AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782871293521
46 pages
Dargaud (06/10/2001)
4.1/5   225 notes
Résumé :
La vérité est en marche. Plus rien ne pourra l'arrêter. Il faut dire que le Scorpion a bien l'intention de la faire éclater. Et tant pis si certains intérêts hauts placés risquent de s'en trouver éclaboussés…
Le Scorpion ? Une force de la nature, un ouragan de passions et d'appétit de vivre qui trimballe sa carcasse d'athlète et sa fine barbiche de séducteur dans la Rome du XVIIIe siècle. Quand il n'écoule pas de superbes reliques récupérées dans les sous-sol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 225 notes
5
8 avis
4
15 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Dionysos89
  07 juin 2013
Reprenant les aventures du Scorpion grâce aux bienfaits des ventes d'occasion, le Secret du Pape me raccroche à la seconde près où on avait quitté le Scorpion, en fâcheuse posture, à la fin du premier tome.
Si nous pouvions encore en douter au vu de la profusion de possibles intrigues dans le premier tome, il est désormais établi dès les premières pages de cet opus que l'intérêt majeur de cette série sera de découvrir l'ascendance du héros, la parenté du Scorpion.
Dans cette optique, on suit le héros principal dans une course-poursuite à travers les basses rues de la Ville éternelle, Rome la cité mille fois souillée par des siècles de vilénie et de corruption. D'ailleurs, alors qu'il se trouve que je regarde la deuxième saison des Borgia version Canal Plus, il faut dire combien il fait plaisir de voir que les hommes politico-religieux du Vatican peuvent être emplis de subtilité grâce à un scénario particulièrement bien foutu ! Sans parler des personnages féminins, aucun d'eux ne correspondant, pour l'instant, aux stéréotypes du genre. Merci donc à Stephen Desberg pour s'être lancé dans cette aventure qui mériterait d'être une inspiration pour bien des séries d'aujourd'hui.
Du point de vue graphique, on a l'habitude désormais du style d'Enrico Marini : traits francs, couleurs éclatantes, et découpages réguliers des cases. Les personnages apparaissent avec une grande fluidité et on se plaît à suivre une action échevelée quand le dessin est fait pour la mettre en valeur.
Un très bon deuxième tome donc, dans la veine du premier et annonçant la quête du troisième, sur lequel on ne peut que vouloir enchaîner…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
saigneurdeguerre
  25 juillet 2020
Religion, que de crimes on commet en ton nom ! Il ne fallait pas grand-chose pour qu'une femme (plus souvent qu'un homme) soit accusée de sorcellerie… Et pour se débarrasser d'une sorcière, l'expérience démontre qu'un bon bûcher reste la solution idéale ! C'est le triste sort que connut feu la mère du Scorpion grâce à une Eglise dont les représentants à certaines époques n'ont pas dû très bien comprendre le passage des Evangiles : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Bébé Scorpion était destiné à être noyé puisque d'aucuns redoutaient qu'il ne fut le fruit de la « semence » du diable… Heureusement, un cavalier même pas masqué, est arrivé à point nommé pour sauver le bébé d'une noyade qu'il n'avait pas sûrement pas réclamée…
Il aura fallu au Scorpion trois jours et trois nuits pour émerger d'un sommeil non désiré provoqué par une sorte de bohémienne, Méjaï, empoisonneuse de première classe qui est convaincue que les ordres qu'elle a reçus pour éliminer ce Scorpion de la face de la Terre sont légitimes puisqu'ils émanent de l'Eglise (plus exactement de quelques-uns de ses représentants haut placés, mais pas désintéressés). Méjaï a été payée aussi pour « nettoyer » Rome. L'Eglise semble même vouloir assassiner son pape…
Critique :
Après avoir planté le décor dans le tome 1, et fait vivre pas mal d'aventures au Scorpion, le tome 2 poursuit sur la lancée avec encore beaucoup de capes et d'épées et un sacré complot contre un pape qui est un brave homme soucieux de se mêler au peuple et de lui donner des droits dont il a grandement besoin… Mais quelle erreur ! Pauvre homme, il semble bien mal inspiré…
Du très bon Desberg et comme Marini, au dessin, n'est pas en reste, c'est une BD qui se dévore en un clin d'oeil, même si ce dernier et son frère peuvent s'arrêter pour jouir des dessins et des couleurs qui mettent en valeur le scénario.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
boudicca
  26 juillet 2013
Après un premier album très prometteur mené tambour battant, Enrico Marini nous offre la suite des aventures du Scorpion avec « Le secret du pape ». Notre héros y poursuit sa quête afin de contrer les machinations ourdies par Trebaldi, ambitieux cardinal bien décidé à prendre le pouvoir et ainsi faire revenir sa prestigieuse famille sur le devant de la scène à Rome, le tout bien sûr au dépend du véritable dirigeant de la cité : le souverain pontife. Ce second tome est également l'occasion d'en apprendre davantage sur le passé du Scorpion, même si évidemment certains mystères demeurent, et de mettre en avant la relation entretenue entre le protagoniste et Méjaï, la farouche empoisonneuse égyptienne. Entre le scorpion et le serpent, une alliance est-elle seulement possible ?
Comme dans l'album précédent l'action s'enchaîne sans temps mort et est parsemée de multiples rebondissements qui maintiennent sans mal le lecteur en halène, même si on pourrait regretter un léger manque d'originalité de l'intrigue. de même, le traitement des personnages est ici un peu trop laissé de côté au profit de l'action pure ce qui peut aboutir à un certain sentiment de frustration. Les graphismes demeurent toutefois toujours aussi convaincants, plein de flamboyance et agréable à l'oeil, avec leurs couleurs vives et chatoyantes. Ce second tome se révèle ainsi à mon sens légèrement en dessous du précédent, même si certains éléments disséminés au fil du récit laissent présager de belles surprises pour la suite. le troisième tome, « La croix de pierre », devrait déjà nous en apprendre davantage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Tatooa
  28 mai 2014
Une tome superbe, plein de révélations, de combats à l'épée, de complots tortueux (ce n'est pas pour rien que je ne m'en souvenais pas, c'est quand même assez compliqué, ces histoires de grandes familles...).
Les dessins sont vraiment magnifiques, très colorés, un plaisir pour les yeux du début à la fin !
Le cardinal Trebaldi est un affreux jojo, et on sent bien que le Scorpion n'est pas au bout de ses peines, ni de ses surprises, d'ailleurs...
Allez hop, à moi le tome 3 !
Commenter  J’apprécie          140
JCLDLGR
  14 novembre 2019
J'aime beaucoup cette ambiance brûlante et vénéneuse, dans laquelle les conspirations se montent autour de personnages très caractérisés (impossible de les confondre) voire proches de la caricature, assoiffés d'intrigues et de pouvoir (de l'argent) ! on en apprend sur les origines du héros principal, et on voit se rapprocher Mejaï (commandité par le Cardinal Trébaldi pour se débarrasser de Scorpion) et Scorpion dans une danse de la mort, dont on pressent une alliance objective et physique. Les décors sont magnifiques (Rome au XVIIIème siècle) et la dynamique du dessin est un autre atout de cette BD. à dévorer !
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   24 novembre 2013
Il n’est de plus grande abomination que le corps d’une sorcière se livrant aux caresses du Diable ! Il n’est de plus terrible insulte à la face de Dieu que d’offrir sanctuaire à la semence du Malin !

Commenter  J’apprécie          360
Dionysos89Dionysos89   25 juin 2013
Le scorpion est un animal redoutable, qui se cache sous terre le jour et sort la nuit pour chasser. Depuis la nuit des temps, l’homme l’a toujours craint. Car son poison est souvent sans pardon.

Commenter  J’apprécie          250
DavalianDavalian   19 septembre 2013
- Quand j'étais enfant, mon père m'a appris que le vin reflète l'amour de ceux qui l'ont fait. (Le pape)
- Le vin unit les hommes. (Le pape)
Commenter  J’apprécie          100
AnseaAnsea   28 décembre 2014
Et par pitié, laisse tomber ces vases et autres breloques qui ne valent pas un clou! Tu vas finir par nous coller mauvaises réputation, avec ton mauvais goût!
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   27 mai 2014
Tes cheveux vont brûler, ta peau va fondre, et tu ne sera plus qu'une immense douleur. Mais tes cris t'ouvriront la voie du ciel... Si tu daignes enfin implorer le pardon. Offre tes remords à Dieu. Supplie-le de laver l'horreur dans les flammes ! Car il n'est de plus grande abomination que le corps d'une sorcière se livrant aux caresses du diable !
Commenter  J’apprécie          31

Lire un extrait
Videos de Stephen Desberg (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Desberg
Aimer pour deux
autres livres classés : de capes et d'épéesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

6 questions pour voir si vous avez lu le Scorpion, tome 6:Le trésor du temple, moyen

comment s'appelle l'égyptienne, amoureuse de scorpion?

Réjaï
Méjaï
Thaï

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple de Stephen DesbergCréer un quiz sur ce livre