AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803633937
48 pages
Éditeur : Le Lombard (30/10/2014)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Irak, 2005. Au moment du passage de relais aux forces de sécurité irakiennes, le Général McKenna vérifie l'état des stocks qui seront cédés par l'armée américaine. Plus de la moitié des armes livrées par le Pentagone sont manquantes. Des dizaines de milliers d'armes de guerre ont disparu dans la nature... Quelques années plus tard, l I.R.$. est sur la piste de Diego Barral, un trafiquant connu.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  19 novembre 2016
Au premier coup d'oeil Larry nous semble déterminé, en plein exercice de réflexion et cela se comprend facilement. Une nouvelle fois il va devoir affronter un univers de sombres personnages, aussi influents que mauvais : celui des trafiquants d'armes qu'ils se placent du bon côté de loi ou du mauvais.
Contrairement aux albums précédents, Plus-values sur la mort propose un ancrage dans l'actualité réelle. Il est ici question de la transition entre les équipes d'Obama et celles de Bush (fils). le thème de la vente légale d'armes est ici au centre d'une intrigue plus resserrée que d'habitude mais toujours aussi riche. La politique et les dérives de ce commerce donnent lieu à des développements intéressants et à quelques surprises. La révélation finale reste peut-être un brin anticipée…
Le quotidien de Larry refait surface. Nous découvrons un protagoniste qui s'avance de plus en plus loin sur une bien sombre voie. Angela permet d'insérer des moments plus doux et ils sont bien les seuls. La participation de Loroya et la nouvelle entrée en scène d'un personnage déjà connu sont autant de manifestations d'un casting réussi et prometteur pour la suite.
Bien que l'intrigue se déroule essentiellement aux États-Unis, certaines pistes laissent à croire que le dépaysement va rapidement devenir plus important. Les dessins de Vrancken sont une nouvelle fois réussis. La dernière planche est une bande annonce de ce qui va suivre… un voyage vers un continent que Larry n'a pas encore arpenté.
Voici un ouvrage qui fait rapidement penser à Lord of War. Un nouveau cycle qui démarre donc sous des auspices des plus favorables, porté par un Larry inquiétant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
rulhe
  12 avril 2017
larry max agent spécial de
service de perception des
impôt en enquêtant sur rick richards va découvrir
que cette identité sert à deux hommes.et voulant
en savoir plus il va se heurter à la c.i.a. et il va devoir faire équipe avec
silicia la tueuse qui avait
déjà essayé de le tuer dans le tome 5 ,son enquête va le mener dans le monde du trafic d,arme.comme toujours avec desberk le
scénario tient bien la route.
Commenter  J’apprécie          120
bdelhausse
  04 août 2017
Larry découvre le monde obscur du trafic d'armes et d'influence. Des armes, du matériel militaire, des munitions disparaissent et vont grossir les fournitures utilisées par les dictatures et leurs opposants. Qui sst responsable, où va l'argent, à quoi sert-il... autant de questions sur lesquelles Larry Max va se pencher.
Larry est pris entre Laroya en qui il a trouvé l'âme soeur et Angela, son amour de collège. La massion d'un côté, la raison de l'autre.
Très vite, il voit la politique derrière les trafics. Créer et maintenir des dictatures, relancer l'industrie de l'armement, s'assurer de gros profits de la guerre et des dividendes de la paix, quand elle arrive.
Larry va gêner, déranger, et va se trouver bien des fois en marge des procédures et de la loi. Il retrouve une vieille connaissance, Silicia, tueuse à gages qui sait s'offrir à celui qui paie le plus. En l'occurrence, un sénateur dont les buts semblent honnêtes. Direction Afrique en fin de tome, là où tous les trafics fleurissent, armes en échange de ressources premières, cobalt, manganèse, cuivre...
Le sujet est important et crucial. C'est chaud, d'actualité et plutôt bien abordé. Les auteurs montrent (parfois un peu trop, d'ailleurs) les complexités de trafics d'armes, les implications, les stratégies politiques... à un point tel que parfois, c'est un peu obscur.
Dessin très bon, suspense, intrigue. Bon album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pilou62200
  20 février 2016
Larry Max, avec son flair légendaire, est alerté par le nom, d'un citoyen moyen, qui apparaît dans uns liste de personnages beaucoup plus suspects....
Malgré le refus de sa hiérarchie et la pression qui est mise sur ses proches, il se lance dans l'enquête qui va le mener à un trafic d'armes mondial.
Une histoire intéressante mais qui manque de relief.
Je ne suis pas fan du dessin de Vrancken.
Commenter  J’apprécie          20
umezzu
  05 juin 2016
Un cycle où Larry Max se heurte à de hauts dirigeants politiques et militaires en poursuivant des mouvements de fonds liés à des ventes d'armes clandestines. le graphisme épuré de Vrancken est toujours là, mais le scénario se fait tortueux et pas facile à suivre. D'autant que Larry continue à être toujours aussi tourmenté, notamment dans ses relations avec les femmes, l'aimante Angela, la fougueuse et passionnée Laroya, et même Sicilia de retour...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   20 février 2016
Le future beau père :
Grâce aux victoires d'Obama, nombre d'anciens ministres et de hauts fonctionnaires républicains sont venus apporter leurs connaissances et leurs carnets d'adresses aux conseils d'administration de ces groupes.
Croyez-moi, ces gens là ont leurs entrées partout où cela compte.

Larry Max :
Pensez-vous qu'il soit juste que ces ministres puissent emmener les informations de leurs dossiers dans le domaine privé, du jour au lendemain ?

Le futur beau père :
Juste, dites-vous , Larry ?
Je dirais que La question ne se pose pas dans ces termes. Cela permet à nos entreprises de se montrer compétitives et à notre pays de contrôler la situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rulherulhe   12 avril 2017
je ne peux pas m'en empêcher.je suis accroc à cette chose qu'on appelle
La Vie!!
Commenter  J’apprécie          60
DavalianDavalian   19 novembre 2016
Nous n'avons jamais peur de rien. Si ce n'est de mourir pauvres...
Commenter  J’apprécie          70
DavalianDavalian   19 novembre 2016
La politique est un art délicat, qui consiste à trouver le bon équilibre entre ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas dire.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Stephen Desberg (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Desberg
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Les Anges d'Auschwitz" de Stephen Desberg et Emilio van der Zuiden, Éditions Paquet "La Vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor, Éditions Préludes "Comment devenir Belge ou le rester si vous l'êtes déjà" de Gilles Dal et Fredd Jannin, Éditions Jungle
autres livres classés : trafic d'armesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

6 questions pour voir si vous avez lu le Scorpion, tome 6:Le trésor du temple, moyen

comment s'appelle l'égyptienne, amoureuse de scorpion?

Réjaï
Méjaï
Thaï

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple de Stephen DesbergCréer un quiz sur ce livre