AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203007345
64 pages
Éditeur : Casterman (13/10/2008)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
1631. Un jeune peintre et graveur dont on commence à louer le talent vient s'établir à Amsterdam - alors la ville de tous les possibles. C'est l'amorce d'une trajectoire incandescente : en quelques décennies d'intense activité créatrice, Rembrandt Van Rijn révolutionne ce que la peinture dit de l'humanité et du monde.

De quelles vies d'hommes les parcours d'artistes se nourrissent-ils ? Comment devient-on Rembrandt, monument de la création picturale ?... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cascasimir
  07 août 2019
Le Maître du clair obscur...
Avec un " roux chaud et ardent, presque transparent, qui est sa signature..."
Rembrandt oscille entre la lumière, de part sa peinture, et l'ombre quand il fait enfermer sa servante Geertje...

Geertje qui subit des commentaires odieux des voisins, car Rembrandt couche avec, mais ne veut pas du mariage! Il perdrait ses droits sur l'héritage de Saskia, sa femme décédée, depuis 3 ans...
Pire, le peintre paye des gens, afin d'accuser Geertje de démence pour la faire enfermer, car il couche avec Hendrikje (la nouvelle servante).

A-t-il aimé Hendrikje? Un portrait de la jeune femme, peint en 1652, le démontre :
La douceur du joli sourire, la grâce de la pose, et l'intelligence du front, malgré les traits grossiers et le nez un peu lourd.
Car Henriette n'était pas très belle, mais elle compensait avec son coeur...
Il y a une telle magie, grâce à la lumière et à l'harmonie, des tons fauves, émanant du tableau!

Dévouée Hendrikje, on la retrouve peut-être dans "La Venus et l'amour" ou dans " Bethsabée de la collection La Caze"...
Cette muse a adouci et embelli les dernières années du Maître, pourchassé par ses créanciers et dédaigné par les artistes, ses pairs...
Il menait une vie errante...
Les dernières vignettes de la BD montrent une carriole qui s'efface, au bout du chemin, dans ce clair obscur qu'affectionnait Rembrandt... Comme dans "Le bon Samaritain" :
Le tableau est noyé dans un doux crépuscule qui s'harmonise avec la terre, avec les chevaux et le paysage...

L'auteur ne montre pas les tableaux du Maître, il suggère, comme Rembrandt. C'est à l'amateur d'aller voir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          624
Mimimelie
  05 avril 2014
J'ai vraiment beaucoup aimé cet album, toutes les planches sont un pur régal et valent une vraie leçon d'aquarelle pour les amateurs. Excellent vraiment.
Par contre, concernant le scénario, ce n'est pas tout à fait l'ouvrage qui convient pour découvrir vraiment Rembrandt et sa vie, encore moins sa peinture dont il n'est d'ailleurs même pas question, ce qui est tout de même un comble.
En revanche, mettant l'accent sur l'homme (de manière peu flatteuse il est vrai) il peut j'en suis sûre donner l'envie de le découvrir davantage et de découvrir son oeuvre.
En tout état de cause, à recommander à tous les amateurs d'aquarelle et pochades, car ces planches sont truffées de petites merveilles.
Commenter  J’apprécie          80
manu_deh
  30 janvier 2016
Honnêtement, je ne m attendais pas du tout à une telle déception à la lecture de cet album de bande dessinée.
De Rembrandt, il n'est question que de son inintéressante vie quotidienne, et nulle part de son oeuvre.
Quel dommage.
Commenter  J’apprécie          70
Joy369
  04 février 2021
Voilà voilà... Je voulais me cultiver un peu, moi qui ne connais pas grand chose à Rembrandt, et j'ai donc choisi cette BD au rayon adulte de ma bibliothèque préférée... Bon. Ben j'aurais pu tout aussi bien l'y laisser. Des dessins gris, mornes, un bout de biographie confus, pénible. Pas de début, pas de fin, pas de sens, ou du moins tout cela a dû m'échapper. Bref bref bref. Oui, je sens qu'il me manque sûrement une certaine culture pour pouvoir apprécier ce livre. Je ne sais pas, je suis étonnée qu'on puisse passer des mois à oeuvrer sur un tel livre. Cela doit être un peu triste quand on y pense à rédiger un scénario sans queue ni tête ou bien de dessiner case après case des dessins tout gris (et qui à moi paraissent tout moches)... Voilà, voilà, vous l'aurez compris : je n'ai pas du tout aimé cette BD. Mais encore une fois, tous les goûts sont dans la nature et je suis certaine que d'autres sauront l'apprécier mieux que moi. :-)
Lien : https://joy369.unblog.fr/
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cascasimircascasimir   06 août 2019
Rembrandt:
As tu vu ce ciel, cette lumière insaisissable ? Un jour, j'en ferai la matière même de mon art.
Je voudrais montrer l'invisible.

Saskia:
A quoi rêves tu encore?

Rembrandt:
A des peintures sonores... Des peintures où l'on entendrait ce qu'on voit.
Commenter  J’apprécie          211
MimimelieMimimelie   05 avril 2014
Quel est donc cet esprit malin qui m'a conduit si bas ?
Serait-il possible de remonter le temps ? de revenir à la première page et de réécrire cette triste pièce ?
Commenter  J’apprécie          30
MimimelieMimimelie   05 avril 2014
.... allez à l'essentiel, suggérez, n'énumérez pas.
... le noir et blanc est ne école perpétuelle, l'économie de la ligne l'est tout autant.
Commenter  J’apprécie          10
MimimelieMimimelie   05 avril 2014
Je n'aime pas voir ces crânes...
- Pas de vanités sans crâne... c'est la règle !
Commenter  J’apprécie          20
MimimelieMimimelie   05 avril 2014
Savoir beaucoup n'est pas toujours un bien et parfois c'est un mal.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Denis Deprez (1) Voir plusAjouter une vidéo

Denis Deprez : Othello
Au café parisien "Le Rostand", Olivier BARROT présente "Othello" album illustré par Denis DEPREZ.La présentation est agrémentés par les dessins de l'album.
autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
669 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre