AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211205208
Éditeur : L'Ecole des loisirs (03/03/2011)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Simon a tout pour être heureux : une mare de boue dans laquelle se rouler quand il lui plaît ; des racines et des branchettes à grignoter toute la journée. Il n’a qu’un souci : sa mère. Elle lui demande au moins trois fois par jour quand il compte se marier. Chaque fois il répond qu’il a du travail, ou sommeil, bref, autre chose de mieux à faire. S’il continue, sa mère mourra de chagrin. A bout d’arguments, elle préfère appeler Bouliba la marieuse. Son rôle consiste... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
erwan69
  10 juin 2013
Au gré d'une visite à la Fnac à la recherche de nouveaux albums jeunesse, je suis tombé sur le livre « le mariage de Simon ». Difficile de le rater, il était en tête de rayon, agrémenté d'une délicate petite publicité « coup de caeur ». Cet ouvrage m'a véritablement choqué à plusieurs niveaux :
Tout d'abord, le contenu : les thèmes abordés dans cette histoire sont : le mariage, le choix du partenaire, la beauté/la laideur. Ce petit cochon, le héros, est « magnifique ». Les 3 premières cochonnes qui lui sont proposées ( !) sont « toutes plus moches les unes que les autres ». Mais qu'est-ce donc que la beauté ??? La réponse de l'auteur est la suivante : la 1ère cochonne est bossue, la 2ème a une verrue sur le nez, et la 3ème des moustaches. La beauté est donc physique. (« Que pourrait ressentir une personne qui aurait effectivement une de ces 3 caractéristiques physiques en lisant cette histoire ? » Je vous passe cette rengaine un peu rébarbative mais au combien importante...qui n'est plus un problème aujourd'hui grâce à l'existence de la chirurgie esthétique...)
Par ailleurs, comment les enfants, futurs adultes, vont-ils choisir leur partenaire à l'avenir s'ils se réfèrent à cette histoire ? Essentiellement sur des critères physiques, bien sûr, alors que la dictature du physique n'a jamais été aussi étendue à la télévision, dans les journaux, sur les panneaux publicitaires... Il faut sortir de là !
Car ce n'est pas l'avis du cochon que nous donne l'auteur, mais un avis qui semble universellement reconnu. On pourrait rétorquer que l'auteur décrit simplement un fait de société : « tout le monde trouve moche une verrue sur le nez ». Mais comment faire évoluer ces aberrants « faits de société »? Certainement pas en proposant des histoires de ce type.
Par la suite, les 3 cochonnes le jugent à leur tour trop gros, trop maigre, bref, pas à leur goût. du fait qu'elles l'aient jugé ouvertement, il regrette de ne pas leur avoir dit ce qu'il pensait vraiment d'elles. Belle mentalité à inculquer à nos enfants : si on te fait du mal, fais-en de même.
Puis, il cauchemarde de cochonnes incroyablement laides : une avec les dents très longues (heureusement je crois que ça n'existe pas), une avec « un quadruple menton dégoulinant sur sa poitrine » (le paroxysme de la laideur se situe donc dans l'obésité, merci pour ce sympathique message à l'égard de toutes les victimes de cette maladie).
Arrivent alors 3 autres cochonnes, cette fois-ci très belles et gentilles (une petite association beauté-gentillesse, ça ne fait pas de mal), et notre cochon ne sait pas laquelle choisir, sans les connaître, il les veut toutes (puisqu'elles sont belles) !! C'est réciproque, elles veulent toutes de lui (puisqu'il est beau)...comment faire alors ? Il va choisir celle qui le trouve super mais qui ne veut pas se marier avec lui. Ici, on se dit « ah, peut être un message intéressant, montrer que le mariage n'est pas indispensable à l'amour ? ». Mais non, même ce semblant d'ouverture est gommé car au final ils veulent bien se marier seulement s'ils trouvent le partenaire de leur rêve...c'est-à-dire ? C'est-à-dire un partenaire beau, qui ne veut pas se marier avec n'importe qui mais seulement avec « le partenaire de ses rêves ». On se rapproche des contes de fées qui 1/ datent de mathusalem, donc correspondent à un type de société (que je croyais) révolu, 2/ transmettent aux enfants des fausses réalités (« un jour, tu trouveras la personne idéale ») 3/ ont d'innombrables qualités que ne possède pas cette histoire sans intérêt. Je trouve qu'elle reprend le pire des contes de fées, sans le meilleur.
Au niveau du choix du partenaire : les garçons doivent être forts, les filles doivent être gentilles. de nombreux débats ont eu lieu depuis le début du siècle pour aller au-delà de cette vision archaïque de l'amour et des relations homme-femme. Les histoires de ce type ne devraient plus être éditées.
A moins bien sûr, et j'arrive là à mon second point, à moins que cette histoire soit éditée dans le seul but de faire vendre, de gagner des sous. Car il est indubitable qu'Anaïs Vaugelade fait bien vendre. Ses albums ont toujours du succès. Quelle que soit l'histoire, avec elle, aucun soucis pour les profits. Prime à l'inimagination (néologisme qui sied parfaitement à notre époque) et à ce qui marche, à ce qui a déjà marché, et dont on est sûr que ça remarchera. « Vive la frilosité, vive l'argent ! »
Pourquoi rééditer une histoire - sans grand intérêt, même plutôt dangereuse - qui l'a déjà été avec un autre illustrateur ? Si cette histoire était si intéressante, pourquoi ne pas la rééditer telle quelle ? Par ailleurs, n'y a-t-il pas assez de NOUVELLES propositions qui arrivent chaque jour à l'école des loisirs ? La « ligne éditoriale » représente-t-elle une oeillère pour le comité de lecture ?
La littérature jeunesse est un média puissant pour véhiculer des valeurs, des idées, des manières d'être par le biais des histoires. Elle s'adresse directement aux futurs adultes. Certes il est important que l'histoire soit amusante ou triste, plaisante, qu'elle éveille la curiosité, qu'elle distraie ou je ne sais quoi...mais je crois que les valeurs sous-jacentes (quelle vision de la société de demain ?) doivent être analysées en priorité avant de choisir d'éditer ou non une histoire.
Je me suis donc permis d'écrire ici mon indignation devant ce que j'appellerais une belle médiocrité et une insulte à tous ceux qui cherchent à lire ou écrire des histoires originales et intéressantes. Je vous présente mes excuses pour le ton très sec employé - je dois malgré tout reconnaître que cet album le mérite - et j'espère qu'il vous amènera à ne pas acheter ce livre, ou si c'est déjà fait, à réfléchir avant de le lire à des enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Vivrelivre
  24 octobre 2013
L'historie est simple et sympathique, qui se lit très vite. Les images occupent la majeure partie de la double page, sur fond blanc.

Simon est un cochon qui vit encore chez sa mère et qui passe sont temps dans sa mare de boue, quelque soit la météo.
Chaque journée se déroule toujours à l'identique, avec la sempiternelle question maternelle : « Dis, Simon, quand est-ce que tu te maries ? »
Sauf que lui ne veut pas du tout se marier, il est très bien ainsi et d'ailleurs, pour quoi faire ?
Il élude donc sans cesse.
Sa mère, terriblement inquiète, fait alors appel à une marieuse qui lui amène trois petites cochonnes, toutes plus moches les unes que les autres. Poli, Simon inverse la donne en leur demandant comment, elles, le trouvent. Résultat satisfaisant : aucune ne le trouve à son goût. Décidant de s'enfuir pendant la nuit, il y renonce lorsqu'il voit la marieuse revenir avec trois nouvelles cochonnes, très mignonnes.
Poussé par la curiosité, il leur pose la même question. Bien éduquées, les deux premières lui trouvent toutes les qualités du Cochon Charmant. La troisième également, mais elle ne veut pas se marier !
Bingo ! C'est elle que qu'il faut à Simon !

Ce livre traite de l'ambivalence des sentiments, de ces choses qu'on ne pensait pas vouloir jusqu'à ce qu'elles se présentent ! Il suffit qu'on nous les refuse pour que le déclic se fasse !

Lien : http://vivrelivre19.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fecamp
  27 octobre 2012
Très mignonne, cette petite histoire d'un petit cochon qui ne veut pas se marier. Sa maman le trouve forcément le plus beau petit cochon du monde et ne comprend pas que les autres ne sont pas toujours du même avis.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   07 février 2012
Bel et bon album, on peut juste regretter le choix un peu convenu du héros qui décide de convoler avec une jolie porcine, une fois de plus les laides n'ont pas la cote, et c'est dommage.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FecampFecamp   27 octobre 2012
Simon était un cochon absolument magnifique. Il vivait heureux et tranquille près d'une mare de boue grise. Toute la journée, il se roulait dans sa mare et, quand il avait faim, il grignotait des branches de chêne ou des racines. Il n'avait qu'un seul souci dans la vie : sa mère. Elle demandait tout le temps à Simon :
- Dis, Simon, quand est-ce-que tu te maries?
Commenter  J’apprécie          20
VivrelivreVivrelivre   24 octobre 2013
Dis, Simon, quand est-ce que tu te maries ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Agnès Desarthe (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Desarthe
Le sourire en coin et l'oeil espiègle, Agnès Desarthe, écrivaine et traductrice, propose un album jeunesse qu'elle a beaucoup apprécié : "Comment fabriquer son grand-frère" d'Anaïs Vaugelade. Sous-titré "Un livre d'anatomie et de bricolage", ce livre sera fort utile même à ceux qui, comme Agnès, ont déjà un grand-frère. Belle manière en effet d'apprendre, mine de rien, comment fonctionne un corps humain. "Comment fabriquer son grand-frère" d'Anaïs Vaugelade, éd. L'école des loisirs (2017)
ENTRETIEN Michel Abescat RÉALISATION Pierrick Allain François-Xavier Richard Télérama.fr Mai 2019
+ Lire la suite
autres livres classés : laideurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

ABO L'ABOMINABLE HOMME DES NEIGES

Où vit Abo?

à la plage
à la montagne
à la campagne

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Abo, le minable homme des neiges de Agnès DesartheCréer un quiz sur ce livre