AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2871296774
Éditeur : Dargaud (01/11/2004)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 159 notes)
Résumé :
L'infâme cardinal Trebaldi a été élu pape sur la foi d'un prétendu miracle d'une fausse croix de saint Pierre. La découverte de la vraie croix dénoncerait l'imposture. Trebaldi le sait, mais aussi ses ennemis, dont le Scorpion parti en Cappadoce sur une piste de la relique authentique liée au fabuleux trésor des Templiers... Dans les archives du sultan d'Istanbul, le Scorpion a découvert un manuscrit selon lequel la croix sur laquelle fut crucifié saint Pierre ne re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  08 juillet 2013
La Vallée sacrée est la prochaine étape pour un Scorpion revanchard, parti en quête de la Croix de Pierre en pleine Anatolie.
À force de multiplier les coups d'éclat dans le tome précédent, l'intrigue peine un peu à reprendre son souffle en ce début de cinquième opus. Les quelques rebondissements sont prévisibles et la situation ne peut finalement pas trop évoluer tant qu'il n'y a pas un nouveau rapport de force d'envergure entre les acteurs majeurs de cette chasse au trésor. Car, en effet, un trésor peut en cacher un autre, et on sent bien que les auteurs visent autre chose que l'unique Croix de Pierre.
Heureusement, la fin de ce tome est bien plus enlevée, bien meilleure que son attaque, avec notamment un cliffhanger final très intéressant et bien assez prenant pour avoir envie de se jeter sur le suivant. de manière générale, les dessins sont toujours bien expressifs et clairs, même je ne suis pas fan des onomatopées, d'autant plus que le trait d'Enrico Marini se suffit, selon moi, à lui-même, pour exprimer comme il convient les mouvements, les actions et suggérer les bruits environnants.
Bref, on continue pleinement l'aventure avec plaisir et entrain. Nous en sommes déjà à la moitié de la série et tout cela se lit, ma foi très vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
cascasimir
  21 mars 2019
Armando Catalano est le vrai nom de Zorro ( alias Guy Williams, l'acteur qui incarnait Zorro) Dans cette BD, c'est "Le Scorpion" : trafiquant de reliques sacrées et fin escrimeur.
Mais le vrai héros, dans cet épisode est une héroïne : Mejaï, une jeune gitane. Courageusement, la belle trompe leurs tortionnaires, en collant une lame sous le menton du commandant, et sauve le Scorpion et le Hussard. Mejaï sauve encore une fois le Scorpion, alors qu'ils sont...au lit, ensemble!
Aussi sculpturale que vénéneuse, Mejaï est une alliée, pour le moment, contrairement à Ansea, leur ennemie, une rousse flamboyante. Tous recherchent la "Croix de Saint Pierre", la croix latine inversée, sur laquelle l'apôtre Pierre a été crucifié...
Série de cape et d'épée, inspirée de Scaramouche, des 3 mousquetaires, selon les auteurs. le dessinateur, Enrico Marini, utilise brillamment l'aquarelle et l'acrylique, en s'inspirant des tableaux de Vermeer et de Fragonard, des gravures de Piranese et de Vasi. Sans oublier l'aide de Guy Carliez, pour les chorégraphies des combats à l'épée.
La BD se termine alors que nos héros sont emprisonnés (encore!)à Karabas en Cappadoce, dans un sanctuaire, un tombeau. Alors, Mejaï appelle à l'aide, Pharaon, son chat noir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Davalian
  24 septembre 2013
Publié en 2004, ce quatrième album est une victime du succès rencontré par la série. Victime, le terme s'impose en effet puisque les auteurs semblent conscients de leur succès et en profitent.
Le Scorpion, Ansea, Méjaï et Cie ont quitté Rome pour Istanbul et la Cappadoce. L'exotisme, le changement d'air, la qualité de l'oeuvre graphique de Marini (les péripéties dans le désert) s'imposent à nos yeux ébahis. Mais bien trop rapidement, l'intrigue déçoit : les personnages se trahissent pour mieux se réconcilier, la chasse à la croix prend des proportions démesurées et l'utilisation galvaudée des Templiers exaspère.
Tout cela est heureusement bien vite pardonné (surtout après relecture du tome 6). Outre les raisons déjà évoquées, il est nécessaire de mettre en avant l'approche culturelle de l'Empire Ottoman et la place laissée aux méchants (Rochnan gagne en présence et en complexité, alors que le personnage de Trebaldi s'étoffe... en une seule apparition !).
Commenter  J’apprécie          150
badpx
  17 mai 2019
C'est amusant j'ai lu récemment un roman qui raconte le voyage de Michel-Ange à Constantinople.... certes c'est 2 siècle avant le passage du scorpion mais je n'ai pas pu m'empêcher de comparer les deux représentations de la ville....
En filigrane il est toujours question du début du christianisme.... qui ne se passait pas forcement en Europe. Et pour ça je trouve cette BD intéressante. Et là j'aurais presque envie de retourner en voyage en Cappadoce....
A suivre donc
Commenter  J’apprécie          70
bdelhausse
  11 mai 2018
Avec la quête pour la croix sur laquelle Pierre a été crucifié (à l'envers), Desberg a trouvé un filon assez porteur. Cela permet un gros brin d'exotisme, un flashback pour retrouver les Templiers en terre sainte en 1291 alors qu'ils s'apprêtent à se prendre une dernière raclée, de nouveaux ennemis qui vont se mêler à la quête du Scorpion.
On compte Rochnan qui commence à se dire qu'il ferait bien cavalier seul, Ansea qui choisit de s'allonger nue sur son lit pour réfléchir et pour le plaisir du lecteur, Gottfried, un chevalier teutonique qui a un peu trop pris le soleil, quelques brigands et autres dignitaires turcs qui se paient en rançons, deux fripouilles qui vendraient père et mère et finissent toujours pas s'échapper... j'en passe et des meilleures. Un bel aréopage, haut en couleur et bien creusé par Desberg.
On avait laissé le Scorpion prisonnier des Turcs. Comme pour le tome 3 et le tome 4, on vivote pendant une partie du tome, le temps qu'il faut pour s'évader, puis on bouscule l'action et on termine par le Scorpion coincé, avec "Suite au prochain numéro". Bref, un schéma identique aux deux tomes précédents.
Le trait de Marini ne sauve pas tout, et comme signalé plus haut heureusement que Desberg crée des personnages riches et bien définis, cela donne du corps au récit, à défaut d'avoir un scénario qui se renouvelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   16 novembre 2013
On ne peut plus aller nulle part sans tomber sur des moines ! Une fois pour toutes… non ! Je n’ai pas l’intention de me convertir !

Commenter  J’apprécie          240
cascasimircascasimir   21 mars 2019
Ma volonté à moi, est fait restaurer le règne de la peur. Assez de rêves de liberté !
Avec les autres familles, nous avons conclu un pacte pour reconstruire une église impitoyable. Les belles idées humanistes, les soi-disant droits de l'homme nous menacent: je vais les écraser dans l'œuf.
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   25 novembre 2014
-Qu'y at-il Scorpion? Ne me dis pas que tu hésiterais à me transpercer la poitrine?
-Rien de cela. Je n'arrive totu simplement pas à décider si je veux raccourcir ce joli nez ou te donner une bonne fessée!
-C'est ce qui différencie la femme de l'homme... C'est que nous visons toujours le coeur!
Commenter  J’apprécie          20
AnseaAnsea   03 janvier 2015
- C'est ce qui différencie la femme de l'homme... c'est que nous visons toujours le cœur!
Commenter  J’apprécie          50
TatooaTatooa   05 juin 2014
- Dorénavant, abstiens-toi de parler de cette croix, Mejaï ! (Le scorpion)
- Et comment vais-je sauver ma peau, autrement ? De toute façon, toi, tu es fichu.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Stephen Desberg (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Desberg
Trente ans après le chef d'oeuvre de Jean van Hamme, une nouvelle vision de ce que nos sociétés pourraient imaginer de pire. S.O.S. Bonheur - Saison 2 (volume 1) par Griffo & Desberg (Aire Libre) Disponible au rayon BD
Feuilleter la BD : http://bit.ly/2zN6a0P
autres livres classés : de capes et d'épéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

6 questions pour voir si vous avez lu le Scorpion, tome 6:Le trésor du temple, moyen

comment s'appelle l'égyptienne, amoureuse de scorpion?

Réjaï
Méjaï
Thaï

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple de Stephen DesbergCréer un quiz sur ce livre