AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226248442
200 pages
Éditeur : Albin Michel (27/03/2013)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Elle incarne le glamour hollywoodien des années 40, donne son nom à l'une des premières bombes atomiques, est la star du box-office. Derrière le sourire enjôleur des photos sur papier glacé, Rita Hayworth cache une blessure que nul ne saurait guérir.
Cette fille de modestes danseurs espagnols cherchera désespérément tout au long de sa vie la protection et l'amour des hommes. Elle épouse un prince et un génie.
Mais ni Ali Khan ni Orson Welles ne lui app... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  28 juillet 2013
Ici, on change de genre et de registre : on quitte le beau livre d'anecdote et de témoignage pour aller dans la biographie romancée, dans laquelle la romancière Stéphane Des Horts se met dans la peau de l'héroine, star hollywoodienne aussi flamboyante qu'Audrey Hepburn, j'ai nommé Rita Hayworth.
Incarnation du glamour hollywoodien des années 40, cette fille de modestes danseurs espagnols cherchera désespérément tout au long de sa vie la protection et l'amour des hommes. Elle épouse un prince et un génie. Mais ni Ali Khan ni Orson Welles ne lui apportent le réconfort tant attendu.
Voilà un roman très documenté sur une actrice dont j'ignorais tout ou presque et qui a eu une vie effectivement rocambolesque et romanesque à souhait.
L'auteur s'est parfaitement documenté et alterne son récit avec les différentes périodes de sa vie, jouant sur le fait que la maladie d'Alzheimer à laquelle succombe Rita H dès ses 40 ans vont la faire jouer avec les souvenirs.
La construction est plutôt habile, hélas, le style fait quand même pas mal penser aux romans de gare et aux livres de la collection Harlequin.
Bref un roman instructif mais quand même un tantinet indigeste!!
Mieux voir revoir Gina ou d'autres chef d'oeuvres dans lesquels a joué la star!!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Laury-Anne
  23 novembre 2013
La biographie romancée de l'une des plus grandes stars hollywoodiennes.

Lorsque l'on commence à lire ce livre, on a des paillettes plein la tête. La belle, la superbe Rita Hayworth, c'est Gilda et son unique gant noir qui fit frémir des générations d'hommes (et de femmes) dans cette scène mythique.

Et pourtant, derrière cette actrice que tout le monde enviait (n'a-t-elle pas épousé le grand Orson Welles qui lui offrit l'un de ses plus beaux rôles dans La Dame de Shanghai ? Puis le Prince Ali Khan qui la couvrit de pierres précieuses ?) se cachait une femme meurtrie, forcée par son père à danser avec lui devant des hommes alors qu'elle n'est âgée que de 13 ans, subissant des relations incestueuses, et qui ne rêvait que d'une chose : une vie bien rangée avec un mari aimant et des enfants. Mais entre ceux qui se servirent d'elle pour leur propre progression dans l'échelle sociale et ceux qui l'aimèrent à la folie (mais peut-être pas jusqu'au point d'abandonner leurs habitudes de coureurs de jupon), personne ne sut l'aimer comme une femme « normale ». Elle est Rita Hayworth, elle est Gilda, elle est « la Déesse de l'Amour», mais pour aucun d'eux elle ne sera Margarita Cansino. Et à 40 ans, atteinte d'Alzheimer, elle fut rejetée de tous et traitée d'alcoolique.
Stéphanie des Horts essaye de nous montrer la femme Rita, d'une timidité maladive, qui se cache derrière l'actrice lumineuse que nous connaissons. C'est une femme qui voulait juste aimer de tout son être et être aimée en retour. Mais engouffrée dans la spirale infernale de la célébrité, elle ne trouvera jamais le bonheur.
Le but de cet ouvrage n'est pas de casser le mythe autour de l'actrice, mais de montrer la manière dont cette femme, car elle est avant tout femme avant d'être actrice, dépassait ses angoisses, ses craintes et ses envies pour devenir le mythe vivant de la beauté fatale.
Pour résumer, un roman qui donne envie d'en savoir davantage… ou au contraire, de ranger ce livre à la fin de notre lecture pour garder une image rêvée de Rita Hayworth. Car il faut bien le reconnaître, il n'est jamais évident de se rendre compte qu'une figure mythique telle que la sienne cache une femme avec ses faiblesses et ses blessures…
Lien : http://therewillbebooks.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nahe
  02 juillet 2013

Dans ce roman tragique, l'auteur nous livre de manière romancée le parcours de Margarita Cansino devenue Rita Hayworth. Elle donne la parole à l'interprète de Gilda qui alterne des retours dans le passé et le moment présent, à la fin de sa vie. le lecteur y découvre la place sans cesse grandissante de la maladie d'Alzheimer, vue à l'époque par l'entourage de l'actrice comme des crises d'alcoolisme.


Si les dégâts et la cruelle réalité sont poignants, l'évocation de la jeunesse de Margarita ne l'est pas moins. Un père exigeant, désirant à tout prix réussir, qui n'hésite pas à mettre sa fille toute jeune sur scène. Une mère dépassée par les exigences de son époux et qui se réfugie dans l'alcool.


Un premier mariage donnera à la jeune fille l'espoir d'un sauveur en la personne d'Eddie Judson. Une illusion qui cherche uniquement à dénicher la perle rare et la modèle selon les désirs du public, peu importent les sacrifices que la malheureuse (Marga)rita devra consentir.


Peu à peu, le succès s'annonce, sans pour autant apporter à Rita le bonheur qu'elle espère. de petites éclaircies éclaireront ponctuellement cette cage dorée, à travers ses mariages avec Orson Welles et avec Ali Khan. de ces moments heureux mais terriblement fugaces, naîtront deux filles, Yassie et Becky, à qui il reviendra de veiller sur la vieillesse "capricieuse" de leur mère.



Un roman émouvant qui révèle une profonde détresse humaine, derrière le faste d'Hollywood, pour celle qui restera intemporellement Gilda.
Lien : http://nahe-lit.blogspot.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliers
  10 janvier 2014
Margarita Carmen Cansino, jeune fille va devenir Rita Hayworth. Son enfance avec sa mère portée sur la boisson, son père qui l'interdit d'aller à l'école et la traite comme une femme fatale vont l'amener à détruire sa personnalité. Son premier mariage se révèle être une exploitation. Elle épouse ensuite Orson Welles, l'amour de sa vie, sa jalousie maladive la détruira elle et son mariage. Son 3ème mariage avec Ali Kkan sera tout aussi désastreux; les suivants aussi. Sa carrière se poursuit, elle devient l'icone des soldats. Un livre brutal sur sa vie, marquée par l'inceste de son père, en font un hommage remarquable à cette star vu sous sous une autre dimension. L'écriture et les faits sont percutants.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BazartBazart   27 juillet 2013
J'ai toujours été utilisée et manipulée par les hommes...
Le premier qui m'ait exploitée était mon père !
Il savait que de m'exhiber à ses côtés ne pouvait que plaire au public.
Il savait que cela lui rapporterait un peu plus d'argent.
Et nous en avions besoin
Commenter  J’apprécie          110
brinvilliersbrinvilliers   10 janvier 2014
- c'est bien ce que tu fais, Volga, si tu n'étais pas là, cette enfant...
- Je sais, Lee, Marguerita a besoin d'un garde du corps
- C'est quoi, un garde du coprs, Lee ?
- C'est ce que je serais plus tard pour toi quand tu seras célèvre
- Je ne veux pas être célèbre
- Marguerita, tu as bien trop de talent pour rester dans l'anonymat.
Commenter  J’apprécie          10
BazartBazart   24 juillet 2013
Ils s'endorment avec Gilda, mais se réveillent avec Rita..
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Stéphanie Des Horts (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphanie Des Horts
La presse en parle - Jackie et Lee - Stéphanie Des Horts
autres livres classés : hollywoodVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5706 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre