AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803635348
Éditeur : Le Lombard (02/10/2015)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Irak, 2005. Au moment du passage de relais aux forces de sécurité irakiennes, le Général McKenna vérifie l'état des stocks qui seront cédés par l'armée américaine. Plus de la moitié des armes livrées par le Pentagone sont manquantes. Des dizaines de milliers d armes de guerre ont disparu dans la nature... Quelques années plus tard, l'I.R.$. est sur la piste de Diego Barral, un trafiquant connu.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Davalian
  21 novembre 2016
Quelle claque ! La dernière planche de Options sur la guerre nous réserve une de ces fins de cycle… Va-t-elle annoncer la remise en cause de la série qui s'est par ailleurs diversifiée en plusieurs séries secondaires ?
Le ton était déjà donné depuis quelques albums. Nous découvrons un Larry sombre qui ne cesse de tomber dans une spirale pour le moins compromettante. Certes, cette fois-ci il ne sera pas amené aux mêmes extrémités que par le passé, mais tout de même. le voilà contraint de composer avec un monde toujours plus corrompu.
Le scénario, riche, souffre de la révélation finale du tome précédent. Les dessins de Vrancken sont une nouvelle fois au top. Les différents lieux visités par Larry apportent une grande variété et une course poursuite d'un genre inédit (il semble que cela soit l'un des traits caractéristiques de la série).
Le plus important est ailleurs : l'effort de réflexion et de distance demandé au lecteur : les conflits en Afrique, la politique spectacle… il y a de quoi faire. Cette lecture à double niveau est un point fort indéniable, tout comme le fond de la bande dessinée. Certaines déceptions doivent être mentionnées : le cas Laroya ou le rôle assez prévisible et effacé de Silicia.

Options sur la guerre reste un album de très haute volée mais un brin moins bon que les tomes précédents. Dommage… mais c'est un constat inévitable pour une série qui reste au sommet malgré tout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
bdelhausse
  05 août 2017
Larry utilise décidément des méthodes peu conventionnelles. Il soudoie, influence, menace, torture presque... Il n'a pas le choix, l'adversaire est de taille... Larry se heurte à l'intelligentsia politique américaines, les lobbys des armuriers, et leurs moyens dépassent largement les capacités de Larry. Même secondé par Laroya, loin d'être une pouliche de l'année.
Mais Larry est en Afrique, entre le Rwanda et le Congo, il n'a plus aucune influence. Il marche sur des oeufs. Ou plutôt, il devrait. Mais il en est incapable. On a peine à reconnaître en Larry Max l'enquêteur méthodique, dépassionné, pointilleux des premiers tomes. Tout devient passionnel, émotionnel, il perd les pédales, s'embourbe dans les pièges tendus, visibles et prévisibles, il juge mal Silicia, qui n'en finit plus de retourner sa veste au point d'y faire un sacré trou... Exit Silicia. Tout cela sent le déjà-vu, malheureusement.
Larry finit par obtenir une victoire à la Pyrrhus... il faudra s'en contenter. Mais en même temps, il prend la seule décision qui lui permettra enfin d'avoir les mains libres face au crime.
Le tome contient cependant plusieurs raccourcis et invraisemblances (notamment pour boucler le tome en 2 BD comme d'habitude). Ce qui me retient de mettre une meilleure note, car un scénario sur un tel sujet, ce n'est pas si usuel.
Suite au rebondissement final (dont je ne piperai mot), on devine d'énormes possibilités à venir pour Larry et ses aventures. On lâche la bride, et le lecteur salive. Il a de nombreux ennemis maintenant, et du genre tenace. A l'image de Larry.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
umezzu
  05 juin 2016
Larry Max poursuit les bénéficiaires de ventes d'armes clandestines jusqu'au lieu d'utilisation de tout cet armement : l'Afrique centrale, et ses milices qui pullulent. Les vendeurs ne se cachent pas. Ils alimentent un côté comme un autre. Tout est fait pour réduire Larry Max au silence et permettre la carrière politique d'un général à Washington. L'action s'enchaîne, le contexte géopolitique local est expliqué, mais les méandres de l'histoire et les trahisons trop prévisibles lassent un peu.
Commenter  J’apprécie          80
pilou62200
  20 février 2016
La fin du diptyque sur le financement des guerres en Afrique.
Larry Max se lance à corps perdu dans cette enquête et emmène Larroya, son amie,...son amour, ...on ne sait pas très bien, tant leur relation est énigmatique ....
Une enquête nauséabonde, qui prouve que certains sont prêts à tout pour faire de l'argent !
En doutait-on encore !!!???
Commenter  J’apprécie          10
Lordo
  18 février 2017
Je vais me répéter car c'est identique sur l'album précédent. le scénario de Desberg est toujours aussi entraînant, mais j'apprécie moins le dessin pressé de Vrancken. Ses personnages sont moins consistants, moins expressifs, ses personnages féminins quelconques, la perspective est approximative, et cela nuit au récit. Vrancken m'a semblé bien meilleur, plus perfectionniste, plus inspiré dans des albums précédents de la série.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Sceneario   07 octobre 2015
Options sur la Guerre est une conclusion efficace à ce diptyque.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DavalianDavalian   21 novembre 2016
On ne parle là que des civils, repris dans les livres de comptes des marchands d'armes.
Chiffre obtenu par une équation entre le nombre de munitions vendues et celui des cibles touchées.
Commenter  J’apprécie          90
pilou62200pilou62200   20 février 2016
En 1994, le génocide dirigés contre les tutsis causait plus d'un million de morts au Rwanda.
Réfugiés dans les forêt de l'est du Zaïre, les assassins Hutus regroupés sous le nom d'Interahamwe se faisaient eux-mêmes attaquer par les troupes rwandaises et ougandaises en 1996.
L'armée zaïroise en débandade refluait vers la capitale et entraînait la chute du maréchal Mobutu, laissant une partie immense du pays à la merci de la loi de la jungle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Stephen Desberg (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Desberg
Trente ans après le chef d'oeuvre de Jean van Hamme, une nouvelle vision de ce que nos sociétés pourraient imaginer de pire. S.O.S. Bonheur - Saison 2 (volume 1) par Griffo & Desberg (Aire Libre) Disponible au rayon BD
Feuilleter la BD : http://bit.ly/2zN6a0P
autres livres classés : trafic d'armesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

6 questions pour voir si vous avez lu le Scorpion, tome 6:Le trésor du temple, moyen

comment s'appelle l'égyptienne, amoureuse de scorpion?

Réjaï
Méjaï
Thaï

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple de Stephen DesbergCréer un quiz sur ce livre