AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246816461
48 pages
Éditeur : Grasset Jeunesse (22/05/2019)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 11 notes)
Résumé :
À la récréation, Bruno a tiré la capuche de Sophie. Oui mais apparemment, « pour de faux », comme il le dit à la maîtresse… Pour de faux ? Qu’est-ce que cela peut-il bien vouloir dire ?
La question est posée au directeur de l’école, aux parents, au président… mais personne ne semble trouver la réponse !
Ce geste anodin mobilise toute la société par un effet "boule de neige", qui chamboule momentanément l'ordre social...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
moussk12
  10 juin 2019
Pourquoi Sophie la girafe pleure-t-elle ? Est-ce que Bruno le crocodile ne l'aurait pas un peu embêtée à l'école ? Mais il dit que c'était pour de faux. Et d'ailleurs, qu'est-ce que ça veut dire : pour de faux ? Apparemment, personne ne sait. Et quand on ne sait pas, ça chamboule tout le monde et ça s'envenime... Mais rassurez-vous, Sophie et Bruno redeviendrons amis. Pour de vrai ou pour de faux ?
De couleurs gaies ou froides selon les ambiances, avec une prédominance de tons verts et ocres, ces petits animaux sont bien sympathiques. Un livre pour les tout petits, dont le lecteur devra leur apprendre la signification des jeux de mots employant des noms d'animaux (prendre la mouche, fouetter un chat,...)
Un grand merci à Babelio et aux Editions Grasset-Jeunesse pour ce bon moment de douceur.
Commenter  J’apprécie          320
voyagelivresque
  12 juin 2019
Les petits amours c'est pour vous , un très joli album aux superbes dessins , au graphisme dynamique avec des couleurs magnifiques de quoi émerveiller les regards enfantins. Un livre fort adapté aux doigts de nos petits loulous . C'était pour de faux de Maxime Derouen est une très belle réussite.
Un récit ludique, drôle et plein de malice. Un texte pertinent à l'allure de fable, qui donne une belle leçon d'humanité. Que la différence n'a pas d'importance ce qui compte c'est comprendre, écouter et que parfois un petit rien peut déclencher une fureur sans queue ni tête et comment les adultes montent en épingle certaines choses
Dans la cour de l'école , tous les enfants jouent , quand survient des pleurs, la maitresse s'approche et trouve Sophie la girafe à terre , Bruno le crocodile lui aurait tiré sa capuche.
Bruno ne nie pas, mais affirme que « c'était pour de faux » ....Alors me direz-vous cette expression des plus enfantines , nous l'avons tous entendus maintes et maintes fois et pour tant cette simple phrase va mettre le feu aux poudres ... Personne ne comprend la signification de cette phrase , toutes les grandes instances sont interpellées ....Et très vite , la société reprend le flambeau
L'incompréhension conduit à l'inquiétude, qui génère la colère et la violence. L'atmosphère s'enflamme, le désordre et la discorde règnent , chacun renvoyant la faute sur l'autre. le sujet du vrai et du faux ayant été perdu de vue ...
Amis parents, vous pourrez lire ce mignon petit livre à vos petits bout de chou en devant leur apprendre la signification des nombreux jeux de mots employant des noms d'animaux ( fouetter un chat, prendre la mouche,...)
Et gare au vrai pour de faux ou au faux pour de vrai
Un livre pour les tout petits, dont le lecteur devra leur apprendre la signification des jeux de mots employant des noms d'animaux (prendre la mouche, fouetter un chat,...)
