AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070385973
480 pages
Gallimard (01/01/1993)
3.3/5   15 notes
Résumé :
« Ce divertissement pourrait s'appeler "neuf histoires d'amour". Le narrateur de ces fictions libertines a assez d'esprit et de malice pour commencer par le récit non d'un fiasco mais d'un échec : la jolie guide qui lui fait parcourir la Chine ne veut rien savoir. Toutes les autres rencontres se terminent à la joie contagieuse des deux participants. Il y a aussi la Haute-Savoie et les sports d'hiver, l'express Paris-Prague, la Yougoslavie, un Japon de rêve, et Crist... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
olivberne
  19 janvier 2013
Quand la poésie se lie à l'érotisme. Ce livre, mélange de récits et de nouvelles, raconte un voyage et l'amour d'un homme et d'une femme. C'est surtout un voyage onirique, une recherche syntaxique pour obtenir des images magiques. le titre peut faire penser à un livre licencieux, l'ensemble reste sobre et sérieux, c'est plus un hymne à l'amour et à la femme qu'un texte érotique. Mais quel texte! Par contre, il faut réussir à rentre dedans, ce qui n'est pas toujours facile, car c'est l'une des marques de ce style hermétique.
Commenter  J’apprécie          171
Acerola13
  21 janvier 2020
Ensemble de nouvelles nous contant les tribulations d'un Don Juan haïtien, ce petit bouquin célèbre la femme et son pouvoir sans limite sur l'imagination d'un jeune homme qui semble jouir tout autant de ses fantasmes que de ses conquêtes.
On passe de la Chine communiste au Monténégro d'après-guerre, du Japon sophistiqué au Brésil brûlant et raciste, sans oublier Haïti et ses passions décomplexées, sans pouvoir s'empêcher de sourire face à l'excitation permanente du narrateur, poète, et ses envolées lyriques (et parfois un peu obscures, le glossaire à la fin en aidera plus d'un pour se repérer parmi toutes ces métaphores) qui décrivent ses ébats et toutes les parties du corps auxquelles il rend hommage.
Bien que le coeur même de ces nouvelles soit la sexualité, on touche également du doigt à la manière dont elle est appréhendée (ou les stéréotypes auxquels elle est soumise) dans les différents pays que l'on traverse, révélant ci et là les moeurs leur poids sur les êtres.
Une lecture agréable et courte en ce froid mois de janvier !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
charlottelit
  19 juillet 2013
quelques jolies phrases mais ne mérite pas l'encensement ; littérature un peu facile ; contrairement à l'autre lecteur, j'ai eu du mal à entrer dedans également mais j'en suis vite sortie en courant
Commenter  J’apprécie          60
jeanluclys
  15 avril 2020
Livre assez plaisant à lire. Des nouvelles de niveau inégal qui nous entraînent dans différentes parties du monde, et nous font connaître l'appréciation de l'amour, de la fidélité, des liens du mariage dans différentes cultures.
René Depestre nous parle aussi du racisme dont sont victimes les Noirs dans différents pays du monde, et comprendre combien il est difficile de vivre dans des pays tels que le Brésil, où Noir veut dire sous-fifre, jardinier, portier, larbin en somme...
Intéressant à connaître pour qui aime explorer les différentes littératures du monde.
Commenter  J’apprécie          11
LN
  06 avril 2011
J'ai apprécié la façon dont l'érotisme était conté dans ces pages enflammées : point de scènes crues et bestiales, tout est suggéré au moyen de termes minutieusement choisis.
« Elle me laissa aussi lui mordiller la saignée des bras, le bout de chacun des dix doigts, le velours sans fin des cuisses jusqu'à la royale motte noire de drue. Sa racine en amande tenait du prodige, au toucher et au goûter, comme tout la mystère ensorcelant de sa beauté. Il fallait, avant toute cérémonie, célébrer sa galerie de fête. » (p. 161)
- - Les histoires sont bien souvent cocasses, mais non exemptes de réflexions plus sérieuses sur le racisme, l'absolutisme, les guerres…
- - - Des nouvelles plaisantes, qui divertiront agréablement les lecteurs souvent habitués à plus de noirceur…

Lien : http://lecturissime.over-blo..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   28 novembre 2014
J'étais parvenu au célèbre passage du poème :
"Et tes beaux bras sur l'horizon lointain sont les
serpents couleurs d'aurore qui se lovent en signe d'adieu..."
quand me coupa le souffle un étourdissant crissement de pneus dans le jardin de la maison.
- Mon époux rentre dit Cristina, sans manifester d'étonnement, continuez je vous en prie.
Le bruit de la porte d'entrée me fit taire.
- Fernando, dit Cristina, voici Alain Ricabier, le professeur de français dont je t'ai parlé.
Je me levai, la main tendue à la splendide panthère blonde (Alvaro dixit).
- Salut ! dit-il sèchement sans me serrer la main. Cristina, j'aurai deux mots à te dire.
- Excusez-nous, monsieur. On en aura pour une seconde, dit-elle, en suivant son époux jusqu'à un angle opposé de la pièce.
- Parle plus bas, Fernando. Il comprend peut-être notre langue, chuchota-t-elle.
- Tu n'as pas idée de prendre un noir comme professeur. As-tu pensé aux voisins ? Aux domestiques ? Que fais-tu du décorum qui est le notre dans ce pays ?
- Dis donc m'as-tu jamais entendue au téléphone demander aux gens leur appartenance raciale ? Dans ma famille, tu le sais, ça fait quatre siècles qu'on crache sur le sottisier de la "race". On n'est pas une Pessoa pour rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acerola13Acerola13   21 janvier 2020
J'obtempérai les yeux fermés à l'injonction. Un bruissement magique commença aussitôt derrière moi.
Commenter  J’apprécie          10
Acerola13Acerola13   21 janvier 2020
Un Cubain deux ans sin templar ? c'est pour le livre des records !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de René Depestre (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Depestre
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature haïtienneVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus






Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre