AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803613960
48 pages
Éditeur : Le Lombard (18/02/2000)
3.49/5   78 notes
Résumé :
Nouveau héros et nouvelle série ! Un thriller moderne en prise directe sur les intrigues politico-financières actuelles. Un suspense plein de mystères et de rebondissements dans la veine des grands films noirs américains.

Larry B. Max travaille au département spécial de l'I.R.S. (Internal Revenue Service), tout-puissant organe de perception des impôts aux Etats-Unis... Lisant les circuits d'évasion et de blanchiment d'argent comme un pianiste virtuose... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,49

sur 78 notes
5
0 avis
4
6 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis

Davalian
  23 octobre 2016
Publiée en 1999, La voie fiscale est la première des longues aventures de Larry B. Max. Ni agent secret, ni milliardaire (quoique le doute est permis), ni bleu-jeans, ni amnésique, cette série à succès nous propose de suivre... un agent du fisc étasunien...
Ce premier tome est à la fois léger et mystérieux. le scénario assez nébuleux se dévoile progressivement. Sa profondeur est assez insoupçonnable à première vue car de nombreuses digressions viennent faire diversion. La levée du mystère par petites touches est d'ailleurs ici une marque de fabrique puisque l'on découvre également un bien mystérieux protagoniste. Certaines pistes, laissées dès la première planche vont d'ailleurs structurer les albums à venir. Assurément voici un très bon potentiel.
Les thèmes évoqués sont addictifs : une enquête de haut niveau, une mystérieuse tueuse à gage, une richesse apparente, des milieux interlopes le secret bancaire suisse et de bien sombres tractations liées à l'héritage de la Seconde Guerre. Comment rester insensible ?
Ici l'action est prépondérante. Il y a certes beaucoup de textes par endroits, mais ces moments ne sont guère nombreux. Nous voilà donc essentiellement dans une bande dessinée d'action. Hélas, le style du dessinateur n'est pas encore maîtrisé. Il donne plutôt l'impression d'être encore au stade d'une ébauche. L'approche est ici rigide, figée assez carrée et massive. Les scènes de confrontation manquent également de fluidité et certaines planches semblent assez vides.
Il faudra donc faire un petit effort pour découvrir cette bande dessinée. La relecture par contre offre de belles surprises... Si l'album n'est pas particulièrement brillant, il reste original (les références à l'IRS) et parvient à susciter une curiosité. C'est elle qui va nous amener à nous intéresser à cette série puis a la suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
sevm57
  15 juin 2020
Larry B. Max est un agent du département spécial de l'IRS (Internal Revenue Services), les services fiscaux américains.
Dans ce premier tome qui ouvre de nombreuses pistes pour la suite, il doit enquêter sur un meurtre qui semble en lien avec la spoliation des biens juifs par les banquiers suisses pendant la guerre.
Bien que le héros soit un inspecteur des impôts, il y a beaucoup d'action et il ressemble en fait plus à un policier ou à un agent secret.
Le seul bémol que je mettrais se situe au niveau du dessin, qui ne me semble pas suffisamment abouti, certains traits ne sont qu'ébauchés, et les couleurs sont un peut trop vives également.
Commenter  J’apprécie          120
Erik_
  30 août 2020
Avis portant sur la série:
C'est la grande série de Desberg qui explore le monde fiscal et financier, dont le héros est un contrôleur des impôts américains. le concept de ce thriller moderne est assez intéressant dans la mesure où il s'agit de lutter contre le blanchiment d'argent. Voilà un homme plutôt contemporain qui lutte contre l'argent sale ainsi que la corruption: il a déjà toute ma sympathie.
Cette série a d'ailleurs connu tout de suite un grand succès commercial comme en témoignent les volumes placés sur les étagères des grandes surfaces commerciales. La série a attiré près d'un million de lecteur en France et en Belgique ce qui n'est pas rien. J'ai également apprécié le rythme de parution (un nouveau tome chaque année qui forme un diptyque).
Nous découvrons un petit peu plus le passé de notre héros Larry Max au fil des tomes. Tout n'est pas dévoilé tout de suite ce qui procure un peu de suspense pour le lecteur. le dessin peu détaillé peut paraître froid à cause des couleurs glaciales. Cependant j'adore ces traits simples et efficaces.
Les thèmes explorés sont très intéressants. le premier diptyque va parler par exemple des fonds prélevés aux Juifs pendant la seconde guerre mondiale par les Nazis dans les banques suisses. le second s'interressera au cartel de la drogue. le troisième traitera de la corruption. Puis, il y aura le pétrole, l'argent du Vatican, les connections d'Hollywood, les paradis fiscaux etc... Les intrigues politico-financières sont bien pensées. Il y a toujours du rythme, des rebondissements qui font qu'on ne s'ennuie pas.

La relation téléphonique du héros avec une call-girl prénommée Gloria Paradise rend un côté sympathique et donne un peu de profondeur à l'ensemble tout en étant le fil conducteur de la série. C'est une bd d'action qui se lit parfois trop vite car il faut reconnaître qu'il y a peu de dialogues et certaines cases sont purement contemplatives pour nous fixer sur un cadre. J'avoue que des efforts ont été réalisés pour les derniers tomes nettement plus bavards.
Cette BD souffre d'une comparaison avec Largo Winch mais je la trouve différente même s'il y a des points communs (une histoire en deux volumes, aspect commercial…). Déjà, le héros a une coupe de cheveux différente, peroxydée blanc vieillard ! Au final, nous avons un scénario bien ficelé, documenté et actuel qui procure une lecture des plus agréables.
Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JCLDLGR
  06 novembre 2019
Une idée qui peu paraître originale : comment faire parler une déclaration fiscale dans une enquête policière ; hormis ce point, le scénario est très classique et l'intrigue sans originalité ; le méchant n'est pas celui qu'on croit et il faudra lire la suite pour connaître ses mobiles. Dessin réussi quoique un peu raide, colorisation bien choisi, le tout se tient et est assez agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          100
the_bill
  30 novembre 2018
Bande-dessinée relue plusieurs dizaines d'années après.
Cette critique vaut pour les deux premiers tomes qui forment une histoire complète.
Un inspecteur des impôts américain qui joue à l'agent secret dans un style typique de la fin des années 90. Aucune surprise, notre James Bond fiscaliste est autant beau gosse que intelligent, sportif et tireur d'élite. Sans oublier sa parfaite maitrise des mathématiques et des montages financiers obscurs.
Le thème de l'argent nazi aurait pu être intéressant à travailler mais les auteurs choisissent forcément la facilité et les éléments les plus impardonnables. Aucune vraie profondeur à attendre. L'histoire est claire et simple à comprendre: il faut bien identifier les gentils et les méchants. Les adolescents devraient adorer, enfin ceux qui ne veulent pas trop réfléchir.
De la bonne Junk-lecture de divertissement qui remplit complètement son rôle. Pour ma part, je crois que je vais m'arrêter là pour la série.
Avis aux amateurs.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   05 février 2016
Vous venez d'atteindre Gloria Paradise. Si vous souhaitez poursuivre l'entretien...veuillez introduire votre numéro de carte de crédit !
Gloria :
Ici Gloria Paradise. Êtes vous prêt pour le grand jeu ? Qu'est ce qui vous ferait plaisir ?
Larry :
Vous avez une voix délicieuse, Gloria. J'aimerais simplement parler un peu avec vous.
Gloria :
Discuter ? C'est une conversation qui va vous coûter cher ! Vous vous sentez seul ?
Larry :
Disons que quand on paye...après, on n'a de comptes à rendre à personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DavalianDavalian   23 octobre 2016
En ce qui me concerne, vous pouvez abattre qui vous voulez, et à n'importe quel prix. Ce qui est gênant, c'est que vous ne déclariez jamais aucun de ces revenus à l'État !
Commenter  J’apprécie          122
sevm57sevm57   15 juin 2020
Je n'ai rien contre les dossiers du FBI, Cheney, mais pour se faire une réelle idée de la vie de quelqu'un, croyez-moi...il n'y a rien de mieux que de lire ses déclarations fiscales!
Commenter  J’apprécie          61
natlitounatlitou   22 juin 2013
On se tue au travail pour des poignées de dollars. Mais nous ne sommes jamais que de petites escales sur le long fleuve de la circulation monétaire.
Commenter  J’apprécie          30
JCLDLGRJCLDLGR   05 novembre 2019
Vous êtes un homme étrange Larry, je pense que vous êtes beau, riche aussi, et que vous n'avez pas le temps de rêver.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Stephen Desberg (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Desberg
Une nouvelle aventure pour ce héros créé par Desberg et Marini, et désormais illustré par Luigi Critone avec une véritable maestria. Un album entre tragédie antique et grande aventure, dans la lignée des romans populaires à la Dumas et des films de cape et d'épée hollywoodiens. https://www.dargaud.com/bd/le-scorpion/le-scorpion/le-scorpion-tome-13-tamose-legyptien-bda5325730
autres livres classés : fiscVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

6 questions pour voir si vous avez lu le Scorpion, tome 6:Le trésor du temple, moyen

comment s'appelle l'égyptienne, amoureuse de scorpion?

Réjaï
Méjaï
Thaï

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple de Stephen DesbergCréer un quiz sur ce livre