Un grand merci aux Editions Grasset-Jeunesse et à la masse critique Babélio pour ce doux moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nadael
  05 juin 2019
Alors que tous s'amusent dans la cour en attendant que la classe commence, la maîtresse entend des pleurs derrière le bosquet. Sophie la girafe est à terre, Bruno le crocodile lui aurait tiré la capuche. L'accusé l'affirme haut et fort : oui il l'a fait mais c'était « pour de faux »! Une expression enfantine maintes fois entendue qui pourtant, va mettre le feu aux poudres! Comment peut-on tirer une capuche pour de faux? Quelle est la signification de cette phrase? le geste ne compterait pas ? Maîtresse, directeur d'école, parents, président, journalistes, experts et autres savants… tous se cassent les dents sur cette drôle de formule. L'incompréhension génère vite inquiétude colère et violence. Ce questionnement sans réponse enflamme tout le monde. L'atmosphère devient irrespirable. La société entière entre en ébullition. Les esprits s'échauffent et c'est la discorde. Les reproches fusent, chacun renvoie la faute sur l'autre. Il n'est désormais plus question de vrai ou de faux. La fureur n'a plus aucun sens.
Un album drôle malin et pertinent. Une fable aux illustrations foisonnantes colorées et mouvantes dont la morale pourrait être : pour s'entendre, il faut se comprendre et pour se comprendre il faut savoir écouter.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Aurore666
  26 décembre 2019
Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Grasset Jeunesse pour la découverte de ce magnifique livre. Je tiens également à remercier l'auteure pour car je suis certaine que son album me servira très souvent à l'école...
Commençons par la couverture. Très jolie et colorée, elle nous montre une girafe et un crocodile assis sur une branche. L'illustration de couverture donne envie d'en découvrir davantage.
L'histoire nous raconte comment Sophie la girafe et Bruno le crocodile entre en conflit suite à un tirage de capuche... Bruno prétend l'avoir tirée pour de faux... Mais qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire? Nul ne le sait! L'institutrice, le Directeur, le Président et même les médias cherchent à comprendre cet incident mais, comme nul n'y parvient, arrive ce qui devait arriver, tout le monde finit par se chercher des poux...
Les illustrations sont magnifiques, alternant couleurs chaudes et froides, et les animaux illustrés paraissent bien sympathiques et ne peuvent que plaire à nos juniors. le texte présenté fait réellement réfléchir sur les conséquences de ses actes et amène l'enfant à chercher à mieux connaître et écouter l'autre. En tant qu'institutrice, je dois avouer que ce livre me sera très précieux et que je suis ravie de l'avoir. Dans notre société où la violence et le harcèlement deviennent bien trop fréquents, nos jeunes ont tendance à reproduire ce qu'ils voient. Malheureusement, ce "pour de faux" ou "pour jouer" revient trop fréquemment dans les cours de récré et c'est la raison pour laquelle ce livre me semble une mine d'or pour sensibiliser nos élèves à cette recrudescence de haine et les amener à prendre conscience que tout ce qu'on fait peut blesser l'autre, même involontairement... Une belle leçon d'humanité amenée avec beaucoup d'humour!
Pédagogiquement, le livre peut également servir à d'autres choses: lecture, analyse d'expressions avec des noms d'animaux, par exemple. Je trouve donc que ce livre est vraiment riche à exploiter et je l'adopte pour ma classe ♥
C'est un beau coup de coeur pour cet album tellement réaliste, bourré d'humour, et qui nous rappelle l'importance d'écouter les autres et de les apprécier pour ce qu'ils sont ♥
Lien : http://lecoindeslecturespart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
culturevsnews
  28 mai 2019
Un très bel album avec un beau format adapté au petite mains et où l'histoire de ce petit conte est raconté avec de superbe dessin qui nous font craquer et qui montre une histoire qui permet aux enfants de constater qu'en apprenant, on grandit et que l'on soit différant n'est pas si grave et que on peut s'aider entre tous.Une belle leçon d'humanité.
Note : 9,5/10
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NadaelNadael   05 juin 2019
« À l’école, à la maison, dans la rue… on ne parlait plus que de ça! À la télévision, on invita les plus grands spécialistes. On fit venir des experts, on consulta des mathématiciens, on construisit des tableaux, on montra des statistiques, on dessina des graphiques, on résuma des résumés, on discuta des discussions, on débattit des mots, des phrases, et parfois même des idées… Bref, les théoriciens théorisaient, les experts expertisaient, les savants s’avanturaient. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : à partir de 4 ansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre