AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368923641
198 pages
Éditeur : L'ivre-book (15/10/2016)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Pour la rock'n roll Lucy Petrelli, c'est un nouveau départ. De retour dans la petite ville de son enfance après des années de galère à Philadelphie, elle aspire à une vie plus tranquille. Elle est même prête à accepter un poste dont personne ne veut, un poste qui la fera côtoyer de près... Cameron Blake.
Depuis l'accident, la vie de ce dernier a complètement changé. Le « Cameron superstar » qu'il était au lycée n'existe plus, il est à présent « Cameron le con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
archi19
  30 octobre 2016
Un vrai coup de coeur pour cette jolie découverte - merci Babelio !!
Le synopsis est relativement simple : de retour chez ses parents après cinq années à galérer pour faire vivre son bon-à-rien de petit ami, Lucy accepte un poste de secrétaire de direction auprès de l'homme le plus haï de la ville. Ayant elle-même été victime de préjugés depuis son plus jeune âge, Lucy décide de passer outre les ragots dont son nouveau boss fait constamment l'objet et l'hostilité manifeste qu'il lui oppose. Plus que de la méchanceté, c'est de une profonde tristesse qu'elle est sûre de lire dans les yeux de Cameron Blake. Et un profond secret l'entoure, qu'elle est bien décidée à percer à jour.
L'écriture est fluide, le style agréable renferme de nombreuses touches d'humour mais transmet également très bien les sentiments des deux narrateurs.
Dans la première moitié du livre, les relations patron/employé m'ont plusieurs fois fait penser à Chloé et Bennett dans Beautiful Bastard mais j'ai vite été détrompée et leurs rapports prennent un tour vraiment très différent.
Le point qui m'a le plus gênée est l'hostilité unanime de la ville entière contre Cameron. Qu'un homme ait fait des erreurs qui ont gâchées la vie d'autres personnes, OK, mais que ce type soit littéralement haï par 4500 âmes, je trouve que ça fait beaucoup.
Maintenant que les choses se sont un peu décantées entre nos deux héros et que certains secrets ont été dévoilés, j'ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
gabrielleviszs
  31 octobre 2016
Je remercie Lilian et la maison d'édition l'ivre-book pour l'envoi de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.
Lucy revient dans la ville de sa famille après cinq années passées loin de ses parents adoptifs. Son ex, un gentil motard comme tout - pensez juste un beau gosse sans vraiment beaucoup de cervelle - elle l'a quitté tout simplement. Son retour fait beaucoup parler, il est vrai qu'en ayant eu 5 gosses et étant morte d'une overdose, cela le fait moyen. Les gens de cette petite ville d'environ 5000 habitants sont tellement bien pensants que le moindre ragot devient une vérité. Alors la revoir dans la maison de ses parents, juste le temps qu'elle puisse emménager dans son propre appartement, cela le fait moyen. Elle n'est pas morte ! le poste qui lui ouvre les bras - façon de parler - elle le prend de suite : secrétaire de l'infâme de ce connard d'abruti - oui, oui des qualificatifs ils n'en manquent pas - de Cameron Blake. Un homme qui est plus froid qu'une pierre tombale, plus sec qu'un bout de pain rassis, mais très très mystérieux.
Je ne vais pas tout raconter non plus et rien qu'avec cela, nous pouvons largement imaginer qu'il va y avoir des frictions de tous les côtés. L'histoire est pourtant simple, Lucy a besoin d'argent pour subvenir à ses besoins sans être obligé de passer par la case parents. Elle va à l'entretien d'embauche, d'ailleurs c'est la seule qui se présente. Elle n'a aucune compétence, mais ce n'est pas grave puisque de toute façon c'est elle ou personne. La réputation de Cameron est si imprégnée dans les esprits que cette place est tout sauf désirable. Lucy s'en fiche, elle qui a vécu avec des préjugés à cause de son look - il faut dire qu'une secrétaire de direction en bottes cloutées, cela ne court pas les rues - et cela ne lui fait pas peur.
Lucy me fait penser à Abby dans NCIS que j'adore. Elle a un look totalement décalée mais connaît son travail. Lucy elle apprend sur le terrain, mais elle a des compétences tout de même. Sa manière de regarder, de chercher à comprendre pourquoi son patron est ainsi, énerve justement ce dernier. Elle n'a pas de haine envers lui, qui n'a jamais fait de faute ? D'accord, celle de Cameron semble être importante à ses yeux et ceux de la ville entière - d'ailleurs je trouve ce point un peu gros, presque 5000 personnes qui pensent la même chose, il y a forcément quelque chose là-dessous qui va nous tomber dessus dans la suite - mais la jeune femme de 27 ans accorde le droit à une seconde chance, comme elle a eu. Son passé est dévoilé petit à petit, pour lui comme pour elle. Pour lui c'est amusement à profusion et plus si affinités, pour elle c'est enfance malheureuse et adoption. Un résumé court en fait de ce qui les a construit tels qu'ils sont. J'adore Lucy, elle a tellement de facettes que cela donne le tournis.
Les personnages sont construits et ont avancés à leur rythme avant le début du récit, mais aussi pendant. J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Callie, tout comme l'humour dans certaines scènes qui font que l'ambiance est moins lourde. le fait de mettre un secret encore plus profondément ancré en Cameron, où seul son frère est au courant donne plus de tension jusqu'à ce que Miss secrétaire découvre le pot aux roses. Entre les deux c'est un combat acharné, la survie de l'entreprise dépend de tellement d'éléments que c'est dur de voir les employés casser du sucre sur le dos de leur patron. Il s'agit tout de même de leur boulot, si l'entreprise ferme, ils vont devenir quoi ? Quelques points de détails qui m'ont juste fait tiquer mais comme il y a une suite, je me dis qu'il y a forcément une raison à tout cela.
J'ai adoré les parents de Lucy, ils sont ce qu'ils doivent être : des parents qui ont peur pour leur fille, ont besoin de la savoir protégée et aimée. Des parents aimants en somme. le frère de Cameron me fait bien rire avec sa façon de faire avancer les choses, tout comme sa femme qui a les mots pour apaiser les souffrances en surface. Ce mal si profond que ressent Cameron le tue à petits feux, nous pouvons bien le ressentir. Les pensées, les gestes, les attitudes, tout est là pour montrer ce qu'ils ressentent tous. J'oublie volontairement des passages car il faut savoir garder des surprises pour la lecture.
En bref une romance mouvementé, avec beaucoup d'émotions qui vaut qu'on s'attarde dessus. Vivement la suite !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/lucy-in-my-sky-tome-1-callie-j-deroy-a127314776
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chroniquesparmilliers
  27 mars 2019
Tout d'abord merci encore à la maison d'édition pour l'envoi de ce service presse.
J'ai enfin pu découvrir ce roman qui m'avait déjà fait de l'oeil il y a un bon moment donc j'ai sauté dessus avec cette réédition et c'est désormais chose faite. J'ai donc passé un très bon moment au cours de cette lecture.
J'ai eu la très bonne surprise au niveau du récit mené à la première personne car généralement ils sont souvent à la troisième personne chez mon partenaire et j'avoue que ça me bloque parfois pour m'immerger totalement dans l'histoire donc là ça a été un bon point dès le début.
De plus la couverture démontre parfaitement le contexte de l'histoire de Lucy et Cameron Blake, c'est totalement en adéquation. Lucy qui elle est indisciplinée, excentrique pour son nouveau travail de secrétaire, en effet elle n'a pas forcément les tenues adéquat au poste, quant à Cameron qui est le fameux patron en question, il est mystérieux, énigmatique et dégage une forte attirance.
Je me suis donc assez vite imprégné du récit, l'auteur parvient à nous embarquer sans aucun mal avec elle et nous faire découvrir ses personnages. Nous avons donc d'un côté cette jeune femme plutôt atypique et rock'n'roll Lucy, celle ci vit à Mount Plaisant et cherche à se poser c'est donc comme cela qu'elle va intégrer la célèbre tour CareTek. Son nouveau boss n'est autre que l'imbuvable et détesté Cameron Blake, si dans sa jeunesse il était au première loge des soirées et en haut des listes de popularité, tout est différent aujourd'hui...
Comment en est-il arrivé là, à se faire détester de tous?
Contrairement à ce qu'on pourrait penser Cameron ne cherche pas a ce qu'on le plaigne, non lui il veut vivre dans cette atmosphère où tout lui renvoi son passé...
Dans son esprit il mérite qu'on le déteste mais ça c'était avant l'arrivée de Lucy.
Comment les deux opposés vont-ils parvenir à se compendre et travailler en cohésion pour l'entreprise?
Que pourra faire Lucy pour lui venir en aide et chasser cette culpabilité qui plane au dessus de lui...?
Cameron va en premier lieu être imbuvable avec elle, forcément il cherche à ce qu'elle le haïsse comme tout le monde et tous les employés de CareTek mais celle ci ne va rien en faire et va mener sa petite mission qui est de redorer sa personne envers ses collègues et ainsi elle compte bien prendre connnaissance du mal qui ronge Cameron...
Comment arrivera t-elle à connaître la vérité et comment le prendra t-elle?
Ça a été une très bonne histoire pleine d'énigmes, j'ai apprécié ce côté rock'n'roll de notre héroïne Lucy qui nous fais bien rire par moment et la façon dont les protagonistes s'apprivoisent petit à petit.
J'ai bien apprécié la plume de l'auteur qui est fluide et prenante.
Je vous recommande donc ce roman pour que vous passiez un bon moment de lecture avec celui ci.
● NOTE: 4/5
Lien : https://www.facebook.com/soy..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bulle39
  20 octobre 2016
Lucy vient d'être embauchée chez Caretake, en tant que secrétaire de M. Blake, le Directeur, emploi pour lequel elle fut la seule à postuler, car tout le monde le déteste.
Lucy ne se laisse pas démonter et dépasse ses à prioris. elle se rend vite compte que M. Blake n'est pas celui qu'il paraît, du moins n'est plus.
j'ai beaucoup aimé ce 1er tome, le récit est narré par l'un et l'autre des protagonistes, ce qui nous permet de connaître leur motivation et leur personnalité.
Il y a aussi beaucoup d'humour dans les réparties des personnages, également dans leurs réflexions, notamment Cameron pestant souvent contre les tenues un peu loufoques de sa secrétaire et sa persistance que met celle ci à vouloir l'aider, mais également Lucy qui essaye vainement de ne pas briser la carapace qu'elle a érigée.
J'ai vraiment hâte de découvrir la suite.
Commenter  J’apprécie          40
lesangdeslivres
  06 août 2017
La couverture est vraiment jolie et donne envie de nous plonger dans le roman.
Quand nous commençons ce tome, nous sommes tout de suite pris dans l'histoire et surtout nous sommes heureux de retrouver la plume de l'auteure.
Dès le départ, nous apprenons à connaître Lucy, le personnage principal de cet opus et nous nous attachons rapidement à elle.
Nous trouvons qu'elle est obstinée et têtue, ce qui fait tout son charme. Nous apprenons, très brièvement, à connaître ses parents et nous avons un aperçu de qui ils sont et de leurs caractères.
Rapidement, nous prenons connaissance du lieu de travail de Lucy et nous arrivons parfaitement bien à nous situer et à nous imaginer dans tous cet environnement grâce aux détails que l'auteure nous fait part.
Nous apprenons à connaître également le second personnage principal de cette histoire qui n'est autre que Cameron, le grand patron de Lucy. Sous son aspect bourru et très sûr de lui, nous sentons qu'il cache quelque chose.
Peu de temps après, nous savons ce qu'il manigance et nous sommes stupéfaits.
Nous venons à faire la connaissance d'un autre personnage qui n'est autre que le frère de Cameron. Là, nous voyons bien la différence entre les deux frères et nous arrivons facilement à les différencier.
Nous sentons qu'un rapprochement se fait entre deux personnages et ça nous fait vraiment plaisir à voir.
Le fond de l'histoire est vraiment intéressant. Nous voyons toute la bonté transparaître dans ce premier tome et c'est très plaisant à lire.
Quand nous arrivons à la fin, nous sommes un peu tristes de devoir quitter tous les personnages et nous avons vraiment hâte de lire la suite.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

C'est vraiment une jolie découverte pour moi.
Encore une fois, je suis heureuse d'avoir pu retrouver la plume de Callie J. Deroy, car elle écrit remarquablement bien.
J'attendais vraiment un grand rapprochement dans ce premier tome et au final, j'ai été un poil déçue par cela. Mais bon, ça augure beaucoup de bonnes choses pour le prochain tome et j'ai vraiment hâte de connaître la suite.
Par contre, ce que j'ai trouvé dommage, c'est qu'on ne voit pas assez le père de Lucy. Dans un sens, je l'ai trouvé exécrable, mais dans un autre, je l'ai trouvé très intéressant et il aurait pu mettre encore plus de piquant à l'histoire.
Ce n'est pas un coup de coeur, mais je l'ai tout de même beaucoup apprécié.
Lien : https://lesangdeslivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
bulle39bulle39   19 octobre 2016
- Si je peux me permettre, ramener votre maîtresse ici pendant les heures de travail ne va pas beaucoup aidé.
- Je vous demande pardon ? m'indigné-je.
- C'est vrai quoi ! Déjà que vous n'êtes pas hyper populaire...
Comment...comment ose-t-elle me faire ce genre de réflexions ?
Pas loin de m'étouffer de stupéfaction, je fais pivoter ma chaise pour lui faire face.
- Non mais de quoi je me mêle ?
- De l'avenir de votre boîte, répond-elle sans se démonter. Puisque vous ne vous sentez pas tellement concerné !
Là, elle va beaucoup, beaucoup trop loin. Je me lève d'un bond, l'obligeant à faire un pas en arrière.
-Ecoutez-moi bien, mademoiselle Petrelli....
Je darde mes yeux dans les siens et point un index menaçant devant elle.
- Vous n'avez pas la moindre idée de ce que je fais pour l'avenir de Caretake. Pas la moindre. Alors vos conclusions hâtives et vos théories foireuses, vous les gardez pour vous !
- Mes conclusions hâtives ? répète-t-elle. Ah, mais au temps pour moi ! Je n'avais pas encore compris que vous commenciez tous vos rendez-vous professionnels en laissant vos visiteurs vous coller leurs seins sur la tête !
Sa réplique me met hors de moi. Je suis tellement fou de rage que j'ai envie de démolir le premier truc qui me passe sous la main.
Comment ose-t-elle se permettre de me dire ce que j'ai le droit de faire ou pas dans ma propre société ?? Je me colle les seins de qui je veux sur la tête ! Où je veux, et quand je veux !
- Un conseil, mademoiselle Petrelli ! lui crié-je. Occupez-vous de VOS affaires !!
- Ce SONT mes affaires, Cameron ! Puisque je travaille pour vous et que mon boulot est de vous aider !
-MONSIEUR BLAKE !
- Rhaaaa, et puis arrêtez avec ça ! On se connaît depuis le lycée, quand même ! C'est pas la fin du monde si je vous appelle Cameron !
Non, moi je ne vous connais pas depuis le lycée, mademoiselle Petrelli !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszsgabrielleviszs   31 octobre 2016
Dix-huit heures cinquante-deux.
Rhâââââââ ! Mais le temps ne passe plus du tout, là ! Quelles chaussures je dois mettre ? Mes doc noires toutes simples, ou mes New Rock ? Bon, je me recoiffe. Là, c’est pas envisageable.
Dix-huit heures cinquante-six.
Ce pantalon me fait des fesses énormes ! Comment est-ce seulement possible que je n’aie jamais remarqué ça auparavant ?? Faut que je change ! Mais j’ai plus le temps, si ? Si, je ne peux pas sortir comme ça !
Dix-huit heures cinquante-neuf.
Merde, déjà cette heure-ci ? Je vais être en retard !! Quel manteau je mets ? QUEL MANTEAU JE METS ??
Dix-neuf heures quatre.
Je suis en retard, je suis en retard, je suis en retard, je suis en retard !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   31 octobre 2016
Voilà, en substance, l’essentiel de nos conversations. J’ai même essayé de glisser une petite plaisanterie, une fois, histoire de détendre l’atmosphère. Eh bien... je pense que c’était la dernière. Le regard qu’il m’a lancé ! J’ai cru qu’il allait m’étrangler sur place. Pas étonnant que ses employés ne recherchent pas assidument sa compagnie. Malgré cela, ça me rend presque triste pour lui. C’est dingue, hein ? J’étais partie pour détester ce type, et voilà que je compatis à ses malheurs... Ça doit être mon côté gentille fille qui ressort, allez savoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   31 octobre 2016
Je jette un coup d’œil mauvais à mon traître d’autoradio, qui, comme si de rien n’était, entonne joyeusement le refrain de Lucy in the sky, la célèbre chanson des Beatles.
Cette fille est partout, c’est du harcèlement !
Commenter  J’apprécie          20
LysetteLysette   13 décembre 2017
- Dans ce cas je vous souhaite une excellente "réunion".
Je les entends, les guillemets qu'elle met à "réunion". je les entends, mais je n'ai aucune idée de ce qu'ils viennent foutre là.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : rumeursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3761 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..