AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781720227533
402 pages
Auto édition (26/09/2018)
4.5/5   16 notes
Résumé :
En 2009, un message étrange oblige Erwan, journaliste breton, à se lancer sur les routes d’Espagne à la recherche de l’enfant de Mercédès

disparu en 1941. Cette enquête le confrontera à de nombreuses questions sur une conspiration reléguée dans les oubliettes du franquisme.
Avec l’aide de Lucia, il découvrira qu’à deux époques différentes, deux femmes victimes du même crime ignorent les liens qui les unissent.

Mercédès et Téré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MilleetunepagesLM
  31 juillet 2019
Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!
Quel plaisir j'ai eu à retrouve la plume de Gabrielle Desabers avec la lecture de ce roman, une auteure que j'avais déjà lu, et qui encore une fois m'a tout simplement ravie, mais non seulement, elle m'a émue, m'a bouleversée et m'a atteint au plus profond de mon coeur.
Deux époques, 1941 et 2009, Erwan qui est journaliste, trouve une bouteille avec un message à l'intérieur. Ce message, c'est Mercédès qui en est l'auteure, et nous apprenons que Mercédès aurait aimé voir cet enfant qu'on lui a enlevé, alors qu'il était bébé. le journaliste, curieux veut faire des recherches à propos de Mercédès et de son bébé disparu et surtout retrouvé l'enfant de Mercédès.
Ce roman est sur un fond historique, l'Espagne sous le règne de Franco, une période, qui je l'avoue, dont je n'étais pas vraiment au courant, ce qui m'a permis d'en apprendre un peu plus.
Mercédès a été emprisonnée pendant 40 ans pour avoir été soupçonnée d'être parmi les rebelles, je dis bien soupçonnée, mais il n'en fallait pas plus, durant cette période, pour enfermer les gens, les femmes. Mercédès, enceinte, vivra l'enfer dans cette prison, et à la naissance de son enfant, celui-ci lui est enlevé comme des centaines d'autres enfants ont été enlevées à leurs mères.
Ewan et une amie journaliste, partiront à la recherche de cette petite fille, aujourd'hui une femme, c'est un voyage qui nous amène en Espagne bien sûr, mais aussi en Russie, aux États-Unis. C'est un voyage qui révélera de multiples secrets et beaucoup d'atrocités également.
Plusieurs personnages viendront se greffer à Ewan et Lucia, tout au long de l'histoire, certains qui seront attachants, mais d'autres que l'on aime moins, seront aussi présents. Je n'en dirai pas plus, ce sera à vous de découvrir ce magnifique roman.
Par contre, je peux vous dire qu'encore une fois Gabrielle Desabers, frappe fort avec ce roman, elle arrive à nous faire sentir comme si nous étions présents, j'ai vécu les émotions ressenties par les personnages de façon très forte, à plusieurs reprises mes larmes ont coulées, j'ai adoré la note d'espoir et d'amour qui met un baume sur ce récit, assez douloureux, et tout ceci nous amène vers une fin que nous n'avons pas vu venir, ce qui pour moi est la marque d'un bon et grand roman. Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman, qui je l'espère, vous apprendra tout comme il me l'a appris, un grand pan de l'histoire de l'Espagne, qui du moins pour moi m'était assez inconnue tout en vous offrent une lecture qui vous divertira. Coup de coeur, oui sans équivoque !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ValMich
  15 septembre 2021
Une bouteille à la mer, un message écrit il y a plus de 30 ans lance Erwan, journaliste breton sur les traces de femmes et d'enfants abimés et déchirés par la politique franquiste....Lucia, Faustina, Térésa, Mercedes et tant d'autres qui se battent et tentent de briser des décennies de silence qui étouffe leur destin. Une captivante odyssée familiale. Une fiction remplie de vérité pas tjrs glorieuses mais aussi des hommes respectueux. Des retrouvailles familiale à vous faire verser quelques larmes. En tant que femme et mère on entre dans les personnages et personnellement elles m'ont toutes touchées. Des personnages attachants, du suspense, de l'émotion font de ce roman un livre que vous n'oublierez pas de sitôt ❤
Commenter  J’apprécie          00
Mhfasquel
  22 novembre 2018
Un roman qui nous bouleverse, qui nous fait voyager dans l'espace (Etats-Unis, France, Espagne et URSS), dans le temps, qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne !
Un récit qui tient du livre historique et nous rappelle les exactions de Franco, les difficultés de vivre derrière le rideau de fer, mais aussi un livre aux personnages attachants qui cherchent l'Amour mais aussi tentent, en se reconstruisant, en retrouvant leurs racines, de s'aimer eux-mêmes, et d'aller de l'avant.
Des histoires familiales dignes des plus grandes sagas.
Un bijou à dévorer !
Commenter  J’apprécie          00
Otaria
  13 décembre 2020
Histoire et histoires
Je sors de cette lecture charmée par l'écriture de Gabrielle Desabers que j'ai lue pour la première fois.
L'auteure nous emmène dans le passé, aux temps obscurs du franquisme et ses horreurs qui ont perduré à travers les années. Elle mêle habilement l'Histoire avec un grand H avec les histoires des personnages du roman.
L'architecture du roman est à souligner, nous faisant passer avec une facilité déconcertante d'une époque à une autre.
Commenter  J’apprécie          00
HermineBretonne
  25 juillet 2019
D'une superbe plume, l'auteure nous plonge dans l'histoire. Entre l'Espagne de Franco et les exactions de ce régime, puis la Russie de Staline, porteuse d'espoirs vite déçus, suivez l'enquête d'Erwan et Lucia à la recherche d'une enfant disparue dans les geôles franquistes.
Des personnages attachants, du suspense, de l'émotion font de ce roman un livre que vous n'oublierez pas de sitôt.
PLONGEZ LES YEUX FERMÉS
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2018
Comme à chaque fois qu’il s’autorise à penser à elle, il se répète qu’il aurait dû s’en douter. Au fil des mois, il en est arrivé à s’en vouloir plus à lui-même qu’à cette femme qui l’a trahi. Déjà, la façon dont leur rencontre s’était passée aurait dû l’alerter. Il était invité au domicile d’une nouvelle journaliste fraîchement débarquée au quotidien dans lequel il travaillait. Cette collègue, Caroline, organisait une réception pour apprendre à connaître l’équipe hors du contexte professionnel. La soirée était très réussie, elle excellait à créer une ambiance chaleureuse et bon enfant. Ils étaient nombreux et dès le début, Erwan avait repéré Élodie. Il aimait les petites brunes et cette jeune femme discrète et à l’air un peu égaré l’attirait. Il se savait bel homme, mais avec le recul, il avait pris conscience que la facilité avec laquelle elle avait accepté ses avances n’était pas liée à son charisme ni à son physique avantageux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2018
Comme à chaque fois qu’il s’autorise à penser à elle, il se répète qu’il aurait dû s’en douter. Au fil des mois, il en est arrivé à s’en vouloir plus à lui-même qu’à cette femme qui l’a trahi. Déjà, la façon dont leur rencontre s’était passée aurait dû l’alerter. Il était invité au domicile d’une nouvelle journaliste fraîchement débarquée au quotidien dans lequel il travaillait. Cette collègue, Caroline, organisait une réception pour apprendre à connaître l’équipe hors du contexte professionnel. La soirée était très réussie, elle excellait à créer une ambiance chaleureuse et bon enfant. Ils étaient nombreux et dès le début, Erwan avait repéré Élodie. Il aimait les petites brunes et cette jeune femme discrète et à l’air un peu égaré l’attirait. Il se savait bel homme, mais avec le recul, il avait pris conscience que la facilité avec laquelle elle avait accepté ses avances n’était pas liée à son charisme ni à son physique avantageux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2018
Ces femmes qui n’avaient jamais enfanté n’offraient que peu de douceur aux jeunes mères. J’avais enduré pire qu’un accouchement lors des tortures après mon arrestation, mais je remerciai la nature de m’avoir permis une délivrance sans trop de douleurs. Par la suite, je compris que ces nonnes exécraient les communistes. Pour elles, nous étions des suppôts de Satan et mon régime d’incarcération ne fut jamais facilité par ces femmes qui pourtant prônaient l’amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2018
Dès aujourd’hui, il reprend sa vie en main. Il arrête définitivement l’alcool et il se remet au sport. Pour les décisions plus importantes, il sent qu’il doit se retaper physiquement avant de tout chambouler. Le souvenir d’Élodie ne disparaîtra pas, mais il ne veut plus en souffrir. S’investir à nouveau dans une relation risque d’être compliqué, mais il doit essayer de réapprendre à s’aimer.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2018
Il ne pouvait pas lutter. Si elle l’avait trompé avec un homme, il aurait pu tenter de la reconquérir. Il se serait battu à armes égales, mais là, le combat ne pouvait pas exister. Les premiers jours, il se saoula pour endormir sa souffrance. Puis, dans les semaines qui suivirent, il se noya dans le travail et les sorties.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..