'éthylisme littéraire : une revue des écrivains -Hemingway en tête- qui font boire à leurs héros des litres de diverses boissons fortes. Drôle, léger et érudit.
- Vous qui partez pour l'Amérique : un voyage en musique en Louisiane et un détour par "New-York parce que c'est une capitale."
Se dégage de tous ces textes écrits entre 1953 et 1985 une beauté des paysages, des gens que l'auteur découvre et rencontre. Un parti pris de ne voir que le bon côté des choses, ce qui est le propre de certains souvenirs que l'on préfère joyeux. Un petit côté désuet, suranné très reposant, qui ne sied malheureusement plus à notre époque trop rapide pour prendre le temps de s'arrêter et de découvrir.
Ouvrez et lisez ce livre, vous prendrez un grand bol d'air frais, un autre tout autant rempli d'optimisme, de beauté. Michel Déon, 93 ans, académicien, en nous plongeant dans ses voyages d'antan nous donne une folle envie de prendre le temps de s'immerger comme lui dans des pays avec les gens qui y habitent.

Lien : http://lyvres.over-blog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
YvPolYvPol   13 mai 2012
Les voyages partent du coeur et y retournent. Ils brisent cette enceinte derrière laquelle nous camouflons chaque jour nos vies moroses. Pour ceux qui y restent insensibles, autant rester chez soi. Le plus beau coucher de soleil sur l'Adriatique sera toujours, pour certains, la minute qui exalte la sensibilité et livre l'esprit à d'insondables espérances, pour d'autres le moment d'aller dîner. (p.26)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarcoPolo85MarcoPolo85   25 novembre 2013
(île de Spetsai Grèce - p69)
Tout invitait à penser aux choses simples que la hâte de vivre nous dissimule. Le bruit du monde nous parvenait étouffé et si en retard qu'il en perdait toute nocivité.
Commenter  J’apprécie          30
YvPolYvPol   13 mai 2012
J'apprenais les pays en parlant à des pêcheurs, en regardant vivre des jeunes femmes, en lisant des poèmes, des journaux, des romanciers portugais, espagnols, italiens, grecs, en goûtant à ces cuisines de la Méditerranée, qui ont le don de ne jamais se ressembler, d'être chacune la fleur d'une civilisation. (p.13)
Commenter  J’apprécie          10
YvPolYvPol   13 mai 2012
New-York parce que c'est une capitale. Il n'y en a pas tant : Londres, Paris et New-York. Tout le reste est province, même Rome. Les capitales sont des villes qui ont le secret de donner des ordres. New-York en donne, vous le verrez tout de suite. (p.144)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michel Déon (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Déon
Des messages portés par les nuages : lettres à des amis Jean d'Ormesson Jean-Luc Barré, Martin Veber Éditions Bouquins
Recueil de lettres reflétant la grande diversité des correspondants de l'écrivain français : Marguerite Duras, Michel Déon, Raymond Aron, Jacques de Lacretelle, Jean-François Brisson, Roger Callois, Jeanne Hersch, Claude Lévi-Strauss, Simone Veil, Michel Debré, entre autres. Un dévoilement des jugements littéraires de l'auteur, de ses admirations, de son intimité et de son engagement d'écrivain. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/messages-portes-nuages-lettres-amis-jean-ormesson/9782221250051.html
+ Lire la suite
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
483 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre